Auteur Sujet: VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?  (Lu 11133 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne camflo03

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« le: 15 février 2011, 19:12:14 »
Bonsoir à tous,
voila je suis ambulancière depuis bientôt 5 ans et j'aimerais faire la VAE pour le CCA/DEA je suis SPV et voudrais savoir comment je dois m'y prendre ?
 merci d'avance

Hors ligne louzou03

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 114
  • Sexe: Femme
  • DEA + TAXI
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #1 le: 15 février 2011, 21:36:30 »
Salut,
Je ne sais pas si la VAE est valable pour le CCA.
Car actuellement dans ma société, on a deux AA qui vont devoir passer les épreuves de sélection au CESU de Clermont pour accéder à la formation de DEA;

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #2 le: 17 février 2011, 11:51:05 »
Bonjour
je ne suis pas ambulancier mais je sais que le CCA a été remplace par le DEA dont la formation est plus longue et quand tu annonces que tu es "Ambulancière"  tu devrais savoir cela ... je te donne pourtant cette info :

 Référence du décret général :
- articles R. 4383-17 et R. 4383-18 du code de la santé publique - articles R. 6312-1 à R. 6312-23 du code de la santé publique   

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) :
Arrêté du 26 janvier 2006 modifié relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire et au diplôme d’ambulancier.
Arrêté du 18 avril 2007 modifiant l'arrêté du 26 janvier 2006 modifié relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier 
 
Référence du décret et/ou arrêté VAE :
Références autres :
- arrêté du 21 mars 1989 modifié relatif à l'enseignement, aux épreuves et à la délivrance du certificat de capacité d'ambulancier.
Pour plus d'informations sur le site   http://www.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=4812

Contrairement à d’autres diplômes similaires du secteur paramédical qui sont ouvert à la validation par les acquis de l’expérience (VAE), ce n’est pas le cas pour celui d’ambulancier (AA + vae = DEA)

Je viens rajouter ce site "guide" pour VAE  http://www.vaeguidepratique.fr/index.htm

La VAE : Un parcours, un diplôme  :ange:
Vous êtes salarié ou en recherche d'emploi  :P
La VAE peut vous permettre :
• de gagner en employabilité sur le marché du travail,
• d'évoluer professionnellement au sein de votre entreprise,
• d'obtenir une reconnaissance de votre expérience professionnelle.

Vous êtes une entreprise !
La VAE peut être un outil puissant de Ressources Humaines par :
• la valorisation et la fidélisation de vos salariés,
• le développement de pôles de compétences.

Plus largement, la VAE s'adresse à toute personne qui souhaite faire valider ses acquis professionnels et para-professionnels par un diplôme, quel que soit son âge et son niveau de formation, à condition d'avoir au moins 3 ans d'expérience professionnelle.
Elle permet la reconnaissance de celle-ci grâce à la validation totale ou partielle du diplôme correspondant.

VAE et VAP, quelle différence ?

La VAP (Validation des Acquis Professionnel) permet à un candidat d'entrer dans une formation pour laquelle il ne possède pas le titre ou le diplôme requis. Il s'agit d'une "autorisation d'inscription par dispense de titre requis" dans le cadre d'une poursuite ou d'une reprise d'études.

Par exemple : vous êtes titulaire d'un diplôme de niveau Bac+2 et vous souhaitez intégrer un Master 2 (niveau Bac +5). Une commission se réunira pour décider si votre parcours professionnel peut vous permettre d'intégrer la formation.

La VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) permet à un candidat d'obtenir tout ou partie d'un diplôme par la reconnaissance de son parcours professionnel et personnel, à condition de justifier de 3 années minimum d'activité salariée ou non salariée présentant un lien direct avec le diplôme visé.
Il s'agit donc pour le candidat d'obtenir tout ou partie d'un diplôme sans suivre le parcours de formation traditionnel.

Ces 2 dispositifs répondent à des projets et des objectifs différents, il est important de ne pas les confondre et d'avoir bien identifié la problématique qui vous concerne (reprise d'études ou validation d'un parcours passé).

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3094
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #3 le: 17 février 2011, 12:37:34 »
Effectivement, une ambulancière de 5 ans d'ancienneté qui ne sait même pas que le cca est devenu dea depuis déjà un moment, cela ne démontre pas un grand intérêt pour sa profession. :/

Sinon, SPV ou pas, il te faudra suivre l'ensemble de la formation DEA car à ce jour, il n'y a pas de passerelle.

