Auteur Sujet: MORTALITÉ des "Pilotes" de 2, 3 ou 4 ROUES !  (Lu 2246 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
MORTALITÉ des "Pilotes" de 2, 3 ou 4 ROUES !
« le: 12 août 2014, 12:12:35 »
Plusieurs accidents dont certains mortels ont été enregistrés dans la pratique délicate du quad.  :o
Un homme de 35ans a perdu le contrôle de son quad lors d'une accélération, ses deux enfants se trouvaient avec lui sur le véhicule.
L'accident s'est produit vers 19 h 15, le conducteur a perdu le contrôle de son quad sur un chemin en terre.
Deux enfants, nés en 2005 et 2008, se trouvaient également dessus. L'un des enfants, polytraumatisé, a été transporté en hélicoptère au CHU. Le père et le deuxième passager ont été emmenés par les pompiers au centre hospitalier.

Un tragique accident s'est produit tard dans la nuit de samedi à dimanche, sur un chemin communal - Il était 23 h 30 lorsqu'un jeune, qui transportait un passager sur son quad de 500 cc, a perdu le contrôle de son engin dans un virage et a violemment percuté un pylône électrique.
Le choc a été terrible. D'autant plus terrible que le conducteur et son passager ne portaient pas de casque.

Les secours ont été rapidement prévenus et deux ambulances VSAB des sapeurs-pompiers ainsi que le Samu se sont rendus sur place. Malheureusement, ils n'ont rien pu faire pour les ramener à la vie.

Un jeune homme âgé de 18 ans a été victime d'un accident, aux alentours de 22 h, alors qu'il circulait sur un quad de 100 cc..
C'est au lieu-dit « La Capinière » que le jeune pilote a perdu le contrôle de l'engin. Celui-ci a percuté un mur ainsi qu'un poteau électrique. Malgré le port d'un casque, le jeune garçon a été grièvement blessé dans le choc.
Sur place, les secours ont constaté qu'il était atteint d'un sérieux traumatisme crânien, susceptible d'engager son pronostic vital. Le blessé a été héliporté vers le centre hospitalier de Poitiers.
Sur place, les gendarmes ont ouvert une enquête afin de déterminer avec précision les circonstances de ce dramatique accident.

Quelles sont les conditions pour conduire un quad ?
1/ il faut différencier les quads légers et lourds.  ::)
- Concernant les quads légers c’est-à-dire dont la vitesse maximale par construction n’excède pas 45km/h ; la cylindrée est inférieure à 50 cm3 pour les moteurs à allumage commandé ou de puissance maximale nette inférieure à 4 kilowatts pour les autres types de moteur ; le poids à vide n’excède pas 350 kilogrammes et la charge utile 200 kilogrammes (R.311-1 du code de la route). Le conducteur de quadricycle léger à moteur doit être âgé d’au moins 16 ans et être titulaire du brevet de sécurité routière ou du permis de conduire  (R.431-4 du code de la route)

- Concernant les quads lourds . Il s’agit de véhicules à moteur à quatre roues dont la puissance maximale nette du moteur est inférieure ou égales à 15 kilowatts ; le poids à vide n’excède pas 550 kilogrammes pour les quadricycles affectés au transport de marchandises, et 400 kilogrammes pour les quadricycles destinés au transport de personnes ; la charge utile est inférieure à 1000 kilogrammes s’ils sont destinés au transport de marchandises, et 200 kilogrammes s’ils sont destinés au transport de personnes, et qui ne répond pas à la définition des quadricycles légers à moteur (R.311-1 du code de la route).

2/ L’article R.221-4 du code de la route dispose qu’un permis de catégorie B1 est exigé pour la conduite de quadricycles lourds à moteur. Toutefois l’article R.221-7 du code de la route stipule que les permis A et B permettent de conduire ces derniers.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : MORTALITÉ des "Pilotes" de 2, 3 ou 4 ROUES !
« Réponse #1 le: 24 juillet 2015, 11:21:06 »
Six (6) motocyclistes tués depuis le début du mois de juillet  :'(

HALTE À L'HÉCATOMBE !

