Sondage

Employez vous le terme de suspicion lors de vos transmissions aux Urgences?

Non, je ne transmet que les signes cliniques
5 (29.4%)
Oui, si je suis sur de moi
12 (70.6%)

Total des votants: 12

Auteur Sujet: A propos du terme "suspicion"  (Lu 24712 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

lhamo dondup

  • Invité
A propos du terme "suspicion"
« le: 08 juillet 2005, 20:50:31 »
Bonsoir à tous,
il nous est tous arrivé de nous trouver face à une victime qui présentait au moins trois signes cliniques nous amenant à émettre une hypothèse de diagnostic (aussi connu sous le terme de suspicion).
Mais voilà émettre une hypothèse de diagnostic est d’ordre médical.

Vous est-il déjà arrivé d’employer le terme de suspicion lors de vos transmissions au médecin ou à l’infirmière d’accueil des urgences ?

Avez-vous eu des réactions vraiment négatives ?

Merci pour vos réponses.
 

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 544
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #1 le: 08 juillet 2005, 21:52:23 »
ben ça dépend quoi  ::)  une fracture franche ya pas photo !! sur un problème médical .... heu...! chui pas toubib  :-[

ambu77

  • Invité
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #2 le: 08 juillet 2005, 23:47:40 »
Ben pour moi "suspicion" ne veut pas dire affirmation, tu suspectes quelque chose que tu vois comme une jambe dans une position anormale te laisse supposer une fracture du col du fémur qui va peut-être être confirmé par une radio, ou une plaie à la tête avec un saignement d'oreille peut te laisser supposer un trauma sérieux ??
... et le samu aussi bien que les urgences ne tiquent pas quand je dis ça, c'est aussi une relation de confiance, bilan bien fait, patient mieux pris en charge et bien soigné par le doc, c'est lui l'expert  ;)

C'est comme pour une bagnole, le contrôle n'est que visuel et externe !

Hors ligne titsou1981

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
  • Sexe: Femme
  • ambulanciere cca dsa +certif "taxi"
    • Voir le profil
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #3 le: 09 juillet 2005, 15:38:19 »
Pour ma part, je l'utilise lors de la transmission de bilan au parm après avoir détectés les 1ers signes cliniques de la personne et ses antécédents (par ex. cardiaques, pulmonaires...)
On peut déjà prétendre à une suspicion, une probabilité que la personne que l'on emmène à tel ou tel traumatisme, choc...
Nous ne sommes pas certains, il faut à tt pris éviter d'altérer l'état général du patient. Exemple : suspicion de phlébite, lors de la prise en charge, ne stt pas faire marcher la personne, c'est d'une logique pro me direz vs... Etc.

Ambu17

  • Invité
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #4 le: 09 juillet 2005, 15:43:58 »
Suspecter n'est pas diagnostiquer (comme je n'interprète jamais une tension). Enfin je pense.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #5 le: 09 juillet 2005, 17:20:09 »
Pour ma part, tout passe par le 15... Donc dialogue avec le PARM, on passe notre bilan, soit il se fait son avis ou nous demande ce que l'on en pense ou sinon nous passe illico le médecin-régulateur... Donc arrivé aux urgences, on ne fait que communiquer l'avis du 15.

Par contre, si avis perso il doit y avoir, cela se fera officieusement en parlant bas, juste pour éviter les mauvaises surprises et généralement le personnel soignant est heureux d'avoir un max d'infos, quitte à faire le tri après :)

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 820
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #6 le: 09 juillet 2005, 18:33:03 »
Pour ma part j’évite d'utiliser ce terme...
j'énonce juste les signes de détresse constatés et les constantes.
Concernant les fractures, je préfère utiliser le terme de traumatisme après je complète avec d'autres notions comme les déformations, la coloration, l'impotence, la plainte exprimé par la victime... bref les signes extérieurs visibles.
Voila de cette façon chacun est à sa place et personne pourra te le reprocher.

Hors ligne Rico14

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1197
  • Sexe: Homme
  • Chef d'Equipe Sécurité Incendie / SPV
    • Voir le profil
    • Mon blog
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #7 le: 09 juillet 2005, 20:18:50 »
Suspecter n'est pas diagnostiquer (comme je n'interprète jamais une tension). Enfin je pense.

Exactement. On peut suspecter, sans pour autant affirmer.
On pense que, sans en être certain.
Selon ce que l'on "pense", le médecin ou la parm peut envoyer un SMUR ou un médecin, selon le cas. Et quand c'est justifié, c'est du tout bon. Sinon, ça l'est moins... ;D

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #8 le: 10 juillet 2005, 01:36:19 »
Vaut mieux qu'un smur décale "pour rien" que le contraire... ::)

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 820
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #9 le: 10 juillet 2005, 03:12:25 »
c'est bien souvent le contraire helas... du moins chez moi
aller je balance : dept 19  8)

Hors ligne Rico14

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1197
  • Sexe: Homme
  • Chef d'Equipe Sécurité Incendie / SPV
    • Voir le profil
    • Mon blog
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #10 le: 10 juillet 2005, 08:58:43 »
Oui.
J'ai encore eu le cas cette semaine... >:(

Nous suspectons que le SAMU n'a pas voulu envoyer de SMUR... ;D

requin blanc 04

  • Invité
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #11 le: 10 juillet 2005, 17:19:29 »
La suspicion ne m'engage pas plus que cela et peu convaincre le smur de décaler car notre parole n'est pas celle d'un individu lambda ... je pense ?
Je n'ai jamais eu de réaction négative au contraire dans les départements 28/78/27/04/05 où j'ai bossé.

Hors ligne Laurent

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #12 le: 10 juillet 2005, 23:48:40 »
Si vous passez un bon bilan, avec de bons chiffres, une bonne "photo", une bonne idée de la douleur.... normalement pas de blem. Il vont réagir en conséquence.

lhamo dondup

  • Invité
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #13 le: 11 juillet 2005, 06:40:56 »
Sujet lu 101 fois et seulement 5 votants :o allez un effort !

Hors ligne Nathy

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 234
  • Sexe: Femme
  • Infirmière anesthesiste
    • Voir le profil
Re: A propos du terme "suspicion"
« Réponse #14 le: 11 juillet 2005, 13:03:34 »
Je ne peux pas voter puisque je ne suis pas vraiment concernée mais j'aime bien lire les reponses quand même !