Auteur Sujet: Mon vieux brevet de secourisme est-il toujours valable ? les nouvelles appelations !!  (Lu 24128 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne leeroy30

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier CCA
    • Voir le profil
Salut,
Je suis un peu perdu en ce moment, toutes les dénominations des formations au SAP ont apparemment changé, si quelqu'un pouvait gentiment me les lister cela serait vraiment utile, avec également les équivalences sur les anciennes formations ;)
Merci.

Hors ligne UltimaRatio

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
  • Agent SSIAP-1 /SST+PSC-1 / Radiotransmetteur
    • Voir le profil
Salut

Je pense que tu parles des ex -> afcpsam/ cfapse/ cfapsr...
http://www.secourisme-pratique.com/pages/format/articles/equiv.htm

Ce qui doit être, si je ne me trompe pas :
BSB & AFPS = PSC.1 Prévention et Secours Civiques de niveau 1
PSE 1 (Premiers Secours en Equipe de niveau 1) = AFCPSAM
PSE 2 (Premiers Secours en Equipe de niveau 2) = CFAPSE (+PSR?)

Que valent mes souvenirs ?  http://deuns.chez.com/ps/anc_dipl.html

Si vous vous posez la question de la validité du diplôme, c'est que vous n'êtes pas adhérent d'un association de secourisme, ni secouriste sauveteur du travail (SST), donc que vous n'avez pas pratiqué depuis plus de 11 ans. Il faut savoir que l'essence de l'intervention en tant que sauveteur (premier témoin) n'a pas changé :

   1. Analyser la situation, les risques ;
   2. Protéger du suraccident ;
   3. Alerter les secours ;
   4. Faire les gestes de première urgence.

ce que l'on appelait à l'époque «faire le PAS» (protéger, alerter, secourir). Les points 1 à 3 n'ont pas changé, et le faire, c'est déjà énorme !

Par contre, le point 4 peut faire peur :
    «Saurai-je encore quoi faire ? Est-ce que je ne vais pas aggraver l'état de la victime ?»

Bien entendu, l'idéal est de passer l'attestation de formation aux premiers secours ( AFPS ou mieux le PSC.1 Prévention et Secours Civiques de niveau 1 ). Le PSC1 est la formation de base de premiers secours. Ces initiales signifient Prévention et secours civiques de niveau 1. Elle a pour but de préparer le plus grand nombre de citoyens aux rudiments de premiers secours. Cette formation s'adresse à tous ceux et celles qui veulent connaître les rudiments de premiers secours et, accompagnée de recyclages réguliers (non obligatoires), cette formation est suffisante pour intervenir dans la plupart des situations d'urgence.
Cette formation remplace depuis le 1er août 2007 l'AFPS.

Les gestes ont évolué, notamment grâce aux progrès de la médecine, aux retours d'expérience et aux études comparatives avec les autres pays. Cependant, l'accident peut très bien arriver là tout de suite.  :o
Pensez bien que dans les cas GRAVES, rien n'est pire que de ne rien faire :

    * une hémorragie reste une hémorragie, la perte abondante de sang est toujours aussi mortelle, et les techniques d'arrêt marchent toujours (et qu'importe si l'on ne sait plus reconnaître une hémorragie veineuse d'une artérielle, la distinction a maintenant disparue car elle est inutile) ;
      appui direct avec la main, point de compression, garrot, tout est bon pour éviter une mort certaine ;
    * une personne qui s'étouffe risque toujours de mourir par manque d'air, même si l'on ne souvient plus bien de la manœuvre d'Heimlich, on ne risque rien à l'essayer (alors que si l'on ne fait rien, on regarde la personne mourir) ;
    * une personne inconsciente (qui ne bouge pas, ne parle pas, ne réagit pas à une question simple et un ordre simple) et qui respire risque toujours de mourir étouffée (par la chute de la langue en arrière, par le contenu de l'estomac qui se vide lentement dans le fond de la gorge), il faut donc toujours la tourner sur le côté (position latérale de sécurité, PLS) afin qu'elle puisse continuer de respirer ; même si vous ne vous souvenez plus exactement de la technique, c'est le résultat qui compte ;
    * une personne qui ne respire pas va toujours de mourir de manière certaine avant l'arrivée des secours si l'on ne fait rien, le bouche-à-bouche associé au massage cardiaque est la seule manière de donner une chance de survie, alors même si c'est un peu loin, n'hésitons pas.

Dans les autres cas, ma foi, cela peut attendre l'arrivée des secours, rassurer et couvrir la victime en attendant, empêcher les témoins de la bouger ou de la faire boire, sont des gestes simples et toujours efficaces.

