Sondage

Prenez vous la glycémie ?

Oui
6 (35.3%)
Non
7 (41.2%)
oui mais sur demande du SAMU
3 (17.6%)
Inutile et incompétant !
1 (5.9%)
Sans opignon
0 (0%)

Total des votants: 13

Auteur Sujet: Le dextro ou "lecteur de glycémie" & norme NF EN1789 pour véhicules sanitaire.  (Lu 113266 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil

SPP63 les protocoles infirmiers de soins d'urgence du 44 sont consultables sur le web (ce n'est pas les meilleurs niveau rédaction je trouve).

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Merci intense.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
intense, pour moi je trouve cela choquant de se "disprostituéer" devant les patients pour savoir qui va les transporter,
spp63, je sait bien que les isp travaillent dans les smurs et aux urgences des hopitaux du 77, j'en connais pas mal, le probleme vient du haut car le samu ne veut pas payer de courses aux sp

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Le problème ISP/SAMU est complexe. C'est déjà un stupide problème blanc/rouge. Il y a aussi pas mal de médecin qui ne veulent pas entendre parler des infirmiers en primaire.
 Faut pas se leurrer, comme le dit intense, ce sont précisément ces médecins qui disent du mal de tout et tout le monde, et qui freinent toute évolution du système. Eux ce qu'ils veulent ce sont des petites mains dociles à leurs bottes. Surtout pas des acteurs autonome avec une capacité décisionnelle. Alors vous imaginer comment ils apprécient les infirmiers protocolés sur lesquels ils n'ont qu'une faible emprise.

Je connais également un infirmier de chefferie qui bosse au SAMU. On l'appelle le radis : rouge à l'extérieur, blanc à l'intérieur. Pour lui tout geste technique = SMUR. Il a été un des freins principaux à la paramédicalisation des secours dans son département. Il y a effectivement chez les SP eux même bon nombre de sapeurs, d'officier, et de médecins qui verraient bien les IDE retourner "torcher des c..." à l'hosto, ou ne faire que de l'aptitude.
Ils préfèrent largement avoir un technicien formé en 10 jours, et beaucoup plus malléable qu'un ISP.

OK loulig, les pompiers ont intégrés des infirmiers dans leurs ambulances, ou ajoutent des VLI (Véhicule Léger Infirmier ) les entreprises AP devront donc, si elles veulent entrer dans "le marché", s'équiper en conséquence en ASSU + IDE ou IADE  ou bien devenir co-partenaire du SAMU mais de toutes façons l'équipage/véhicule devra être fonction de la mission effectuée par les AP ?

Je ne sais pas, ça viendra des entreprises elles même.
 Ont elles la volonté de s'engager plus avant dans le secours à victime ? Les SAMU qui ont déjà mal au fondement de voir les ISP intervenir joueront ils le jeu de la réponse gradué, ou enverront ils encore des SMUR là où un infirmier protocolé aurait suffit ?
Une entreprise d'AP est avant tout une entreprise, et en conséquence son objectif essentiel est d'être rentable. Ce n'est pas quelque chose de honteux ou de mal, mais c'est comme ça. Et ce n'est pas toujours compatible avec des objectifs de santé publique.
Je pense que les AP pourraient déjà se placer sur le créneaux des TIIH.
Par contre il faut qu'elles travaillent avec des médecins référent rédacteurs de protocoles.

Pour l'instant, la formation des ambulanciers ou des secouristes est suffisante pour les missions qui leurs sont attribuée. Là où ça devient dangereux c'est quand la régul demande aux équipages de dépasser leurs rôles, et de prendre en charge seuls des victimes qui devraient être médicalisées.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
pour revenie aux infirmiers dans les ap, dans le 77, cela commence a arriver, je connais 2 entreprises, c'est vrais que leurs mari est le patron, mais ces entreprises font beaucoup de secondaires, car cela coutent moin cheres

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
d'accord avec la dernière phrase de loulig (entre autres mdr)

par soucis d'économie ou d'indispo (ou de grand age ,.....) les smur refuse de se déplacer.

il m'est arrivée plusieurs fois de transporter des cas ou une médicalisation auriat du avoir lieux

mes collégues ont même transporter une victime inconsciente,..... 

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
loulig tu dis :
- "Pour l'instant, la formation des ambulanciers ou des secouristes est suffisante pour les missions qui leurs sont attribuée. Là où ça devient dangereux c'est quand la régul demande aux équipages de dépasser leurs rôles, et de prendre en charge seuls des victimes qui devraient être médicalisées. "

Cette attitude provoquera donc un jour un ou des "incidents" qui auront pour conséquence, par l'intermédiaire d'un média, alerter peut être un élus ou le ministre de la santé et de fil en aiguille ... l'évolution de la loi   ::)  et par ricochets la profession des AP ?

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Non,car les médecins régulateurs ne sont pas stupides et ne font pas transporter "n'importe qui et n'importe quoi" au AP ou SP  ::) Et si pépin il y a, avec deux ou trois pirouettes ils arriveront toujours à s'en sortir. Et vous savez comme moi la difficulté de remettre en doute un médecin en France,alors si en plus il a une entité comme le SAMU derrière lui  ::)

Dans le pire des scénarios catastrophe,il y aura des fusibles qui sauteront:les ambulanciers,peut-être même le régulateur lui même si c'est un jeune sans appui!  Mais en tout cas,ça n'aidera en rien une évolution ou progression de cette profession.

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Et oui, si ça se passe mal, c'est l'ambulancier (ou le chef d'ag' ou d'équipe ) qui prendra le plus cher.
Le SAMU ne donne pas d'ordre, il conseille fortement. Mais comme le régulateur n'est pas l'autorité d'emploi, si vous accepter de dépasser vos compétences sur demande du SAMU, c'est de votre entière responsabilité. Et vous ne pourrez vous retrancher derrière personne.

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Cette attitude provoquera donc un jour un ou des "incidents" qui auront pour conséquence, par l'intermédiaire d'un média, alerter peut être un élus ou le ministre de la santé et de fil en aiguille ... l'évolution de la loi   ::)  et par ricochets la profession des AP ?

Il y en a déjà eu. Des fois ça se repercute dans la presse. En général ça passe inaperçu.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
SPP 63 je l'ai enfin trouvée la vidéo des paramedics anglais au BMPM, je ne la trouvais pas.
C'est un tout petit reportage, il a du s'emmerder le gar à faire du BLS.
En tout cas je ne sais pas ce que le BMPM nous prépare...
;D

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
SPP 63 je l'ai enfin trouvée la vidéo des paramedics anglais au BMPM, je ne la trouvais pas.
C'est un tout petit reportage, il a du s'emmerder le gar à faire du BLS.
En tout cas je ne sais pas ce que le BMPM nous prépare...
;D

Tu pourrais partager le lien s'il te plait ? :)

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Merci ;p

Hors ligne ambu57

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 27
  • Sexe: Homme
  • Auxiliaire Ambulancier
    • Voir le profil
Dans mon département et ma région on a le droit d'effectuer un dextro, il est même enseigné au DEA et à l'AA  ;)

Non vous n'avez pas le droit.

Vous le faites et personne ne vous dit rien pour l'instant, c'est pas tout à fait la même chose.

On le pratique après accord du médecin régulateur si besoin est.