Sondage

Les "privés" en coopération avec SP et le SMUR sur les AVP ?

Pour
Contre
Faut voir ?
Sans opignon

Auteur Sujet: Urgence préhospitalière - garde pour le 15 & Ambulancier "privé" sur AVP ??  (Lu 101875 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne bbx

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 198
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
la Corrèze emboite le pas sur les gardes postées rémunérées à titre expérimental.

Hors ligne ambu66

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 48
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
d'ailleurs, y a plus grand chose qui filtre de la Corrèze à l'heure actuelle malheureusement.......

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 869
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
La guerre des lobbies.

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
hé oui, les pompiers en temps normal râlent contre les carences mais dés qu'un dispositif se met en place pour contrer ces problèmes et bien on manifeste, on " tract" et on alerte la population, on agite les "chiffons rouges" en montrant du doigts les .....

Hors ligne ambu66

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 48
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
j'irais même plus loin, la guerre du fric et ceci à tout les niveaux.........

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
Oh que oui,.....

à tous les niveaux,

aussi bien dans les entreprises que chez les pompiers  ???

En ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6659
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
À compter du 20 juin 2016, les sapeurs-pompiers (SDIS), le Samu et les ambulanciers Corréziens utiliseront un nouveau système d’intervention d’urgence.
Devoir sur table dans six mois.  :-X :-[ :P
Dès le 20 juin et ce pour un semestre, les sapeurs-pompiers (SDIS), le SAMU et les ambulanciers coopéreront pour agir le plus rapidement et efficacement possible sur les interventions d'urgence. À l'issue, « les parties feront, conjointement, une évaluation afin de cibler les potentielles procédures à revoir », souligne Bertrand Gaume, préfet de la Corrèze.

Le pari de la coopération  :o 8)

« Nous souhaitons mettre en place un dispositif qui ne démobiliserait personne », affirme Jean-Michel Berthommier, responsable médical du SAMU à Tulle. Les acteurs placent le « mieux-disant temporel » en principal « fil rouge » de leur nouvel accord.
La procédure, avant l'arrêté du 5 juin 2015, désignait le service intervenant uniquement par rapport au lieu de l'urgence. Désormais, avec la mise en place du nouveau consensus, la nature de l'opération à mener sera également un facteur décisif du service envoyé sur place.

Le SDIS continuera à intervenir automatiquement pour les missions sur la voie publique « afin d'assurer une sécurisation de la victime », précise le colonel Yvan Paturel.

Le service ambulancier utilise, depuis un mois, le système de traçabilité GPS « LOMACO » afin de connaître précisément l'emplacement et la disponibilité de leurs véhicules. « Tout est mis en œuvre pour réduire les délais de départ », souligne Sébastien Breuil, président de l'ATSU* 19. Les ambulanciers seront complémentaires aux services publics.
« Qualité, proximité et coopération »
Le SAMU recense actuellement tous les médecins disponibles sur le terrain (sapeurs-pompiers volontaires et médecins libéraux qui deviendraient correspondants du service). Il souhaite les former à agir dans l'urgence, notamment dans les « zones blanches » (à plus de trente minutes des hôpitaux).

Les sapeurs-pompiers et ambulanciers, sont désormais capables, en plus des infirmiers, de faire un électrocardiogramme. Celui-ci sera télétransmis au médecin régulateur de la mission. « Cette nouvelle capacité permettra un gain de temps, d'efficacité et de chances de survie pour la victime », assure Sébastien Breuil.

Après plusieurs années d'incompréhensions entre les différents services, ces derniers tendent à devenir « un triangle d'or », espère Bertrand Gaume.

(*) Association de Transport Sanitaire d'Urgences.

Mélissa Cruz http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/correze/2016/06/15/les-services-durgence-publics-et-prives-cooperent-pour-un-nouveau-systeme-dintervention_11959325.html
[email protected]

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 727
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Les sapeurs-pompiers et ambulanciers, sont désormais capables, en plus des infirmiers, de faire un électrocardiogramme. Celui-ci sera télétransmis au médecin régulateur de la mission. « Cette nouvelle capacité permettra un gain de temps, d'efficacité et de chances de survie pour la victime », assure Sébastien Breuil.


Suffit pas de le dire, encore faut il le prouver.

En l'état je ne vois pas le bénéfice, autre que pour les marchands d'ECG.