Sondage

Avez vous l'impression d'être pris au sérieux par les équipes soignantes ?

oui
2 (14.3%)
un peu
6 (42.9%)
pas du tout
5 (35.7%)
je ne sais pas !!
1 (7.1%)

Total des votants: 11

Auteur Sujet: Ambulanciers, sommes nous vraiment considérés comme des acteurs ou des partenaires de qualité ?  (Lu 31953 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 820
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
Avez vous l'impression d'être pris au sérieux par les equipes soignantes ?

apres avoir repondu au sondage n'hesitez pas à argumenter et à illustrer par vos anecdotes.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Ca va dependre de beaucoup de choses:la reputation de la société,la precision de tes transmissions (ou le fait de les demander en cas de prise en charge...),la presentation,le materiel,la facon de parler etc...

Mais on peut dire sans trop se tromper que l'on passe trop souvent pour des incompetents...
La faute à qui?? :?:
A l'erzatz d'ambulancier qui est passé avant nous en survetement avec une clope à l'oreille?A celui qui c'est pris pour un urgentiste en mettant un patient en crise de tétanie sous 15L :shock: ...

Va falloir un sacré ménage dans la profession avant que l'on est un semblant d'estime :roll:

Et c'est a nous de construire ça au quotidien (ca va pas etre facile! :lol: )!

lhamo dondup

  • Invité
Etre pris au sérieux par les équipes soignantes lorsque l’on est ambulancier/secouriste, peut être facile ou difficile selon l’impression que l’on donne au premier contact.

Dans quelques mois, si tout va bien, je serais du côté des soignants (IDE).
Pour l’instant je n’ai pas souvent fait allusion au fait que j’étais ambulancier, lors de mes différents stages hospitaliers.

Ce n’est pas que j’avais honte, mais plutôt le fait que j’ai été spectateur de situations où certains ambulanciers m’ont mis plutôt mal à l’aise : il y a tout d’abord ceux qui se présentent en tenue de civil, avec un langage tout juste correct et une literie de brancard déplorable;  ceux qui arrivent avec des retards considérables sur l’heure prévue; ceux qui bâclent leur prise en charge : pas d’O² pour le patient, lors du transfert jusqu’à l’ambulance (alors que celui-ci l’a sur 24h,  avec un débit supérieur à 2l/mn) ; pas de contention de fracture, en arrivant au SAU, alors que la victime est visiblement algique…

Quand on s’occupe de patients, de victimes, l’une de nos priorités (enfin, c’est ce que je pense) est de considérer notre prise en charge, comme s’il s’agissait d’un proche.
Il ne s’agit en aucun cas de « la fracture de la chambre 8 » ou d’un transport que l’on doit expédier parce qu’il y a au bout « une prime » et que plus il y aura de transports effectués, plus il y aura de primes.

Je suis très critique en vers mes collègues ambulanciers. J’ai longtemps entendu dire que 80% des ambulanciers l’étaient par défaut et que seule la notion de conduite les motivaient.

Pour en revenir aux relations soignants – ambulanciers,  voici certains principes  que j’aimerais voir ou entendre, en tant que soignant :
-   arriver dans le service, en se présentant
-   avoir le nom et le sexe de la personne que l’on prend en charge, et non comme, je l’entends souvent, que la destination
-   adapter sa prise en charge

Dans le cas des urgences :
-   avoir immobilisé la victime d’une fracture
-   faire les transmissions, à l’IDE ou au médecin, nécessaires à la bonne prise en charge du patient

Toujours dans le cas d’un transfert de patient et notamment lorsqu’il s’agit d’un patient du SAU, le minimum serait de se renseigner de l’état de la personne que l’on va transporter.

Si pour certains d’entre  vous, tout ce je dis peut vous paraître logique, sachez que le contraire existe, malheureusement.

Mais voilà, il ne faut pas jeter la pierre qu’aux ambulanciers (employés). Le statut de structure privé travaillant pour le service public relève parfois de la gageure : la notion de rentabilité face à la détresse humaine : quelle « casse tête ».

L’avenir des transports sanitaires passe t-il par un changement de statut ?
Que nous réserve le législateur ?
Les normes européennes vont-elles être l’électrochoc de la profession ?
La considération envers les ambulanciers passe t-il par un changement de leurs mentalités ?
Quelles sont les véritables motivations des employeurs ?

