Auteur Sujet: Fonction Publique Hospitalière - D.E.A quel niveau ou catégorie ?  (Lu 61743 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne chrisyvalie

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 199
  • Sexe: Homme
  • ADE
    • Voir le profil
bonjour à tous ,
j'aurais voulu savoir quel niveau on acquiert quand on a le DEA ? niveau IV comme avec le BAC ou de niveau V comme avec un CAP / BEP ?

merci de vos réponse!!

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
En principe niveau IV, car si tu as le bac pas de concours d'entrée mais bien qu'étant un diplôme d'état le DEA n'en est pas un de la fonction publique hospitalière  ::)
  
* La fonction publique hospitalière (FPH) : établissements publics de soins : hôpitaux, maisons de retraire ; établissements d’accueil : aide sociale à l’enfance, personnes handicapées ou inadaptées, centres d’hébergement et de réinsertion sociale. (Les établissements privés – cliniques, thalassothérapie, etc… - ne sont pas concernés)

Il existe 3 catégories de fonctionnaires :

* Catégorie A :
      Emplois et fonctions : emplois d’encadrement supérieur, direction, conception
      Niveau d’accès : diplôme de niveau 3 (bac + 3) minimum
* Catégorie B :
      Emplois et fonctions : emplois d’encadrement intermédiaire, de réglementation et d’application, maîtrise d’ouvrage, mise en œuvre
      Niveau d’accès : diplôme de niveau 4 (bac) minimum, bac + 2 pour la filière technique territoriale et hospitalière
* Catégorie C :
      Emplois et fonctions : emplois d’exécution
      Niveau d’accès : sans diplôme ou diplôme de niveau 5 (CAP, BEPC, BEP)

NOTA : l'ambulancier fait partie de la catégorie C et se décompose en 3 grades :
Décret n°91-45 du 14 janvier 1991 portant statuts particuliers des personnels ouvriers, des conducteurs ambulanciers et des personnels d'entretien et de salubrité de la fonction publique hospitalière ICI

Article 1 - Modifié par Décret n°2011-744 du 27 juin 2011 - art. 19

Sont régis par les dispositions du présent décret les personnels des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986 susvisée constituant les corps classés en catégorie C ci-dessous énumérés :

1° Le corps de la maîtrise ouvrière ;
2° Le corps des personnels ouvriers ;
3° Le corps des conducteurs ambulanciers.

Pour Info ces liens :
http://infosdroits.fr/conducteur-ambulancier-dans-la-fonction-publique-hospitaliere/

http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/niveau-diplome.htm

http://www.education.gouv.fr/cid950/quels-diplomes-pour-quels-concours.html#avec-un-niveau-bac-3-et-superieur-les-concours-de-categorie-a

Niveau de diplôme - Définition

Niveau VI : sans diplôme ou Brevet des collèges
Niveau V  : CAP ou BEP
Niveau IV : Baccalauréat général, technologique ou professionnel
Niveau III : diplômes de niveau Bac plus 2 (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou sociales,...)
Niveaux II et I : diplômes de second ou troisième cycle universitaire (licence, maîtrise, master, DEA, DESS, doctorat) ou diplômes de grande école.

Nickos

  • Invité
Difficile à dire, vu que le statut réel de l'ambulancier n'existe pas, beaucoup de monde se borne à vouloir le classer dans la catégorie "aide soignant", alors qu'entre ces deux jobs les différences sont radicales, hospitalier et préhospitalier = contexte + matos + responsabilités, rien à voir.

Le mieux n'est pas de chercher des niveaux Franco-français mais les standards internationaux, car pour moi le DEA n'est qu'une simple base - il est plus que nécessaire de continuer à perfectionner ses connaissances avec des formations continues
 anglo-saxonnes comme le phtls ou l'amls.

Là du coup tu auras acquis un réel niveau de compétences pour un professionnel du pré-hospitalier

Le problème je le rappelle, l'ambulancier n'a pas de statut en France, ce n'est qu'un "transporteur"  :-\  donc c'est à nous de prendre les devants.

L'idéal serait un niveau " Technicien Ambulancier " dans un premier temps, mais c'est un avis personnel.

Ambu DEA FPH

  • Invité
Si on a le Bac nous sommes diplômés à l'équivalence de niveau 4 mais  :-X

Recrutement et évolution de carrière  ::)

Dans le secteur privé pas de catégorie, le conducteur ambulancier peut devenir régulateur : réception des appels, coordination des véhicules, planning des courses.

