Auteur Sujet: Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !  (Lu 68417 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jay62

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
Le CCA a été remplacé par le DEA en 2010Je me renseigne actuellement sur le CCA pour devenir auxiliaire ambulancier, mais j'ai une question un peu "bête" sur ce métier :

L'auxiliaire ambulancier apporte il des soins à la personne qu'il transporte ?
Doit il intervenir sur des situations d'urgences ? (ex: accident de la route, ..)

Ou a t il simplement un rôle de transporteur sanitaire ?  ::)

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
L'auxiliaire ambulancier est le "second" et membre d'équipage dans l'ambulance, il est donc amené à assister le CCA/DEA dans ses actes et les prises en charge du patient.

L'ambulancier assure essentiellement, sur prescription d'un médecin, le transport sanitaire des patients vers l'hôpital, les cliniques, les centres de traitement, les maisons de retraite, les maisons de convalescence, de rééducation, ou retour à domicile... en France le rôle des ambulanciers est le transport d'un patient ou d'une victime stabilisée (c'est-à-dire dont l'état de santé est peu susceptible d'évoluer dans l'heure qui suit).
Il pratique principalement l'intervention à domicile alors que les sapeurs-pompiers interviennent en priorité sur la voie publique ou dans des situations particulières qui demandent des spécificités et des moyens non possédées par l'ambulancier privé.
Dans un SAMU, l'ambulancier est le conducteur de l'UMH mais il intervient en soutient de l'équipe "médicale" lorsque la situation est plus grave.
L’équipe d’intervention de la structure mobile d’urgence et de réanimation comprend au moins un médecin, un infirmier et un conducteur ou pilote. Le conducteur remplit les conditions prévues au 1° de l’article R. 6312-7.

Il apporte parfois les premiers secours en fonction des circonstances. Il effectue des transports inter-hospitalier.
Ambulancier SAMU et SMUR ce n’est pas juste se tenir entre le siège et le volant d’un véhicule d’urgence, c’est une profession à part entière bien plus complète que vous ne l’imaginez.
L'ambulancier a un rôle "pivot" entre le domicile, le corps médical, paramédical et hospitalier.

Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier -  Version en vigueur au 3 mai 2015 ICI

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
En fouinant un peu sur le forum,tu trouveras le type d'intervention que peut etre amenée à effectuer une equipe d'ambulanciers privées (pour ceux qui en font,bien sur!)  ;)

Ensuite,c'est ton chef de bord qui te laissera latitude à t'occuper du patient selon tes capacités propres,ton experience (et la sienne...),la confiance qu'il a en toi et ses habitudes  :)

Si je prends l'exemple de mon équipe, je tourne toujours avec le même collègue qui est cfapse (PSE1 + PSE2), à une petite experience passée de spv et qui imprime plutot vite  8) Donc en inter, c'est lui qui s'occupe des paramètres, des premiers gestes (qui peuvent etre fait seul,bien sur) si besoin (plaies,mise sous O2...) pendant que je collecte les infos,pose les questions,fait la synthese du schmilblik et passe le bilan au 15.

Les gestes effectués par les ambulanciers ne sont pas fort nombreux ni tres compliqués.
Ils demandent en tout cas moins de formation et d'experience que la realisation d'un bilan correct,complet et clair...  ::)

La formation conduisant au diplôme d'ambulancier comporte 630 heures d'enseignement théorique et clinique, en institut et en stage. Elle est organisée conformément au référentiel de formation joint en annexe III du présent arrêté.
L'enseignement en institut comprend huit modules, dispensés sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés, de travaux de groupe et de séances d'apprentissages pratiques et gestuels.
L'enseignement en stage est réalisé en milieu professionnel dans le secteur sanitaire, en établissement de santé et en entreprise de transport sanitaire et comprend quatre stages.

Hors ligne Jay62

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Merci pour ces précisions!

Mais les employés travaillant dans le secteur privés, qui sont chargés du transport de personnes agées, enfants, personne handicapés, ... de leur domicile aux lieux de soin ou de consultations, ce sont également des auxiliaires ambulanciers?

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
oui, ils peuvent être des AA ou des DEA  :)

Vidéo : Ambulanciers: Ces héros du quotidien  ;)

On les croise chaque jour sur les routes et pourtant, on ne les connaît mal ou pas du tout. Même leurs partenaires de santé, infirmières et médecins, méconnaissent souvent leur champ de compétences. Ils sont 50 000 ambulanciers en France à intervenir sur les urgences médicales, les gestes de soin du quotidien ou les situations de détresse et d’isolement. Ils ont la passion de leur métier et n’hésitent pas à mettre leur vie privée de côté pour assurer la prise en charge de toutes les pathologies, même les plus lourdes, et de personnes souffrantes de tous âges et de tous niveaux sociaux. Immersion dans la vie de ces héros du quotidien qui conduisent les ambulances.
A la découverte d’un métier qui ne connaît pas la routine.  8)

Hors ligne Jay62

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Donc je peux passer le CCA ou DEA, mais me vouer à une carriere dans une entreprise privé, a faire simplement du transport, de l'accompagnement?
Pas forcement d'intervention pour secourir des blessés?