Autant de questions pour autant de disparités entre nos collègues européens.

Mon cher Leburon63, je ne sais si j’ai répondu à tes attentes, mais je suis prêt à continuer cette discussion, par post interposés.    

Cordialement

Hors ligne Indien

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 58
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier
    • Voir le profil
    • http://hautes.alpes.secours.free.fr
Il y a des jours, c'est vraiment limite. Et pourtant, j'ai vu masser des IDE désoler mais le patient :DCD. Attention, je ne la tiens pas pour responsable, il faut voir le contexte (état du patient) :wink:

lhamo dondup

  • Invité
Y avait il un médecin sur place ?
Qui a demandé le MCE ?

Il ne faut oublier que c'est le médecin qui déclare la mort et non l'IDE.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Je me suis egalement vu pratiquer un MCE,pendant 20 mn en attendant le SMUR, sans recuperer le patient... :? Je ne pense pas que l'on puisse juger la dessus... :?

Hors ligne Indien

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 58
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier
    • Voir le profil
    • http://hautes.alpes.secours.free.fr
La mort est une chose, mais la moindre des chose est déjà de masser avec les 2 mains et non pas une puis l'autre en essayant de nous expliquer qu'au gabarit du patient on pouvait s'adpter. Oui il y avait un médecin qui est arrivé peu de temps aprés, et qui aprés avoir vu les antécédent du patient... Le plus dérisoire, c'est qu'ici on nous prend seulement pour des chauffeurs car 60% des gens ne savent même pas que l'on va en formation 3 mois pour le CCA. :evil:

Ambu 08

  • Invité
Bonsoir à tous,
En fait pas grand chose à rajouter...Les situations évoquées collent à la réalité du terrain....malheureusement !!!
Comme dans tous les domaines d'activités c'est toujours le mauvais exemple qui marquera les memoires...d'ou cette facheuse habitude à mettre tous les ambulanciers dans le même sac...
En ce qui me concerne, je m'attache à faire mon travail le plus professionnellent possible, sans tenir compte du comportement de mes collégues ou du dédain de certaines catégories de personnels hospitaliers ou autres...Et ça marche!!!Attention je ne suis pas en train de dire que je suis le meilleur ambulancier du monde mais comme le dit ihamo dondup certains details peuvent faire la difference.
La politesse, une tenue vestimentaire adaptée permettant d'identifier l'ambulancier, une hygiéne individuelle exemplaire, du materiel entretenu, des connaissances mises à jour etc...sont quelques pistes à exploiter pour être reconnu...
Etant des ambulanciers ruraux, nous travaillons souvent avec des structures hospitalieres et des SMUR à taille humaine et nous entretenons d'excellent rapport avec eux.Certains medecins et IDE du SMUR regrettent même de ne pas travailler avec nous plus souvent...et je vous assure que cette reconnaissance vous met du coeur à l'ouvrage.Bien sur cette confiance ne s'est pas obtenue du jour au lendemain, et il a fallu montrer nos compétences et la qualité de nos prises en charges par le biais du conditionnement des victimes et l'utilisation du materiel, de la cohérence de nos bilans et la redaction systematique de fiche de bilan secouriste à l'attention des SAU...
Par contre c'est vrai aussi que quand nous avons à faire à des CHU ou des etablissement plus gros, l'amalgame est souvent de mise...et c'est regrettable, mais je ne jette pas l'eponge pour autant et j'essaie de leur montrer une autre image de l'ambulancier.
Il est vrai egalement que souvent, l'ambulancier cherche le baton pour se faire battre...Tenue vestimentaire douteuse, vocabulaire de charretier...j'en passe et des meilleurs.
Il faut se rendre compte du metier que l'on fait...je pense que beaucoup d'entre nous sont ambulanciers sans avoir vraiment la vocation!!! et qu'on ne s'y trompe pas, c'est ce qui fait bien souvent la difference...
Amicalement.
NB: merci à Le buron pour ce sujet trés interressant... :D