Dans la fonction publique hospitalière, le corps des ambulanciers appartient à la catégorie C et chaque établissement de soins organise son propre recrutement par concours sur titres de catégorie C, ce sont des fonctionnaires chargés de fonctions d’exécution.
Au croisement de plusieurs activités ; transport, médical, personnes en difficulté, soins d’urgence, l’ambulancier fait partie des professionnels de santé.
Le corps est constitué de 3 grades : conducteurs ambulanciers de 2ème catégorie, 1ère catégorie et hors catégorie. La promotion s’effectue par l’ancienneté et selon une évaluation professionnelle.
Une évolution est possible, des passerelles existent vers des métier du paramédical comme celui d’aide-soignant par des formations courtes (4 modules/8 différents de ceux du DEA).

Hors ligne tequilla-corse

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 372
  • Sexe: Femme
  • c.c.a + aide-soignante
    • Voir le profil
Difficile à dire, vu que le statut réel de l'ambulancier n'existe pas, beaucoup de monde se borne à vouloir le classer dans la catégorie "aide soignant", alors qu'entre ces deux jobs les différences sont radicales, hospitalier et préhospitalier = contexte + matos + responsabilités, rien à voir.

désolé c'est faux  ... depuis le 07 février 2008 nous sommes enfin reconnu au même échelon que les aides soignantes :
- niveau IV = bac pro et j'en suis sûre ... parce qu'étant en validation de mes acquis ça m'a fait très plaisir de savoir que j'avais un bac pro  :ange:

il n y a pas de différences radicales car si tu regardes les modules de formation aide soignant et ambulancier ... 4 sont identiques  ::)
... maintenant faire des toilettes dans une ambu c'est sur que cela risque d'être difficile et nous n'en pratiquons pas  :D de même qu'une aide soignante qui descend son patient en chaise dans les escaliers etc etc etc ...
quant aux responsabilités ... ben, elles sont les mêmes :
prendre soin de son patient et en être responsable dans un temps, une durée bien défini  :ange:

et je ne suis pas d accord d'entendre que le D.E.A  n'est qu'une simple base ( si faire un accouchement n'est pas grand chose...) cela fait plus de vingt ans que les ambulanciers passionnés prennent les devant   8)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Sur le site ci-aprés j'ai extrait ceci :

Dans la fonction publique, les ambulanciers appartiennent à la catégorie C et leur corps se décompose en 3 grades :

1. Conducteur ambulancier de 2ème catégorie rémunéré à l’échelle 4 comptant 11 échelons, indice majoré 283 à 368.
Peuvent être promus en 1ère catégorie, les conducteurs ambulanciers de 2ème catégorie ayant atteint au moins le 5ème échelon de leur grade et comptant au moins 6 ans de services effectifs dans leur grade.

2. Conducteur ambulancier de 1ère catégorie rémunéré à l’échelle 5 comptant 11 échelons, indice majoré 285 à 392.
Peuvent être promus en hors catégorie, les conducteurs ambulanciers de 1ère catégorie ayant atteint au moins 2 ans d’ancienneté dans le 6ème échelon de leur grade et comptant au moins 5 ans de services effectifs dans leur grade.

3. Conducteur ambulancier hors catégorie rémunéré à l’échelle 6 comptant 7 échelons, indice majoré 324 à 416 + 1 spécial indice majoré 430.

http://www.infirmiers.com/doss/ambulancier.php

http://www.infirmiers.com/as/as.php

Hors ligne dragon 06

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 55
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
J'ai le triste honneur de te dire que tu n'as pas un bac pro, il ne faut pas confondre niveau d'un diplôme et la Validation de acquis de l'experience.
Le niveau d'un diplome professionnel comme le CCA ou le DEA est edicté par le CNCP ( Centre National de certification Professionnel ) et le DEA est malheureusement reconnus comme un diplôme de niveau 5, comme le BEPC, un BEP ou un CAP, pour vérifier mes dires voici le lien vers la fiche métier " ambulancier " du CNCP.

http://www.cncp.gouv.fr/ ou direct  http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=4812

dans mots clef tapez ambulancier, vous tombez alors sur la fiche du DEA, avec le niveau indiqué en orange au desssu du drapeau. Pour la fiche complète détaillant l'emploi, il suffit de cliquer sur le dit drapeau et vous lisez....  

Niveau V  - Diplôme d'Etat d'ambulancier

DIRECTION DE L'HOSPITALISATION ET DE L'ORGANISATION DES SOINS (DHOS)

Ces fiches servent aux conseillers d'orientation ou ANPE pour connaitre les emplois, mais elles servent aussi pour les VAEs.

Ton diplôme te permet de participer aux concours où le niveau 5 est requis, même sans avoir de BEP ou CAP, aucune reconnaissance particulière n'est à faire. A savoir que le diplôme d'aide soignant est aussi reconnu au niveau 5 et non pas 4 comme un bac pro.

