Auteur Sujet: Prise en charge de la douleur...  (Lu 8008 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Ambu 08

  • Invité
Prise en charge de la douleur...
« le: 23 août 2005, 08:41:01 »
Bonjour,
Dimanche dernier, Nous étions de garde préfectorale avec ma collègue...
Le C15 nous envois, chez une dame qui est tombée la veille et qui se plaint de son bras gauche...(Alerte passé par son fils...)
A notre arrivée, le tableau est le suivant :
- La dame (79 ans) est toujours au sol.
- elle est consciente et orientée.
- elle est tombée vers 18h15 la veille, mais son fils vient seulement de la retrouver ( il est 11h50...elle est sur le sol depuis plus de 16h...)
- la chute est d'origine mécanique et sans pci, son bras gauche est à l'équerre (suspicion parce que c'est comme ça) de fracture de l'humérus et son épaule à l'air luxée ou cassée...
- FV à 22/min  - Sat à 92% en air ambiant
- Pouls à 112/min    PA  à 15 /10
- EVA à 7 /10 ( échelle visuelle pour évaluer la douleur...)
ma collègue me fait remarquer que vu la position dans laquelle nous avions immobilisé son bras, le passage de la porte sera difficile.
Je lui répond que de toutes façons je vais passer mon bilan et que je demande un renfort médical pour la prise en charge ( pour la sédater et le relevage...).
Je tombe sur une PARM, je lui donne les éléments de mon bilan qu'elle enregistre et me passe un med régulateur...
rebelote je recommence et tout ce qu'il me dit c'est :" elle a mal c'est normal, son bras est cassé !!! il suffit de lui remettre dans l'axe comme ça elle aura moins mal et en plus elle passera à la porte!!!" Malgré le fait que je lui explique et que j'insiste je n'ai jamais eu de renfort médical !!! (en plus il n'a même pas tiqué sur le fait qu'elle soit restée tout ce temps au sol...) >:( Donc, j'ai procédé à la réaxation partielle de son bras...et de nouveau à son immobilisation !
Pour le relevage, son fils nous a aidé.
Arrivé à l'hôpital, j'ai demandé à partir de quand nous avions droit à une prise en charge de la douleur...  ::)
Tout le monde a remarqué les belles affiches qui fleurissent un peu partout sur les murs des hôpitaux....
Le médecin d'accueil de l'UPATOU m'a répondu qu'à partir de 5 sur l'échelle visuelle le protocole prévoyait de sédater !

Alors plusieurs questions me viennent à l'esprit...
Quand le bilan est passé par un ambulancier les régulateurs pensent ils qu'il fabule ??
Croient ils que parce que c'est une AP qui traite une urgence que celle ci soit plus que relative et que l'envoi d'un SMUR soit déplacé ??
J'ai l'impression que certains d'entre eux ont vraiment  des a priori sur nos compétences...mais ça c'est pas un scoop ! ::)
Amicalement 

Kermit

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #1 le: 23 août 2005, 09:24:15 »
salut ambu 08,

je pense que ça n'a rien à voir avec tes compétences ou celles des AP en règle générale. j'ai déjà eu des difficultés avec des médecins régulateurs pour des situations similaires au niveau douleur ou autre. avp personne prisonnière : volet costal bien toléré+ fracture humérus (diagnostic radio au ch ;) ;D)
eva 8+cris perceptibles au téléphone... le régul me sort une remarque à la con aussi. sans protocole le régul me dit ben vous posez un perfalgan...

sur d'autres inter certains régul voudraient que nous jouions les américains (on scope et on roule, le problème c'est qu'on n'a pas de scope dans nos vsav... :-[)

intox mort aux rats + CO dans un garage, somnolent ouverture des yeux à la douleur, réponse motrice inadaptée, réponse verbale incompréhensible FV 24,(la sat avec le CO ben bof quoi ;)) pouls 124,TA8.5, le régul m'a interdit de poser une voie même en roulant car bien sûr il m'a pourri quand j'ai oser proposer un renfort smur (c'est moi le régul, je décide patati patata...) maintenant si soucis je passe par le 18 qui bascule sur le crra 15, comme ça ils seront pas deux à paumer les bandes...

c'est avant tout régulateur dépendant ce genre d'histoire. pourtant je me dis ais je bien su faire ressortir les critères de gravités? je relis mes fiches bilans et je suis forcé de constater que oui...
tu vois blanc rouge jaune à poids verts c'est pareil ;D ;)


ambu77

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #2 le: 23 août 2005, 15:28:27 »
donc y'a un gros problème au samu ?? :-\
mais que faire nous ambulanciers ?? on vas pas appeler le 18,j'imagine la personne à l'autre bout du fil,mort de rire. :(
je ne sais pas si il y'a que nous qui sommes conscients des soucis??

