Auteur Sujet: Une voie est verte entre Bram (11) et Montségur(09).  (Lu 726 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6417
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Une voie est verte entre Bram (11) et Montségur(09).
« le: 06 septembre 2015, 11:31:28 am »
Les nombreux cyclos, vététistes et randonneurs à pied ou à cheval ariégeois et audois ont convergé vers Cailhau ce week-end sont repartis le cœur joyeux.
Un objectif : relier Montségur au Canal du Midi à vélo en créant une voie verte sur l’ancienne voie ferrée Bram, Cailhau, Moulin-Neuf (34 km), reliant le canal du Midi à la voie verte Mirepoix, Lavelanet (itinéraire du Piémont Pyrénéen V81).

Le Canal du midi, bel exemple de développement de la voie verte  ;)
Cette fois c'est la route qui mettra ses pas dans les rails de l'ancienne voie ferrée qui depuis Bram glissera vers Montségur, via les communes de la Piège, du Limouxin et du Chalabrais. Sur 45 kilomètres dans sa partie audoise, la voie verte concrétisera dès l'an prochain un projet d'itinéraire à l'adresse des randonneurs, cavaliers et cyclistes, adeptes d'un tourisme plus authentique que celui pratiqué par la majorité des touristes. Un tourisme qui gagne en progression, et que l'espace rural appelle de tous ses vœux.

Ainsi, le canal du Midi qui bénéficie d'aménagements adéquats dans sa partie Haut-Garonnaise reçoit une population quatre fois plus importante que la portion audoise.

C'est de cette voie fluviale du reste, classée au Patrimoine de l'Humanité, que le conseil départemental a lancé deux itinéraires : le raccord depuis Bram vers Narbonne d'une voie verte le long du canal et la voie verte en direction de Montségur. Le budget prévisionnel de cet aménagement dans l'Ouest audois est de l'ordre de 6 à 7 millions d'euros, financé au tiers par le département, un second tiers par l'intercommunalité des communes concernées, le restant étant assuré par la Région, l'État et les fonds européens.

L'aménagement du parcours, sa mise en valeur ainsi que les ouvrages d'art disposés de part et d'autre, on n'en dénombre pas moins de 70 ainsi que deux tunnels, seront l'objet de travaux qui débuteront en 2017.

Auparavant, les populations seront consultées dans le cadre d'une opération de concertation, suivie d'une enquête publique, dans les communes de Bram, Belvèze, Chalabre et Limoux.

Afin de faire toucher du doigt l'enjeu de cette perspective de développement qui n'est pas tombée de la dernière averse, le département de l'Aude a longtemps occupé l'une des premières places il y a trente ans en matière de tourisme vert, une journée nationale sur le sujet aura lieu à Cailhau le 20 septembre.
La Dépêche du Midi

 

Follow @SOS112FR