Sondage

Prenez vous la glycémie ?

Oui
6 (35.3%)
Non
7 (41.2%)
oui mais sur demande du SAMU
3 (17.6%)
Inutile et incompétant !
1 (5.9%)
Sans opignon
0 (0%)

Total des votants: 13

Auteur Sujet: Le dextro ou "lecteur de glycémie" & norme NF EN1789 pour véhicules sanitaire.  (Lu 113287 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Le SAMU de votre département vous autorise t il à faire une mesure de la glycémie ?
sachant que, apparemment, c'est un geste "invasif" réservé au personnel médical ??


Je me permet de vous renseigner sur les signes extérieurs de l'hypo et de l'hyperglycémie, ces infos sont tirées des cours de diabéto infirmier.

Une attaque d’hypoglycémie peut mener à un moment d’inconscience, durant lequel le cerveau peut être affecté par un manque d’oxygène. Heureusement, la plupart des personnes reçoivent un avertissement indiquant que leur niveau de glucose est trop bas, ce qui leur donne le temps de manger ou de boire un aliment riche en glucides.
Symptômes :
L’hypoglycémie se manifeste par des maux de tête, une confusion mentale (qui peut inclure un comportement agressif), des mots inarticulés, un comportement anormal, une perte de mémoire, un engourdissement, une vue double, une paralysie temporaire et des crises. Si vous êtes hypoglycémique, vous ressentirez peut-être des tremblements, des vertiges, des palpitations et une transpiration excessive. Parfois, le comportement irrationnel et désordonné qu’elle provoque peut être confondu avec un état d'ivresse.

- pour l'hypoglycémie (trop peu de sucre dans le sang)  :
Palpitations; Pâleur, Nausées, Fatigue intense, Transpiration abondante, Faiblesse musculaire, Tremblements, Malaise, maux de tête.

Une astuce :  en cas d'hypoglycémie, il faire boire un verre d'eau avec 5 morceaux de sucre ou un soda sucré ou un verre de jus de pomme (sucres à action rapide), puis le faire manger du pain ou des biscuits énergétiques avec du chocolat ou de la confiture, ou des pâtes,  du riz etc… ( sucres à action lente et prolongée ).

- pour l'hyperglycémie :
Fatigue et essoufflement, Envie d'uriner (le corps cherche à se débarrasser excès de sucre), Soif intense, nausée, mal au ventre, haleine avec odeur de pomme, troubles de la conscience pouvant aller jusqu'au coma.

Une astuce : boire beaucoup d'eau !


lhamo dondup

  • Invité
Certains gestes médicaux peuvent être délégués à une personne qualifié (IDE par exemple ou seoouriste).

Si tu as pris la décision de prendre la glycémie à une victime suite à un malaise ou à une personne inconsciente dont tu connais les antécédents de diabète, justifie et défend ton geste.

Peut être es tu tombé sur un médecin psychorigide ?

Je te rappelle tout de même que l'interprétation d'une donnée médicale reste du rôle du médecin.

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
donc rien ne nous empêche de prendre une mesure de glycémie si l'on n’interprète pas (pour bilan) ??
de mon coté les médecins du samu sont partagés et nous n'avons jamais eu de réponse franche !!
pourtant ils sont tous content de l'avoir sur tout malaise !!
de toute façon pour justifier la prise de la mesure de glycémie en tant qu'acte médical, les seules réponses que j'ai ...  c'est pour le risque d' AES !! et je leur ai répondu : "comment fait on avec une hémorragie ??" ;)

Hors ligne ambulanciers.ch

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 67
  • Sexe: Homme
  • Etudiant Paramedic
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Pourquoi prendre une glycémie si on ne peut pas interpreter le résultat ?

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Pour pouvoir la communiquer au SAMU losque l'on passe notre bilan... ::) Tout comme on prend toute les constantes sans les interpreter pour les communiquer au SAMU...

