Auteur Sujet: Durée du MCE ?  (Lu 3606 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pblot60

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 192
  • Sexe: Homme
  • Médecin Anestésite - Formateur AA & DEA
    • Voir le profil
    • Formation Ambulancier
Durée du MCE ?
« le: 06 septembre 2012, 10:33:49 »
Prolonger le temps des massages cardiaques lors des tentatives de réanimation en hôpital permettrait de sauver plus de vies, c'est ce que révèle une étude américaine, publiée le mercredi 5 septembre 2012, dans la revue médicale The Lancet.

Cela paraît être une évidence, et pourtant dans la réalité il en va tout autrement. Les victimes d'arrêt cardiaque ont plus de chances de survie dans les établissements pratiquant des massages cardiaques prolongés. L'étude américaine s'est penchée sur plus de 64 000 cas de réanimation dans 435 hôpitaux américains, en classant ces derniers selon le temps moyen des tentatives de réanimation.

Résultat : 16,2 % des patients ayant bénéficié d'un massage cardiaque de 25 minutes sont sortis de l'hôpital entièrement rétablis. Ce taux chute à 14,5 % dans les établissements pratiquant des réanimations plus courtes (environ 16 minutes).

Source:
http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-plus-long-serait-le-massage-plus-grandes-seraient-les-chances-de-survie-8029.asp?1=1

et un article à polémique
http://www.slate.fr/story/61343/reanimation-vie-mort-dons-organes

En réanimation, chaque minute compte  8)
Chaque année, en France, 50 000 personnes meurent d'un arrêt cardiaque, et le taux de survie est de 2 à 3 %. Or chaque minute de gagnée augmente les chances de survie de 10 %. Les premiers gestes de secours, dont le massage cardiaque, sont donc essentiels à la survie du patient. Quatre victimes sur cinq qui survivent ont pu bénéficier de ces premiers secours.

En cas d'arrêt cardiaque, il n'y a pas une minute à perdre.  :P
Face à quelqu'un qui perd connaissance et ne respire plus, chaque seconde compte. La première chose à faire est donc d'appeler les pompiers (112) ou le Samu (15). En attendant les secours, le massage cardiaque s'impose. Un geste simple qu'il faut pratiquer sans hésiter.
Jusqu'à quand faut-il poursuivre le MCE ?
Jusqu'à l'arrivée des secours ou une réaction de la victime.

Donc trois gestes à faire : appeler le 15 ou le 112, masser et défibriller !!

Vidéos
 http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/urgences/premiers-secours/gestes-qui-sauvent-le-massage-cardiaque_2339.html

 http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-defibrillateur-mode-d-emploi_2925.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Durée du MCE ?
« Réponse #1 le: 16 juillet 2015, 17:23:12 »
[SANTE] Une vie = 3 gestes -> juillet 2015
Alors que l'implantation de défibrillateurs s'est multipliée dans notre pays et notamment suite à la campagne 1 vie 3 gestes initiée par la Fédération Française de Cardiologie, trop de Français ne savent pas encore vraiment comment s'en servir, ni quel comportement adopter face à une personne victime d'un arrêt cardiaque. Apprendre à secourir avec le PSC.1 de prend qu'une journée et 65€.
La fédération française de cardiologie vient de lancer une campagne de sensibilisation aux gestes qui sauvent.
En France, chaque année, 50.000 personnes meurent prématurément d'arrêt cardiaque (aussi appelé mort subite de l’adulte)
« Gagner du temps pour préserver le cœur et le cerveau » :
- Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % de ces arrêts cardiaques sont fatals,
- 7 fois sur 10, ces arrêts surviennent devant témoins, mais moins de 20 % de ceux-ci font les gestes de premier secours. Or, 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin,
Face à ce constat, la FFC lance la campagne « #SavezVousSauver » ainsi qu'un quizz en ligne pour tester vos connaissances sur les gestes à mettre en œuvre sachant que les secours mettent en moyenne 9 à 10 minutes pour arriver et que chaque minute qui passe sans agir c'est 10 % de chances de survie en moins !
L’urgence est donc de gagner du temps pour préserver le cœur et le cerveau, et ainsi prévenir des séquelles cardiaques et neurologiques.

En savoir plus sur Fédération française de cardiologie ;
- Réaliser un massage cardiaque   car mieux vaut un massage cardiaque imprécis que pas de massage cardiaque du tout !

Vidéo de l'arrêt cardiaque, le massage cardiaque et la défibrillation en 3 mn

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Durée du MCE ?
« Réponse #2 le: 14 février 2017, 14:22:45 »
Quels sont les risques à pratiquer bouche à bouche lors d'un MCE ?

    Lorsque le secouriste doit réaliser les insufflations, il doit nécessairement interrompre le massage cardiaque pendant environ 5 secondes. Or, la perfusion vasculaire cérébrale et la perfusion des artères coronaires alimentant le cœur à ce moment ne sont plus assurées. Il y a donc un risque car la pression artérielle n’est pas continue et donc le cerveau n’est pas préservé.

    Le bouche-à-bouche, augmente la pression à l’intérieur du thorax, ce qui diminue le retour veineux, mais aussi la perfusion artérielle coronaire et le débit sanguin cérébral. Si on comprime le thorax pendant le bouche-à-bouche, cela augmente encore la pression thoracique.

    Beaucoup d’étude mettent aussi en avant que l’on insuffle toujours trop fort et l’administration d’oxygène à haute dose pourrait avoir un effet délétère sur le cerveau. Conserver une saturation en oxygène (SpO2) entre 94 et 98% serait meilleur pour la survie à terme.

    Enfin, il est aussi important de noter que chez de nombreuses de victimes d’arrêt cardiaque, il existe un réflexe initial appelé « gasp » inspiratoire : si la compression thoracique est démarrée immédiatement et continuellement, le réflexe se poursuit, assurant une ventilation aérienne physiologique.