Hors ligne Jay62

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Pas de réponse.. j'ai dit une connerie?  ???

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
C'est juste que c'est difficile à trouver mais négociable...

Hors ligne nicoise

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 91
  • Sexe: Femme
  • ambulanciere
    • Voir le profil
Bonjour,
il faut depuis le début de l'année une formation pour être auxiliaire ambulancier ... qu'adviendra t'il pour ceux qui n'ont pas fait cette formation qui ne sont pas AA ?? sont ils amener à disparaître ??  faut'il penser à passer la formation " taxi " ou le DEA ??

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Quel rapport avec le recrutement ??
va lire ce que dit l'Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier ICI

Le professionnel titulaire du poste d'auxiliaire ambulancier assure la conduite du véhicule sanitaire léger ou est l'équipier de l'ambulancier, dans l'ambulance. L'auxiliaire ambulancier doit disposer :
[.................]

Cette formation de 70 heures porte sur l'hygiène, la déontologie, les gestes de manutention, les règles du transport sanitaire et sur les gestes d'urgence en vue de l'obtention de l'attestation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 (AFGSU 1 + 2 ) ou d'une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé (BSN / AFPS / PSC1).
Cette formation est délivrée par les instituts de formation autorisés pour la formation au diplôme d'ambulancier.

Cette formation de 70 heures n'est pas obligatoire pour les professionnels exerçant dans une entreprise de transport sanitaire terrestre avant le 1er janvier 2011 et pour les professionnels exerçant moins de trois mois.

... parce qu'ils sont reconnus être qualifiés "mécaniquement" de par leur ancienneté comme des AA.

Hors ligne nicoise

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 91
  • Sexe: Femme
  • ambulanciere
    • Voir le profil
j'ai entendu dire que je devais passez mon permis taxi assez rapidement car d'ici qq annees les afps n'"existerais plus

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
tu as lu l'arrêté  ???

Hors ligne nicoise

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 91
  • Sexe: Femme
  • ambulanciere
    • Voir le profil
oui mais ils parlent d'une attestations de 70 h avec evaluation c'est quoi cette attestation

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Ben c'est la preuve que tu as effectué (atteste) toutes les étapes pour devenir un auxiliaire ambulancier qui veut travailler dans les transports sanitaires ou devenir DEA. A l’issue de la formation et après réussite aux épreuves de validations, une attestation de formation est délivrée certifiant de tes qualités de AA.
Relis doucement, tu vas comprendre  ;)

Article 1
Le professionnel titulaire du poste d'auxiliaire ambulancier assure la conduite du véhicule sanitaire léger ou est l'équipier de l'ambulancier, dans l'ambulance.
 
L'auxiliaire ambulancier doit disposer :
- d'une attestation, en cours de validité, de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 1 (AFGSU 1) ou d'une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé ;
- d'un permis de conduire conforme à la réglementation en vigueur et en état de validité ;
- de l'attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'ambulance après examen médical effectué dans les conditions définies à l'article R. 221-10 du code de la route ;
- d'un certificat médical de non-contre-indications à la profession d'ambulancier délivré par un médecin agréé (absence de problèmes locomoteurs, psychiques, d'un handicap incompatible avec la profession : handicap visuel, auditif, amputation d'un membre...) ;
- d'un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France,

et entre le 1er janvier 2008 et le 1er janvier 2010, pour les auxiliaires ambulanciers en premier emploi dans cette fonction ou les professionnels qui exercent cette fonction pendant une période cumulée supérieure à trois mois :
- d'une attestation de formation de 70 heures avec évaluation des compétences acquises. Cette formation porte sur l'hygiène, la déontologie, les gestes de manutention, les règles du transport sanitaire et sur les gestes d'urgence en vue de l'obtention de l'attestation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 (AFGSU 2) ou d'une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé. Cette formation est délivrée par les instituts de formation autorisés pour la formation au diplôme d'ambulancier.
 
Au-delà du 1er janvier 2010, cette attestation de formation devra être fournie par tous les personnels, titulaires ou remplaçants, prétendant à des fonctions d'auxiliaire ambulancier, à l'exception de ceux ayant déjà assuré de telles fonctions avant cette date.

Hors ligne nicoise

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 91
  • Sexe: Femme
  • ambulanciere
    • Voir le profil
oui mais moi je n'ai pas cette formation, dois je la passer ??

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
SVP niçoise,  essaye de faire un effort...   ::)
Si tu n'es titulaire que du BSN ou de l'AFPS depuis janvier 2006 il te faut effectivement un complément de formation de 3 heures et qui se nomme AFGSU.1, donc va te renseigner auprès d'un centre de formation (IFA) afin de connaître leur condition pour valider ton AFGSU.1 ; par la même occasion demande la doc pour le DEA et si tu peux faire une demande pour le DIF.