Hors ligne antibois

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 31
  • Sexe: Homme
  • AMBULANCIER
    • Voir le profil
Pour continuer dans le même sujet, je pense que la faute en reviens à tous:
- à l'ambulancier, car il se doit de se maintenir au courant des dernières techniques de secourismes, et ce même si le législateur ne pense pas à instaurer un recyclage obligatoire tous les 2 ans. il se doit d'êrte propre sur lui, d'avoir une ambulance impeccable, avec du matériel adequat. de respecter son client/patient, en usant de la meilleurs technique possible adapté à la patologie du patient transporter.
- au patron d'ambu privé, car pour la pluspart, c'est l'argent qui les motivent, et oui se sont des entreprise du secteurs privé, donc rentabilité oblige. donc dans se sens, ils sont pret souvent à accepter n'importe quel transport dans n'importe quel condition (fauteuil roulant en VSL, plusieurs patient en ambu, etc...).
- au personnel médical des CH et autre clinique, car il savent que trops bien que nous sommes pour la pluspart la dernière roue du carosse. quelqu'un disait plus haut quon devrait se renseigner sur l'état du patient, je ne suis pas d'accord, car se sont les IDE et autre medecins qui ont l'obligations de nous donner toutes informations se révélant utiles pour le transport.

La solutions, je pense que oui, il faut changer en profondeur le statut de l'ambulancier privé, d'abord il doit être sous la tutelle du ministère de la santé (puisqu'on est formé par celui-ci) et non pas sous celui des transport, car que je sache, nous transportons des êtres humains malades, et pas des quartiers de viandes. bien que des fois, vu les conditions de travail, j'en ai l'impression. ensuite il faut que nous soyons mieux formé et plus souvent. la dernière promotion de CCA ont appris à utilisé un DSA, moi je fais souvent de l'urgence, je peux vous dire que les medecins qui sont avec moi préferais que je sache poser une voie plutot que je vienne avec un DSA. sans une meilleurs formation rien n'avancera.

pour finir, cela fait à peine 3 ans que je suis ambulancier CCA, et je quitte ce métier extraordinnaire, pleins d'amertume, car je suis convaincu que si tout le monde le voulais ont pourrais en faire une super profession.

Hors ligne cmoijm

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 14
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.police-info.com/pm
Bonjour

J'ai voté un peu, bien que pour moi le problème ne se pose pas. Je bosse de nuit, je connais les équipes de nuit et ceux-ci me connaisse également, donc j'aurais pu voter oui. Mais il est vrai que la réalité est tout autre la journée, avec certains ambulanciers comme vous le dites plus haut.

Citation de: lhamo dondup
Il ne faut oublier que c'est le médecin qui déclare la mort et non l'IDE.

C'est la logique, car dans la réalité c'est des fois autrement. MCE sur inter, bilan au 15 en donnant les antécédants, l'age, il m'est arrivé, certe trés rarement, que le médecin me dise stop, sans pour autant se déplacer, et c'est SOS médecin qui viens plus tard faire le certificat de décès.

Bonne journée

stephane

  • Invité
Il ne faut oublier que c'est le médecin qui déclare la mort et non l'IDE

pas toujours!
N'importe qui peut diagnostiquer la mort sous conditions:
- tête séparée du corps de plus d'un mètre de distance
- état de putréfaction avancée du corps.
 :lol:

pour le reste, si "l'équipe soignante" me prends pour un déménageur, je me fait un plaisir de lui rappeler que si je suis un déménageur, ça veut dire que le malade est un meuble!

jo

  • Invité
Un bon baromètre pour savoir si nous sommes considérés à notre juste valeur par le corps médical et/ou paramédical, est, selon certains, la qualité des transmissions que l'on nous fait: conditions particulières de transport, ATCD, pathologie etc... Qu'en pensez-vous?

manualex44

  • Invité
superficielles, bien sur !
Combien de fois, lors de la prise en charge, et que tu demandes quelques infos, on te répond "YAKIFOKISOITRANSPORTE" ou pire "CA VOUS RGRDE PAS" !
Tant que nous ne serons pas officiellement pas affilier au secteur santé en tant que paramédicaux, y'a rien à espérer. Tant que certains médecin nous parleront de secret médical dont nous ne pouvons pas bénéficier ...
Tiens, ca me rappelle quelque chose ca !

