Auteur Sujet: Ambulanciers, futurs "paramedics" ?  (Lu 1575 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
Ambulanciers, futurs "paramedics" ?
« le: 25 mars 2017, 08:59:19 »
Débat entre représentants ambulanciers, représentants infirmiers, représentants pompiers et médecins au salon Secours Expo 2017 :

http://www.secoursmag.com/podcasts/podcast-les-ambulanciers-futur-paramedics.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6967
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Ambulanciers, futurs "paramedics" ?
« Réponse #1 le: 29 mars 2017, 16:53:32 »
Débat entre représentants ambulanciers, représentants infirmiers, représentants pompiers et médecins au salon Secours Expo 2017 :

http://www.secoursmag.com/podcasts/podcast-les-ambulanciers-futur-paramedics.html

Citer
Forts de diplômes et de compétences reconnus, certains transporteurs sanitaires sont équipés de matériels de pointe.
Si des conventions leur permettent d’aller encore plus loin dans leurs actes, peut-on imaginer qu’ils deviennent, demain, de véritables paramédics à la française ?

Dans le podcast il est sous entendu que le DEA devrait absorber en plus les 4 modules différents du DEAS afin d'être un ambulancier "complet"  :)

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2114
  • Sexe: Homme
  • Paramedic
Re : Ambulanciers, futurs "paramedics" ?
« Réponse #2 le: 29 mai 2022, 17:14:36 »
Je tiens à rappeler que, malgré le récent décret 2022-629 du 22 avril 2022 ( https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045640964 ) on reste très très loin de pouvoir considérer un quelconque intervenant français comme "paramedic"...

N'oublions pas qu'on parle ici d'une profession avec une très grande autonomie clinique quel que soit le pays d'exercice, avec en moyenne 3 ans d'études et des champs de compétences permettant de prendre en charge n'importe quelle situation clinique...j'ai parfois peur que la France ne s'approprie ce terme pour le rendre totalement désuet en changeant simplement un patch sur un gilet...