Droit individuel à la formation (DIF) et Congé individuel de formation (CIF).  des infos ICI

DEA épreuves de sélection :
Épreuve écrite : 2h
• Sujet de français
• Sujet d’arithmétique

Pour se présenter à l’épreuve orale, les candidats doivent réaliser un stage de découverte de 140 heures dans une entreprise de transport sanitaire agrée pour ce stage.
Une dispense est accordée aux auxiliaires ambulanciers ayant exercé pendant un mois minimum.
Sont dispensés de l’épreuve d’admissibilité :
– les personnes titulaires d’un titre ou diplôme homologué de niveau IV (Baccalauréat…),
– les personnes titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire et social homologué au minimum au niveau V,
– Les personnes admises en formation d’auxiliaires médicaux.

Épreuve orale : 20 minutes
• Évaluation à partir d’un texte de culture générale du domaine sanitaire et social, de la capacité du candidat à comprendre les consignes, à ordonner ses idées pour argumenter de façon cohérente et s’exprimer,

• Évaluation des motivations, du projet professionnel et capacités à suivre la formation du candidat.
Sont dispensés de l’épreuve orale d’admission :
– les candidats ayant exercé la fonction d’auxiliaire ambulancier pendant une durée continue d’au moins un an durant les 5 dernières années ;

A l’issue des épreuves et en fonction des notes attribuées par le jury, une liste de classement sera établie.
Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.
Le candidat dispose de dix jours à compter de l’affichage pour confirmer son entrée en formation.



Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Jay62, Je dirais plutôt que tu as plus de chances de trouver une société qui ne fait que de "l'accompagnement" !! C'est les places en urgences qui sont le plus chères et toutes les sociétés n'en font pas,loin de là.
Tu restes par contre ambulancier, tu n'es donc pas à l'abri d'une galere avec un patient ou simplement de te faire arreter sur la route pour un AVP, il faut donc etre quand meme un minimum operationnel pour apporter assistance... le PSC1 de secourisme est un minimum ::)

Hors ligne pounette

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #17 le: 08 septembre 2008, 21:05:36 »
Bonjour
j'aurai voulu savoir si auxiliaire d'ambulancier était équivalant à l'AFPS et plus de 2ans d'expérience dans une boite d'ambulances ?

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #18 le: 08 septembre 2008, 22:33:30 »
Bonjour,
1/ Non la formation de AA dure 70h elle est donc supérieure à celle de l'AFPS/PSC.1 = 6heures ;
2/ Avant l'arrêté de janvier 2006 il existait trois catégories de personnels :
- Le conducteur ambulancier titulaire depuis au moins deux ans du permis de conduire validé pour la conduite ambulance. Il est le second membre de l’équipage de l’ambulance.
- Le conducteur ambulancier titulaire du Brevet national de secourisme (BNS), du Brevet national des premiers secours (BNPS) ou de l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS). Il peut conduire le VSL ou être le second membre de l’équipage d’une ambulance.
- Le conducteur ambulancier, titulaire du Certificat de Capacité d’ambulancier (CCA). Il est obligatoirement présent dans l’équipage de l’ambulance et peut conduire

- le B.N.S. date des années 80 et n'est, depuis longtemps, plus enseigné.
- l'A.F.P.S. qui a succédé au B.N.S. est remplacé par le P.S.C.1 dont le contenu de la formation (environ 6 à 8h) est bien trop léger pour être l'équivalant de la formation d'un auxiliaire ambulancier qui a une durée de formation de 70 heures avec évaluation des compétences acquises.
Cette formation porte sur l'hygiène, la déontologie, les gestes de manutention, les règles du transport sanitaire et sur les gestes d'urgence en vue de l'obtention de l'attestation aux gestes et soins d'urgence ou d'une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé. 

Bref, la réponse est NON et la justification est là : Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier 

Hors ligne pounette

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #19 le: 09 septembre 2008, 13:34:50 »
MERCI

Hors ligne mimi37

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #20 le: 17 septembre 2008, 10:37:40 »
Bonjour,
j'ai un soucis. je suis en ce moment AFPS, pour un CDD qui se termine bientôt.  :-\
je m’apprête à passer l'auxiliaire d'ambulancier, (normalement au mois de Novembre), mais cela coute assez cher, Quel organisme peu m'aider à financer cette formation ?
merci de vos réponses

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #21 le: 17 septembre 2008, 12:07:51 »
Salut,
Vois avec l'ANPE ou les ASSEDIC, le conseil régional ou une demande de FONGECIF... use de ton CIF ou DIF !
Pour t'aider à étudier http://www.formationambulancier.fr/
Le cursus complet de formation + Durée globale : 70 heures
5 modules d'enseignement :
    Module 1 : Les gestes et soins d'urgence (28 heures)
    Module 2 : Manutention (14 heures)
    Module 3 : Règle du transport sanitaire (14 heures)
    Module 4 : Hygiène (7 heures)
    Module 5 : Déontologie (7 heures)
Coût moyen de la formation / 680 Euros

