Sondage

Quelles mesures prenez vous ?

Je fonce on verra bien !
Je stop le véhicule, lui saute dessus et lui colle des entraves
Je stop le véhicule, sort (mon collègue avec) et appel la police
Je lui colle des entraves et passe un bilan au Centre 15
Je m'arrête, je sors et attend qu'il se calme tout seul
Autres : ...

Auteur Sujet: Contention or not contention ?  (Lu 71540 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #60 le: 17 mai 2010, 10:51:28 »
Vivement que je commence chez les pompiers !!
je pense que de ce coté là je vais en apprendre des choses !!

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #61 le: 17 mai 2010, 11:01:53 »
Non jp77 moi je n'ai pas contentionné d'ailleurs je crois que je n'ai pas le droit non??!!On été 5 personnes à le tenir en l'air moi je le tenais par derriere et un par les jambes ect...
Comment aurais tu procéder toi vu ton ancienneté?
T'aurais fait pareil?

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #62 le: 17 mai 2010, 11:11:23 »
Bien JP !!!!  Sur ordre d'un médecin, on peut transporter sous la contrainte ?? Décidément, tu démontre ton incompétence de jour en jour...

Si j'ai bien compris, il ne s'agit que d'un transfert. Que dire quand sur une HO, cela se passe au domicile, cela est autre chose..

Désolé d'être cru, mais à mon humble avis une crosse faute professionelle a ete faite. Soit le patient ne pouvait pas jouir de ses libertés de manière légale ( HDT, HO ou autre), mais dans ce cas pourquoi l'ambulancier n'est pas au courant, soit la privation de liberté du malade est illégale. Dans les 2 cas de figure, l'ambulancier DEVAIT refuser ce transport sous contrainte, car il est condannable.

Depuis quand sommes nous les petits toutous des toubibs ? Depuis quand un médecin peut s'affranchir de la loi, au detriement de son patient ?

Dans ton exemple, le patient était bien au départ dans un centre hospitalier, on ne peut pas dire que l'urgence était donc présente.

Bref, nous devons être professionnel si nous voulons avoir de la reconnaissance, et pas l'inverse. Je suis d'autant plus choqué par ce récit, qu'il me semble que tu soit ambulancier publique, et non privé...

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #63 le: 17 mai 2010, 11:13:03 »
je ne peut te repondre, n'etant pas sur place, parcontre j'ai fait des transports ou le patient était contentionné sur avis médical, d'autre ou on à du le contentionné pour ne pas avoir de problemes pendant le transport (et je n'ai jamais eu de problème, aussi bien du malade, de la famille ou des médecins à l'arrivé, ne pas oublier que le DEA est le responsable du transport) et d'autre transports ou j'ai refusé de contentionné le patient et la aussi pas eu de problème.
pour se genre de transport le plus dure est de faire tomber la pression et de calmer la situation, je sait que c'est facile à dire mais dure à faire et surtout ne pas s'énerver

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #64 le: 17 mai 2010, 11:37:59 »
Un peu de lecture

http://www.information-juridique.com/droit-sante/hospitalisation-sous-contrainte-dro_57.htm

depuis quand un DEA peut décider d'entraver un malade JP ??

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #65 le: 17 mai 2010, 11:39:17 »
Au détriment du patient je ne pense pas ,c'est plus pour le protéger !!
Et urgence y avait quand meme !!Il ne s'agissait pas d'un transfert !!
Oui enfin ouin-ouin !!On peut tous dire que quelqu'un qui est drogué est dangereux pour lui-meme non!!
tu aurais préféré lui laisser fumer sa clope puis qu'il se casse et qu'on le retrouve a moitié inconscient ou mort sur le trottoir d'en face!!
et puis je pense que si quelqu'un se pointe au urg psy c'est qu'il a envie qu'on s'occupe de lui ,meme inconsciamment !!
je pense que tu ai un peu dure dans tes propos !
alors bien sur au domicile c'est évidemment différent car pas beaucoup de personnes au cas où !!
je ne comprends pas trop ton positionnement !

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #66 le: 18 mai 2010, 11:50:31 »
Au détriment du patient je ne pense pas ,c'est plus pour le protéger !!

Comme je te l'ai déjà dis, je ne pense pas que la contention sans sédation soit une mesure de protection, que ce soit pour le patient, ou pour les ambulanciers. J'ai déjà vu des contentions cassées, des patients se luxer des articulations aussi.

Citer
Et urgence y avait quand meme !!Il ne s'agissait pas d'un transfert !!

Alors j'ai du mal comprendre...!!!  mais tu nous dis avoir pris ce patient dans un service, pour le conduire aux urgences.. Pour moi cela reste un transfert il me semble

Citer
Oui enfin ouin-ouin !!On peut tous dire que quelqu'un qui est drogué est dangereux pour lui-meme non!!

Il y a un paquet de la population qui est dangereuse alors !!  Je ne suis pas d'accord avec toi sur ce point

Citer
tu aurais préféré lui laisser fumer sa clope puis qu'il se casse et qu'on le retrouve a moitié inconscient ou mort sur le trottoir d'en face!!

Je n'ai pas dis cela il me semble. Ton patient est dans un service hospitalier, c'est donc l'hopital qui est responsable de lui. Tant que tu ne le prends pas en charge, tu n'est pas responsable. C'est à l'hopital de prendre les mesures nécessaires et suffisantes en fonction de l'état de santé du patient. Pour rappel, seul un médecin peut déclarer une personne dangereuse pour elle-même ou pour autrui (et un OPJ il me semble, mais sans certitudes). Et lors de cette déclaration, il prends les mesures administratives qui s"imposent.