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #3 le: 23 août 2005, 15:33:11 »
je pense que passé 70 ans pour avoir un smur c'est la galère,ça nous arrive vachement souvent de transporter des personnes agées limite niveau bilan!
c'est mes conclusions (peut etre fausse)==>fait pas bon etre agé en france :-X

manualex44

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #4 le: 24 août 2005, 08:49:44 »
Mon cher Wayne et les autres,
Pour être 35h00 à la régul du SAMU de mon département, je peux vous dire qu'il y a des mots et des phrases à dire et ne pas dire pour déclencher une vlm...
Oui, l'age est un facteur déterminant, malheureusement mais aussi le lieu d'intervention : si c'est une personne agée (90 ans), et en plus dans une MDR .... faut pô réver et si en plus tu interviens dans un endroit assez proche du CH ...
Dites vous bien que ce sera de plus en plus selectif, car la population est de plus en plus vieillissante, avec des longues maladies (Néo, VIH, hépatite ....) et qu'il vaut mieux garder un SMUR pour un AVP grave ou un ACR sur un sportif de 35 ans plutôt que pour une mamie qui a fait une fausse route dans une MDR, qui ne recoit pas de visite, à 95 ans, et qui 1 semaine sur 5 va aux urgences pour dyspnée, hyperthermie ....     :-\

Hors ligne brigadistator

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 104
  • Sexe: Homme
  • bspp / ministère de l'interieur
    • Voir le profil
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #5 le: 24 août 2005, 10:10:52 »
Citer
donc y'a un gros problème au samu ??
mais que faire nous ambulanciers ?? on vas pas appeler le 18,j'imagine la personne à l'autre bout du fil,mort de rire.
je ne sais pas si il y'a que nous qui sommes conscients des soucis??

Et pourquoi pas appeler le 18?????
Non, c'est un problème de gros idiot qui ne font pas leur travail au SAMU.....et oui ça existe, comme partout.
Il n'y a pas que les ambulanciers dans ce cas, les pompiers rencontre le même type de soucis. Le corps médical prend parfois à la légère le bilan secouriste, aussi bon soit-il, preuve en est encore une fois.
Preuve aussi que le système et bien à revoir....

BRIGA

Kermit

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #6 le: 24 août 2005, 15:34:36 »
salut,

je sais bien manualex44 que l'envoi de SMUR ne sera plus aussi systématique que ce que nous avons pu connaitre dans les années passées ou seul le message radio du C/A du VSAV suffisait "demande renfort médical".

le coup de la maison de retraite oui et non. mais pourquoi est il fait appel au CRRA 15? les familles c'est un fait sont de plus en plus procédurières et sont crispées contre le monde médical. résultat une déviance de taille appel du 15 pour le cas que tu décris. mais comment faire autrement quand seul un médecin peut déclarer une personne delta?

y a t il recherche d'un bénéfice financier par des familles(pas souvent encore) est ce que le deuil doit passer par un remue merde en espérant qu'une quelconque faute puisse faire diminuer la souffrance ressentie lors d'un décès de proche?

là où je ne suis pas du tout d'accord avec certains régul (je me répète c'est régulateur dépendant c'est un problème de personnes pour ce que j'en vois) c'est qu'après bilan peu importe ce que tu te casses à souligner comme éléments de gravité, la question est à combien de temps êtes vous de l'hosto? à moins de 10mn la réponse invariable est vous chargez vous roulez!!!

bon sang je suis pas ispv pour faire du transport à bestiaux m... à la fin!!! mon post plus haut faisait ressortir deux vécus, des collègues isp en ont eu d'autres...

je bosse avec les parm et régul et m'en tiens strictement aux consignes. interdiction de poser un abord veineux de sécurité ok, pourquoi faire me demande un médecin régul? est ce le lieu de faire une thèse sur l'abord veineux en inter sur un patient que je considère à risque? je ne crois pas. même en roulant (ce que je fais parfois)celà m'a été interdit!!!
après au SAU, torpille, elles sont où les deux voies de gros calibres?....and the winner is?

j'aimerais plus de concertation entre les acteurs de l'urgence bosser ensemble et pas contre, ça fait un moment que ça dure quand même. je suis ouvert d'esprit et regarde arriver les formations phtls avec intérêt. nous allons travailler certainement plus dans le sens phtls je crois. je n'y suis pas opposé à partir du moment où des actes conservatoires peuvent être effectués avant l'hosto. urgence chir on roule c'est clair mais on stabilise en route autant que faire se peut

 si je voulais être bête je dirais m'en fout je serais protocolé bientôt, mais je ne veux pas bosser dans mon coin ou faire le zorro. je veux tenir mon rang dans la chaine des secours et bosser en collaboration avec les autres acteurs.

