Auteur Sujet: Et si on réanimait la partie CRF....  (Lu 5578 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne format9445

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
  • fonctionnaire
    • Voir le profil
Et si on réanimait la partie CRF....
« le: 11 septembre 2012, 10:12:35 am »
Bonjour à tous....

Je sais que ne suis pas venu depuis longtemps, mais je me rends compte que ça me semble bien mort sur le forum Croix Rouge....

Que se passe t il ?

PAE1 MORAD

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6327
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Et si on réanimait la partie CRF....
« Réponse #1 le: 11 septembre 2012, 14:18:23 pm »
Bonjour
toi qui est moniteur radio pourrais tu répondre à Xavier (1ère question) dans ce sujet ancien mais régulièrement consulté par des visiteurs ?? http://www.sos112.fr/comment_devenir_operateur_radio_medicalise-t2478.0.html

ou à Maxime sur ce sujet http://www.sos112.fr/frequence_radio_et_licence_dexploitation-t7557.0.html;msg89013#new

La croix rouge est elle autorisée à entrer dans le réseau Antares lors de DPS ou d'un Plan Rouge par exemple ?
... en a telle les moyens techniques (Postes E/R + code d'accès)
Sujet développé http://www.sos112.fr/frequence_radio_antares_liaison_samu_assoc-t8311.0.html

Merci

Hors ligne format9445

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
  • fonctionnaire
    • Voir le profil
Re : Et si on réanimait la partie CRF....
« Réponse #2 le: 11 septembre 2012, 14:21:58 pm »
je regarde les questions

Pour la première question la réponse à la question n'est plus possible.

PAE1 MORAD

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6327
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Et si on réanimait la partie CRF....
« Réponse #3 le: 12 septembre 2012, 14:30:50 pm »
Il te reste à répondre à la question concernant la CRF et le réseau Antares !!

Hors ligne mats29

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
  • PSC1-PSE1-PSE2
    • Voir le profil
Re : Et si on réanimait la partie CRF....
« Réponse #4 le: 13 juillet 2014, 10:50:34 am »
Je me permet de déterrer un peu le sujet, mais il me semble que le réseau Antares a des fréquences et des portatifs qui lui sont propres. Donc à priori il faut utiliser le dit portatif pour s'y connecter.

En tout cas ce qui est certain c'est que ce réseau n'est pas disponible à partir de la programmation faite par le national sur l'ensemble de nos appareils.  

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6327
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Et si on réanimait la partie CRF....
« Réponse #5 le: 14 juillet 2014, 14:21:32 pm »
Salut mat, Antares fait parti du réseau INPT - Le terme de réseau INPT désigne l’Infrastructure National Partageable des Transmissions (réseau crypté) utilisée par les Sapeurs Pompiers, la Police et le SAMU. Personnellement je déplore que la croix rouge ou les assos de la protection civile n'y aient pas accès lors de DPS sur des événements importants comme les fêtes votives rassemblant des foules qui sont souvent très imbibées d'alcool ou lors de catastrophes naturelles type inondations mais bon, je n'ai pas de pouvoirs politiques pour en décider... mais tout évolue et cela peut changer  ::)

Citer
Mme Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique. Monsieur le sénateur, vous avez posé à M. le ministre de l'intérieur une question très précise sur les restrictions d'accès à l'infrastructure nationale partageable des transmissions, ou INPT.

Vous regrettez notamment l'impossibilité pour les services de la voirie départementale d'utiliser le réseau Adaptation nationale des transmissions aux risques et aux secours, ou ANTARES, de la sécurité civile.

M. Manuel Valls regrette de ne pouvoir être parmi nous ce matin, mais il a tenu à vous faire part des éléments suivants, aussi précis que l'était votre question.

Il convient d'abord de rappeler que l'INPT est un système radio métropolitain, numérique et sécurisé, qui mutualise les réseaux de la police, ACROPOL, et de la sécurité civile, ANTARES.

Utilisé par les services de police et une grande partie des acteurs du secours, l'INPT permet des communications individuelles ou de groupe et la transmission de données à bas débit. Son architecture partagée et sa capacité lui permettent d'absorber les pics de charge des crises ou événements majeurs.

L'INPT accueille d'ores et déjà de multiples utilisateurs, avec 104 000 terminaux : la police, la gendarmerie mobile, les services départementaux d'incendie et de secours, ou SDIS, le SAMU, les autorités préfectorales, la défense, en ce qui concerne les renforts prévus dans le cadre du Livre blanc, et enfin la justice, pour les extractions judiciaires au niveau des unités hospitalières.

Comme vous l'avez très justement souligné, le besoin d'interopérabilité entre les acteurs du secours est croissant en temps de crise, bien sûr, mais également en service courant, rendant intéressante la mise en place d'une infrastructure unifiée. L'INPT, qui fédère déjà de nombreux acteurs, est naturellement le vecteur qui pourrait jouer ce rôle - vous avez raison, monsieur le sénateur - et être le précurseur d'un grand réseau radio.
[.......]
Le ministère de l'intérieur prépare ainsi une modification du décret 2006-106, qui limite actuellement l'INPT aux seules missions régaliennes de sécurité civile. Cette modification du décret prendrait également en compte la mise en adéquation avec la loi de 2009 relative aux transferts des parcs de l'équipement, qui autorise une utilisation de l'INPT par les services des routes.

Cette modification suppose cependant de résoudre préalablement deux problèmes.

Le premier tient aux coûts structurels d'entretien engendrés par l'utilisation de l'INPT, coûts qui doivent être ventilés entre les utilisateurs. Il faudra donc déterminer les contributions financières respectives des nouveaux utilisateurs, et notamment des services des routes. Des contacts ont été pris avec l'Assemblée des départements de France à ce sujet.

Le second écueil est d'ordre technique : l'accueil de l'ensemble des acteurs concernés impose une phase préalable de modernisation et d'accroissement de la capacité de l'INPT. Les investissements à consentir sont importants et ne pourront être portés uniquement par les actuels utilisateurs-contributeurs ou par le seul ministère de l'intérieur.

Vous le voyez, monsieur le sénateur, répondre à ce besoin d'unicité du réseau radio des services qui concourent à la sécurité civile, qu'ils relèvent de l'État ou des collectivités territoriales, est une préoccupation du ministère de l'intérieur. La réalisation de ce projet exige toutefois un partenariat étroit entre tous les acteurs. Le ministre entend que vous l'appelez de vos vœux. En tout cas, cette concertation doit avoir lieu.

Source http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ13100620S.html

 

Hors ligne mats29

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
  • PSC1-PSE1-PSE2
    • Voir le profil
Re : Et si on réanimait la partie CRF....
« Réponse #6 le: 14 juillet 2014, 22:17:47 pm »
En effet, ce n'est pas demain la veille que nous allons avoir ce type de dispositif pour nos missions.

De manière générale sur les grosses manifestations nous fonctionnons sur le principe du PC multi service qui tourne bien.

Mais l'utilisation de cet outil pourrait effectivement être un plus

 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom: E-mail:
Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image
Taper les lettres montrées dans l'image:
Combien de lettres contient le mot secours ? (en chiffre):

Follow @SOS112FR