Sondage

Quelles mesures prenez vous ?

Je fonce on verra bien !
Je stop le véhicule, lui saute dessus et lui colle des entraves
Je stop le véhicule, sort (mon collègue avec) et appel la police
Je lui colle des entraves et passe un bilan au Centre 15
Je m'arrête, je sors et attend qu'il se calme tout seul
Autres : ...

Auteur Sujet: Contention or not contention ?  (Lu 72278 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #90 le: 21 mai 2010, 21:06:46 »
Monsieur ouin-ouin je vais quand meme répondre a ton message !!
Où devrais-je dire "dieu"
Car je trouve que tu t'emporte bien vite pour quelqu'un de maitre de soi face à un petit jeune diplomé!!
Je pense que tu pourrai avoir un peu de recul et prendre un peu sur toi!!
mais je ne suis pas là pour te plaire à toi!
Moi au contraire de toi je réflechie et de ce que tu me montre dans tes message,je trouve que tu analyse pas assez les réponses que je donne!
quand tu dis que je fait honte de la profession je trouve ca juste inadapté car tu ne me connais pas plus que ca!!
mais je te remercie d'etre comme tu es car ca me booste encore plus!
Et pour ce qui est de ma réflexion sur la luxation je pense que si tu mets pas de limite a des gens comme ca ,ca deviendra plus grave encore pour eux et de plus peut etre pour toi aussi!
alors je suis peut etre un jeune petit diplomé d'accord mais pas un idiot et je n'admet pas que tu me juge comme tu le fais!!
Remets toi peut etre en question toi !
moi je suis pour le dialogue et l'ouverture d'esprit et non le mépris comme tu le fais si bien!
si tu cherche la perfection tu es loin de la trouver je te rassure!
A bon entendeur salut !

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #91 le: 21 mai 2010, 21:41:34 »
Sérieusement sans vouloir faire de polémique chris est ce que tu trouves que la douleur, je te rappelle que nous sommes en 2010 et que justement la douleur n'est pas censée exister dans une prise en charge médicale ou tout du moins faire tout pour l'atténuer au possible, est un moyen efficace pour favoriser l'enseignement ? Que ce soit apprendre à qui que ce soit enfant, ado, adulte quelque chose ?

Si c'est vraiment ce que tu penses je crois que tu vas un peu à l'encontre de la déontologie de l'ambulancier. Le domaine de la psychiatrie est vraiment, tout du moins à mon sens, une médecine assez complexe et je crois que seul un toubib peut avancer ce genre de propos et encore je doute que ça existe. Pour ce que j'en ais vu et entendu les patients agités n'ont pas (toujours) du tout conscience de leur état ni de leurs actes donc est ce qu'ils seraient à ton avis conscient de la douleur qu'ils vont s'infliger, qu'ils sont se dire : ok je me suis fait mal plus jamais je ne recommencerais ????
Crois tu qu'ils fassent la relation avec leurs actes et leurs conséquences (douleur...) ? Je ne suis pas médecin pour en juger mais j'avoue avoir de très gros doutes sur la question.


Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #92 le: 21 mai 2010, 22:04:35 »
pikachu je suis d'accord avec toi et pense que la douleur n'est pas la solution mais elle fait parti de la vie !
c'est vrai que pour une personne fragile ou en psychiatrie elle n'a peut etre pas conscience de ce qu'elle fait et vont s'infliger une douleur mais la douleur est une limite.
je suis d'accord avec toi aussi que se dire que meme si l'on se fait mal l'on ne recommencera pas!
Mais la douleur engendre une réaction .
Alors bien sur que ca va surement à l'encontre de la déontologie de l'ambulancier mais l'on parle d'une situation exceptionnel et situation exceptionnel réaction exceptionnel non!
mouah ah ah ah !!
Non je suis bete désolé !!
Mais ce que je veux dire c'est que face a des personnes fragile ,faut mettre des limites,les cadrer les orienter leur montrer le bon chemin!
je préfèrerai vivre au pays des bisounours et taper les autres avec de la guimauve mais voila quoi !!
je pense que dans la communication l'on apprends beaucoup de choses et d'ailleurs merci a vous tous!

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #93 le: 21 mai 2010, 22:08:52 »
Je te rassure je ne crois plus au monde des bisounours depuis que je connais la réalité de la profession d'ambulancier (mode ironique off ;D).

Pour ma part sur un patient déjà agité, si on ajoute aussi le facteur douleur je doute que ça détende l'atmosphère.

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #94 le: 21 mai 2010, 22:14:26 »
oui je suis d'accord avec toi mais la douleur fera parti de l'attention et plus le patient lui meme!!
je sais pas si je me suis fait comprendre!
Mais là je trouve que l'on est déja dans l'extreme dans une situation comme celle là!!
je ne la souhaiterai a personne!!

