Auteur Sujet: Arrivée des grosses sociétés : Keolis  (Lu 1478 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pblot60

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 188
  • Sexe: Homme
  • Médecin Anestésite - Formateur AA & DEA
    • Voir le profil
    • Formation Ambulancier
Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« le: 06 juillet 2017, 16:33:31 pm »
La société Keolis (SNCF), investit dans le transport médical avec l’achat des sociétés Intégral et Douillard.
Elle comportera 1000 véhicules et 1650 salariés.
Elle espère un chiffre d’affaires favorable dans un marché en croissance de 3,5%/an avec le vieillissement de la population et le regroupement des hôpitaux donc hausse des transports.
Peu de risque d’ubérisation puisque le transport médicalisé est réglementé : prescription médicale et DEA.
Le regroupement des sociétés est un objectif avec plus de 5500 entreprises qui ne peuvent pas grossir dû à une réglementation stricte et un marge bénéficiaire faible au mieux de 2,5%.

Source : Le Monde 05/07/2017

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6504
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #1 le: 07 juillet 2017, 09:33:27 am »
Bonjour
que pensez vous de Transdev https://carius.fr/ Carius est un réseau national d'entreprises indépendantes de transport sanitaire et Véolia dans le transport sanitaire !

Chez Veolia Transdev (VTD), on s'est sans doute félicité à la lecture du rapport de la Cour des comptes en septembre dernier. Les sages de la Rue Cambon y pointaient les dépenses de transport de patients pour l'assurance-maladie, qui augmentent « systématiquement à un rythme plus soutenu que les autres dépenses de soins ".
Elles représentaient 3,5 milliards d'euros en 2010, soit l'équivalent de la moitié des remboursements des consultations des médecins généralistes.
Pour la Cour, « une action résolue et cohérente permettrait pourtant de dégager des économies très significatives ". C'est ce que pensent les experts du groupe du transport, pour qui « une économie de l'ordre de 20% à 30% " est envisageable. https://www.lesechos.fr/02/01/2013/lesechos.fr/0202477192046_veolia-transdev-veut-se-placer-sur-le-marche-du-transport-medical.htm

Hors ligne nico44

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 436
  • Sexe: Homme
  • DEA/PHTLS
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #2 le: 13 septembre 2017, 21:23:06 pm »
Quel avenir et quelle implication aura notre profession dans l'UPH ??

Une question simple se pose quand on voit la tournure actuelle que prend notre profession. Les derniers congrès patronaux, d'ailleurs de moins en moins représentatifs du petit patronat, de leurs valeurs, de leurs idées, vont dans le sens des gros groupes qui gouvernent le transport sanitaire. L'UPH ne sert à rien, coûte cher en consommables et ne rapporte rien. De plus, le diplôme d'état d'ambulancier est trop long à passer, du coup, ils ont eu cette idée : pourquoi ne pas en réduire le temps ? Cela permettrai d'avoir des salariés frais, ayant le sourire du débutant, de la malléabilité à souhait, de moins verser de primes d'ancienneté et d'avoir trois sessions par an. Former le plus grand nombre en abaissant le contenu de la formation, tout ça n'est peut-être qu'une histoire d'argent...

On va rentrer dans un concept d'ubérisation du transport sanitaire. Croyez vous que les salariés travailleront dans des conditions acceptables ? Avec l'épanouissement que peut apporter le travail bien fait ? Que notre profession sera tiré vers le haut ? Que l'UPH sera fait par les ambulanciers ?
Ces questions je me les pose beaucoup en ce moment. Je ne conçois pas le low-cost et le transport sanitaire, les contrats et le rendement excessif avec une qualité professionnelle. Je n'adhère pas à cette politique de réduction du temps de formation de notre diplôme, au contraire je la voyais évoluer en temps et en qualité avec l'introduction de la PHTLS, de l'AMLS, de formation pédiatrique....Je me suis trompé...Les syndicats non représentatifs patronaux en ont décidé autrement. Et quoi penser de ces managers, des grosses têtes d'école de commerce ou des ces logisticiens qui seront à la tête des différentes structures ? Eux qui n'auront jamais mis le cul dans une ambulance et qui vont gérer des transports sanitaires comme de la marchandise rentable, je ne pense pas qu'ils connaissent le terme UPH déjà, alors de là a y investir....Ils maîtrisent mieux le lobbying plutôt que le brancard de leur ambulance.
Les gardes préfectorales, seront-elles assurées ? Ou préfère t-on payer des carences qui seront moins chères qu'un équipage avec une ambulance. Peut-on avoir plus de matériel dans nos ambulances pour une meilleure prise en charge du patient ? Ou préfère-t-on en retirer pour faire encore des économies. Peut-on répondre à un cahier des charges du véhicule afin d'assurer les gardes SAMU ? Ou préfère-t-on avoir pleins de certificats ISO afin de répondre aux futurs gros contrats . Peut-on fidéliser et former nos salariés ? Ou préfère-t-on un turn over encore plus important.
Comment voulez vous qu'on soit pris au sérieux dans l'UPH avec de telles politiques d'entreprise ?

Je prend l'exemple d'un département que je connais, où le taux de carences d'ambulances est le plus faible de France. L'IGAS cite sur son rapport de novembre 2016, la bonne place du 44 dans le faible coût du transport sanitaire. La régionalisation de la géolocalisation des ambulances, adhérant à une charte commune, va être mis en place. Est-ce que ces groupes auront autant d'investissement pour l'UPH ? Ou est ce qu'ils vont se concentrer sur leurs contrats ? L'avenir nous le dira !!

