Auteur Sujet: Être Ambulancier après l'an 2000 ... S'adapter aux technologies, Évoluer professionnellement ou Disp  (Lu 74436 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Les infirmiers protocolés font en préhospitalier ce qu'ils font à l'hôpital : des actes médicaux délégués et des actes sur rôle propre. Avec la formation et le décret qui va bien. Ce n'est pas un glissement tache, ce n'est même pas un transfert de compétence.

Il n'y a pas de hiatus entre l'infirmier protocolé et l'infirmier "intra muros". Ils ont une formation longue qui les prépare à prendre en charge des patients, que ceux ci soient chez eux ou dans un lit d'hôpital. Ils font les mêmes gestes sur les mêmes pathologies.

Ici on voit des ambulanciers qui veulent s'approprier des gestes techniques déjà effectués par d'autres professionnels, uniquement parce que le matériel est simple d'utilisation. Mais le glissement de tache qu'ils exigent vide totalement de son sens l'acte qu'il veulent réaliser. Et au passage ils (re-)tirent une balle dans le pied de la paramédicalisation, avec la bénédiction des tenants du tout médical.

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Pour ma part, et après avoir suivi le débat houleux je dirais que dans un contexte actuel ça ne me servirait pas plus que les outils à ma disposition. Par contre dans le cadre où un jour on verra des équipages paramedicaux composés d'ambulanciers binomés avec des IADE ou IDE là ce sera utile.

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Pour ma part, et après avoir suivi le débat houleux je dirais que dans un contexte actuel ça ne me servirait pas plus que les outils à ma disposition. Par contre dans le cadre où un jour on verra des équipages paramedicaux composés d'ambulanciers binomés avec des IADE ou IDE là ce sera utile.


N'est-ce pas là le biôme "idéal" ?

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Pour ce que je pense et après avoir fait le tour de la question avec les expériences de chacun et les connaissances que vous avez partagé pour moi c'est vraiment quelque chose qui serait adapté. Un infirmier sera utile à l'ambulancier et inversement et le tout pour favoriser un maximum la prise en charge d'un patient au lieu de lancer à chaque fois 15 personnes dont le rôle de chacun n'est pas forcément des plus utiles mis à part sur de la grosse traumato. Bon ensuite ça ne tient qu'à moi, mon expérience est limité dans ce domaine professionnel.

De plus que ça peut se révéler très enrichissant pour les deux.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Pour ma part, et après avoir suivi le débat houleux je dirais que dans un contexte actuel ça ne me servirait pas plus que les outils à ma disposition. Par contre dans le cadre où un jour on verra des équipages paramedicaux composés d'ambulanciers binomés avec des IADE ou IDE là ce sera utile.

Bonsoir,

Au moins un qui l'avoue.
Bien d'accord avec Pépé, le binôme ADE / IDE au seins d'unités paramédicalisées "blanches" serait plus qu'utiles pour le patient.
Regardez (même si les missions diffèrent un peu) les secondaires privés avec ADE et IDE, ça se passe très bien.

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Pour ma part, et après avoir suivi le débat houleux je dirais que dans un contexte actuel ça ne me servirait pas plus que les outils à ma disposition. Par contre dans le cadre où un jour on verra des équipages paramedicaux composés d'ambulanciers binomés avec des IADE ou IDE là ce sera utile.

Bonsoir,

Au moins un qui l'avoue.
Bien d'accord avec Pépé, le binôme ADE / IDE au seins d'unités paramédicalisées "blanches" serait plus qu'utiles pour le patient.
Regardez (même si les missions diffèrent un peu) les secondaires privés avec ADE et IDE, ça se passe très bien.

Pour ma part c'est toujours une occasion pour moi d'enrichir mes connaissances. De plus un équipage de ce type sera à mon sens beaucoup plus efficace en terme de soins apportés et de possibilités que deux ap ou trois ou quatre pompiers. Actuellement on est un sur un schéma où l'on expédie une équipe de trois pompiers + un ISP + son binome ça fait beaucoup de monde pour un résultat qui serait similaire à deux. Sauf comme je l'ai dit pour de la traumato lourde du type un polytrauma important. Je ne remets pas en cause mes propres acquis mais c'est surtout qu'actuellement blanc comme rouge nous n'avons pas les connaissances ni le savoir faire pour apporter autre chose que des premiers gestes même si c'est déjà souvent beaucoup.