DEA épreuves de sélection :
Epreuve écrite : 2h
• Sujet de français
• Sujet d’arithmétique
Pour se présenter à l’épreuve orale, les candidats doivent réaliser un stage de découverte de 140 heures dans une entreprise de transport sanitaire agrée pour ce stage.
Une dispense est accordée aux auxiliaires ambulanciers ayant exercé pendant un mois minimum.

Sont dispensés de l’épreuve d’admissibilité :
– les personnes titulaires d’un titre ou diplôme homologué de niveau IV (Baccalauréat…),
– les personnes titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire et social homologué au minimum au niveau V,
– Les personnes admises en formation d’auxiliaires médicaux.

Epreuve orale : 20 minutes
• Evaluation à partir d’un texte de culture générale du domaine sanitaire et social, de la capacité du candidat à comprendre les consignes, à ordonner ses idées pour argumenter de façon cohérente et s’exprimer,

• Evaluation des motivations, du projet professionnel et capacités à suivre la formation du candidat.
Sont dispensés de l’épreuve orale d’admission :
– les candidats ayant exercé la fonction d’auxiliaire ambulancier pendant une durée continue d’au moins un an durant les 5 dernières années ;

A l’issue des épreuves et en fonction des notes attribuées par le jury, une liste de classement sera établie.
Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

Le candidat dispose de dix jours à compter de l’affichage pour confirmer son entrée en formation.

Hors ligne biou83

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #4 le: 02 octobre 2014, 17:24:37 »
Bonjour
cela fait 6 ans que j'exerce le métier d'ambulancier "smur" au seins du bataillon des marins pompiers de Marseille mais sans diplômes, existe t'il une VAE  ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #5 le: 03 octobre 2014, 10:17:30 »
Bonjour et bienvenue,
peut être que le Dr Blot, formateur DEA pourra te répondre précisément, en attendant je t'offre ces infos de la Députée du Doubs Mme Barbara Romagnan !

Le 16 juillet 2013, le Journal officiel publie une question écrite que j’ai posée à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, au sujet du diplôme d’Etat d’ambulancier. En effet, contrairement à d’autres diplômes similaires du secteur paramédical sont ouvert à la validation par les acquis de l’expérience (VAE), ce n’est pas le cas pour celui d’ambulancier. Je souhaite donc savoir s’il est envisagé d’inscrire ce diplôme sur la liste de ceux ouverts à la VAE, ce qui serait particulièrement adapté pour les auxiliaires ambulanciers souhaitant progresser professionnellement.

La question écrite :
Mme Barbara Romagnan interroge Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le diplôme d’État d’ambulancier dont l’obtention n’est actuellement pas possible dans le cadre d’une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE).

Or il apparaît que les démarches sont très complexes pour les professionnels, en particulier les auxiliaires ambulanciers, souhaitant obtenir le diplôme d’État d’ambulancier : difficultés à faire financer leur formation par l’OPCA, difficultés à suivre une formation avec perte de salaire.
La démarche de validation des acquis de l’expérience, longue, technique et mobilisatrice, semble être l’une des possibilités complémentaires qui pourraient être ouvertes, comme c’est déjà le cas pour plusieurs professions de la santé ou du secteur paramédical (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, assistant social, préparateur en pharmacie).

Des travaux de professionnels ont été menés pour décrire ce que pourrait être la VAE pour le diplôme d’État d’ambulancier. Aussi, elle souhaiterait savoir s’il est envisagé d’inscrire le diplôme d’État d’ambulancier sur la liste des diplômes et certifications ouverts à la validation des acquis de l’expérience.

Rappel : La VAE peut permettre, grâce aux compétences acquises par l’expérience, de se voir délivrer tout ou partie d’un diplôme ou encore d’être dispensé des titres ou diplômes requis pour préparer le diplôme visé.

D'autre part je te propose de lire ce qu'en dit le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Plus un lien vers l'association des Ambulanciers Francs Comtois ICI qui lutent pour obtenir le diplôme par la VAE.

Voici ce que dit le Code de la Santé  au 3 octobre 2014 http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=EFE78055BA678317534D9428FBBD4B25.tpdjo17v_1?idSectionTA=LEGISCTA000021504037&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20141003

Bonne lecture et si tu as des infos plus complètes nous sommes preneurs afin d'aider les futurs visiteurs,
merci à toi.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #6 le: 03 octobre 2014, 10:51:35 »
D'autres part l'Arrêté du 28 septembre 2011 modifiant l'arrêté du 26 janvier 2006 relatif aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier et au diplôme d'ambulancier dit dans son article quatre  ICI :


L'article 7 de l'arrêté du 26 janvier 2006 susvisé est ainsi modifié :
« Les épreuves de sélection comprennent une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission.
Pour se présenter à l'épreuve orale d'admission, les candidats doivent réaliser un stage d'orientation professionnelle dans un service hospitalier en charge du transport sanitaire ou dans une entreprise de transport sanitaire habilitée par le directeur d'institut conformément à l'article 17 du présent arrêté, pendant une durée de 140 heures.
Ce stage peut être réalisé en continu ou en discontinu et au maximum sur deux sites différents.
A l'issue du stage, le responsable du service ou de l'entreprise remet obligatoirement au candidat une attestation de suivi de stage conforme au modèle figurant en annexe II du présent arrêté. Cette attestation est remise aux examinateurs lors de l'épreuve orale.