Je pense qu'il faut une contre attaque, montrez que l'ubérisation du transport sanitaire n'écrasera pas les six branches de notre étoile de vie. Arrêtons les guerres de clochers, organisons nous dans chaque département et/ou région, formons nous encore plus, montrons notre professionnalisme et notre passion dans nos ambulances, innovons et restons passionnés. Ce message s'adresse autant aux patrons passionnés qu'aux salariés. L'un ne va pas sans l'autre.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6504
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #3 le: 14 septembre 2017, 17:08:30 pm »
Salut Nico44
peut être que tu te fais du soucis inutilement car il semblerait que seulement le VSL, le TPMR et le taxi "médical" soit concerné, pas le travail " ambulancier 15 "  en relation avec le SAMU ?
La création de Keolis Santé intervient à un moment stratégique pour le secteur qui va devoir affronter une réorganisation. Aujourd’hui le transport sanitaire est assuré par trois types d’acteurs : les ambulances pour les trajets qui nécessitent de voyager couché ; les véhicules sanitaires légers pour les transports « assis » ; et les véhicules conventionnels tels que les taxis conventionnés par la sécurité sociale.
La mission de cette société est principalement d’assurer les transports domicile-établissements de santé des patients. Avec une activité déployée sur la façade atlantique, elle emploie 1 650 salariés et possède 1 000 véhicules. Keolis Santé représente environ 70 millions d’euros de chiffre d’affaires ; 51 % de ses parts sont détenues par Keolis, Intégral et Douillard en possèdent chacun 24,5 %.

En savoir plus sur http://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/Keolis-sattaque-transport-sanitaire-2017-07-07-1200861117

Il faut ajouter à ces contraintes la réglementation concernant les personnels. Pas question de faire rouler une ambulance, un véhicule très technique, sans que l’ambulancier adjoint, qui conduit, et l’ambulancier en titre, qui accompagne le patient, aient vu leur formation validée par un diplôme. En particulier, on ne peut accéder au métier d’ambulancier — qui est avant tout un soignant — que sur concours et après une solide formation de six mois. Ces exigences ne sont pas forcément d’ailleurs un handicap puisqu’elles protègent le secteur des risques d’« uberisation ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/07/05/par-le-biais-de-sa-filiale-keolis-la-sncf-se-lance-dans-l-ambulance_5156285_3234.html#0yQ6I3rOpMlX22FI.99

Avec Keolis Santé, le Groupe Keolis a pour ambition de jouer un rôle pionnier dans la transformation du secteur du transport sanitaire, maillon fondamental de la chaîne de soins dans le « parcours patient ».
Humaniser les transports et créer une mobilité accessible à tous est une priorité quotidienne pour Keolis. Exploitant plus d’une quarantaine de services de transport dédiés aux personnes à mobilité réduite (TPMR) en France et transportant plus de 1,2 million de voyageurs en situation de fragilité par an, Keolis dispose d’une véritable expertise TPMR et s’impose aujourd’hui comme l’acteur de référence du marché français.

En savoir plus sur https://www.fusacq.com/buzz/keolis-met-la-main-sur-les-transports-integral-et-douillard-a137806.html

Hors ligne nico44

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 436
  • Sexe: Homme
  • DEA/PHTLS
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #4 le: 14 septembre 2017, 21:07:28 pm »
jeano11, voilà pourquoi j'ai quitté ce forum. J'ai beaucoup de respect pour le taf que tu fait, mais ce forum n'a plus d'âme et tes posts s'en ressente. Tes liens et tes recherches sont très bien, mais après tu ne connais pas le terrain et tout ce qui se dit et tout se qui s'y prépare. Kéolis c'est FNTS et ils demandent officiellement une formation du DEA à 1mois. Et ça tu ne le trouvera pas sur google, tu n'auras pas de lien...
Pour moi c'est une catastrophe, surtout que Keolis continue a acheter a tour de bras et il y a des grosses surprises en prévision...

Voilà mon dernier post sur ce forum qui a eu raison d'exister. Grand respect à tout ces gens qui on fait vivre ce forum, ou j'ai pu y faire mes armes et apprendre énormément de chose.

Bon courage jeano

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 727
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #5 le: 23 septembre 2017, 11:05:08 am »
Tiens, c'est marrant il y a qq années j'avais évoqué l'entrée de veolia dans le transport sanitaire, mais on m'avait rit au nez.

Il est évident que l'avenir est à la concentration et que les petites boites vont être bouffées par de grands groupes. Et il est évident que ces boites n'ont pas d'intérêt à avoir des salariés très formés et très recherchés. Et avec la nouvelle ministre de la santé ça ne va pas non plus s'arranger.

Ceci dit ça peut aussi permettre aux salariés de se regrouper et d'être plus fort.

De leur côté ces grosses boites vont faire comme d'hab, tirer tout ce qu'ils peuvent d'argent public et de subventions, et laisser de côté les zones pas assez rentables pour leurs actionnaires en laissant les pouvoirs publics assurer le service.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6504
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #6 le: 23 septembre 2017, 11:46:49 am »
On peut aussi espérer que l’État fasse un cahier des charges pour un service adapté à tout le territoire ?

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 727
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Arrivée des grosses sociétés : Keolis
« Réponse #7 le: 23 septembre 2017, 14:04:54 pm »
On peut espérer. Mais il suffit de voir ce qui se passe dans la réalité, les délégations de services publics ou les partenariats public privé se passent toujours de la meme façon : explosion des coûts pour qu'au final on ai :
- un transfert de fond du public vers des actionnaires privés
- une dégradation, voir un abandon du service public.

 

Follow @SOS112FR