Mais normalement tu n'auras pas à passer préalablement à ton embauche la formation d'AA, cependant, tu devras pouvoir prouver que tu as déjà travaillé AVANT la date inscrite dans l’arrêté c'est à dire le 1er janvier 2008. (Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier et au diplôme d’ambulancier NOR : SANP0620487A)

Citer
Circulaire DHOS/P1 no 2007-453 du 31 décembre 2007 relative à l’obligation d’obtenir l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence pour l’exercice de certaines professions de santé -  NOR :  SJSH0731579C
1.  [...........]
2.  Formations aux premiers secours et AFGSU
    Depuis la publication de l’arrêté du 24 juillet 2007 susvisé, l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS) n’est plus délivrée et est remplacée par l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC 1).
    A titre dérogatoire, les titulaires de l’AFPS, de l’attestation de formation complémentaire aux premiers secours avec matériel (AFCPSAM) ou du certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe (CFAPSE) sont considérés comme titulaires, par équivalence, du PSC 1 dans la mesure où ces attestations ou certificats ont été obtenus dans les deux ans qui précèdent la formation.
    Des équivalences entre le PSC 1 et les différents niveaux de l’AFGSU feront l’objet d’un arrêté des ministres chargés de la santé et de l’intérieur. Cependant, sans attendre la parution de ce texte et sans préjuger de ces futures dispositions règlementaires, à titre transitoire, jusqu’au 1er juin 2010, les titulaires du PSC 1 (ou AFPS, ou AFCPSAM ou CFAPSE) sont considérés comme :
    a)  titulaires de l’AFGSU de niveau 1 à condition qu’ils suivent le module d’enseignement de trois heures de cette formation relatif aux risques collectifs ;
    b)  titulaires de l’AFGSU de niveau 2 à condition qu’ils suivent le module d’enseignement théorique et pratique de trois heures relatifs aux risques collectifs de cette formation et les enseignements du module relatif à la prise en charge des urgences vitales (chariot d’urgence, matériel embarqué...) et ceux du module relatif à la prise en charge des urgences potentielles (accouchement inopiné).
    Le contenu de ces modules et les opérateurs sont fixés en concertation entre les directeurs d’instituts de formation et les CESU, en fonction du cursus initial du candidat.

3.  Conditions applicables aux auxiliaires ambulanciers :
    Entre le 1er janvier 2008 et le 1er janvier 2010, les auxiliaires ambulanciers en premier emploi ou les professionnels qui exercent cette fonction pendant une durée cumulée supérieure à trois mois doivent fournir une attestation de formation de 70 heures définie à l’article 1er de l’arrêté du 26 janvier 2006 susvisé comportant une formation complémentaire définie au b du deuxièmement de la présente circulaire.
    A compter du 1er janvier 2010, tous les nouveaux auxiliaires ambulanciers doivent fournir l’attestation de formation de 70 heures comprenant l’AFGSU de niveau 2.

Le dernier alinéa de l’article 1 de cet arrêté est clair :
  Au-delà du 1er janvier 2010, cette attestation de formation devra être fournie par tous les personnels, titulaires ou remplaçants, prétendant à des fonctions d’auxiliaire ambulancier, à l’exception de ceux ayant déjà assuré de telles fonctions avant cette date.

Donc il te suffira de prouver que tu as déjà travaillé comme ambulancier AFPS et pour cela tes bulletins de paie ou ton certificat de travail suffiront.

Hors ligne mimi37

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #22 le: 17 septembre 2008, 21:34:09 »
salut

merci pour ton message.

Hors ligne samos

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour, juste une petite question. Est il obligatoire d'avoir le diplome d'auxiliaire ambulancier pour etre embauché comme AA ou est ce obligatoire qu'à partir de 2010 seulement ?

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Tu as une tolérance de 3 mois pour exercer avec le BSN ou l'AFPS à partir de ton embauche, où tu peux bosser sans avoir le diplôme de l'AA. mais passé ce délais, le diplôme devient obligatoire depuis le 26 janvier 2006


L'auxiliaire ambulancier doit disposer :
[.............]
- d'une attestation de formation de 70 heures avec évaluation des compétences acquises. Cette formation porte sur l'hygiène, la déontologie, les gestes de manutention et les règles du transport sanitaire et inclut la formation permettant l'obtention de l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2. Cette formation est délivrée par les instituts de formation autorisés pour la formation au diplôme d'ambulancier.

- entre le 1er janvier 2008 et le 1er janvier 2010, pour les auxiliaires ambulanciers en premier emploi dans cette fonction ou les professionnels qui exercent cette fonction pendant une période cumulée supérieure à trois mois au delà, d'une attestation de formation de 70 heures avec évaluation des compétences acquises.

Cette formation de 70 heures n'est pas obligatoire pour les professionnels exerçant dans une entreprise de transport sanitaire terrestre avant le 1er janvier 2011 et pour les professionnels exerçant moins de trois mois.