C'est un appel à la responsabilité de chacun qui est lancé car déjà 15 pilotes de deux roues tués sur les routes de l'Hérault depuis le début de l'année.  :-[
Gendarmerie de l'Hérault : Hier après midi une opération de sensibilisation était menée à ST-JEAN-DE-VEDAS pour appeler les motards à la prudence et les informer de la nouvelle réglementation sur les plaques d'immatriculation.
L'inclinaison ne doit pas être inférieure à 30° par rapport au sol, et ce pour ne plus passer « entre les mailles du filet » des radars automatiques.  8)
Une amende pouvant aller jusqu'à 750 € avec confiscation du véhicule est maintenant prévue par le Code de la route pour les usagers des deux roues qui ne respecteraient pas ce règlement.  :o
Force est de constater qu'en deux heures trente de contrôle, les gendarmes de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR 34) ont encore relevé les infractions suivantes :
- 4 casque non attaché
- 1 casque non homologué (casque de ski)  :o
- 5 plaque non conforme ou illisible
- 1 défaut de rétroviseur
- 1 défaut d’assurance.
Les contrôles spécifiques des deux roues vont perdurer tout au long de l'été.

[SÉCURITÉ ROUTIÈRE]
les militaires de la brigade et les motocyclistes de Saint-Paul, renforcés par les gendarmes mobiles, ont procédé à un contrôle des cycles, cyclos et piétons empruntant la RN 1 entre l'échangeur de Cambaie et celui du centre-ville malgré l'interdiction. Le cascadeur en cyclo "apprécié"  ;D
La vidéo fait sourire, mais ce cyclomotoriste inconscient risque sa vie. :P
Vidéo : https://video-fra3-1.xx.fbcdn.net/hvideo-xtp1/v/t42.1790-2/11884829_956117541112718_1196496616_n.mp4?efg=eyJybHIiOjYzMCwicmxhIjo1MTJ9&rl=630&vabr=350&oh=cf2a51712c7541cd5b2fbe633bb1f3f0&oe=55E18635

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : MORTALITÉ des "Pilotes" de 2, 3 ou 4 ROUES !
« Réponse #2 le: 10 août 2015, 11:43:54 »
10 conseils pour la pratique du quad :  :)  8)  :P

1. Le tout-terrain se pratique sur les chemins et dans les sites adaptés
Les limitations de circulation sur les chemins ruraux doivent faire l’objet d’un arrêté municipal ou préfectoral conforme à la loi et doivent obligatoirement être signalées à l’entrée de la voie : panneau conforme au code de la route, barrière ONF etc.

2. Pas de hors-piste
Il est rigoureusement interdit de sortir des chemins qui doivent généralement présenter au minimum la largeur d’une voiture.

3. Ne prenez pas la randonnée pour une compétition
Comme sur la route, la vitesse excessive et le défaut de maîtrise de son véhicule peuvent être dangereux et sanctionnés.

4. Soyez courtois avec les riverains, les exploitants agricoles ou forestiers, et les autres randonneurs
Certains usagers cherchant le calme peuvent être surpris pas votre passage. On croise les promeneurs au ralenti, et on arrête les moteurs le temps du passage des cavaliers. Roulez de préférence en petit groupe. Un salut ne gâche rien !

5. Respectez les espaces naturels, les propriétés privées et les cultures.
Les cultures sont le gagne-pain des agriculteurs, et les espaces naturels sont notre bien à tous. Les respecter, c’est aussi préserver notre activité.

6. Respectez l’état des chemins et leurs abords.
Les chemins sont sensibles à l’érosion et aux conditions humides. En tenir compte, c’est aussi respecter les communes qui ont la charge de leur entretien.

7. Roulez avec un véhicule propre, conforme et silencieux.
La réglementation est la même que sur route. Vous devez posséder le permis de conduire adéquat et valide. La carte grise doit être en règle. Le véhicule doit être assuré, immatriculé, et muni des divers équipements conformes au code de la route : éclairage, clignotants, rétroviseurs… Bannissez avant tout la pratique du pot d’échappement « bidouillé ».

8. Adaptez votre conduite et les équipements nécessaires aux conditions climatiques.
Les chemins peuvent présenter des conditions d’adhérence extrêmement précaires en fonction du temps. Il vous appartient donc d’équiper votre véhicule de façon adéquate et parfois de vous abstenir…

9. Respectez la réglementation.
Face à une barrière ONF, un panneau d’interdiction des véhicules à moteur conforme au code de la route ou signalant le caractère privé d’un chemin, changez d’itinéraire. En cas de verbalisation, vous seriez indéfendable et les amendes peuvent être très lourdes…

10. Soyez bien assurés.
Outre l’assurance de votre véhicule, une « garantie protection juridique » est indispensable, afin d’être assisté gratuitement d’un avocat

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : MORTALITÉ des "Pilotes" de 2, 3 ou 4 ROUES !
« Réponse #3 le: 02 octobre 2015, 12:00:27 »
Lu dans la presse : un jeune conducteur de cyclomoteur perd le contrôle de son deux roues et vient percuter un poteau téléphonique.  :-X
Son casque, non attaché, est éjecté de la tête. Il est trouvé par un automobiliste en hypothermie, inconscient et avec un trauma facial, plusieurs dizaines de minutes après l'accident, le moteur du cyclomoteur étant froid.
La victime est transportée au centre hospitalier Lyon sud.
Pour être efficace, le casque doit être bien ajusté, et surtout bien attaché.
En effet, les blessures à la tête sont la cause principale de handicap et de décès parmi les conducteurs de deux roues.