enfin je dis attention à ne pas introduire une notion financière dans la décision d'envoi de SMUR (elle arrive trop tard ma remarque? :'()

manualex44

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #7 le: 24 août 2005, 22:07:46 »
Bon, oui, je ne le vous cache pas, il y a des MR qui joure le jeu, et d'autres pas ! Si tant est que vous avez déjà passé la barrière du PARM, si le MR vous donne la consigne du transport, alors que vous vouliez une médicalisation, PEUT EtRE que la ou les VLM sont déjà engagée. Moi, je ne demandais jamais une médic., en général, mon bilan faisait effet, il m'est arrivé de voir bouler par le MR, dans ces cas, je lui (re)demandais son nom ... ils se sentent génés dans ce cas mais VOUS êtes couverts ! C'est tout. Je vois souvent des demandes de médicalisation dans des cabinets médicaux ou même des cabinets de cardiologues que le MR refusent !!! C'est lui qui décide, je l'entend souvent, c'est vrai, mais c'est comme ca. Ne doutez pas de vos capacités ou de vos bilans... Vous etes les yeux du MR, il décide de ne aps déclencher, c'est Sa décision.
Pour Kermit, il me semble que vous avez des protocoles bien précis concernant la pré médication et l'antalgie par voie veineuse ... mais je ne m'y connais pas assez ...
Juste pour rire : hier, après bilan SP sur une suspicion de col du fémur, le SP demande un SMUR !! "pour ca ??" lui répond le Parm, "faut pas rêver !".
D'un autre côté, y'a aussi certain bilan qui ne sont pas top, hier, les SP partent au domicile au titre du prompt secours d'une femme qui fait un malaise (?), bilan : petite pci, froide, consciente, constante normale. 45 minutes plus tard, le CH receveur nous rappelle pour nous signaler que la fameuse mamie était décédée dans la file d'attente et qu'elle était glacée ! Y'a comme un truc nan ?? bon bref. j'en ai plain de comme ca. Juste pour dire que les bilans AP/SP sont importants et le MR n'a que cela pour évaluer une situation en 20 secondes. Je suis CCA avant tout, je sais que c'est frustrant de se voir refuser une médic, mais bon, garder votre énergie pour un autre combat que celui là !
Kermit, quand tu dis que nous allons travailler plus dans le sens Phtls, je n'en suis pas sur.. on ne paeux pas demander à des "routiers" de faire un travail de "paramédic".  ;)

ambu77

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #8 le: 24 août 2005, 22:38:04 »
manualex:on ne peux pas ou plutôt on ne VEUT pas.
kermit sans vouloir t'offencé,tu ne sert pas à grand chose si tu peut pas pérfuser ?? je connais pas trop ton taf donc c'est juste une question !! ;)

manualex44

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #9 le: 24 août 2005, 23:55:44 »
J'ai po tout saisi ambu77  ???

Kermit

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #10 le: 26 août 2005, 15:50:27 »
salut,

je vais faire une réponse groupée à Manualex44 et Ambu77 ;)

dans mon département pour l'instant nous ne sommes pas encore protocolés. nous avons du attendre l'embauche d'une pharmacienne spp et la création de la pharmacie départementale. autant dire un gros morceau. c'est en gestation depuis 2001.

fin d'année le circuit des médicaments étant opérationnel, nous allons être protocolés. ce que celà va changer? pas mal de choses, nous allons pouvoir agir suivant le protocole adapté à la situation et après dans le bilan au CRRA 15 demander si le MR souhaite ou non des actes complémentaires.

actuellement dans quelques cas le MR refuse qu'un isp pose une voie veineuse + bilan sanguin. c'est son choix et je le respecte, même si je n'adhère pas à sa décision. dans bon nombres de situations nous travaillons tout ce qu'il y a de plus normalement (voie+bilan sanguin+antalgie ou médocs adaptés à la situation) en parfaite collaboration avec les MR prescripteurs et les PARM

alors oui nous prenons notre mal en patience et ne t'inquiètes pas ambu77 je me suis posé la même question. à quoi je peux servir dans le cas où le MR ne me fait pas confiance? ;)

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #11 le: 26 août 2005, 15:53:19 »
c'est pas que le mr ne vous fait pas confiance,mais par lestemps qui courent,je pense qu'il essayent de se proteger des tribunaux :-X

manualex44

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #12 le: 26 août 2005, 21:21:08 »
C'est pô faux Wayne56 ! de + en + de MR passe par le téléphone pour pleins de choses pour que TOUT soit enregistré !

ambu77

  • Invité
Re : Prise en charge de la douleur...
« Réponse #13 le: 26 août 2005, 22:56:24 »
C'est pô faux Wayne56 ! de + en + de MR passe par le téléphone pour pleins de choses pour que TOUT soit enregistré !

passe t'il par le téléphone qui enregistre ?? ma parano me reprend ,désolé,mais pourquoi pas !!!