Auteur Sujet: La considération du directeur du SAMU de France envers la profession d'ambulancier !!  (Lu 76559 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Et le budget donner au sdis ne va pas dans la poche des dirigeant comparé au patron d'AP.

Et tu penses réellement que chaque prix des transports va dans la poche des patrons ?? tu dois très certainement oublier le fait que les patrons d'AP contribuent aussi à ce que les SDIS aient des budgets de part leur imposition et leurs taxes.

et a payer de jolies vl toutes neuves au chef du sdis  et aux officiers , avec lesquels il peuvent faire un usage perso biensur, donc nos impots sans compter le carburant qui viens sans aucuns doutes des cuves de la casernes donc nos impots aussi , cherche pas a joué sur le sujet tune spp63 tu te plantera a chaque fois

Parce que tu penses aussi que les patrons d'AP ne profitent pas de leurs belles voitures de fonction, et du gasoil qui va avec ? Ça aussi c'est détourner l'argent publique d'une certaine manière.

Le problème est qu'une personne se disant représentant des SAMU Français puisse être aussi mal renseigné sur l'état des SAP en France, et de ses intervenants. Je monte régulièrement des gardes AMU dans le 74, et cela est un département pilote, du SAP au domicile, on en fait à chaque fois. Mais pour cela, il a fallut que les 14 entreprises d'ambulances se mettent d'accord, pour que ces permanences AMU soient faites dans les règles de l'art. Ils ont mit à disposition une fréquence radio en liaison directe avec le SAMU, il ont mit un régulateur ambulancier dans les locaux du SAMU en H24, ils se sont imposés un matériel, de la formation. Il y a même, sur plusieurs stations de ski, un accord entre les rouges et les blancs, les rouges partant sur le SAP (du fait de l'éloignement des AP), et à mi-chemin, on sort la victime du VSAV pour la mettre dans une AP. Comme quoi, quand la volonté est là, ça fonctionne plus que bien. Maintenant, les ETS ont elles toutes la volonté de faire de l'urgence ? j'en suis beaucoup moins sur.

En tout état de cause, alors que ce charmant toubib devrait être là pour trouver des solutions, il ne fait qu'attiser le feu par ces certitudes et sa méconnaissance du dossier, c'est désolant

C'est la deuxieme fois que je suis tout a fait d'accord avec ouin ouin, il se passe quelque chose de bizarre ;D

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
ça va pas être possible d'aller plus loin tous les 2, ma femme veut pas...!!!!

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
ça va pas être possible d'aller plus loin tous les 2, ma femme veut pas...!!!!

Et ben tant pis moi qui esperais tant!!

Hors ligne eayrider33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
??? pourquoi les Ambulanciers ne seraient pas secours d'urgence?
qu'est ce qui aux yeux de RIQUET détermine cette prérogative?
Le véhicule? Ils ont des ASSU(Ambulance de Soins et SECOURS d'Urgences)
La formation?  Les Ambulanciers(surtout ds le Doubs) sont recyclé chaque année et sont titulaire de l'AFGSU 2

Bonjour: ce quiest et qui existe dans le doubs, en hautes savoie, dans le dept de L'Ain, est digne d'une profession, mais malheureusement il en est pas de même dans la majorité des entreprises en France. une region, ou un departement ne représente pas du tout une profession toute entiere.  il faudrait reformer cette profession, rendre des contrôles plus strict, contre certaines entrepr'ises qui roulent avec des ambulances rouillées cabossées sans chauffage, dont a l'interieur de la cellule ont entend que le bruit du moteur et des rotules mortes. il faudrait rendre obligatoire un équipement complet, avec obligation que seul ceux qui ont la compétence de faire de l'urgenc emedicales soient autorisé avec des moyens appropriés, vehicules veritablement assu et non ces fourgon trafic surelever ou pour medicalser il n' y a aucune place. rendre obligatoire les chassis cellules, comme seules vehicules ayant la norme ASSU pour intervenir dans le domaine de l'urgence medicale. Changer la formation de l'ecolme ambulancier,  cela necessitte une nouvelle reforme, avec obligation de former des gens avec des multiparametrique, dsa,  saturometres, tension manuel et non ces mini tensiometre electrique , qui ne donne jamais la realité d'une tension.  il faut former les gens  a leur apprendre réellement les situations d'urgences medicales, avec une partie stage de trois mois uniquement dans des entreprises d'ambulances équipés en matériel et vehicules, dont le devoir devra apprendre aux stagieres les différentes formes d'urgences, les différentes pathologies, comment intervenir, apprendre a regarder une patiente, un patien, savoir comprendre avec calme sans aucune precipitation, leur apprendre l'utilisation de materiels, savoir apprendre a passer des bilans, savoir faire face a une urgence quelle quelle soit. apprendre a veritablement savoir conduire une ambulance, dans les différentes situations d'urgences, car beaucoups ne savent pas conduire en urgences, exemple une colonne vertebrale. savoir eviter des trous, des bosses, savoir passer des dos dane avec une grande douceur, savoir prendre le temps de transporter, et non de diriger une personne comme un sac a pattates. je pense honnetementquela nouvelle formation devrait durer un an avec des notations, et des sanctions envers ceux qui ne serait pas capable de suivre la formation ou passerait cette formation comme une simple partie de vacance. rendre obligatoire les recyclages trimestrielles. je pense que le jour ou cette profession se dirigera vers cette orientation, alors elle evoluera dans le bon sens. il y a besoin d'un grand coup de balais. cela est necessaire. il serait necessaire que le gouvernement nomme un délégué ministeriel, ou un mandataire professionnel qui se rendrait dans chaque société de chaque departement et face l'inventaire complet des vehicules, du materiel et de leurs installations. de dresser un rapport complet sur la table du ministere. les resultats serait effarent. je vous le garantie.