requin blanc 04

  • Invité
superficielle mais mieux concidere dans le 28/04 et 05 que dans le 78 et je rejoint manualex44

manualex44

  • Invité
je ne sais pas si c'est vraiment fonction des départements, y'a des cons partout.

requin blanc 04

  • Invité
oui mais dans certain moin concentré :P

jo

  • Invité
Salut chums. Je vois qu'avec à peine un recul d'une ou deux heures nous avons déjà quelques éléments de réponse convergents. Je suis halluciné de voir qu'à travers l'ensemble de l'Hexagone, le problème se pose de façon aussi systématique. En tous cas merci d'emblée à ceux qui ont déjà répondu et voté. Et merci par anticipation à tous les autres . Amicalement,  JO ;)

Kermit

  • Invité
salut,

une fois de plus je pense qu'il y a des cons partout, quand un des patients de mon service part en consult ou transfert, les ambulanciers ont des transmissions de ma part. un coup de main pour le transfert (si brancard) comme ça on voit ensembles s'il y a des trucs en plus à dire.

si infection il y a, je le signale au standard de la boite. je me rappelle encore la pseudo colère d'une IDE quand j'étais ambulancier "quoi vous ne savez pas qu'il est infecté!!!" alors que deux minutes avant je m'étais fais envoyé  balader en salle de soins par sa collègue parce que je lui demandais s'il y avait un truc particulier...

enfin comme dit plus haut tant que ce sera le ministère des transports...

Hors ligne richi lyon

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 463
  • Sexe: Homme
  • SPP
    • Voir le profil
soyez pas trop impatient dans 10 ans a peine vous serez dans les casernes de pompiers  a faire les departs vsav a notre place, plus le temps passe et plus on entend parler des exemples nordiques alors comme ca on sera plus nombreux pour les foots a la garde

manualex44

  • Invité
non, disons que les SP feront les sauvetages, désincar, feux... et tout ce qui est prise en charge paramédicale serait faite par les ambulanciers !

ambu77

  • Invité
soyez pas trop impatient dans 10 ans a peine vous serez dans les casernes de pompiers a faire les departs vsav a notre place, plus le temps passe et plus on entend parler des exemples nordiques alors comme ca on sera plus nombreux pour les foots a la garde

dans 10 ans ça va être dur pour taper dans le ballon !!!!!
faudrait aussi penser a angrandir les casernes !!!!

Hors ligne AmbulatoR

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 161
  • Sexe: Homme
  • ambulancier CCA
    • Voir le profil
soyez pas trop impatient dans 10 ans a peine vous serez dans les casernes de pompiers  a faire les departs vsav a notre place, plus le temps passe et plus on entend parler des exemples nordiques alors comme ca on sera plus nombreux pour les foots a la garde
Redonnons à César ce qui est à César.
Les blancs au domicile pour du paramédic, les rouges sur les AVP et feux.
Maintenant si tu trouves que tu joues trop au football, viens dans la profession, tu n'auras plus la force en fin de semaine de trouver du temps libre pour taper dans le ballon ...

Sans rancune aucune,   ;)

jo

  • Invité
Salut à tous et merci Kermit. Tu es passé par les deux professions, tu comprends donc absolument tous les enjeux de la problématique soulevée par ce sondage et je te remercie de ton intervention fort sage au demeurant.
Ca me permet de rebondir sur l'intervention de Manualex, très réaliste et vécue par tous je pense, lorsqu'il dit au sujet d'un patient "YAKIFOKISOITRANSPORTE" OU "SAVOURGARDEPAS"...nous y avons tous été confrontés. Si des IDE prennent connaissance de ce sondage, qu'ils(elles) puissent en tirer cette leçon: il n'est pas en l'espèce de faire du secret médical à outrance, en se gardant jalousement ses prérogatives, mais à agir dans l'intérêt du malade, blessé ou parturiente...Amicalement à tous et bon courage. ;)