Citer
et puis je pense que si quelqu'un se pointe au urg psy c'est qu'il a envie qu'on s'occupe de lui ,meme inconsciamment !!

Tout dépends comment il y est venu

Citer
je ne comprends pas trop ton positionnement !

Pourtant il est simple, le fait qu'une intervention sorte de la norme, nous oblige à rester maitre de la situation, et surtout à ne pas faire n'importe quoi. Cela se nome du professionnalisme et de l'adaptabilité.. C'est pas ces chemins que la reconnaissance arrivera.
Un médecin est un médecin, mais il ne me fera pas faire n'importe quoi...

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #67 le: 18 mai 2010, 12:29:29 »
Un OPJ prend des mesures "conservatoires", pour ce faire il est effectivement apte à priver un individu de sa liberté mais il doit cependant en aviser le procureur de la république ;) Ce qui n'est pas le cas du médecin ^^

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #68 le: 18 mai 2010, 21:55:08 »
olalala !!
je n'ai à la limite pas besoin d'etre ambulancier pour savoir qu'une personne qui a pris des médocs de l'alcool et de plus est toxico n'est pas bien dans son état normal et que cela va engendré un problème sur son organisme et c'est bien pour ca que  l'on a été appelé pour le transférer si tu veux, au urgence !!
Si tu as un probleme d'égo avec les médecin !!
Moi je privilégie la vie et non la mort voilà pour résumé
Et je suis sur que le patient le remerciera d'avoir agit ainsi !!
Ton patient qui a cassé une contention c'était HULK !! mouah ah ah ah!!




Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #69 le: 18 mai 2010, 22:03:24 »
chrisyvalie, le jour ou tu verras un malade en pleine crise tu verras combien il faudra de personnes pour le maitriser

Hors ligne nico44

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 433
  • Sexe: Homme
  • DEA/PHTLS
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #70 le: 18 mai 2010, 22:12:07 »
Donc la CAT dans ces cas là???

Si je comprends bien, psy (en mode énervé) sous régime HDT ou HO avec sédation peut être entravé sous avis médical??? Si on arrive au domicile et que le mec "pète" un boulard, il faut automatiquement une demande de HDT ou HO pour amener cette personne à son insu???? Et, lors d'un transfert d'urgence psy vers un CHS ou autres, et que le psy est "dangereux" contentions sous avis médical????

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #71 le: 18 mai 2010, 22:28:50 »
vue le nombre de transports psy que j'ai pu effectuer, la premiere des choses, pour moi, essayer de faire tomber la pression et si tu y arrive pas de problème, sinon tu fait comme tu peut, mon ami dira il y a la loi et puit il ya le vecu et la tu verras se que toi tu pourras faire ou pas, chaque transport est unique et quand j'entend HO, HDT, j'en rit, des personnes transporté avec les documents et quand tu les revoit le lendemain tu te demande pourquoi , tien ce WE un maire a fait une HO le lendemain le patient était dehors avec un certificat comme quoi il n'avait rien.
mon dernier transport psy donné par le 15, police qui sont arrivé en meme temps que nous, pas de médecin, sur ordre du parm on a pris de force la patiente, on l'a mis les contention et direction l'hopital sans etre accompagné par les FDO, arrivé a l'hopital le personnel présent l'a rattaché vue son état d'énervement, 2h00 après étant revennu à l'hopital le psy l'avait internée et sans document

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #72 le: 18 mai 2010, 22:35:14 »
CAT ??OPJ ?? abréviation svp j'suis ptit nouveau !!
jp77 j'imagine que les patients doivent avoir de la force car le mien été assez mince et déja avait de la force maintenant de là à casser une contention ca me parait extraordianire voir hulkmaniaque!!
par contre enfin décidemment il me poursuive les patient de pathologie psychiatrique,j'aurais une autre question car aujourd'hui j'ai assisté à une scene ,je résume ,médecin qui veut que patiente qui est hospitalisé reste dans son service car echo coeur pas bonne,la patiente voulais partir et rentrer chez elle mais pas le médecin ,a t-il le droit de la garder contre sa volonté,alors je me suis dit si la patiente n'est pas au courant de ses droit!! car elle aurait pu demander une décharge de responsabilité et de soins de l'hopital ,là le médecin va surement faire appel a un psychiatre qui va l'entendre et puis ensuite HDT ,non
A t-on le droit de laisser partir quelqu'un pour le laisser mourrir?Car on a le droit de mettre fin a ses jours ,je suis libre de mourir ,a t-on le droit de m'enlever cette liberté!!
Oulala ca devient chaud et philosophique tout ca !!!!

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #73 le: 18 mai 2010, 22:46:39 »
jp77 dans une ambu de type ASSU vous devez avoir des contentions dans le véhicule?ce n'est pas des contention comme a l'hopital avec un genre de clé à bouton puis avec des trous dans la ceinture ,contention solide?et vous avez le droit de contentionnez alors mais seulement sur avis du parm ou médecin

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #74 le: 18 mai 2010, 22:52:39 »
un malade en crise de "démence", sa une force que tu peut pas imaginer
personne ne peut forcer un malade a se soigner quand il a toute sa tete à lui et en cardio le médecin ne peut qu'expliquer se qui va lui arriver si elle ne se soigne pas ou voir quelqu'un de sa famille pour essayer de lui faire comprendre, après on fait signer une décharge