Bon certes on voudrait tous (je parle pour les ap) enrichir nos connaissances et avoir une formation peut être plus poussée mais ça ce n'est pas je pense une question de piquer des gestes ou autre mais plus le fait qu'aujourd'hui les ambulanciers sont des personnes beaucoup plus impliquées dans leur travail (pas tous je sais) en comparaison de l'ancienne génération, et sont demandeur en terme de formation et d'acquis. Ils se passionnent pour ce qu'ils font. Et quand on aime... ça c'était une petite parenthèse.

Avoir un équipage de ce type ça serait quand même un certain temps de gagné au final pour le patient et un bilan plus fin pour le médecin régulateur. Des personnels mieux adaptés et surtout une utilité non négligeable. Sur la question des coûts ça par contre je ne saurais m'avancer. ça serait peut être inétressant d'en débattre sur un sujet à part ;=)

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
]........ Actuellement on est un sur un schéma où l'on expédie une équipe de trois pompiers + un ISP + son binome ça fait beaucoup de monde pour un résultat qui serait similaire à deux. Sauf comme je l'ai dit pour de la traumato lourde du type un polytrauma important. Je ne remets pas en cause mes propres acquis mais c'est surtout qu'actuellement blanc comme rouge nous n'avons pas les connaissances ni le savoir faire pour apporter autre chose que des premiers gestes même si c'est déjà souvent beaucoup.


Il est évident que le schéma classique : 1 appel = 3 CFAPSE dans un VSAV est obsoléte.
Une grande majorité des interventions peuvent se gérer à deux en VL et transport assis..... Malheureusement. Les moyens disponibles sont peu adaptés aux missions.

Nombre de ces transports pourrait être fait par 1 IDE/IADE et un techniciens. Que ceux ci soient rouge ou blanc, ce n'est pas important.

Mais pour ça, il faudrait aussi sortir du schéma classique : Secours = Service public = délagation d'autorité du DOS vers un COS = réprésentant du SDIS = Chef d'agrés = pompier.
Car aujourd'hui, il arrive que le CODIS sache qu'un ISP seul est suffisant ou nécessaire mais les "régles" imposent le rajout d'un VSAV ou le rajout d'un VL officier car le service de santé ne peut pas faire "COS".

Tout comme un moyen privé (AP ou Associatif) qui pourrait etre médicalisé par 1 ISP mais... l'ISP intervient pas sans COS donc... VSAV.

Notre systéme à de grandes imperfections.

Corriger celle que je cite ici ; ça nécessite de changer le Code de Générales des Collectivités Territoriales..; et on est pas rendu.

Mais il est évident que le binome : Parmedical + Technicien + moyen de transport (brancard) ; ça marcherait. Pas sûr pour autant qu'il faille pousser la formation des ADE ; mais difficile d'avoir un avis sur ce point tant qu'on l'a pas mis en place.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
......
Par contre dans le cadre où un jour on verra des équipages paramédicaux composés d'ambulanciers binômes avec des IADE ou IDE là ça sera utile.

N'est-ce pas là le binôme "idéal" ?

Ben ... pour moi OUI, mais ce n'est plus seulement du "TRANSPORT" mais bien une Assistance Sanitaire ou Médicale  :ange: 

Nous sommes loin du sujet ouvert  "... cardioscope pour les ambulanciers ? " mais nos débats rejoignent le débat concernant l'Obligation d'évoluer déjà ouvert  ICI

Vaste programme  :o  car ça en fait des politiques de chapelles à bousculer et à faire évoluer dans ce sens ^-^

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Sauf qu'en conclusion, c'est bien le systéme et l'organisation qui doivent évoluer et pas les les compétences des professionnels. Celles ci sont déjà en places et bien reparties.