Hors ligne samos

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
merci pour ta réponse. c'est ce que je voulais savoir

Hors ligne Isalexana

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour !

Je m'appelle Isabelle, j'habite à Fréjus, je suis maman de 3 enfants (18-13-3ans) et j'ai 39 ans bientot :)

Je vais faire une formation d'auxiliaire ambulancière qui va debuter lundi 5 juillet à l'ordre de malte de toulon.

J'aimerais savoir comment se deroule une journée type ? horaires ? repas ? ...

Est ce que l'examen est dur ? Quel es le taux de reussite ?

J'ai reussi à me procurer le module de la formation donc j'ai commencé à le lire.

Y a til des personnes de frejus qui vont faire cette formation ?

Merci d'avance pour vos reponses.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue Isabelle,

... le CCA s'appelle aujourd'hui DEA et des réponses sont déjà dans les forums de SOS112, fait usage du bouton "Recherche" du menu
amitié
Jean

Hors ligne Isalexana

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Merci. C'est bien le CCA que je vais faire. Le DEA c'est pour être ambulancier. La formation que je vais faire c'est pour etre auxiliaire ambulancière. Cette formation dure 15 jours. :)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Alors c'est le diplôme d'Auxiliaire Ambulancier (le AA ) que tu vises ... qui remplace le BSN ou tout les autres afps,  etc... qui te permettait d'exercer et de conduire l'ambulance avant l'Arrêté du 26 janvier 2006.

Aujourd'hui seul les diplômes d'Auxiliaire Ambulancier et d'Ambulancier (Diplôme d'État d'Ambulancier ) sont délivrés et reconnus.

Le CCA = certificat de capacité d'ambulancier est remplacé par le DEA depuis avril 2010 Infos ICI
Nota : les appellations : « certificat de capacité d’ambulancier » et « diplôme d’ambulancier » sont remplacées par l’appellation : « diplôme d’Etat d’ambulancier » dans tout acte réglementaire en comportant la mention, à l’exception des articles R. 4383-6, R. 4383-12 et R. 4383-17. du Code de la Santé.

Il existe d'après la convention 2 emplois d'Ambulancier :
- l'emploi A = auxiliaire ambulancier ( AA ex. titulaire de l'AFPS ou du BNS ou du BNPS)
- l'emploi B = ambulancier diplômé  ( DEA ou CCA ou DA)

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
C'est Jeano qui a raison!  ;D

Dans le personnel ambulancier on distingue deux catégories :
- les auxiliaires ambulanciers (AA)
- les ambulanciers diplômés d'État (DEA).

Auxiliaires ambulanciers (BSN)
Jusqu'en 2006, on parlait d'ambulancier catégorie 1.

Le terme a été changé en auxiliaire ambulancier par un arrêté du 26 janvier 2006 qui rend obligatoire à compter du 1er janvier 2008 une formation initiale de 70 h dispensée dans un IFA (institut de formation ambulancier).
Après l'application de ce décret, deux classes d'ambulanciers professionnels apparaissent :
Ambulancier catégorie A : 70 h de formation dont l'AFGSU (niveau 1 et 2)
Ambulancier catégorie B : CCA (certificat de capacité d'ambulancier) qui obtient l'équivalence DEA par arrêté ministériel ou DEA (diplôme d'État d'ambulancier).

L'auxiliaire ambulancier peut conduire un VSL (véhicule sanitaire léger), carrosserie blanche portant 3 croix bleues, sans avertisseur spéciaux, pouvant transporter simultanément jusqu'à 3 patients autonomes ou demandant une assistance au déplacement.
Il est le second membre d’une équipe constituée de deux professionnels dont au moins un détient le DEA dans l’ambulance de type A, B ou C suivant la nouvelle norme NF EN 1789 2007 (véhicule sanitaire spécialement aménagé pour le transport de malades, blessés ou parturientes en position allongée, assise ou semi-assise).

Attestation de conducteur B pour la conduite des véhicules "ambulances".
L’auxiliaire ambulancier doit disposer :
- d’un permis de conduire, avec une probation de 3 ans, conforme à la réglementation en vigueur et en état de validité (pas de suspension en cours) ;
- de l’attestation préfectorale d’aptitude médicale à la conduite de véhicule sanitaires (ambulance, VSL) après examen médical effectué dans les conditions définies à l’article R. 221-10 du code de la route auprès d'un médecin agréé ;
- d’un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.
- d'une attestation médicale de non-contre indication à la profession d'ambulancier délivrée par un médecin figurant sur la liste départementale des médecins agréés par la préfecture.
- de l'AFGSU niveau 1 et 2 (Attestation de Formation aux Gestes et Soins d'Urgence) ou d’une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé, pour tous les postulants à l’exception de ceux ayant déjà assuré de telles fonctions avant le 1er janvier 2010.
- d’une attestation de formation de 70 h avec évaluation des compétences acquises. Cette formation porte sur l’hygiène, la déontologie, les gestes de manutention, les règles du transport sanitaire et sur les gestes d’urgence en vue de l’obtention de l’AFGSU niveau 2 ou d’une formation équivalente reconnue par le ministère chargé de la santé. Cette formation est délivrée par les instituts de formation autorisés pour la formation au diplôme d’ambulancier.