calagan

  • Invité
Bonjour à tous,

Je tiens quand même à vous donner ma méthode de travail dans ce type de prise en charge. Certe, parfois le personnel soignant nous prend pour de vrai pro de la santé et nous fait des transmissions médicals corrects, mais malheureusement c'est loin d'être le cas le plus fréquent. Par contre, régulièrement, on me dit "votre travail c'est de transporter", ou "tout est dans la lettre pour le médecin", etc... Obstinez vous à vous comporter comme des professionnels de santé, ne vous laissez surtout pas démonter par ce genre de personne, gardez la tête haute et rétorquez par exemple "Désolé, mais une prise en charge sans transmissions liées au transport est inacceptable. Toute prise en charge peut présenter des risques éventuels liés à la pathologie ou aux antécédents !". Faites comprendre qu'ils ont en face d'eux un auxiliaire médical et pas un chauffeur de taxi. Je suis allé jusqu'au refus d'une prise en charge tant que je n'avais pas de transmissions et je suis arrivé à mes fins ... Ce qui est drôle lorsqu'une I.D.E se sent obligée, après ce type de discours, de vous faire des transmissions, c'est qu'elle utilise des thermes et un vocabulaire médical en imaginant que nous ne comprenons rien ! Mais lorsqu'elle se rend compte que nous comprenons et que nos questions sont pertinentes, c'est là qu'elle nous prend au sérieux, et là c'est gagné, elle se rendra compte que les ambulanciers ne sont pas des personnes qui ne font que conduir. Vous verrez, le jour où vous retournerez dans ce même service, les transmissions seront faites.
Alors ne vous découragez pas, c'est aussi une manière de ce faire reconnaitre.
A bientôt

Hors ligne Nick

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
  • Cca &Protec
    • Voir le profil

Hors ligne jigeay

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • Bénévole CRF - PSE2
    • Voir le profil
Si je puis me permettre d'intervenir, je pense que le problème vient de certains ambulanciers qui font ça sans réelle conviction, ni réel interressement pour le métier, et qui, de fait, font n'importe quoi. Au niveau technique, au niveau relationnel, etc. Le problème qui va se poser, c'est qu'un tel comportement de la part d'un professionel de la santé est tellement choquant, qu'on généralise bien plus facilement que si on tombe sur des gens qui font leur travail, voire qui font plus. Parceque ça, ça semble normal (et ça l'est). Vous voyez ce que je veux dire ? Dans le monde hospitalier, on va tomber sur des gens imbus d'eux mêmes, des gens sympa, mais qui viennent de se taper une garde épuisante, etc. Suffit que ceux là tombent sur des mauvais, et voilà. c'est fini.

calagan

  • Invité
Bonjour,

Je ne peux pas te donner entièrement tort, il y a dans toutes les professions des gens qui font preuve de laxisme, mais comme je viens de le dire, dans toutes les professions. Combien de fois je me trouve face à un personnel soignant qui ne supporte plus leurs patients (souvent en gériatrie dans ce cas), combien de fois ai-je travaillé avec un médecin du SMUR qui n’a même pas envie d’accompagner son patient qui se trouve dans état critique, mais qui préfère rester dans la VL SMUR en disant «  si y a un souci vous faites appel de phares et alors on s’arrête ! ».  Et bien ce n’est pas pour celà que de mon côté je ne ferais pas mon boulot et que je ne ferai pas de transmissions médicales si nécessaire et ce, même si la personne à qui je m’adresse n’en a rien à faire. Mon comportement restera professionnel, tout comme devrait l’être celui des soignants envers nous.


Hors ligne luciole779

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,

je me présente, j'ai 30 ans et je suis l'épouse d'un auxiliaire ambulancier diplômé depuis 2 ans. Nous avons déménagé il y a 3 mois pour le nord-isère.

j'espère que je poste dans la bonne section, mais a vrai dire, je ne sais pas vraiment ou mettre mon message ailleurs ?!

Mon conjoint a quitté une petite société d'ambulance, pour une autre située plus près de notre nouveau domicile. Depuis cette entreprise, j'ai de plus en plus l'impression qu'il est traité comme un esclave.

Reprenons les quelques choses qui me font bondir, est ce pareil dans toutes les sociétés d'ambulances ?

- 83% du temps de travail payé, sur une base salariale au smic, alors que l'organisation de leur entreprise est : On prends un patient, on le "jette" dans son centre de soin, et on passe a une autre course. On se demande ou est le temps d'inactivité. Merci l'accord cadre, ça je sais que c'est un peu partout pareil.

