Auteur Sujet: Réforme du BAC Pro ?? BAC "Sécurité et Prévention".  (Lu 7754 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6682
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Réforme du BAC Pro ?? BAC "Sécurité et Prévention".
« le: 21 septembre 2009, 00:00:28 »
Cette doc date de 2008 et n'est peut être pas à jour  :'(
Le Bac Pro Métiers de la Sécurité ; baccalauréat professionnel des métiers de la sécurité (remplace progressivement le Bac Pro sécurité prévention) et a pour finalité de préparer à l’exercice des différents métiers de la sécurité :
- soit au sein de la fonction publique (police nationale, gendarmerie nationale, police municipale, sécurité civile…),
- soit pour le compte d’une entreprise pourvue de son propre service de sécurité ou d’une entreprise prestataire de services de prévention et sécurité.

L’élève à la sortie de 3ème peut se porter candidat.

Extrait :
Définitions

Voici quelques mots souvent employés ou rencontrés au cours d’informations relatives à la réforme du baccalauréat professionnel.
- CAP = Certificat d'Aptitude Professionnelle. Niveau V. Centré sur un métier.
- BEP = Brevet d'Etudes Professionnelles. Niveau V. Centré sur une famille de métier ou un secteur.
- Baccalauréat Professionnel = Bac Pro = baccalauréat professionnel (quand sa désignation est généraliste).
Aujourd'hui, son parcours se compose de deux années de BEP et deux années en lycée.
Il peut se faire en trois ans, après la classe de troisième.
Le Bac Pro peut également être préparé en Centre de Formation d’Apprentis = CFA.
 Diplôme niveau IV.

- Passerelle = Outre le petit pont pour piétons ou vélos, la plateforme qui nous conduit dans un avion ou un bateau ou encore les traducteurs qui permettent de relier différents réseaux informatiques que nous connaissons déjà, il est entendu que le terme ici revêt une dimension symbolique qui n’en enlève pas moins son sens initial induit de pouvoir aller et venir.

- Réforme = Changement dont le but est d’apporter une amélioration.

Réforme du baccalauréat professionnel
La réforme du baccalauréat professionnel a été annoncée le 11 décembre 2008.
Que dit la réforme ?
Ces informations sont, bien entendu, celles que nous connaissons à cette heure.
Contenu
Aujourd’hui, un baccalauréat professionnel se prépare en deux ans après un BEP, qui se prépare aussi en deux ans (plus rarement après un CAP qui, lui, se prépare en un ou deux an(s)). On compte donc ordinairement quatre ans (2+2) pour l’obtenir, c’est-à-dire avec une année de plus que pour un baccalauréat général ou technologique, qui se prépare en trois ans.

Avec la réforme, surnommée Réforme du BEP/Bac Pro, Réforme Bac Pro, Réforme du BP, Réforme BP ou Réforme des lycées, les deux années de BEP seront remplacées par une seconde professionnelle, dont le contenu sera réaménagé par les équipes pédagogiques sur la base des programmes des BEP. Le Bac Pro sera donc préparable en trois ans : 1 année de seconde qui équivaut aux deux années de BEP + les 2 années restantes du Bac, tel que nous le connaissons –première et terminale.

Une quinzaine de secondes professionnelles (contre 35 actuellement) devraient être créées avec des orientations dites larges pour permettre un choix d’orientation vers plusieurs possibilités d’orientation pour autant de baccalauréats professionnels envisageables.

Les recteurs d’académies ont été invités à développer et mettre en place ce dispositif dès la rentrée 2008. Ceci à fin expérimentale. Certains établissements scolaires ont déjà modifié leurs cursus. D’autres font le choix de ne pas l’installer, compte tenu de l’importance de cette installation et des modifications pédagogiques et matérielles qu’elle revêt.

Si les instances ministérielles pressent les recteurs d’académie d'installer le nouveau dispositif le plus largement dès la rentrée 2009, il est cependant prévu que cette réforme soit effective en 2012. Ancien et nouveau systèmes devraient donc continuer à coexister jusque-là.

A terme, le BEP ne devrait pas disparaître complètement, puisqu’il pourrait être délivré à l’issue de la classe de première professionnelle. Les élèves qui ne seraient pas en capacité d’obtenir leur bac garderont ainsi le moyen de partir avec une qualification au bout de deux années. Des diplômes intermédiaires plus adaptés aux besoins de chaque secteur professionnel pourraient être créés ; de fait, les BEP seraient rénovés et les CAP deviendraient des diplômes intermédiaires.

Quant à ceux qui sont entrés en première ou en deuxième année de BEP en septembre 2008 et ceux qui y entreront dans les toutes proches années, ils ne subiront aucun changement sur les modalités d’obtention du diplôme. Des passerelles pourraient être proposées aux diplômés qui souhaiteraient rejoindre la dernière année d’un Bac Pro.

Les titulaires de CAP pourraient rejoindre la classe de première professionnelle.
Les élèves en seconde pro pourraient, eux, s’ils ne souhaitent pas finir le cursus Bac Pro, rejoindre la seconde année de CAP.