Ambulanciers diplômés d'État (DEA)
Après une formation de 18 semaines dont 5 semaines en stage et la validation des 8 modules et des compétences, le diplôme est délivré par le directeur de l'ARS (Agence Régionale de Santé).

Depuis le 2 septembre 2007, le CCA (certificat de capacité ambulancier) et le DA (diplôme d'ambulancier) sont devenus le diplôme d'État d'ambulancier (DEA), selon le décret 2007-1301, avec effet rétroactif (les détenteurs diplômés antérieurs sont détenteurs du DEA par équivalence).

La formation est effectuée dans un Institut de Formation d'Ambulanciers (IFA). La détention du BAC ou certains niveaux de formation des carrières de santé permettent d'être exonéré de la partie écrite des épreuves (arithmétiques et français) d'admission.
Ensuite deux possibilités s'offrent à vous soit vous avez déjà travaillé 1 an dans une entreprise de transport sanitaire et vous n'avez pas le stage de 140 heures à effectuer soit vous n'avez jamais travaillé dans ce domaine et vous devez faire le stage. Il faut se renseigner auprès de son IFA pour en connaître les modalités.

Le diplôme d'auxiliaire ambulancier ni l'AFGSU qui est inclus dans le temps de formation du DEA et de l'auxiliaire ambulancier ne sont plus un prérequis à l'inscription en IFA.


Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier -  NOR: SANP0620487A
Version consolidée au 26 octobre 2011 - Version en vigueur au 17 novembre 2014 ICI

Source : Ambulancier — Wikipédia

Hors ligne Isalexana

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Ok ok ! Autant pour moi. Mais sinon ça repond pas vraiment à mes questions ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Chère amie toutes tes réponses sont dans le forum Ambulancier ... use du bouton "Recherche" avec le mot AA ou auxiliaire ambu


Formation de l'Ambulancier sur le site du Dr Blot formateur   http://www.formationambulancier.fr/

et pour vous éclairer le site de Franck http://www.ambulancier.fr/
Citer
Ambulancier Diplômé, j'ai souhaité mettre à la disposition de tous un outil d'information à but pédagogique pour centraliser le plus d'informations possibles sur le métier d'ambulancier et ce qui l'entoure. Passionné par mon job j'essaie à travers ce site; d'apprendre à chacun à mieux connaitre la profession et en parallèle offrir à mes collègues un outil pour garder leurs acquis à jour.

Hors ligne dufresnoy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #33 le: 03 septembre 2014, 14:44:08 »
Bonjour,
je voudrais savoir si avec A.F.G.S.U niveau 1 je peux commencer mon métier auxiliaire ambulancière car beaucoup de gens m'ont dit juste la conduite des V.S.L c'est légal ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #34 le: 03 septembre 2014, 18:01:54 »
Bonjour et bienvenue
hélas NON car pour exercer en tant qu'auxiliaire ambulancier il faut posséder le diplôme qui va avec et le candidat AA doit vérifier son aptitude à pouvoir exercer la profession ( arrêté du 26/01/2006 )

L'A.F.G.S.U de niveau 1 peut être comparé à la formation du PSC.1 + le PSE.1 sans équivalence.
Aujourd'hui le diplôme nécessaire à la conduite des VSL ou d'une Ambulance est celui de d'auxiliaire ambulancier.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #35 le: 04 septembre 2014, 10:46:59 »
Code de la Santé Publique - Transports sanitaires terrestres

Paragraphe 1 : Conditions de délivrance de l'agrément pour ouvrir une entreprise de Transports Sanitaires ( 1 Ambulance + 2 VSL )

Article R6312-6 - Modifié par Décret n°2012-1007 du 29 août 2012 - art. 1
L'agrément est délivré aux personnes physiques ou morales qui disposent :

1° Des personnels nécessaires pour garantir la présence à bord de tout véhicule en service d'un équipage conforme aux normes définies à l'article R. 6312-10 ;

2° De véhicules, appartenant aux catégories A, B, C ou D mentionnées à l'article R. 6312-8, véhicules dont elles ont un usage exclusif.