- Outre les traditionnelles minimales amplitudes de 12h par jour, les pauses repas qui sautent et qui ne sont du coup simplement indemnisées de 7€28; il ne sais jamais avant le soir 18h a quelle heure il commence le lendemain, extrêmement pratique pour prendre le moindre rendez vous... ou simplement avoir une vie de famille.

- Les permanences : Nous sommes vendredi il doit être de permanence samedi, on a décidé pour lui que son jour de récupération était ce jeudi, et on l'appelle aujourd'hui pour lui prévenir ( et lui imposer ) qu'il sera aussi de permanence dimanche.

- Organisation des heures supplémentaires sur la quinzaine, je ne sais pas comment ça se passe ailleurs, mais une semaine il fait des heures de fous ( plus de 12h tous les jours), et la semaine d'après il a une ou 2 journées a 6 ou 8h, résultat on lui annonce que sur la quinzaine il n'a pas fait d'heures sup... je trouve ça un peu fou ?!

- L'amplitude de déplacement de la société, ils ont pris des contrats dans des stations de ski a plus de 100 km du point de départ des ambulanciers, il n'est pas rare que les courses journalières soient située a plus de 200 km l'une de l'autre ( je ne parle pas des rapatriements, ... )

La fatigue ... qui s'accumulent a cause des horaires décalé, un jour tu fini a 23h, le lendemain matin tu dois être au boulot a 6h, tiens t'ont vraiment a ce que l'ambulancier qui fait déjà le "mille borne" dans la journée finissent dans un arbre ? Que deviens le respect du patient dans tout ça, ce patient qu'on jette dans un hôpital, et qu'on récupère tel un colis, que devient l'aspect humain ?

Alors quand je vois tout ça, quand je vois dans l'état ou se trouve mon conjoint, je me demande vraiment... l'ambulancier est il un esclave ?

Et vous, comment le vivez vous ?

merci par avance pour vos réponses

Cordialement



Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
La plupart des ambulanciers de ce forum risquent de te répondre que la plupart des entreprises fonctionnent comme ceci malheureusement ...

bendepuget

  • Invité
+1 (c'est pour avoir les notifications par mels et suivre ce topic) :)

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Effectivement,ce que tu décris est malheureusement le lot quotidien d'une très grande majorité d'ambulanciers  :-\ A mon sens,le choix qu'il reste à ton mari est de se rencarder sur les entreprises "recommandables" du coin...

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Je suis pas noir, mais considérer un ambulancier comme un "esclave" est leur porter peu de respect.. La modération des propos évite toute animosité, et permet un bien meilleur échange .

Quand à la sécurité des personnes transportées, je te répondrai qu'il y a un code du travail, ET une convention collective. Cela doit être appliqué, faute de quoi, c'est la panique. Malheureusement, les ambulanciers salariés ont bien souvent le pantalon sur les chevilles..!!

Hors ligne luciole779

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
>> kit055 :
Malheureusement en effet

>> Rusty :
En effet, je crois que c'est une des seules choses à faire, car cela me parait difficile de faire changer "le monde des ambulanciers" si c'est un phénomène généralisé.

>> ouin_ouin :
Je ne suis pas noire non plus, mais limiter l'esclavage au tribu noir ne serait-ce pas manquer un peu de respect aux autres peuples qui en ont souffert ? ( les egyptiens, les romains, les amerindiens,... ). Je suis entièrement d'accord que le mot "Esclavage" est fort mais en même temps, je ne connais pas de mot moins fort pour décrire le même phénomène : "état d'une personne qui se trouve sous la dépendance absolue d'un maître" ( tu es de permanence dans 2 jours c'est comme ça et pas autrement), "privation de la liberté de certains hommes par d'autres hommes" ( travailler de 6h du matin a 20h30 sans pause repas ???). Il y a certes un mot plus adapté, si quelqu'un le trouve qu'il nous en fasse profiter, je ne me vexerais pas du tout au contraire !