En revanche elles sont trés mal utilisés.

Et pour commencer il faudrait arrêter de parler différent d'un même appel : Prompt secours, Transport sanitaire, aide médicale urgente, assisantce santiaire, assistance médicale, ...

Pour un même soucis, le terme change en fonction du numéro composé et de l'équipe envoyée..... Et du coup, ça favorise : 1/ le bordel 2/ la gue-guerre...

Hors ligne seal

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Sauf qu'en conclusion, c'est bien le systéme et l'organisation qui doivent évoluer et pas les les compétences des professionnels. Celles ci sont déjà en places et bien reparties.

En revanche elles sont trés mal utilisés.

Et pour commencer il faudrait arrêter de parler différent d'un même appel : Prompt secours, Transport sanitaire, aide médicale urgente, assisantce santiaire, assistance médicale, ...

Pour un même soucis, le terme change en fonction du numéro composé et de l'équipe envoyée..... Et du coup, ça favorise : 1/ le bordel 2/ la gue-guerre...

entièrement d'accord avec ceci

en effet un binôme para-médicalisé technicien/infirmier serait la meilleur solution mais hélas le système actuel fait que cela n'est possible....
* déjà différents acteurs dans la chaine de secours qui se font une gue-guerre de chef des fois totalement ridicule (voir l'exemple de l'utilisation des I.S.P.)
* ensuite un point qui bloque c'est qu'il n'existe à ma connaissance aucune grille de facturation sécurité sociale pour des interventions para-médicalisés alors qu'elles existent pour les interventions "secouristes" (A.P. entre autre) et médicalisées (S.M.U.R.)
* de plus le fait d'avoir différents organes de régulation et de traitement des appels ne favorise pas les relations entre les intervenants

il faudrait en fait une grosse refonte du système et des textes pour être plus efficace et plus au service des gens......



Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Sauf qu'en conclusion, c'est bien le système et l'organisation qui doivent évoluer et pas les les compétences des professionnels. Celles ci sont déjà en places et bien reparties.

En revanche elles sont très mal utilisés. ....

Pour un même soucis, le terme change en fonction du numéro composé et de l'équipe envoyée..... Et du coup, ça favorise : 1/ le bordel 2/ la gué-guerre...

CRRA:
Centre de Réception et de Régulation des Appels d'Urgence médicale.
Il se situe au SAMU. tél = 15

CTA :
le centre de traitement de l'alerte répond aux appels d'urgence parvenant au 18.
Il est géré par les sapeurs-pompiers. Tél = 18

Conclusion : Un CTA/CRRA unique par département, bref un CDAU ( Centre départemental d’appels d’urgence)  sur lequel convergent tous les appels émanant du 15, du 18 ou du 112....   avec le N° 112 pour un appel Urgence Européen par téléphone (fixe ou mobile)

Voilà une Idée qu'elle est bonne  cartonnes!

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Je rejoins les avis sur le côté obsolète du système : on voit du côté public une déferlante d'autorités inutiles sur certains cas de figures. Je ne les remets pas en cause sur des gros incidents nécessitant une chaine de commandement sur par ex un gros avp avec de nombreux vhs en vrac ou autre mais sur les inters du quotidien je doute de l'utilité d'un tel défilé.

Mais c'est certain que si ça devait exister il y aurait du boulot pour clarifier tout, créer ce qui n'existe pas et recadrer les missions de chacun. Une belle utopie en quelque sorte

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
en effet un binôme para-médicalisé technicien/infirmier serait la meilleur solution mais hélas le système actuel fait que cela n'est possible

