Auteur Sujet: Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"  (Lu 7913 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ambulancier 63

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 35
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,

ce matin à 08H37, je suis parti pour une intervention pour une patiente agée de 84 ans pour une altération de létat général (A.E.G).
A mon arrivée sur les lieux (08H46), je trouve une équipe d'A.S.H dans la chambre de la patiente qui me font un petit récapitulatif.
Je suis en présence d'une personne consciente mais désorientée dans l'espace et dans le temps.
Je fait mon bilan avec prise des constantes (FC, FV, TA aux deux bras et SPo2) pas de problème à ce moment-là.
L'infirmière avait préparer le dossier médical de la patiente et il ne semblait pas y avoir de problème jusqu'au moment ou nous avons décidés de la mettre sur notre brancard.
Lors du passage du lit au brancard, la patiente s'est mise à faire une pause ventilatoire avec convulsions généralisés.
la patiente est devenue cyanosé immédiatement et je l'ai mis immédiatement en PLS.
la patiente était inconsciente environ pendant 30 secondes.
Celle ci s'est remise à reprendre sa ventilation et la SPo2 était à 62 pour cent.
Je l'ai mise immédiatement sous O2 à 9 litres minutes avec un masque HC et j'ai fait demandé un SMUR ainsi que l'infirmière de l'établissement.
J'ai repris mes constantes (FV = 22  FC = 143 avec arythmie TA = 14/9 droit et 15/9 gauche et 95 de SPo2 sous 9l/m)
Pas de réflexes pupillaires puisque la patiente était atteinte de cécité.
Motricité et sensibilité présente coté gauche mais faible à droite.

Pour ma part, je connais la réponse mais je souhaiterai connaitre votre point de vue sur l'intervention.

 

Hors ligne tequilla-corse

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 372
  • Sexe: Femme
  • c.c.a + aide-soignante
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #1 le: 16 mai 2009, 19:22:02 »
quels sont ses atcd et son ttten cours?

Hors ligne ambulancier 63

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 35
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #2 le: 16 mai 2009, 19:27:15 »
ATCDS : HTA +Diabete type 2 insulinodépendant avec un dextro à 2,33 à notre arrivée.
TTS: Non communiqué par l'infirmiére

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #3 le: 16 mai 2009, 19:41:25 »
Je suis en présence d'une personne consciente mais désorientée dans l'espace et dans le temps
Est-ce son "état habituel" ou non???

La patiente s'est mise à faire une pause ventilatoire avec convulsions généralisés.
Arrêt cardio-resp il peut y avoir plusieurs choses: Problème cardiaque, pulmonaire??
Pour les convulsions: AVC, AIT, Crise d'épi


la patiente était inconsciente environ pendant 30 secondes.

Ça me fait penser à un AVC ou AIT, 30 secondes me parait court pour une crise d'épi


J'ai repris mes constantes (FV = 22  FC = 143 avec arythmie TA = 14/9 droit et 15/9 gauche et 95 de SPo2 sous 9l/m)

FV: 22 me semble bon
TA: 140/90 et 150/90 cela me parait normal vu qu'elle a des ATCD de HTA

 
Motricité et sensibilité présente coté gauche mais faible à droite.
Cela me fait plus penser à un AVC ou AIT du coté gauche dans le cerveau

Pour ma part, je connais la réponse mais je souhaiterai connaitre votre point de vue sur l'intervention.

 

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #4 le: 17 mai 2009, 13:23:58 »
Je pense que tu as adopté la bonne conduite à tenir, après pour ce qui est d'un hypothetique diagnostic, on est pas là pour ça, bien que ça n'empêche pas d'avoir une petite idée  ;)


Hors ligne nico44

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 433
  • Sexe: Homme
  • DEA/PHTLS
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #5 le: 18 mai 2009, 00:46:31 »
Ne nous sommes pas des médecins, mais des secouristes et ne pouvont diagnostiquer la réalité du terrain. En tant que secouriste tu as bien fait ton taf en faisant ton bilan complet. Ce bilan inclue les pupilles et la conscience espace et temps ce qui est très rare dans les bilans. Attention je parle de mon expérience de AP avec mes collègues, je ne met aucun corps de métier en cause.

Mais à force de faire des interventions, moi personellement je m'établit un diagnostic sans en faire part a qui que ce soit.