Enfin, pour un dernier point  "il y a un code du travail, ET une convention collective.", j'ai vu a plusieurs reprises cette société tirer les limites vers les exceptions tolérés par la convention collective sous prétexte " d'être une entreprise qui réalise des interventions a caractère sanitaire et social imprévisible", pour masquer des défauts d'organisation.
"Malheureusement, les ambulanciers salariés ont bien souvent le pantalon sur les chevilles..!!" Je ne me permettrais pas d'émettre un tel jugement, mais si c'est le cas, pour quel motif ? Je sais simplement qu'a mes yeux la convention collective des transports, les divers avenants, textes de loi rendent vraiment difficile a discerner ce qui est toléré, tolérable, légal, et illégal ...

Merci déjà a ceux qui ont pris le temps de répondre.


Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Malheureusement luciole779 dans beaucoup d'entreprise cela se passe comme tu l'as decrits, des pauses repas inexistantes, des journées a rallonge, des gardes ou tu es prevenu a la derniere minute etc.....
Mais comme l'a dit ouin ouin il y a une convention collective et un accord cadre, a ton conjoint et ses collegues de la faire appliquer par leur patron, pour cela il y a l'inspection du travail, certain syndicat et surtout du courage, de la volonté et de la patience.

Tu sais ma boite a la reputation d'etre la mieux, au niveau condition de travail, dans mon departement.
Nos gardes de weekend qu'elles soit departementales ou commerciales, nous sont donnée 15 jours minimum avant, nos pauses repas sont respecté, nos journée sont regulieres au niveau du temp de travail, le seul inconvénient c'est que nous savons assez tard a quel heure nous allons embaucher le lendemain, mais apres une reunion avec la direction le probleme est en passe d'etre resolu.
Pour conclure chaque societe a ses avantages et ses inconvenients, et comme te la dit rusty, peut etre que ton conjoint devrait se renseigner au niveau des boites "reglos" du secteur ou vous vous trouver
Bon courage a ton et a ton conjoint

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Rappelez vous que dans l'histoire "les esclaves" ont eu le courage de se révolter au prix fort ... faire front solidèrement c'est pas facile de nos jours  :-\  s'il n'y a pas de laeder dans l'équipe !!!
L'égoïsme est souvent la règle  :-X
Dans mon métier j'ai su, à plusieurs reprises, insuffler cette "résitence" et défendu mon équipe au détriment de mes galons et comme l'on n'est trahi que par les siens faut s'attendre à trouver un "ripou" dans l'équipe  :'(

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Le point faible du métier d'ambulancier est justement le manque de cohésion, la dispersion des opinions et des opérations de "résistance", donc point de leader mais une multitude qui se veut en tant que telle afin de tirer le plus de "couverture" à soi  ;)

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Esclave des temps moderne diront nous ....

Aujourd'hui quel profession n'est pas rémunérée 100% de son temps de travail?
Aujourd'hui quel profession est payer à 75% le dimanche et jour férié quand les autres bénéficie de primes?
Aujourd'hui quel profession fini le soir à 23h et reprend le lendemain à 6h du mat ? En mépris total pour le repos de sécurité?
Une profession ou l'on sauve également des vies mais dans l'anonymat le plus total ? Aucune ou très peu de reconnaissance

Eh bien oui je vous le donne en mille !!! : Ambulancier!!!!

Et quand j'entends des mecs dire qu'on fait ça pour le fric cela me laisse penseur.

Et comme le soulève fort bien Kit55 la plais de notre profession est le manque total de cohésion, une multitude de syndicats qui ne s'entendent même pas entres eux, et un lot de burnes que avec leurs minorité font passé une profession entière pour des blaireaux alors que dans nos rang il y a une multitude de gens passionnés et professionnel.

Hors ligne sebastienfr

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier SMUR
    • Voir le profil
SI les ambulanciers étaient un peu plus solidaires les un des autre ca ferait longtemps qu' une greve nationale aurai pété !

Le nombre infime des ambulanciers que je connais qui ont fait greve dans leurs société ont obtenus gain de cause en moins d' une semaine...baisse des taux d' abattement , prime diverse...

que chacun se rende bien compte qu' une entreprise d ambulance , avec tout ce qui avantage les patrons de société sont tout simplement des mines d' or.Faites des calculs de ce que vous rapportez en une seule journée , et comparez avec ce que vous etes payés ! généralement en 2heure votre salaire est couvert , avec 2 heure de plus vous avez recouvert les charges que paye votre employeur , le reste de la journée , c' est pour eux !