Ah bon ? Chez les rouges depuis que les binômes VLI (pas partout en binôme certes) existent, les patients sont les premiers satisfaits. Qui aurait pu croire il y a quelques années que des vecteurs paramédicaux calmeraient de la traumato avec de la morphine ou du meopa ?
Chez les blancs il y a eu des "tests", tout le monde en gros a du dire au revoir.
Donc ce serait possible.
Mais est-ce que c'est du goût de tout le monde ? Certains n'ont-ils pas intérêt à glisser des peaux de bananes sur les marches? La volonté y est-elle ?
Franchement, non. C'est malheureusement pas tout le temps ou en tout cas pas uniquement une histoire de faisable ou pas.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
le probleme de l'IDE dans une AP vient en premier de notre convention collective car leurs statut n'existe pas chez nous 'au terme des texte qui nous regisse actuellement l'IDE ne peut pas etre compris dans un équipage sauf de passer son DEA), chez les pompiers les ISP existaient dejas et vous les faites glisser sur autre choses .
dans le 77, je connais 2 entreprises ou il y a des IDE, se sont les femmes des patrons et ils font beaucoup de transfert paramédicalisés (sans médecin) , parcontre ils n'ont qu'un seul vehicule, car la aussi il y a un probleme de cout de revient du transport s'ils devaient embaucher des IDE.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
le problème de l'IDE dans une AP vient en premier de notre convention collective car leurs statut n'existe pas chez nous 'au terme des texte qui nous régisse actuellement l'IDE ne peut pas être compris dans un équipage sauf de passer son DEA), ...

JP c'est totalement faut ce que tu écris ... voir le code de la Santé (je crois que c'est avec kayser dons l'épouse est médecin que nous l'avons recherché et trouvé) et puis une convention collective ça ce modifie ... il suffit d'en avoir la volonté  ^-^

Lu dans le Code de la santé publique

Version consolidée au 26 juillet 2010

    * Partie réglementaire
          o Sixième partie : Établissements et services de santé
                + Livre III : Aide médicale urgente, permanence des soins, transports sanitaires et autres services de santé
                   # Titre Ier : Aide médicale urgente, permanence des soins et transports sanitaires
                            * Chapitre II : Transports sanitaires
                                  o Section 1 : Agrément des transports sanitaires
                                        + Sous-section 2 : Transports sanitaires terrestres



Article R6312-7 En savoir plus sur cet article...
Modifié par Décret n°2007-1301 du 31 août 2007 - art. 4 JORF 2 septembre 2007

Les personnes composant les équipages des véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire terrestre mentionnés à l'article R. 6312-8 appartiennent aux catégories suivantes :

1° Titulaires du diplôme d'Etat d'ambulancier institué par le ministre chargé de la santé ;

2° Sapeurs-pompiers titulaires du brevet national de secourisme et des mentions ranimation et secourisme routier, ou sapeurs-pompiers de Paris ou marins-pompiers de Marseille ;

3° Personnes :

- soit titulaires du brevet national de secourisme ou du brevet national des premiers secours, ou de l'attestation de formation aux premiers secours, ou de la carte d'auxiliaire sanitaire,

- soit appartenant à une des professions réglementées aux livres Ier et III de la partie IV ;

4° Conducteurs d'ambulance.

Les intéressés sont titulaires du permis de conduire de catégorie B et possédent une attestation délivrée par le préfet, après examen médical effectué dans les conditions définies aux articles R. 221-10 et R. 221-11 du code de la route. Ils ne doivent pas être au nombre des conducteurs auxquels s'appliquent les dispositions des articles R. 413-5 et R. 413-6 du même code.

- soit appartenant à une des professions réglementées aux livres Ier et III de la partie IV ;

... quelles sont ces professions:

Quatrième partie : Professions de santé
(...)
Livre Ier : Professions médicales
Titre III : Profession de médecin
Titre IV : Profession de chirurgien-dentiste
Titre V : Profession de sage-femme
(...)
Livre III  : Auxiliaires médicaux
Titre Ier : Profession d'infirmier ou d'infirmière
Titre II   : Professions de masseur-kinésithérapeute et de pédicure-podologue
Titre III  : Professions d'ergothérapeute et de psychomotricien
Titre IV  : Professions d'orthophoniste et d'orthoptiste
Titre V  : Profession de manipulateur d'électroradiologie médicale
Titre VI : Professions d'audioprothésiste, d'opticien-lunetier, de prothésiste et d'orthésiste pour l'appareillage des personnes handicapées
Titre VII : Profession de diététicien