Auteur Sujet: Deux émetteurs de faux passes sanitaires interpellés  (Lu 581 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6967
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Deux émetteurs de faux passes sanitaires interpellés
« le: 24 janvier 2022, 09:25:50 »
Après une longue enquête menée par la Section de recherches (S.R.) de Bordeaux et les détachements de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) de Bordeaux et de Lyon, deux pirates informatiques émettant de faux passes sanitaires ont été interpellés par la gendarmerie, mardi 18 janvier 2022.

En août 2021, une infirmière libérale exerçant à Le Taillan-Médoc, en Gironde, découvre que son compte professionnel, dédié aux formalités de vaccination contre la COVID-19, a été piraté. En quelques jours, plus d’un millier de faux passes sanitaires sont générés.

Malgré les précautions prises par les pirates, notamment l’utilisation de logiciels d’anonymisation, les investigations minutieuses et complexes effectuées par des enquêteurs du groupe cybercriminalité de la Section de recherches (S.R.) de Bordeaux et des détachements de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) de Bordeaux et Lyon ont permis d’identifier et d’impliquer un couple vivant en banlieue lyonnaise.

Les deux suspects sont interpellés et placés en garde à vue mardi 18 janvier. Les perquisitions permettent la découverte d’une arme de poing, de 9 000 € en numéraire, d’une vingtaine de téléphones portables, ainsi que d’un très grand nombre de supports numériques.

Le couple a été présenté, à l’issue de sa garde à vue, devant un magistrat instructeur lyonnais, afin d’être mis en examen. L’auteur principal a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention, conformément aux réquisitions du magistrat du parquet. Sa complice a été placée sous contrôle judiciaire. L’OCLAESP et le groupe cybercriminalité de la S.R. de Lyon sont saisis de la poursuite des investigations, qui se concentrent désormais en Rhône-Alpes.

Source : https://www.gendinfo.fr/l-info-en-continu/deux-emetteurs-de-faux-passes-sanitaires-interpelles

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6967
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Deux émetteurs de faux passes sanitaires interpellés
« Réponse #1 le: 24 janvier 2022, 09:30:08 »
Les soignants sont inquiets face au nombre élevé de faux pass sanitaires qui circulent en France. Le ministère de l'Intérieur en a recensé 110 000 existants dans le pays. Parmi les propriétaires de ces faux, une centaine de personnes ont déjà été interpellées.

Parmi la centaine de personnes interpellées en possession d'un faux pass sanitaire, figure un couple de trentenaires vivant à Roubaix (Nord). Les deux individus interpellés et placés en garde à vue le 16 novembre comparaissent l'après-midi du vendredi 17 décembre, au tribunal correctionnel de Lille, pour "fourniture et usage de faux documents administratifs".
"Ce sont des gendarmes de la section de recherches de Lille qui avaient repéré dès l'été leur trafic de faux pass sanitaires via Snapchat", explique le journaliste Yann Fossurier, présent sur place pour France 3.

5 ans de prison et 75 000 euros d'amende encourus  :(

Les faux pass du couple, vendus cent euros la pièce, leur étaient réglés sur un compte de paiement en ligne. La gendarmerie affirme que les faux pass ont été créés via le site Ameli de l'Assurance Maladie. Reste à savoir s'ils ont bénéficié de l'aide d'un praticien, ou s'ils ont détourné ou piraté des identifiants. "Le couple s'est aussi parfois contenté d'envoyer des faux QR codes sur papier, avec de faux noms. Certains de leurs clients n'ont même jamais rien reçu", continue le journaliste en direct du tribunal correctionnel de Lille. Le total de l'escroquerie s'élève à 5 000 euros.

Source : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/pass-sanitaire/faux-pass-sanitaires-un-couple-interpelle-puis-juge-en-correctionnelle_4884821.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6967
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Deux émetteurs de faux passes sanitaires interpellés
« Réponse #2 le: 24 janvier 2022, 09:34:25 »
Un homme a été interpellé et écroué en Gironde il y a quelques jours pour production de faux pass sanitaires. Le faussaire présumé aurait en effet usé de cette escroquerie au bénéfice de 55 personnes. Il était déjà connu des services de police et sa compagne a été placée sous contrôle judiciaire.

Face à la flambée des cas de coronavirus , le gouvernement mise tout sur le pass vaccinal , qu'il espère mettre en place au 15 janvier avec la possibilité de sanctionner plus durement ceux qui en produisent de faux. À l'instar de cet homme interpellé en Gironde : après plusieurs mois d'enquête, les policiers de Bordeaux ont enfin pu mettre fin à son escroquerie.

La police judiciaire de Bordeaux n'a en effet pas lâché le morceau.
En août dernier, un médecin d'Arcachon, responsable du centre de vaccination contre le Covid, voit son profil numérique professionnel utilisé pour créer de fausses attestations. Après des plaintes et des investigations, les policiers remontent jusqu'à un homme déjà bien connu de la justice pour de nombreuses escroqueries.

Interpellé et écroué

Cette fois, le suspect a donné dans le faux certificat de vaccination au bénéfice de 55 personnes habitant majoritairement la région parisienne. Il y a quelques jours, le faussaire présumé a donc été interpellé chez lui à Valence, dans la Drôme, tout comme sa conjointe. Il a été écroué à la maison d'arrêt de Gradignan et sa compagne a quant à elle été placée sous contrôle judiciaire.

La perquisition a permis de découvrir des espèces, 5.000 francs suisses, 11 cartes bancaires aussi, mais également un pistolet automatique avec ses cartouches. Les deux véhicules du couple, une Audi Q7 et une Peugeot 3008, ont été saisis. La procureure de Bordeaux rappelle que les bénéficiaires et usagers de ces faux pass sanitaires risquent jusqu'à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.