Il était 21 h 30, boulevard Matabiau, quand un conducteur de scooter a perdu le contrôle de son deux-roues en accrochant un piéton. Ce dernier traversait la route en dehors des passages protégés.  :-[
Le choc, apparemment léger, a tout de même renversé le piéton et le scooter.
Le conducteur du deux-roues a glissé sur plusieurs mètres avant de percuter la portière d’une voiture stationnée sur le bas-côté. Pendant la glissade, il a perdu son casque, se retrouvant tête nue lors de l’impact qui s’est avéré fatal.

Malgré l’intervention rapide d’un témoin qui après avoir alerté les secours, a tenté de venir en aide à l’accidenté, ce dernier est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital Purpan.
Le piéton quant à lui, souffre de blessures légères aux bras et aux jambes.
Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l’accident. Les enquêteurs attendent notamment les premiers résultats de dépistage toxicologique.

Perte de contrôle du scooter  :P
L'accident mortel s'est déroulé le soir près de la route de Seysses au sud de Toulouse.
Un jeune homme qui effectuait un "wheeling" avec son deux-roues, cela consiste à rouler sur la roue arrière, a perdu le contrôle de son engin.
Le conducteur qui pilotait un Gilera GP 800 a alors été projeté contre une voiture qui stationnait sur le côté de la route.
Renvoyé sur la chaussée il a alors été percuté par un bus Tisséo qui circulait en sens inverse et qui l'a traîné sur plusieurs mètres. Selon les secours qui ont tenté de la réanimer, la victime est décédée sur le coup.  :'(
 

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : MORTALITÉ des "Pilotes" de 2, 3 ou 4 ROUES !
« Réponse #4 le: 22 juin 2017, 10:38:24 »
Conduire un quad en toute sécurité  :P

Le quad est une machine ludique, facile à appréhender, mais qui nécessite en toutes circonstances une conduite adaptée et le port d’équipements homologués.
Rappels
Les quads sont des véhicules tout terrain à quatre roues équipés de moteur allant de 50 à 1000 cm3.
Le quad allie les avantages et les inconvénients d'une moto et d'une voiture. Ces véhicules doivent être homologués pour pouvoir circuler sur la voie publique. A ce titre, vous devez porter un casque et des gants homologués (comme votre passager), le véhicule doit être assuré.
Pour la conduite d’un quad léger
Quad de moins de 50 cm³ (ou puissance ne dépassant pas 4 kilowatt pour tous les autres types de moteur), poids à vide inférieur à 350 kg, charge utile 200 kg :

    Vitesse limitée par le constructeur à 45 km/h.
    Avoir plus de 16 ans et être titulaire du BSR (ou permis AM et dans ce cas 14 ans).

Pour la conduite d’un quad lourd
Quad de plus de 50 cm³ (la puissance ne doit pas excéder 15 kilowatt et le poids à vide 550 kg) :

    Avoir plus de 16 ans et être titulaire du permis B, B1 (A et A1 si permis avant 2013).

Vous transportez un passager
Article R.431-5 du code de la route
"Sur les motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur, cyclomoteurs et cycles, le transport de passagers n'est autorisé que sur un siège fixé au véhicule, différent de celui du conducteur. Pour l'application du présent article, la selle double ou la banquette est assimilée à deux sièges. Le fait pour tout conducteur de transporter des personnes sans respecter les dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe".
Nos conseils sécurité
« Sur la route » : les virages sont délicats à aborder (sur les quads non-équipés de différentiel, les 2 roues motrices tournent à la même vitesse), il faudra donc réduire sa vitesse et tourner progressivement pour éviter de freiner brusquement. Une attention particulière devra être portée à l’état d’usure des pneus.
« A    la campagne » les équipements nécessaires : veste et pantalon moto, bottes de motocross.
De par sa conception, le centre de gravité du quad est plutôt haut, d'où un risque de basculement. Il est impératif d'adapter sa vitesse en toutes circonstances.
source Gendarmerie des Landes·lundi 24 avril 2017
    Bonne route à tous et soyez prudents…