Sondage

Prenez vous la glycémie ?

Oui
6 (35.3%)
Non
7 (41.2%)
oui mais sur demande du SAMU
3 (17.6%)
Inutile et incompétant !
1 (5.9%)
Sans opignon
0 (0%)

Total des votants: 13

Auteur Sujet: Le dextro ou "lecteur de glycémie" & norme NF EN1789 pour véhicules sanitaire.  (Lu 113267 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
l'aide infirmier à quel diplome ?

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Le SP aide à la médicalisation JP c'est à dire prépare une perf, le scope... Il n'est pas mieux à même de faire des gestes techniques que toi l'IDE est là pour réaliser les gestes de techniques qu'il soit pour approfondir le bilan ou apporter une thérapeutique.
C'est ce que répète Loulig depuis de nombreux post un dextro c'est bien et après! On appel du renfort pour le traitement ce renfort qui recontrolera la glycemie en arrivant.

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
J'avoue que j'ai du mal : on m'a appris au passage si le patient est entre autre DID à lui en faire réaliser un lui même ou faire appel à l'entourage si le patient est inconscient. Donc si je raisonne comme vous ça ne servirait à rien puisque chaque acteur va rappliquer après et faire la même chose (infirmiers, polichinelle, ensuite aux urgences etc etc).

Pour les diplômes et autres tout à fait d'accord on a tous des formations et je trouve déplorable si on commence à jouer là dessus. C'est sûr que d'un point de vue équivalence, passerelle, uniformisation ça me dresse les cheveux mais c'est un autre problème.

Ensuite stop de généraliser. Si une personne donne son avis ce n'est pas forcément une opinion partagée par un ensemble.


ambu04

  • Invité
dans le 05 la formation s"appelle auxilliaire smur, faite par le CESU aux ambulanciers volontaires mais n"eté pas obligatoire en 2007 date ou j'ai arreter d'excercer la bas

sp, moi quand j'ai passé mon vieux cca, j'ai appris la prepa s'une perf prevue dans le programme de l'epoque

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bizarre spp63, toi qui connait mon secteur, les infirmieres sp viennent, surtout de l'hopital, et certaines font aussi du dmur, les ambulanciers smuristes ne prepare plus les perfs, ne pose plus les electrodes, ....., cela a cause de l'ordre infirmier (ils n'auraient pas les connaissances voulues), je l'ai vue de mes yeux lors d'une inter donné par le 15 ou le smur a du intervenir et l'ambulancier (10ans d'anciennetté dans le samu) ne fesait rien, il nous a dit a cause de l'infirmiere presente, et chez vous vous créez des titres et faites faires des gestes a des personnes etant justes secouristes, deux poids deux mesures

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Alors, par où commencer ?

l'aide infirmier à quel diplome ?

C'est un secouriste, il a donc un PSE 2, soit 70 heures de formation, formation rédigée par un collège d'experts, et fruit de la littérature et des méta analyses internationales.
A cela s'ajoute ce que son autorité d'emploi nationale/locale juge bon de rajouter en fonction des particularité du terrain.
Ca fait longtemps que tous les secouristes bénéficient d'un module "aide la médicalisation". Chacun y met ce qu'il veut dedans en fonction des besoins locaux, on peut leur apprendre à poser des électrodes d'ECG, purger une perf, aider à intuber,..... De là à faire faire des dextro aux secouristes, je trouve cela totalement inutile, et (à mon avis) le gain de temps est nul.


les ambulanciers smuristes ne prepare plus les perfs, ne pose plus les electrodes, ....., cela a cause de l'ordre infirmier (ils n'auraient pas les connaissances voulues), je l'ai vue de mes yeux lors d'une inter donné par le 15 ou le smur a du intervenir et l'ambulancier (10ans d'anciennetté dans le samu) ne fesait rien, il nous a dit a cause de l'infirmiere presente, et chez vous vous créez des titres et faites faires des gestes a des personnes etant justes secouristes, deux poids deux mesures

Bruits de couloir et rumeur. Il est écrit dans votre réferentiel de formation que vous devez aider à la médicalisation d'une victime. Si l'ambulancier de SMUR n'est pas capable d'affirmer sa place dans l'équipe, c'est son problème, mais vous n'êtes pas obliger de croire les bobards qu'il vous raconte.
Quant à l'ordre infirmier, vous pouvez toujours lui écrire et lui demander des eclaircissements, textes à l'appui.


J'avoue que j'ai du mal : on m'a appris au passage si le patient est entre autre DID à lui en faire réaliser un lui même ou faire appel à l'entourage si le patient est inconscient. Donc si je raisonne comme vous ça ne servirait à rien puisque chaque acteur va rappliquer après et faire la même chose (infirmiers, polichinelle, ensuite aux urgences etc etc).

Il est diabétique et inconscient ? A quoi vous sert votre dextro puisque vous ne pouvez rien faire de plus ? Il est plus que légitime d'envoyer à minima un infirmier.




Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Au passage je ne suis pas pompier, et je ne fais pas l'apologie des pompiers. Il font parfois des choses stupides et inutiles (dextro, ML, ...). Mais ils sont les premiers en France à avoir mis en place un système cohérent de réponse graduée.
Ce qui fache beaucoup d'ambulanciers (mais pas tous), c'est que cette réponse graduée soit faites par des infirmiers et des pompiers, alors qu'eux mêmes jugeait que cette place leur revenait "de droit".

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
loulig, pas bruit de couloir, cela c'est passé devant moi lors d'une inter 15

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Le bruit de couloir c'est pour l'interdiction par l'ordre.
C'est sûr que s'il posait des perfs avant, c'est illégal, mais si ça se limitait à la préparation de perf et à la pose d'électrodes, c'est clairement du domaine de compétence de l'ambulancier. 

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
l'ambulancier, m'a dit, "je sait pas compter" c'est du domaine de l'infirmiere pour preperer la perf, donc elle se debrouille, mon boulot c'est de conduire et de porter le patient, cela sur le coup m'a choqué

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Compter quoi ? Là c'est un problème entre cette infirmière et cet ambulancier.

Bref, le problème n'est pas que l'intervenant X ou Y soit PSE 2, ou ambulancier diplômé d'état, ni qu'il ait été formé chez les pompiers, à la croix rouge, à l'ordre de malte, par le CESU, ou qu'il soit habillé en bleu, en blanc, en vert ou en rouge. Ni que sa formation ait duré deux heures ou deux an, qu'elle soit reconnue par le ministère de l'intérieur, ou délivré par une fac.
Le problème n'est pas la qualité de sa formation à faire des dextro, le problème est qu'il n'est pas formé pour poser une perf et injecter un traitement.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Si on rentre dans le tatillonage,la pose des électrodes en vue d'un ECG est un geste infirmier!  :-X  ;D

A mon avis JP,tu es tombé sur une ancienne espèce d'ambulancier smur que je connais bien pour les pratiquer souvent: les "c'était-mieux-avant"  :P
 Avant,c'est quand? C'est il y a moins de 10ans,2ans ou quelques mois selon les smur (bientôt pour d'autres),date à laquelle l'intégration des IDE ou IADE à été faite dans leur smur de rattachement. Et quelque part,je les comprends... On te passe de la brosse à reluire pendant X temps car on a clairement besoin que tu dépasse le degré de compétence de ton diplôme,tu es un élément indispensable patati-patata.... Et un jour,se pointe une minette de 25 piges qui veut t'expliquer comment on bosse dans une camionnette du smur et qui en plus à l'aval de ceux qui te ciraient les pompes la semaine dernière!  :o Donc c'est sur qu'elle va aller se brosser pour avoir le moindre petit coup de pouce  ::)

Avouons qu'a leur place,il y a de quoi être un peu ecoeuré, même si en réfléchissant deux secondes ce n'est que l'évolution raisonnable des choses. Je ne cautionne pas,mais je les comprends  ::)

Pour revenir à la glycémie capillaire,c'est rigolo,hier soir un secouriste associatif qui en avait fait une sur un "coma" avant notre arrivée me soutenait mordicus qu'il en avait le droit,que c'était dans le GNR  :o et que mieux,le samu leur demandait!  :mdr116:
En tout cas,son GSC 3 voulait cogner ma toubib  ::)  ;D

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
C'est également ce qui s'est passé dans les blocs opératoire et ailleurs. Les "aide-soignants" divers et variés aux diplômes hétéroclites ont été remplacé par des infirmiers dûment diplômés.

Ca n'est c'est pas fait sans mal, et si on peut reconnaître les compétences (réelles) de ceux qui ont été remplacé, on ne peut qu'approuver cette évolution des pratiques. Comme le disait jeano hier, on ne peut rester dans cette conception artisanale du secours, avec un apprentissage uniquement sur le tas.
Le secours préhospitalier passe du bricolage des temps héroiques (pas si lointain), à une vraie discipline médicale à part entière. C'est valable pour tout le monde et pour toutes les catégories de professionnels.
Le brancardier qui conduisait la VLM est remplacé par un ambulancier diplômé d'état, l'aides soignant qui posait les perf est remplacé par un infirmier, et le CAMU est devenu un DESC.


Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
attention, c'est des personnes qui travaillent ensemble depuis 10 ans (l'infirmiere er l'ambulancier) et sa change d'un cout et les ambulanciers de se smur me disent tous on fait certaines pratiques selon l'infirmiere qui est avec nous

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Donc, si je comprend bien toutes vos explications  ::) l'ambulancier a obligation d'évoluer vers un "Paramédic" ?

Je vois deux possibilités de formation :
1/ d'un seul coup dans une école pendant le temps qu'il faut (2 à 3 ans)
2/ la formation continue à partir du AA en intercalant travail en entreprise et stages d'études dans une école ou par validation des acquis ?
Avantage financier moins élevés au départ (pour l'élève/employé) et participation de l'entreprise pour cout de la formation.