La suite sur le site en lien précédent

Voici celui du ministère de l'éducation nationale

http://www.education.gouv.fr/cid2552/le-baccalaureat-professionnel.html

A partir de la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans après la troisième. Il existe 75 spécialités. Une préparation au brevet d'études professionnelles (B.E.P.) rénové ou au certificat d'aptitude professionnelle (C.A.P.) est intégrée dans ce parcours.

http://www.cndp.fr/archivage/valid/brochadmin/bouton/a064.htm

Le Bac Pro Sécurité-prévention http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Lycees/Bac-pro-Securite-prevention qui sert à te préparé à l'exercice des différents métiers de la sécurité dans la fonction publique (police nationale, gendarmerie, police municipale, sécurité civile, etc...) ou au sein d'entreprises privées.

Enseignements proposé :
Techniques de communication ; psychologie ; droit institutionnel ; droit pénal ; techniques d’intervention ; premiers secours ; préparation physique.

Métier - les missions :
Au sein de la fonction publique ou pour le compte d’une entreprise privée de prévention et de sécurité, vous assurez la protection des biens et des personnes, veillez au maintien de l’ordre public, au respect des lois et règlements, assurez les premiers secours. Les titulaires de ce bac pro bénéficient de modalités adaptées aux concours de recrutement de gardiens de la paix de la police nationale et de sapeurs-pompiers professionnels. Depuis la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans après la troisième. L'enseignement est général et spécialisé dans les domaines de la sécurité et de la prévention, sécurité de l'entreprise, secours à la personne, protection des biens et de l'environnement, sécurité publique. Il ne détaille que les enseignements technologiques et professionnels. Selon les diplômes, des enseignements de matières générales (français, mathématiques, EPS, langues obligatoire…) sont aussi prévus.
Source http://www.letudiant.fr/etudes/cap-bep-bac-pro/bac-pro-du-secteur-armee-defense-securite-toutes-les-fiches-11194.html

    Compétences acquises durant la formation :

- Connaître les caractéristiques socioculturelles des populations,
- Maitriser les techniques de communications professionnelles orale et écrite et les outils informatiques,
- Connaître les institutions publiques partenaires et le cadre juridique d’exercice des professions de sûreté et de sécurité,
- Être capable d’apporter assistance aux personnes (secours en équipe / secours routier / sécurité incendie).

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6682
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Réforme du BAC Pro ?? BAC "Sécurité et Prévention".
« Réponse #1 le: 16 octobre 2014, 14:13:54 »
RECRUTEMENT :
- Élèves de 3ème générale ou de 2de GT.
- Avoir une bonne moralité (casier judiciaire vierge),
- Avoir des qualités personnelles telles que : le sens de la discipline et le sens du dévouement,
- Avoir une bonne condition physique,
- Un contact préalable avec le lycée est très fortement conseillé.

La formation menant au Baccalauréat professionnel Sécurité et Prévention se déroule sur 3 ans :
- 2/3 de la formation a lieu au lycée
- 1/3 en milieu professionnel.

Les Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) doivent permettre aux élèves d’apprendre à mobiliser ses acquis en situation réelle, de collecter des informations sur le milieu professionnel et d’acquérir des compétences spécifiques aux métiers de la sécurité et de la prévention.

La 1ère année de formation, les élèves se présentent aux épreuves du Diplôme intermédiaire du CAP Agent de Sécurité.

Enseignement général :
Français, Histoire, géographie, Anglais, Espagnol, mathématiques, Culture artistique.
Éducation physique et sportive :
Outre, le haut niveau d’exigence en enseignement général et professionnel, la formation inclut un programme intensif en éducation physique et sportif. En classe de Terminale, il sera demandé de courir le 10 km en 50 minutes.

Enseignement professionnel :
Droit : Organisation institutionnelle de la France et des services de sécurité et de secours, Cadre juridique et administratif de la sécurité (droit pénal et procédure pénale).
Communication professionnelle orale et écrite avec la hiérarchie, les partenaires et le public.

Techniques professionnelles : Prévention des actes de délinquance, le maintien de l’ordre public et respect des lois et règlements, le Secours et assistance aux personnes, la Protection des biens et de l’environnement. Risques techniques et naturels, gestion opérationnelle et commandement, opérations diverses, attitudes et comportement, gestion du stress.

Prévention Santé Environnement :
Prévention des risques.
Formation de base au secourisme, première étape indispensable le PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) et SST (Sauveteur secouriste du travail). L’élève peut aussi suivre les formations pour obtenir les certificats suivants de compétences complémentaires de secouriste :
- Premiers Secours en Équipe de niveau 1 (PSE 1),
- Premiers Secours en Équipe de niveau 2 (PSE 2).

Qualités requises :
- Une forte éthique personnelle,
- Le sens du dévouement et du service au public,
- La capacité de s’intégrer et de travailler en équipe,
- La capacité d’écoute et de dialogue,
- Le sens de la discipline et du respect des consignes,
- Le sens des responsabilités vis à vis des autres membres du groupe,
- L’aptitude à observer le devoir de réserve et la confidentialité des informations et renseignements recueillis,
- Le respect de la hiérarchie et la nécessité de rendre compte .