Article R6312-7 - Modifié par Décret n°2007-1301 du 31 août 2007 - art. 4 JORF 2 septembre 2007
Les personnes composant les équipages des véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire terrestre mentionnés à l'article R. 6312-8 appartiennent aux catégories suivantes :

1° Titulaires du diplôme d'Etat d'ambulancier institué par le ministre chargé de la santé ;

2° Sapeurs-pompiers titulaires du brevet national de secourisme et des mentions ranimation et secourisme routier, ou sapeurs-pompiers de Paris ou marins-pompiers de Marseille ;

3° Personnes :
- soit titulaires du brevet national de secourisme (BSN) ou du brevet national des premiers secours (BNPS), ou de l'attestation de formation aux premiers secours (AFPS), ou de la carte d'auxiliaire sanitaire,
- soit appartenant à une des professions réglementées aux livres Ier et III de la partie IV ;

4° Conducteurs d'ambulance.
Les intéressés sont titulaires du permis de conduire de catégorie B et possèdent une attestation délivrée par le préfet, après examen médical effectué dans les conditions définies aux articles R. 221-10 et R. 221-11 du code de la route. Ils ne doivent pas être au nombre des conducteurs auxquels s'appliquent les dispositions des articles R. 413-5 et R. 413-6 du même code.

Article R6312-8
Les véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire ressortissent aux catégories suivantes :

1° Véhicules spécialement aménagés :
a) Catégorie A : ambulance de secours et de soins d'urgence "ASSU" ;
b) Catégorie B : voiture de secours aux asphyxiés et blessés "VSAB" ;
c) Catégorie C : ambulance ;

2° Autres véhicules affectés au transport sanitaire terrestre :
- catégorie D : véhicule sanitaire léger.

Les normes minimales de chacune de ces catégories de véhicules sont déterminées par arrêté du ministre chargé de la santé en ce qui concerne les catégories A, C et D et du ministre de l'intérieur en ce qui concerne la catégorie B.

Article R6312-9
Les véhicules affectés aux transports sanitaires sont soumis aux dispositions des articles R. 318-2, R. 322-1, R. 322-3, R. 322-4, R. 322-6 à R. 322-9, R. 323-1, R. 323-2, R. 323-6, R. 323-23, R. 325-33 et R. 326-1 du code de la route.

Article R6312-10
La composition des équipages effectuant des transports sanitaires est définie ci-après :

1° Pour les véhicules des catégories A et C : deux personnes appartenant aux catégories de personnel mentionnées à l'article R. 6312-7, dont l'une au moins de la catégorie mentionnée au 1 ;

2° Pour les véhicules de catégorie B : deux personnes au moins appartenant aux catégories de personnels mentionnées à l'article R. 6312-7, dont l'une au moins appartenant aux catégories mentionnées aux 1° ou 2° ;

3° Pour les véhicules de catégorie D véhicule sanitaire léger (VSL) :
une personne appartenant aux catégories de personnels mentionnées aux 1° ou 3° de l'article R. 6312-7.


Source http://www.legifrance.gouv.fr/

Hors ligne dufresnoy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #36 le: 04 septembre 2014, 10:54:58 »
donc  dans  tout sa je peux faire quoi?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #37 le: 04 septembre 2014, 11:06:19 »
Ben tu cherches une entreprise d'ambulance qui a besoin d'une conductrice de VSL ou tu passes le diplôme d'auxiliaire Ambulancier dans une IFA si tu as un peu d'argent, si tu as un travail tu peux user de ton DIF ! (Droit Individuel à la Formation)

La croix rouge a des IFA (Instituts de Formation Ambulanciers )

Voici une liste proposée par l'ami Google à télécharger ci-dessous !

Hors ligne dufresnoy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #38 le: 04 septembre 2014, 11:09:29 »
je peux faire quoi avec mon afgsu 1 si non? quel profession médical

Hors ligne Le Nain

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 167
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #39 le: 04 septembre 2014, 16:44:01 »
Salut.
Tu peut toujours faire brancardier.

Hors ligne Le Nain

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 167
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Re : Auxiliaire ambulancier(e)... Un métier avec une formation qualifiante !
« Réponse #40 le: 05 septembre 2014, 11:30:02 »
Tien, je te donne ce lien, là dedans tu as toutes les pistes pour trouver toi même comment faire.

http://www.sante.gouv.fr/brancardier.html

Fiche métier "Brancardier" Médico-technique

Quelles sont les principales activités ?
L’hôpital est un lieu de soins, mais aussi un lieu où la qualité de la prise en charge du patient est fondamentale : en cela, le brancardier est un acteur clé.

Le brancardier transporte, accompagne et assure la manipulation des patients au sein d’un établissement de soins, que ce soit un hôpital ou une clinique. Il recueille des informations nécessaires au transport du patient auprès des services demandeurs : du service de chirurgie au service de radiologie, du service de médecine au laboratoire d’analyse médicale, par exemple. Dès le début jusqu’à la fin de la prise en charge, le brancardier saisit les données concernant les patients en vue de leur traçabilité.

Les supports de transport peuvent être assez diversifiés : brancards, bien sûr, mais aussi fauteuils roulants, lits d’hôpital, petite camionnette interne… Quels qu’ils soient, le brancardier les nettoient régulièrement afin de limiter la propagation des germes, les entretient et signale les plus défectueux.