Sont dispensés du stage d'orientation professionnelle :
- le candidat en exercice depuis au moins un mois comme auxiliaire ambulancier ;
- les candidats issus de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ou marins-pompiers de Marseille justifiant d'une expérience professionnelle de trois années. »

Hors ligne pblot60

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 192
  • Sexe: Homme
  • Médecin Anestésite - Formateur AA & DEA
    • Voir le profil
    • Formation Ambulancier
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #7 le: 03 octobre 2014, 13:33:14 »
Sauf erreur et à analyser les textes à la loupe ll n'y a pas à ce jour de facilité, contrairement à d’autres diplômes similaires du secteur paramédical (VAE ou CQP) mais en général l'expérience se ressent immédiatement à l'entretien du jury.
Par contre pendant l'enseignement l'étudiant DEA est souvent "absent" croyant tout savoir et/ou perturbe ses petits camarades alors, SPP sachez faire une RAZ de vos activités passées afin d'être vierge pour une nouvelle formation.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #8 le: 05 octobre 2014, 11:09:14 »
Salut Biou83, as tu vérifié auprès de ton BRH reconversion s'il n'existe un CQP (certificat de qualification professionnelle) ?

Certificat de qualification professionnelle (CQP) est mis en place par une branche professionnelle pour répondre à ses besoins spécifiques, ce certificat atteste de la maîtrise par un individu de compétences liées à une qualification identifiée par la branche considérée.
Le CQP désigne un certificat de qualification professionnelle, qui comme son nom l’indique, reconnaît avant tout une qualification professionnelle.
Créés et délivrés par les branches professionnelles, les certificats de qualification professionnelle permettent aux salariés d’acquérir une qualification opérationnelle reconnue.
Le CQP, n'a pas de niveau reconnu par l'Etat car il n’est pas un diplôme en tant que tel délivré par l’Education Nationale, il n'a de valeur que dans la branche ou le regroupement de branches qui l'a créé et auquel il se rattache.
Les CQP permettent de reconnaître des savoir-faire correspondant aux métiers des entreprises et aux évolutions de ces métiers. Ils permettent de certifier les compétences acquises par la formation ou l’expérience (VAE) et de développer les compétences par des formations professionnelles adaptées pour les métiers spécifiques..


A qui s'adresser ?  http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F11131.xhtml
• A son entreprise,
• à l'organisme paritaire qui gère les fonds de la formation professionnelle de son entreprise,
• à la branche professionnelle dans laquelle on souhaite présenter le CQP,
• à un organisme de formation relevant de la branche professionnelle à laquelle correspond le CQP.

Pour connaître la liste des CQP, Consulter le site du Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP) : www.cncp.gouv.fr

Conseiller VAE !!
Vous pouvez obtenir des conseils et des informations sur la VAE auprès d'un conseiller VAE, que vous pourrez joindre dans un point relais conseil (PRC).
Il pourra notamment :
-vous aider à vous repérer parmi les certifications auxquelles vous pouvez prétendre,
- de vous guider en fonction de la qualification visée,
- vous présenter les différentes possibilités de financement de votre VAE.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #9 le: 05 octobre 2014, 11:51:20 »
Différence entre un titre et un diplôme :
- Le diplôme se réfère généralement à un
parcours d'études scolaires, universitaires ou à l'établissement dans lequel ce parcours a été suivi (diplôme universitaire, de grande école, ...).
- Le titre s'attache davantage à la fonction qu'il permet d'occuper (titre d'ingénieur, de psychologue,...).
Historiquement (loi du 4 août 1942), le terme de "diplôme" ne pouvait concerner, sauf quelques exceptions, que les certifications nationales délivrées par l'Etat, principalement éducation nationale et enseignement supérieur. La Loi de 1942 a été depuis abrogée mais la délivrance de diplômes nationaux comme prérogative exclusive des départements ministériels est rappelée dans une circulaire du ministère de l'intérieur et de la décentralisation en 1983.

