Auteur Sujet: J'aimerais savoir ... qu'arrive t'il sous l'emprise du GHB, la drogue du viol ?  (Lu 28461 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
INSOLITE - INNOVATION : du vernis à ongle contre le viol  :o
Âgé de 24 ans, l’Américain Tyler Confrey-Maloney veut protéger les femmes des agressions sexuelles grâce à un produit cosmétique.
Sensibilisés au phénomène de "drogues du violeur", quatre étudiants de l’université de Caroline du Nord ont imaginé, en 2014, un produit révolutionnaire, un vernis à ongles dont la teinte changerait au contact de ce type de drogues.
Le maquillage comporterait un composé chimique réagissant en présence des substances illicites.
Il suffirait de tremper le doigt dans son verre pour tester la fiabilité de la boisson.

En France comme aux États-Unis, environ 17 % des femmes sont victimes d’agression sexuelle au cours de leur vie. Parmi elles, certaines se trouvent sous l’emprise de « drogues du violeur » des substances indétectables et sans saveur, versées discrètement dans leur verre lors d’une soirée, qui les rendent soumises à leur assaillant.
Conquis par l’idée, l’un de leurs professeurs les inscrit à un programme d’entrepreneuriat technologique. Quelques semaines plus tard, la start-up Undercover Colors est créée et remporte, lors d’un concours, près de 12000 euros pour lancer son activité. Très vite, des investisseurs s’intéressent au projet. Aujourd’hui, plusieurs couleurs de vernis ont été mises au point et les premiers tests sont en cours.

« Nous voulons déplacer la peur du côté des agresseurs, explique Tyler Confrey-Maloney, cofondateur et directeur général de la start-up.
Les assaillants potentiels ne pourront pas savoir si le vernis porté par une femme est le nôtre ou pas, mais ils auront désormais conscience qu’ils peuvent être démasqués. Aujourd’hui, plusieurs couleurs de vernis ont été mises au point et les premiers tests sont en cours.
Ainsi, la simple existence de ce produit apporte une meilleure protection à toutes les femmes. » Le vernis « ange gardien » devrait être commercialisé d’ici à deux ans au plus tard.

Par Céline Lison http://www.nationalgeographic.fr/

Rabanal

  • Invité
Bonjour, j'ai été victime d'un accident, avant de prendre ma voiture un jeune homme m'avait offert un verre et je lui avais proposé de le raccompagner car celui ci était à pied . Je ne me souviens que du moment avant la prise de ma voiture,et de la prise de celle ci. et la perte de contrôle de mon véhicule a eu lieu environ 2h après ma mise à son volant alors que l'endroit de cet accident était à 20mn de celle ci. J'ai mon permis de conduire depuis 38 ans, dont 30 ans au volant de semi remorque, je suis une femme de 60 ans, j'ai toujours su les limites de ma voiture qui est une voiture sportive et j'ai toujours su mes limites au volant et je n'avais jamais eu d'accident depuis 38 ans de conduite. Le jeune homme qui était dans ma voiture a déclaré que je l'avais pris en stop et ensuite il est partit direct, et ça je ne le sais que depuis peu. S'il m'a versé de la drogue dans mon verre, comme je le suppose maintenant et mon entourage aussi, comment puis je le vérifier car ça fait un mois que j'ai eu cet accident ? Merci de me venir en aide car je n'ai jamais compris cette perte de contrôle de mon véhicule surtout que je n'ai même pas souvenir de l'accident alors que c'est tout le côté gauche de ma voiture qui a été détruit !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour, désolé mais je ne suis pas devin !
Seul Dieu peut en juger !!
Métamorphose d'une pierre que l'on jette : on est responsable de l'action de la lancer, on ne sais jamais où elle va atterrir exactement ... c'est le destin et vous ne pouvez pas vous sentir responsable de vos actes ??

Catherine Rabanal

  • Invité
Si je comprends bien, moi, je dois me sentir responsable d'avoir bu un verre où une personne aurait pu y verser de la drogue ? Contrairement à d'autres qui l'ont fait, à leurs insu également, mais qui eux sont des victimes..? Je ne vous demande pas d'être devin, je vous demande seulement, s'il a été possible que je puisse conduire ma voiture avec ce type de drogue..désolée mais je ne suis pas une consommatrice habituelle et je me pose des questions et je demande des réponses..Si on vous demande si une personne a pu faire des choses à son insu et sans aucun souvenir..quand il s'agit de viol..vous répondez oui...Moi, je vous demande si c'est également possible d'avoir conduit une voiture dans cet état..Merci.

Catherine Rabanal

  • Invité
Et éventuellement si  cette drogue peut un mois après être encore décelable dans mes cheveux..et dois je pour cela porter plainte à la police pour avoir droit à cet examen..bonne soirée à vous.

 

Follow @SOS112FR