Juste un petit bémole, une sat à 62% tu met 9l/min à HC??? Je trouve ça juste.

Hors ligne tequilla-corse

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 372
  • Sexe: Femme
  • c.c.a + aide-soignante
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #6 le: 18 mai 2009, 09:29:56 »
Juste un petit bémol, une sat à 62% tu mets 9l/min à HC ??? Je trouve ça juste.  :P


sauf erreur le protocole a changé depuis quelque temps, on est passé à 9l /mn et non plus à 15l comme avant  ;)

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #7 le: 18 mai 2009, 16:14:43 »
Perso je trouve que le bilan est bon   9/10, manque juste la parole, compréhensible ou pas, et le traitement en cours a connaitre, en ce qui concerne l'hypothétique diagnostic meme si nous ne sommes pas medecin nous avons tous une petite idée..... ;)

Hors ligne ambulancier 63

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 35
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Appel aux spécialistes de l'urgence "pompiers ou ambulanciers"
« Réponse #8 le: 19 mai 2009, 09:30:13 »
Bonjour à tous,

merci pour vos témoignages. Pour ce qui est de l'o2 je l'ai mis sous 9L/Min car après avoir fait ses convulsions et sa pause respiratoire la patiente était consciente.

Citer
Pour INFO : Saturation en oxygène  :-[
L'oxygène est un gaz indispensable à notre survie, qui doit être présent en quantité suffisante dans notre organisme pour un fonctionnement optimal des organes. La saturation en oxygène est une valeur permettant de s'assurer que les globules rouges sont suffisamment chargés en cet élément gazeux.

Saturation en oxygène : définition, valeurs normales
Le sang transporte, par l'intermédiaire de l'hémoglobine contenue dans les globules rouges, l'oxygène nécessaire au fonctionnement des cellules de notre organisme. Le cœur joue pour cela un rôle central, agissant à la manière d'une pompe :
•Du côté droit, il reçoit et expulse le sang pauvre en oxygène vers les poumons, où celui-ci se recharge en ce précieux gaz.
•Le côté gauche du cœur reçoit quant à lui le sang riche en oxygène provenant des poumons, puis l'envoie dans le réseau des artères du corps.

Bon à savoir : lorsque l'oxygène se lie au fer contenu dans l'hémoglobine, les cellules sanguines prennent leur teinte rouge caractéristique ; c'est elle qui colore notre peau en rosé !

Valeurs de la saturation en oxygène  :o

En prélevant du sang au niveau d'une artère, on peut mesurer différents paramètres liés à la quantité de gaz qu'il contient et notamment la saturation en oxygène (SAO2). Elle correspond au taux d'oxygène présent dans les globules rouges :
•entre 94 et 98 %, la saturation en oxygène est bonne ;
•entre 90 et 93 %, elle est dite « médiocre » ;
•en dessous de 90 %, on parle de désaturation.

Lorsqu'une personne est mal oxygénée, on parle d'hypoxémie. Cette situation peut être particulièrement dangereuse et doit donc être rapidement détectée, pour que le personnel médical puisse agir rapidement. Elle se manifeste par des maux de tête, un état de confusion, une grande fatigue, des difficultés à respirer, une cyanose (la peau prend une teinte bleutée)...

Saturation pulsée en oxygène  :)

Un outil, l'oxymètre de pouls ou saturomètre, permet d'avoir une approximation de la saturation artérielle en oxygène, sans recourir à une prise de sang. À travers la peau, il mesure plus exactement la saturation pulsée en oxygène (SpO2), reflet plus ou moins parfait de la SAO2. Il est composé de deux dispositifs :
•un capteur sous la forme d'une pince, appliquée au bout du doigt du patient ;
•un récepteur, qui indique les résultats de la mesure et le pouls.

Certains facteurs peuvent fausser cette mesure, comme l'agitation du patient, le stress, le froid...

À noter : en cas d'intoxication au monoxyde de carbone, l'oxymètre de pouls ne peut pas faire la différence entre l'hémoglobine liée à l'oxygène et celle liée au monoxyde de carbone : il peut ainsi donner l'impression que la saturation en oxygène est bonne, alors que ça n'est pas le cas.

Source https://asthme.ooreka.fr/astuce/voir/503043/saturation-en-oxygene