Auteur Sujet: Des voleurs de cuivre arrêtés en flagrant délit grâce à l'appui d'un hélicoptère  (Lu 6107 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Dans la nuit du samedi 21 décembre 2013, quatre personnes ont été interpellées en flagrant délit de vol de câbles de cuivre sur un site de la SNCF dans l'Ain grâce à la caméra d'un hélicoptère de la gendarmerie.


Samedi 21 décembre, en plaine nuit, quatre hommes tentent de sectionner un câble de signalisation dans un local de la SNCF. Grâce à sa caméra thermique hyper sensible, l'hélicoptère de la section aérienne de gendarmerie de Bron (69 – Rhône) qui survole la zone toutes lumières éteintes, repère les voleurs. « Nous les avons localisés alors que nous étions à 3 kilomètres de la voie et à 600 mètres d'altitude. A l'œil nu, c'est quelque chose d'impensable. Notre arme fatale, c'est la caméra thermique : on voit toutes les tâches de couleurs. Une personne sur un paysage à -5°, ça nous saute aux yeux. C'est pratiquement immanquable  », a expliqué le colonel Alain Cisowski, commandant le groupement des forces aériennes de la gendarmerie Sud-Est, sur Europe 1.

Aussitôt, l'information est transmise aux brigades locales. 7 patrouilles au sol sont engagées pour cerner le site. Lorsqu'elles arrivent sur place, c'est de nouveau les gendarmes à bord de l'hélicoptère qui vont les aider à localiser les malfaiteurs, cachés sous les branchages et dans un ruisseau.

Cette intervention réussie s'inscrit dans le cadre d'un partenariat signé depuis février 2011 entre la gendarmerie et la direction de la sureté générale de la SNCF. La convention prévoit une mise à disposition de l'hélicoptère bleu pour des actions de surveillance planifiées ou des interventions urgentes sur certains sites.

Sources : SIRPA gendarmerie 
http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fre/Sites/Gendarmerie/Actualites/2013/Decembre/Rhone-Alpes-des-voleurs-de-cuivre-arretes-en-flagrant-delit-grace-a-l-appui-d-un-helicoptere