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #95 le: 21 mai 2010, 22:15:54 »
Ce qui est bien bbx c'est que je verrais les deux aspect !! deux métiers différents !!

Hors ligne bbx

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 198
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #96 le: 22 mai 2010, 09:55:20 »
tout a fait c  est possible mais gerer les deux va  etre parfois difficile ;et souvent  le choix  d arreter l un ou l autre te sera souvent proposé !mais la neutralité restera a mon sens ta longevitée, médite le et bienvenue

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #97 le: 22 mai 2010, 13:04:11 »
 
en matiere de transport psy les sp on souvent  du mal a gerer ce genre de situation ;ils excitent plus que autre chose . sans entrer dans un confli sterile c est uniquement ce que j ai vue personnelement  . l approche du patient bien trop busque  d ailleurs on verra si a ta formation de pompier tu vois quelque chose la dessus . sinon le metier d ambulancier est aussi valorisant mais bon  ! ca c set un autre debat

Il est vrai qu'on adore exciter les gens  :-X.
Et pour ton info dans le PSE 2 il y a une partie qui s'intitule: les souffrances psychique et les comportements inhabituels. Dans cette partie on nous apprend à réagir notamment contre un accès de violence.

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #98 le: 22 mai 2010, 13:09:23 »
Ah ça c'est bien !! En plus de mon DEA j'aurais d'autre référence en matière de formation !!

Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 408
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #99 le: 22 mai 2010, 14:05:56 »
Eh oh ! On se calme par ici ! Au prochain dérapage du style, je verrouille le sujet. A bon entendeur ...

Quand au transport des patients psychologiquement fragilisés, le contexte, la pathologie et bien trop d'autre facteurs interviennent pour que l'on puisse se permettre de donner une seule marche a suivre. Mais ca n'est que mon avis.

Hors ligne bbx

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 198
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #100 le: 22 mai 2010, 17:41:29 »
non je sitais uniquement mon experience personnel ;lorsque que ta un psr sur place et que l on demande une ambulance  non medicalisé  et que sur place on dit au patient touche moi et je t eclate  ; il est vrai que l on sait que   l on fera pas le transport on peut exciter . j ai aussi le pse 2 !

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #101 le: 22 mai 2010, 19:07:28 »
pour revenir a mon experience du début ,personne d'ailleur m'a dit si il aurait pris l'initiative de s'engager vers le patient et à l'aide de l'equipe le mettre sur le brancard! :P
je pense que oui pour la plupart non?!

Hors ligne bbx

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 198
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #102 le: 22 mai 2010, 20:49:46 »
oui si j ai de bonne relation avec le personnel des urgences sinon non

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #103 le: 22 mai 2010, 21:55:01 »
Bonsoir,

Il est vrai que j'ai aussi beaucoup trop rencontré des prises en charges secouristes avec une appoche un peu hummm bourrine, brusque quoi, virile quoi, enfin vous voyez.

Je vais nuancer concernant le PSE 2 et les troubles psychiatriques. Ce n'est qu'un avis purement perso.
Le contenu y est quand même assez succint.
Autant être franc, c'est plus une "sensibilisation" qu'un apport de connaissances qui débouche sur une compétence dans ce domaine.

Et puis tout le monde sera d'accord pour dire que en deux semaines de PSE 2 hein.
Pour la petite anecdote, lorsque j'ai passé mon PSE 2, le moniteur ne maitrisait pas ou peu l'apport théorique concernant la psy, par manque d'expérience je pense (y a pas à tortiller, il faut voir beaucoup de patients, surtout dans ce domaine, c'est pas sur un mannequin ou lors d'un faux cas concret de daube qu'on sort de formation aguerri).
Bon évidemment lorsque j'ai préparé mon DEI, j'ai eu trois mois de stages de psychiatrie obligatoire dans trois lieux différents ce qui m'a permis d'aller un peu (tout juste) plus loin qu'une sensibilisation ainsi que de longs cours magistraux faits par des psychiatres... ;D

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Re : Contention or not contention ?
« Réponse #104 le: 23 mai 2010, 09:51:40 »
Je rejoins intense dans le sens où il y a un manque non négligeable sur les cours de type prise en charge d'un patient agité. Pour ma part j'ai eu un cours très bien fait d'un toubib qui a recensé les grands points : protection de l'équipage, alerte, communication etc etc.

Le jour où certains comprendront que sur une prise en charge d'un patient agité la méthode bourrin n'est pas l'arme ultime ils auront moins de difficultés. A rappeler que la communication verbale et non verbale ainsi que l'écoute est déjà une base incontournable pour une bonne prise en charge pour des secouristes non ou peu formés.

Je pense que c'est dommage pour le DEA que cet aspect soit négligé sur les stages puisque ça fait aussi partie du quotidien. Et comme dit intense ça permet d'aller un tout petit peu plus loin qu'une sensibilisation.