Hors ligne eayrider33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Et le budget donner au sdis ne va pas dans la poche des dirigeant comparé au patron d'AP.

Et tu penses réellement que chaque prix des transports va dans la poche des patrons ?? tu dois très certainement oublier le fait que les patrons d'AP contribuent aussi à ce que les SDIS aient des budgets de part leur imposition et leurs taxes.

et a payer de jolies vl toutes neuves au chef du sdis  et aux officiers , avec lesquels il peuvent faire un usage perso biensur, donc nos impots sans compter le carburant qui viens sans aucuns doutes des cuves de la casernes donc nos impots aussi , cherche pas a joué sur le sujet tune spp63 tu te plantera a chaque fois

Parce que tu penses aussi que les patrons d'AP ne profitent pas de leurs belles voitures de fonction, et du gasoil qui va avec ? Ça aussi c'est détourner l'argent publique d'une certaine manière.

Le problème est qu'une personne se disant représentant des SAMU Français puisse être aussi mal renseigné sur l'état des SAP en France, et de ses intervenants. Je monte régulièrement des gardes AMU dans le 74, et cela est un département pilote, du SAP au domicile, on en fait à chaque fois. Mais pour cela, il a fallut que les 14 entreprises d'ambulances se mettent d'accord, pour que ces permanences AMU soient faites dans les règles de l'art. Ils ont mit à disposition une fréquence radio en liaison directe avec le SAMU, il ont mit un régulateur ambulancier dans les locaux du SAMU en H24, ils se sont imposés un matériel, de la formation. Il y a même, sur plusieurs stations de ski, un accord entre les rouges et les blancs, les rouges partant sur le SAP (du fait de l'éloignement des AP), et à mi-chemin, on sort la victime du VSAV pour la mettre dans une AP. Comme quoi, quand la volonté est là, ça fonctionne plus que bien. Maintenant, les ETS ont elles toutes la volonté de faire de l'urgence ? j'en suis beaucoup moins sur.

En tout état de cause, alors que ce charmant toubib devrait être là pour trouver des solutions, il ne fait qu'attiser le feu par ces certitudes et sa méconnaissance du dossier, c'est désolant

C'est la deuxieme fois que je suis tout a fait d'accord avec ouin ouin, il se passe quelque chose de bizarre ;D

Dans  ce dossier sdis et ambulancier privées on ne peu comparer ce qui n'est pas comparable. tout d'abord cher monsieur, les budgets ne vont pas dans les poches des entreprises d'ambulances privées. expliquez donc comment une entreprise qui interviens pendant sa permanence sedoit de faire 60% de remise sur sa facturation avec une tarification minable qui est dénoncé depuis 2000, ou une expertise faites avait demontré en rhones alpes que le cout des charges avait en dix ans augmenter de plus de 200%, alors que la tarification elle n'avait augmenter que de 11%. chercher l'erreur. ensuite les budgets alloués au sdis n'ont rien a voir avec celui des ambulances privées. la qualification n'a strictement rien a voir avec celle des pompiers volontaires. des pompiers volontaires et professionnels ne sont pas diplomé d'Etat comme le sont les salariées ambulanciers privées. les pompiers n'ont pas les obligations d'avoir de diplome d'Etat pour intervenir au domicile, alors que les ambulances privées en ont cette obligation. les investissements vehicules et materiels sont paayer non pas par les pompiers, mais par une partie l'Etat et l'autre le conseil général et regionale, sur le dos des contribuables, alors que les entreprises d'ambulances privées elles , ne disposent d'aucune aides financieres, aucune enveloppes rien. elles sont obliger d'emprunter. le cout d'un chassis cellule reviens entre 85000 euro a 120.000 euro. l'investissement du materiel coute en totalité plus de 60.000 euro environs comprenant scop defibrilator, satuo dsa et tout le materiel moderne d'intervention detecteur de monoxyde de carbone, etc etc etc. l'achat d'ambulances de pompiers et de son materiel fait partie d'un appel d'offre, c'est a celui qui fera le moins chere qui emportera le marché, ce qui n'est pas le cas chez les ambulances privées. voilà cher monsieur. je rejpoins mon collegues de la haute savoie, il a raison de dire que la profession a su s'organiser les entreprises ont intelligemment décidé de s'unir d'investir , se former, pour parvenir a avoir un equipement remarquable, d'être un pa

Hors ligne eayrider33

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
suite: d'être un partenaire du samu d'Annecy. je le sait pour avoir exercer dans la region pas loin . malheureusement ce qui se fait dans certains departements bon nombres de chefs d'entreprises d'autres departement n'ont rien compris et on fait la sourde oreille a la csnsa, la fnap, qui oeuvrait dans le bon sens. c'est la le probleme.  amitié