Pour quelle rémunération ?
Le salaire mensuel brut du brancardier à l’hôpital est d’environ 1 390€ en début de carrière et de 1 500€ en fin de carrière.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?
Le brancardier doit avoir de bonnes conditions physiques : manipuler un lit d’hôpital ou un brancard nécessite parfois de l’énergie ! Il est aussi important que le brancardier ait le sens du contact et de l’écoute car il est en lien constant avec les patients et les services de l’établissement. Il doit connaître parfaitement la géographie et l’organisation interne de l’établissement dans lequel il travaille.

Quelle est la formation à suivre ?
Il n’existe pas de diplôme spécifique au métier de brancardier. Chaque établissement organise des formations internes. Avoir l'AFGSU.1

Un agent de service hospitalier (ASH) peut exercer des fonctions de brancardier. Pour exercer ce métier à l’hôpital, il peut être nécessaire de réussir les épreuves d’un concours, organisé au niveau national ou au niveau local.

Évolutions – passerelles vers d’autres métiers :

Aide-soignant, auxiliaire de puériculture, auxiliaire ambulancier et ambulancier, agent de service mortuaire

AMBU

  • Invité
Bonsoir
a t'on encore le droit exercer le métier d'ambulancier si l'on n'a pas la formation d'auxiliaire mais le BNPS depuis 1993 en sachant qu'il y a eu des remises à niveaux régulières de l'AFGSU 1 et 2 en 2009 et 2013 et si l'on veut quitter cette entreprise a t'on l'obligation de passer la dite formation de l'auxiliaire ambulancier ??

merci pour vos réponses

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour,
1/ Le BNPS (Brevet National de Premiers Secours) a remplacé le BNS (Brevet national de secourisme) depuis 1991.
2/ Oui si vous avez débuté avec le BNPS et n'avez pas interrompu votre activité professionnelle. Depuis le 1er janvier 2010, l'attestation de formation (Auxiliaire Ambulancier) doit être fournie par tous, titulaires ou remplaçants, prétendant à des fonctions d’auxiliaire ambulancier à l’exception de ceux ayant assuré de telles fonctions sans interruption avant cette date.
3/ Une mise à jours de vos connaissances serait de bon alois.
Profitez du site du Professeur Blot pour cela http://www.formationambulancier.fr/

AMBU

  • Invité
Bonjour
si j'ai bien compris, étant donné que j'ai toujours exercé dans la même entreprise il est valable mais si je quitte cette même entreprise et il toujours valable ou suis je oubligé de passé la formation de l'AUXILIAIRE AMBULANCIER ??

Merci

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Je pense que non car vous avez débuté le métier d'ambulancier avec le BNPS qui était le seul diplôme exigé pour être auxiliaire ambulancier avant le 1er janvier 2010 et que vous l'avez exercé plus de 3 mois, donc comme tous les titulaires du CCA ou du DA qui ont été "mécaniquement" reconnus en possession du DEA vous êtes reconnu AA automatiquement de part votre expérience professionnelle.
Cependant si vous avez quelques lacunes et comme vous n’avez probablement jamais vu dans l’AFGSU l’utilisation du défibrillateur et les nouvelles méthodes de RCP, de PLS, etc… Essayez au moins de passer le PSC1 avec votre DIF… cela ne vous coutera rien et pourra toujours vous servir au cas où car on ne sait jamais ??

L'Arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier dit que :
Le professionnel titulaire du poste d'auxiliaire ambulancier assure la conduite du véhicule sanitaire léger ou est l'équipier de l'ambulancier, dans l'ambulance.
L'auxiliaire ambulancier doit disposer :
[................]
- d'une attestation de formation de 70 heures avec évaluation des compétences acquises.
Cette formation porte sur l'hygiène, la déontologie, les gestes de manutention et les règles du transport sanitaire et inclut la formation permettant l'obtention de l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2.
Cette formation est délivrée par les instituts de formation autorisés pour la formation au diplôme d'ambulancier.

Cette formation de 70 heures n'est pas obligatoire pour les professionnels exerçant dans une entreprise de transport sanitaire terrestre avant le 1er janvier 2011 et pour les professionnels exerçant moins de trois mois.


Comme je ne prétends pas tout connaître sur les ambulanciers et leur profession voici 2 forums plus spécialisés sur le type de questions et qui sont ceux des ex-membres qui ont créé leur propre forum :
http://ambulances.forumpro.fr/forum ET http://www.forum-ambulance.fr/

Mary audrey

  • Invité
Bonjour je viens vers vous je sui convoqué début février pour l'entretien auxiliaire embulencier je voudrai avoir un peu de aide Merci à vous

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour,
en 1 : je vous invite a revoir ou à voir votre façon de rédiger en Français et votre orthographe ;
en 2 : voici deux sites pour vous entrainer
https://www.formationambulancier.fr/
http://www.ambulancier.fr/  ET  https://www.facebook.com/ambulancier.pourlesnuls/
en 3 : beaucoup de réponses à vos questions sont déjà dans le forum, bonne lecture  ;)