Hors ligne leeroy30

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 233
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier CCA
    • Voir le profil
exact c'est ce genre de chose dont je parle ;)


Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Mon vieux brevet de secourisme est-il toujours valable ?
« Réponse #3 le: 11 août 2007, 17:53:55 »
PSC.1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) = AFPS = BSN ou presque  ::)

Citer
Le BNS (Brevet national de secourisme) a disparu l'enseignement académique du secourisme. Cette formation que certains nostalgiques continuent de regretter, était certes très complète mais elle était surtout trop contraignante pour être suivie par le plus grand nombre. Il n'était pas rare que la formation s'étalent sur plusieurs mois, quelques heures par semaine et avec l'aspect très scolaire des cours théoriques en rebutait plus d'un.

La réforme de 2007, revient cependant, l'air de rien, sur ce principe d'une formation de trente heures permettant de former directement des secouristes (et non des sauveteurs de tous les jours) avec le PSE1.

Source : http://www.secourisme-pratique.com/pages/format/fiches/bns.htm

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6734
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Mon vieux brevet de secourisme est-il toujours valable ?
« Réponse #4 le: 03 avril 2011, 14:22:04 »
Les textes prévoient des équivalences entre les diplômes anciens et les unités d’enseignement actuelles :
-  infos extraites du site http://www.secourisme.net/spip.php?article475

Certains brevets et certificats anciens donnent l’équivalence de diplômes nouveaux, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.
ancien diplôme unité d’enseignement  -   équivalente  -    référence
BNS                                                       PSC 1               Décret n°91-834 du 30 août 1991 art. 19
BNS avec mention « ranimation »             PSE 2           Décret n°91-834 du 30 août 1991 art. 19
BNPS ou AFPS                                        PSC 1                  arrêté du 24 juillet 2007 art. 3
AFCPSM                                                 PSE 1                  arrêté du 24 août 2007 art. 4
CFAPSE                                                 PSE 2                  arrêté du 14 novembre 2007 art. 4

Inversement, les PSC 1, PSE 1 et PSE 2 peuvent être considérés comme titulaires des anciens diplômes correspondants lorsque ces derniers sont encore exigés par des textes officiels.

Toutefois la formation continue dans le domaine des premiers secours est obligatoire depuis le 1er janvier 2003. Depuis lors, il ne suffit plus d’être titulaire d’une unité d’enseignement pour pouvoir être considéré comme apte à l’emploi en tant que secouriste ou équipier secouriste.

La formation continue ne concerne pas le grand public. L’équivalence avec l’unité d’enseignement PSC 1 ne nécessite donc pas de remise à niveau pour être utilisable, sauf exigence particulière supplémentaire.

Le site ci-après vous dit  :
http://www.secourisme-pratique.com/pages/format/articles/equiv.htm

Formation de Base :

Depuis le 1er août 2007, la formation de référence est le PSC 1. Ce n'est pas une nouvelle formation à proprement parler. Il s'agit du nouveau nom de l'AFPS qui existait depuis 1991.

Voici la liste des diplômes admis en équivalence du PSC 1  :

    l'AFPS bien sûr, quelle que soit son année d'obtention
    le PSE1 qui remplace l'AFCPSAM et peut être passé sans avoir le PSC1 (à vérifier)
    le BNS qui n'existe plus depuis 1991, et qui avait été remplacé par l'AFPS
    le BNPS qui se passait en préfecture et qui a disparu en 1996
    le brevet de brancardier secouriste
    le brevet de secouriste de la protection civile
    le CSST tant que son titulaire est à jour de son recyclage annuel.

Attention pour l'équivalence SST / PSC1, il faut se reporter à la circulaire de la CRAM : lire notre dossier SST


Décret n°91-834 du 30 août 1991 relatif à la formation aux premiers secours.
-http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=ECB77A792C22961F1EA120DE0F932185.tpdjo07v_3?cidTexte=JORFTEXT000000356365&categorieLien=id

Version en vigueur le 29 août 2012

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=ECB77A792C22961F1EA120DE0F932185.tpdjo07v_3?cidTexte=JORFTEXT000000356365&dateTexte=20120829

Article 19  - Modifié par Décret n°92-514 du 12 juin 1992 - art. 16 JORF 13 juin 1992

A la date d'effet du présent décret, les titulaires du brevet national de secourisme seront considérés comme détenteurs par équivalence du brevet national des premiers secours et les titulaires de la mention Ranimation comme détenteurs par équivalence du certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe.

Les titulaires du brevet national des premiers secours sont considérés comme titulaires, par équivalence, du brevet national de secourisme lorsque ce diplôme reste exigé. De même, les titulaires du certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe sont considérés comme titulaires, par équivalence, de la mention ranimation.

NOTA:

Décret 91-834 du 30 août 1991 art. 24 : le présent décret est applicable dans les territoires d'outre-mer et dans la collectivité territoriale de Mayotte sous réserve des modalités d'adaptation prévues par le décret n° 80-96 du 23 janvier 1980.

Décret 92-514 du 12 juin 1992 art. 19 : le décret du 30 août 1991 susvisé est applicable dans les territoires d'outre-mer et dans la collectivité territoriale de Mayotte, sous réserve d'adaptations (voir le texte de l'art. 19).