La profession d’ambulancier s’exerce dans le secteur privé commercial (entreprises de transport sanitaire), éventuellement associatif (la Croix-Rouge française) mais aussi dans le secteur public hospitalier (ambulances des établissements publics hospitaliers).
Dans le secteur privé, les ambulanciers relèvent de la convention nationale des transports routiers et activités auxiliaires et des dispositions du code du travail.
Les salariés de la Croix-Rouge française disposent d'une convention collective spécifique.    

Dans le secteur public (établissements publics hospitaliers) les conducteurs ambulanciers relèvent de la fonction publique hospitalière (décret n° 91-45 modifié du 14 janvier 1991, J.O des 15. 1 et 23.3.1991).
 
http://www.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=euro&fiche=4812  

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
le problème dragon06, c'est que pour rentrer dans une école d'ambulancier il faut le bac ou passer un examen d'entrée et pour le diplôme d'aide soignant(e) tu rentres à l'école sans le bac, donc "pour moi" pas le même niveau

Hors ligne dragon 06

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 55
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
le problème dragon06, c'est que pour rentrer dans une école d'ambulancier il faut le bac ou passer un examen d'entrée et pour le diplôme d'aide soignant(e) tu rentres à l'école sans le bac, donc "pour moi" pas le même niveau

Je ne suis absolument pas d'accord avec toi, pour entrer en IFA il ne " faut " pas le bac,  (http://www.letudiant.fr/metiers/avenir-sante/les-etudes-paramedicales/les-formations-sans-le-bac.html) n'importe qui sans niveau scolaire peut accéder à la formation.
Le fait d'avoir le bac en poche te dispense des uniquement des épreuves écrites, c'est tout, le fait d'avoir le bac ne te permet pas d'entrer directement en formation, à moins d'être déjà auxiliaire ambulancier depuis un certain temps et bachelier, dans ce cas et dans la limites de places disponibles, tu ne passeras aucune épreuve, mais il faut les deux conditions, la personne lambda, avec un bac, devra obligatoirement passer l'oral.

En ce qui concerne les aides-soignants, le principe est exactement le même, un concours d'entrée, avec aussi des dispense pour les bacheliers. ( cf. le lien suivant : http://ile-de-france.sante.gouv.fr/dass-75/les-professionnels-de-sante/ecoles-paramedicales/la-formation-d-aide-soignant.html ).
Ensuite la formation des aides-soignants est et a toujours était plus longue que la notre, 10 mois pour eux contre 5 à 6 environ pour nous actuellement ( avant c'était 3 mois de formation ).
Ensuite le fait qu'un bac dispense des épreuves écrites ne te donne pas le niveau du bac ( qui peut le plus peut le moins ) il parait normal qu'un diplôme de niveau supérieur donne accès aux diplômes de niveau inférieur.
Un bac c'est deux ans de scolarité, il serait hautement prétentieux de prétendre que 5 à 6 mois de formation DEA donne le niveau d'un bac, soyons sérieux.

Enfin le niveau de qualification est indiqué statutairement par les grilles indiciaires et la catégorie d'appartenance, hors les ambulanciers sont rattachés à la catégorie C aux mêmes indices que les aide-soignants, les infirmiers se trouvant eux en catégorie B, juste au dessus de nous.

Il faut arrêter les comparaisons entre ces deux emplois, on ne fait le même métier c'est tout, on a rien de comparable (bien qu'il y ait une passerelle entre les deux professions), par contre il me semble normal que l'on soit plus rattaché à la catégorie C qu'à la B,  de par le niveau et de part le temps de formation.

NOUS N'AVONS RIEN A VOIR AVEC DES INFIRMIERS même si le risque et la responsabilité dans certaine intervention est énorme.

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Sur le site ci-aprés j'ai extrait ceci :

Dans la fonction publique, les ambulanciers appartiennent à la catégorie C et leur corps se décompose en 3 grades :

1. Conducteur ambulancier de 2ème catégorie rémunéré à l’échelle 4 comptant 11 échelons, indice majoré 283 à 368.
Peuvent être promus en 1ère catégorie, les conducteurs ambulanciers de 2ème catégorie ayant atteint au moins le 5ème échelon de leur grade et comptant au moins 6 ans de services effectifs dans leur grade.

2. Conducteur ambulancier de 1ère catégorie rémunéré à l’échelle 5 comptant 11 échelons, indice majoré 285 à 392.
Peuvent être promus en hors catégorie, les conducteurs ambulanciers de 1ère catégorie ayant atteint au moins 2 ans d’ancienneté dans le 6ème échelon de leur grade et comptant au moins 5 ans de services effectifs dans leur grade.

3. Conducteur ambulancier hors catégorie rémunéré à l’échelle 6 comptant 7 échelons, indice majoré 324 à 416 + 1 spécial indice majoré 430.

http://www.infirmiers.com/doss/ambulancier.php

http://www.infirmiers.com/as/as.php

http://ambulancier.over-blog.com/categorie-338577.html


Merci pour ces infos jeannot11 mais tu as, je pense, ici, une majorité d'ambulancier privée et non d'ambulancier public/hospitalier.

