Auteur Sujet: Pandémie de grippe : aviaire, mexicaine, espagnole, du cochon H1N1, du canard H5N1 ...etc  (Lu 78980 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Christian36120

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 48
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Pour le moment, le vaccin n'est pas obligatoire, et d'après les déclarations de R. BACHELOT, il ne devrait pas l'être dans le futur.
Donc, tu ne peux pas les forcer.

Demander un courrier? pourquoi faire ? Etre couvert contre quoi ?

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
tu l'as trouvé ou ton vaccin H1N1, car il n'a pas encore l'autorisation de mise en service ?

Hors ligne kayser59

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 384
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
au pharmacien: influvac 2009/2010
il est indiqué vacciner pour:
A/Brisbane/59/2007 (H1N1)
A/Brisbane/10/2007 (H3N2)
A/Uruguay/716/2007
B/Brisbane/60/2008

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
voilà encore une désinformation qui risque d'être dangereuse.

NON tu n'es pas immunisé par ce vaccin contre la grippe A mexicaine.


Ce virus grippal est apparu vers Avril 2009, or si tu lis bien la première ligne de la composition de ton vaccin, tu te rendras compte que la souche utilisée date de 2007. Or le virus de la grippe A mexicaine était inconnu en 2007. Sache que par exemple, la grippe espagnole du début du 20ième Siècle était aussi une grippe A H1N1 et qui n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui.

Voilà un peu de lecture

Citer
Les virus grippaux sont de type A, B ou C, les A et B sont les plus pathogènes, les A les plus fréquents.

Les sous-types responsables de grandes épidémies ont été les suivants :
- 1918/1977 A(H1N1), grippe espagnole/russe
- 1957 A(H2N2), grippe asiatique
- 1968 A(H3N2), grippe de Hong Kong
- 2001 A(H1N2)

Jusqu’en 1977, l’arrivée d’un nouveau sous-type « chassait » le précédent. Mais, depuis 1977 où un virus A(H1N1) est réapparu, les sous-types A(H3N2) et A(H1N1) ont circulé à tour de rôle, voire concomitamment.

Depuis 1978, la formulation vaccinale comprend, chaque année, les 3 souches de virus grippaux responsables d’épidémies chez l’homme : deux virus de type A (H1N1 et H3N2) et un virus de type B. La composition est choisie au mois de février par l’OMS.

Par exemple en 2008-2009 :
- Une souche analogue à A/Brisbane/59/2007 (H1N1)
- Une souche analogue à A/Brisbane/10/2007 (H3N2)
- Une souche analogue à B/Florida/4/2006 ou B/Brisbane/3/2007

Et en 2009-2010 :
- 1 variant du sous-type A (H1N1) : A/Brisbane/59/2007 -like virus
- 1 variant du sous-type A (H3N2) : A/Brisbane/10/2007 -like virus
- 1 variant du type B : B/Brisbane/60/2008 -like virus

Le virus actuellement responsable de la grippe "mexicaine" ou "porcine" est appelé variant du sous-type A H1N1 2009 et n’est dons pas compris dans la vaccination grippale saisonnière puisqu’on l’a vu émerger en avril 2009. Il serait la recombinaison de 4 virus (2 porcins, 1 aviaire et 1 H3N2) ce qui est rarissime.

L’intérêt est donc majeur de se vacciner avec les 2 vaccinations, surtout que le H1N1(2009)v circule beaucoup plus que le saisonnier !

Hors ligne qué métier

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 14
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
le vaccin arrive mi octobre, cela se passera dans des hopitaux ou cliniques, mais pas par medecin traitant, et il n'est pas obligatoire.

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
le vaccin arrive mi octobre, cela se passera dans des hopitaux ou cliniques, mais pas par medecin traitant, et il n'est pas obligatoire.

t'es sur de ce que tu avances là ? Car c'est pas ce que dit le plan grippal.

Christophe, toujours égal à toi même....

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Pour info et en soutien à kayser59 qui a peut être mal expliqué  ;)

voici ce que dit le site :

http://www.pandemiedegrippe.com/2009/05/07/vaccin-contre-la-grippe-saisonniere-2009-2010-vaccin-contre-la-grippe-porcine-h1n1/

En février 2009, l’Organisation mondiale de la santé (OMS)  recommandait que les vaccins utilisés au cours de la saison grippale 2009-2010 (hiver de l’hémisphère Nord) renferment les souches suivantes:

un virus de type A/Brisbane/59/2007 (H1N1)
un virus de type A/Brisbane/10/2007 (H3N2)
un virus de type B/Brisbane/60/2008.

Une rencontre organisée par l’Organisation mondiale de la santé aura lieu dans quelques jours.
À l’ordre du jour, la vaccination contre la grippe pour la saison 2009-2010.


pour le reste de l'article le lire sur le site mentionné  ;)

en plus     http://www.service-public.fr/actualites/00348.html
Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination

Prévention   (23/09/2009)  Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination :

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée. Elle doit se dérouler du 21 septembre au 31 décembre.