Donc faut se rebeller ! ou alor faut faire autre chose.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Sur facebook il y a un groupe très vrai qui représente ces problèmes, les métiers de la santé, on se fait exploiter mais on est quand même fiers ^^

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
tien,  chez nous la masse salariale représente 54% du CA, avec les 46% restant il y a 40% pour les autres charges d'une entreprise et 6% pour les dirigeants, on est loin de tes chiffres sébastien

Hors ligne sebastienfr

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier SMUR
    • Voir le profil
bah 6% il me semble que c'est pas mal non ? combien raporte un ambulancier chaque jours ? 6% de tout ce que ramene un équipage tout les jours de la semaine c' est juste enorme en un mois...

J' ai travaillé dans plusieurs société d' ambulance et j' ai rarement trouvé un de mes patrons qui roulait en super 5 t qui habitait en hlm...

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Sur facebook il y a un groupe très vrai qui représente ces problèmes, les métiers de la santé, on se fait exploiter mais on est quand même fiers ^^

Le lien m'sieur ? ;D

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Tout de suite mon brave ^^ Le titre exact du groupe est : Métiers de la santé, les plus beaux métiers du MONDE !!! (voir la description très vraie)

http://www.facebook.com/group.php?gid=197372414868&ref=ts

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Salut
cinq ans plus tard ... qu'en est il ?

Hors ligne axel 27

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier dea
    • Voir le profil
Je suis ambulancier depuis 2004 et la semaine dernière une aide soignante ma reprocher de faire du zèle quand je lui est demander " gentiment" de mettre un pantalon a un Monsieur en maison de retraite que mon collègue et moi devions conduire faire des radios. Il va pas draguée ma t'elle dit... Pfff connasse... Résultat je lui est dit " c'est la ménopause qui vous rend si chiante comme ça ? Le patient a hurler de rire :-) et avec mon collègue nous lui avont mis un pantalon et somme partis...
 Tout le monde s'en fou des ambulancier ont est des conducteur et des pousse brancard.. La preuve ont est soit disant des professionels de santé mais notre convention et celle des transport routiers :-\   

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Alex je comprend ton amertume concernant la reconnaissance de votre métier, quant à l'aide soignante son acte se nomme "maltraitance envers les personnes âgées "  et est pénalement répréhensible.

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
J'ai l'impression que vous vous acrochez à des symboles qui, s'ils sont importants à vos yeux, ne vous apportent pas grand chose et parasitent vos revendications.

Par exemple vous vous honorez d'être "professionnels de santé". Tout le monde s'en fout. Ca n'apporte aucun avantage, ni aucune considération.

Il y a des milliers de métiers qui ne font pas partie des "professions de santé" et qui pourtant sont prestigieuses ou reconnues.

Vous vous plaignez que votre convention est celle des transports routiers, en quoi est ce un mal ?

Certains d'entre vous arborent fièrement leur DE, considérant que c'est un niveau supérieur à leur CCA. En quoi ? Qu'est ce que ça a changé pour les professionnels avec qui vous travaillez ? On pourrait l'appeler baccalauréat d'ambulancier ou doctorat de transport sanitaire, ça ne changerai pas votre formation ni vos prérogatives.




Hors ligne axel 27

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier dea
    • Voir le profil
La convention des profesionnels de santé et bien plus Avantageuse que celle du transport routiers ... Mais loulig je peu pas te reprocher d'être optimiste :-\

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Si je ne m'abuse, les professionnels de santé ne sont pas sous une convention unique.

Si votre convention collective est si désavantageuse pourquoi ne pas la dénoncer, ou vous mobiliser pour la renégocier ?

Par exemple le coup d'être payé à 80% c'est une honte.

Hors ligne axel 27

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier dea
    • Voir le profil
A l'heure ou le gouvernement retire les panneaux des radars fixes et interdisent entre autres les avertisseurs de radars je pense que " les ambulanciers " ne soit pas une priorité...

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Bon, ben si c'est plié, tant pis.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Aujourd'hui est arrivé ....  Association des Ambulanciers De France. ADF   m'énervepas    :pascontent: