Auteur Sujet: Travailler au CICR ( Comité international de la Croix-Rouge )  (Lu 4174 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gendy

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 867
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • www.sos112.fr
Donnez un moment de votre vie au Comité International de la Croix Rouge :
http://www.icrc.org/Web/fre/sitefre0.nsf/html/jobs#
Travailler au CICR : des professionnels et des personnes engagées - La politique du CICR en matière de ressources humaines, et toute l'information nécessaire pour les futurs collaborateurs de l'institution.

Défis, exigences et contraintes :
Travailler au CICR requiert de grandes qualités personnelles et professionnelles. Les collaboratrices et collaborateurs du CICR font face à des situations complexes, souvent extraordinaires et parfois dangereuses. Ils doivent faire preuve d’efficacité, d’humanité et d’intégrité. Ils doivent démontrer de la maturité, de la motivation pour l’action humanitaire et disposer d’un fort potentiel personnel de développement.

Disponibilité et souplesse :
Une expérience professionnelle et une solide formation initiale constituent un bagage indispensable pour travailler au CICR. L’expérience de vie et la capacité à affronter des difficultés sont également des atouts pour relever les défis du travail humanitaire.

Les collaboratrices et collaborateurs du CICR font preuve de disponibilité et de souplesse. Ils répondent à des priorités qui se modifient parfois à tr ès court terme. Ils manifestent une bonne tolérance aux événements imprévisibles. Ils ont la capacité de s'adapter rapidement à de nouvelles contraintes.

Travail en équipe  :    
Les expatriés sont habitués à l'incertitude. Ils font face à des changements brusques dans leur vie professionnelle, qui ont des conséquences sur leur vie privée et sociale. Ils doivent être prêts à partir n'importe où et à n'importe quel moment, si une situation l’exige. Les missions sur le terrain comportent des risques. Chacun doit limiter ces risques au maximum, en respectant strictement les règles de sécurité du CICR.

Savoir travailler au sein d’une équipe, aimer le contact avec des gens de tous milieux et de toute culture, décider et agir de façon autonome, gérer son stress et les situations de tensions, figurent encore parmi les qualités nécessaires pour travailler au CICR.

Les collaboratrices et collaborateurs acquièrent au CICR des compétences qui seront utiles tout au long de leur vie professionnelle.

Un personnel multiculturel :
Le personnel du CICR est composé de femmes et d’hommes dont les origines, les nationalités et les parcours de vie sont très variés. Tous sont animés de la volonté commune de servir un idéal partagé. Cette diversité des personnalités permet au CICR de déployer les multiples facettes de son action pour lesquelles il a besoin de compétences spécifiques.

Les employés engagés localement dans les délégations sur le terrain représentent plus de 90   nationalités. Ils apportent leurs compétences et une connaissance intime de l’environnement et de la culture locale. Ils permettent à l’action du CICR d’être mieux ancrée dans la réalité d’un pays.

Compétences :
Des compétences professionnelles variées sont nécessaires pour assurer la pertinence et l'efficacité de l'action du CICR en faveur des victimes des conflits.

Certaines compétences sont requises, dès l'engagement, pour tout le personnel. D'autres s'acquièrent progressivement, au fil du temps et des expériences. Quelques-uns unes sont demandées exclusivement aux expert(e)s d’un domaine d’activités.

Les métiers :
La variété des activités menées par le CICR implique une diversité des savoirs, des expériences professionnelles et des statuts du personnel de l’organisation. Mais quel que soit le métier qu’ils exercent, les collaboratrices et collaborateurs sont tous au service de la même mission.    

  Deux catégories de professions  

Schématiquement, deux catégories de professions sont exercées au CICR :

- les métiers nécessitant une formation technique ou académique, qui se pratiquent aussi à l’extérieur du CICR: chirurgien (ne), médecin, infirmier (ère), ingénieur agronome, orthopédiste, secrétaire, mécanicien (ne), interprète, technicien(ne)s SI, etc.

l- es métiers s’apprenant et s’exerçant exclusivement au CICR, en relation avec ses activités spécifiques: field-officer, délégué (e), coordinateur (trice) protection, chef(fe) de délégation, etc.

Veuillez noter que le CICR n’emploie pas de volontaires.
Si vous désirez travailler en tant que volontaire, nous vous suggérons de contacter la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge de votre pays.

 

Follow @SOS112FR