Hors ligne ambulanciers.ch

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 67
  • Sexe: Homme
  • Etudiant Paramedic
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
et selon se que le samu vous dit, avez vous la possibilité de faire qq chose ? IV de glucose, glucagon etc.. ?

lhamo dondup

  • Invité
On ne pourra éventuellement ressucrer que par voie orale.
Pour l'injection de Glucagon (que possède le malade diabétique dans son frigo), rare sont les ambulanciers CCA qui feront l'injection en première intention.

Je me trompe  ??

Hors ligne ambulanciers.ch

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 67
  • Sexe: Homme
  • Etudiant Paramedic
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
pourtant en cas d'hypoglycémie et devant une impossibilté de passe du glucose en IV ou de donner du sucre per os, on donnera 1 mg de glucagon SC

requin blanc 04

  • Invité
Tant que tout se passe bien nous sommes bien  :ange:
mais quand il y a une couille, nous sommes des cons, mieux vaut donc se protéger.... non pas avec un préservatif, mes avec le C15
Quand le samu me missionne pour un malaise je demande un accord d'urgence afin de pratiquer un dextro, cela coute rien et ouvre le "parapluie"  ::) car il faut faire la différence entre avoir le matériel à disposition et pouvoir ou/et savoir s'en servir.

RAPPEL :
L'ambulancier n'est jamais habilité à produire un acte invasif.
Donc le dextro étant un acte dans lequel on pique le patient ne peut pas être fait par un ambulancier...par contre si le patient sait se piquer, on doit pouvoir lui préparer l'appareil et le laisser faire son test de glycémie.
De même, si un médecin demande un dextro, on pourra lui donner l'appareil pour qu'il le fasse (j'en connais qui te disent faites le ...en gros ils couvrent l'acte médical, mais c'est plus que limite à mon avis)

Hors ligne BSPP...

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 81
  • Sexe: Femme
  • Etudiante infirmière 2A et SPV
    • Voir le profil
Oui, nous ISP on est autorisé à le faire depuis peu !


requin blanc 04

  • Invité
moi , peut'etre du au conteste de mon coin je  fais quand je le juge necessaire un dextro, et je pense que cela devrait'etre inclus dans le bilan
d'autre le font'il et que pensez vous de l'introduire dans le bilan?

Hors ligne Melfiano

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 81
  • Sexe: Homme
  • Agent de stérilisation / secouriste FFSS
    • Voir le profil
C'est qoi un dextro  ???

Merci pour ta réponse !

requin blanc 04

  • Invité
le controle de la glycemie(tu sais tu pique le bout du doigt, et tu colle une languette sur le sang qui calcul ta glycemie)

ambu77

  • Invité
ma femme pour sa premiere grossesse a fait du "diabète gestationnel" donc je me suis déjà servi de l'appareil,maintenant,il y'a tellement de sorte,et y'a aussi l'unité de mesure qui change,mais je ne vais pas m'aventurer sur les noms car "trou de mémoire"

manualex44

  • Invité
et si tu expliquais ce qu'est un dextro (lecteur de glycémie capillaire), la glycémie ... pour être plus clair. Perso, et je l'ai dit plus loin, je suis pour mais tant qu'il y aura des ambulanciers qui ne savent même pas se servir d'un aspirateur de muco ou même d'un brancard... faut oublier ...

Rappel :
La glycémie, est le taux de sucre (glucose) dans le sang (Historiquement, ce terme est attribué à Claude Bernard). Sa mesure est exprimée en grammes par litre(g/l) ou en millimoles (mmol/l). A jeun, sa valeur normale est comprise entre 0.70 et 1.10 g/l.

L’hypoglycémie correspond à une glycémie inférieure à 0.70g/l,
L’hyperglycémie à une valeur supérieure à 1.10g/l.
La glycémie augmente naturellement après les repas du fait de l’apport en glucose de l’alimentation. La valeur normale de la glycémie post-prandiale, mesurée 1 h ½ à 2 h après le début du repas, est inférieure à 1,50g/l. L’écart entre la glycémie avant et après un repas est dénommé incrément glycémique post-prandial ou IGPP.