Hors ligne dragon 06

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 55
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
[Merci pour ces infos jeannot11 mais tu as, je pense, ici, une majorité d'ambulancier privée et non d'ambulancier public/hospitalier.


D'accord avec toi sur le principe qu'il y a plus de privé que de public, sauf que pour donner une idée du statut des ambulanciers on ne peut se calquer que sur le service public, car dans le privée les ambulanciers " n'existe pas ", je m'explique, les ambulanciers n'ont pas de statut propre dans le sens où ils n'ont pas de filière propre, ils dependent de la concention collective des transports routiers  n° 3085 (http://legifrance.gouv.fr), avec un accord cadre particulier, mais qui ne les rend pas autonomes. Ensuite on parle de comparaison avec les aide-soignants or cette dernière n'est possible que dans le public et pas dans le privé, car dépendant de filières totalement differentes.

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Je ne suis pas sur que la fait de savoir qu'un ambulancier de 2ieme categorie peut etre nommer ambulancier 1er catégorie etc......soit réellement important pour le statut d'un ambulancier privée, tu le dis toi meme dans ta phrase "...sauf que pour donner une idée du statut des ambulanciers on ne peut que se calquer sur le service public, car dans le privée les ambulanciers n'existent pas, car pas de satut propre....."
Lorsque je demande a la compatable quel statut nous avons dans la boite elle me dit personnel ouvrier.

Hors ligne dragon 06

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 55
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Je ne suis pas sur que la fait de savoir qu'un ambulancier de 2ieme categorie peut etre nommer ambulancier 1er catégorie etc......soit réellement important pour le statut d'un ambulancier privée, tu le dis toi meme dans ta phrase "...sauf que pour donner une idée du statut des ambulanciers on ne peut que se calquer sur le service public, car dans le privée les ambulanciers n'existent pas, car pas de satut propre....."
Lorsque je demande a la compatable quel statut nous avons dans la boite elle me dit personnel ouvrier.

Oui et malheureusement elle a raison, dans le privée il n'existe, dans la categorie personnel ouvrier des transports routiers, que deux niveaux, l'ambulancier de 1er degré (l'auxiliaire ambulancier ) et l'ambulancier de 2nd degré (l'ambulancier diplomé). Pas de possibilité d'augmenter, sauf a devenir, dans les grandes structures, ambulancier régulateur ( qui est la seule " spécialitée " ), sinon mis à part l'ancienneté rien n'existe pour l'évolution des ambulanciers privées. On parle de statut, hors le seul endroit où les ambulanciers ont un statut de santé, c'est le public, dans le privé les ambulancier sont un statut de transporteur.
Il faut, pour avoir un réel statut de santé avec de réels possibiltés d'évolution, se calquer sur le public et se battre pour etre reconnu, dans le privé, comme des professionnels de santé avc un véritable statut de paramédicaux qui reconnait le risque et la responsabilité de notre métier, mais malheureusement il faudra pour cela que TOUT les ambulanciers privés fassent le même métier, ce qui est loin d'etre le cas ( entre les vrais professionnels de l'urgence et les transporteurs de " fruits et legumes" il y a un de tout chez nous ) et tant que les préocupatioins financière seront au coeur du problème cela sera impossible.
Voila pourquoi on parle du seul et vrai statut d'ambulancier actuellement en France, celui du public, ensuite ce forum est général donc il concerne l'ensemble des ambulanciers, voila pourquoi on discute de l'ensemble des métiers de l'ambulance.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
dragon 06  tu écris :
"Il faut, pour avoir un réel statut de santé avec de réelles possibilités d'évolution, se calquer sur le public et se battre pour être reconnu, dans le privé, comme des professionnels de santé avec un véritable statut de paramédicaux qui reconnaît le risque et la responsabilité de notre métier."

Les kinés les infirmières etc... ces emplois de santé d'aide à la personne devraient se regrouper et former une fédération de paramédicaux avec une convention collective, une échelle de salaire, une formation continue, des diplômes d'état reconnus, pour cela il faut solliciter les parlementaire en ce sens !!!
Sur ce forum il y a bien un ou plusieurs patrons qui, soutenus par leurs employés, pourraient faire bouger le monde ambulancier de la France ??

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Les ambulanciers font parti de la branche médico-technique des professions médicales alors que par exemple l'aide-soignant et l'infirmier sont des professions de soins, je ne peux dire si cela change le niveau d'une quelconque manière mais une chose est sûre c'est que c'est une profession un peu isolée dans le schéma des professions paramédicales, puisqu'ils sont les seuls de leur branche avec les manipulateurs d'électroradiologie médicale ;)