Si les termes "diplôme nationaux" et "diplôme d'Etat" s'appliquent exclusivement à des certifications ministérielles, le mot "diplôme" peut parfois être entendu comme terme générique définissant une certification, voire le parchemin (document) remis aux lauréats.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #10 le: 16 octobre 2014, 16:42:42 »
Qu’est ce qu’un CQP ? Quelles différences avec les diplômes d’Etat ??

Le CQP est un Certificat de Qualification Professionnelle qui atteste, comme son nom l’indique, d’une qualification professionnelle.

Créés et délivrés par les branches professionnelles les Certificats de Qualification Professionnelle permettent d’acquérir une qualification opérationnelle reconnue.
Le CQP n’est pas un diplôme en tant que tel reconnu par l’Education Nationale, mais il est créé par une branche professionnelle, donc reconnu par la convention collective ou l’accord de branche auquel il se rattache.
Pour mémoire, une branche professionnelle regroupe les entreprises d’un même secteur d’activité relevant d’un accord ou d’une convention collective. Les CQP sont reconnus dans toutes les entreprises de la branche concernée.

A l’inverse, les diplômes d’Etat sont obligatoirement délivrés par les universités (les licences générales et professionnelles notamment), ce qui explique que le niveau théorique et conceptuel y est bien plus présent et le lien avec les entreprises reste bien sûr très important.

Objectif du Certificat de Qualification Professionnelle  ::)

Les CQP permettent de reconnaître des savoir-faire correspondant aux métiers des entreprises et aux évolutions de ces derniers. La théorie est présente pour être directement mise en application sur l’activité de l’entreprise et les unités d’enseignement permettent de vérifier si les notions sont acquises ou non.

Le savoir-faire est prépondérant au savoir théorique. Pour valider un CQP, il faut attester des compétences professionnelles définies par la branche.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6662
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : VAE ou CQP pour être ambulancier (AA et DEA) ?
« Réponse #11 le: 14 mars 2015, 10:43:21 »

Salut,
Je ne sais pas si la VAE est valable pour le CCA.
Car actuellement dans ma société, on a deux AA qui vont devoir passer les épreuves de sélection au CESU de Clermont pour accéder à la formation de DEA.


14ème législature http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-32918QE.htm
Question N° : 32918 de Mme Barbara Romagnan ( Socialiste, républicain et citoyen - Doubs )
Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales et santé Ministère attributaire > Affaires sociales
Rubrique transports, Tête d'analyse : transports sanitaires > ambulanciers. revendications

Question publiée au JO le : 16/07/2013 page : 7326
Réponse publiée au JO le : 08/07/2014 page : 5837
Date de changement d'attribution : 03/04/2014
 Date de renouvellement : 25/02/2014
 Date de renouvellement : 17/06/2014
 Date de renouvellement : 17/06/2014

Texte de la question :
Mme Barbara Romagnan interroge Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le diplôme d'État d'ambulancier dont l'obtention n'est actuellement pas possible dans le cadre d'une démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE). Or il apparaît que les démarches sont très complexes pour les professionnels, en particulier les auxiliaires ambulanciers, souhaitant obtenir le diplôme d'État d'ambulancier : difficultés à faire financer leur formation par l'OPCA, difficultés à suivre une formation avec perte de salaire La démarche de validation des acquis de l'expérience, longue, technique et mobilisatrice, semble être l'une des possibilités complémentaires qui pourraient être ouvertes, comme c'est déjà le cas pour plusieurs professions de la santé ou du secteur paramédical (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, assistant social, préparateur en pharmacie). Des travaux de professionnels ont été menés pour décrire ce que pourrait être la VAE pour le diplôme d'État d'ambulancier. Aussi, elle souhaiterait savoir s'il est envisagé d'inscrire le diplôme d'État d'ambulancier sur la liste des diplômes et certifications ouverts à la validation des acquis de l'expérience.

Texte de la réponse :
Pour ouvrir le diplôme d'État d'ambulancier à la validation des acquis de l'expérience, des travaux de réingénierie de ce diplôme doivent être entrepris. En effet, le diplôme a été construit en 2006 et son organisation doit être sensiblement rénovée pour permettre de le rendre accessible par VAE.
Ce travail sera prochainement engagé. A cette occasion, une réflexion sur les compétences à mettre en œuvre dans le cadre de l'exercice des fonctions de conducteur ambulancier pourra être conduite. Des discussions devront être menées en particulier avec la branche professionnelle des entrepreneurs de transports sanitaires, compte tenu du positionnement actuel des auxiliaires ambulanciers, candidats naturels à la VAE, au regard des tâches qui leur sont confiées dans le dispositif en vigueur.