Quant à l'obligation
Les obligations de l’employeur au travail en cas de pandémie grippale ( grippe A/H1N1)

En matière de santé - En cas de pandémie
Identifier les activités exposant à des contacts fréquents et nombreux avec le public
Organiser le travail pour limiter les contacts au sein de l’entreprise
Informer sur l'importance de l'hygiène des mains et respiratoire
Estimer les besoins en masques et en produits d’hygiène
Former au port de masques de protection respiratoire
Les autres recommandations - Pour en savoir plus
 http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/sujet-3316-grippe-a-et-travail-les-obligations-de-l-employeur

En matière de santé

Selon l’article L.4121-1 du code du travail, l’employeur a une obligation de sécurité de résultat : il doit prévenir des risques pouvant aboutir à un accident du travail ou à une maladie professionnelle.
Il doit assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés


En cas de pandémie

En cas de pandémie, comme en matière de santé, en général, l’employeur doit assurer la santé et la sécurité de tous ses employés avec une obligation de résultat (art. L. 4121-1 du Code du travail).

Les différentes actions :
Identifier les activités exposant à des contacts fréquents et nombreux avec le public
Identifier les activités exposant à des contacts fréquents et nombreux avec le public comme le travail des caissières, de certains personnels des banques, des personnes assurant l’accueil du public …
Organiser le travail pour limiter les contacts au sein de l’entreprise

Informer sur l'importance de l'hygiène des mains et respiratoire
Informer sur l'importance de l'hygiène des mains: se laver les mains en comptant jusqu’à 30..)
Estimer les besoins en masques et en produits d’hygiène
L’employeur doit estimer les besoins en masques et en produits d’hygiène (savon, solution hydroalcoolique…) ainsi que les modalités de stockage et de mise à disposition
Former au port de masques de protection respiratoire

Les autres recommandations

L’employeur doit rédiger des consignes limitant le risque de transmission de la maladie à l’intérieur de l’entreprise : bien expliquer la conduite à tenir en cas de suspicion d’un cas de grippe dans l’entreprise…)
Il doit informer sur les comportements sécuritaires à adopter : limiter les déplacements, limiter les visites aux personnes malades, éviter les lieux de rassemblement, modifier les habitudes sociales (ne pas embrasser, ne pas serrer les mains...)


SOURCES : INRS: Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles :

http://www.inrs.fr/dossiers/pandemiegrippale.html

Mon employeur peut-il m’obliger à me vacciner contre la grippe H1N1 ?

Non, public ou privé, l’employeur ne peut vous obliger à vous vacciner contre la grippe H1N1. Même le ministère ne le peut pas : les articles L 3111-1 et suivants du Code de la Santé Publique indiquent que le Ministre peut énoncer des recommandations de vaccination, mais que les obligations de vaccination (dont le refus peut être sanctionné) appartiennent à la Loi seulement. C’est assez logique, s’agissant d’un acte médical. Or il n’y a pas de loi imposant cette vaccination.

En cas de problème avec un « supérieur»  trop zélé, adressez vous à un responsable syndical de votre établissement ou à l’inspection du travail, car son insistance relève du Code Pénal :

Abus d’autorité avec atteintes à la liberté individuelle

Article 432-4 du Code Pénal : « Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100000 euros d’amende.»

Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 (Journal Officiel du 22 septembre 2000)

(Source : Syndicat infirmier )  http://www.syndicat-infirmier.com/

http://fr.novopress.info/31764/mon-employeur-peut-il-m%e2%80%99obliger-a-me-vacciner-contre-la-grippe-h1n1/


Hors ligne kayser59

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 384
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
donc en gros je dois leur faire un courrier rappelant les risques de notre métier (nombreux contacts), les précautions à prendre (comportements sécuritaires), le matériel dispo (manugel, lingettes, gants, masques, etc...), leur proposer de les vacciner aux frais de l'entreprise en précisant bien qu'il peut toujours y avoir des risques secondaires dont l'entreprise ne pourra pas etre tenue responsable et tout ça en courrier remis en main propre contre signature pour couvrir la société s'ils décident de l'attaquer dans 20 ans...

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
donc en gros je dois leur faire un courrier rappelant les risques de notre métier (nombreux contacts), les précautions à prendre (comportements sécuritaires), le matériel dispo (manugel, lingettes, gants, masques, etc...),

Un courrier ou une note de service, ça dépend comment vous fonctionnez dans l'entreprise


leur proposer de les vacciner aux frais de l'entreprise en précisant bien qu'il peut toujours y avoir des risques secondaires dont l'entreprise ne pourra pas etre tenue responsable et tout ça en courrier remis en main propre contre signature pour couvrir la société s'ils décident de l'attaquer dans 20 ans...

Que tu leur proposes de payer le vaccin c'est bien mais je pense que tu ne peux pas mentionner que l'entreprise ne peut être tenue pour responsable en cas d'incident, le mieux est de t'adresser à un conseil (avocat) ou médecin du travail.

Attention il y a deux vaccins :
le 1er celui de la grippe saisonnière
le 2ème celui de la grippe A  fait trois semaines aprés le 1er. (sauf erreur)

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Kayser, tu n'as rien à faire. Ta seule obligation est de mettre le matériel à disposition (manugel, masques FFP2 et chirurgicaux, lunettes anti-projection, gants ect..). Tu es un chef d'entreprise, et pas une maitresse d'école maternelle, tu dois avoir en face de toi des professionnels et non des gamins qui attendent.

Pour ce qui est de la vaccination, tu ne peux légalement que la conseiller, et encore, pas de manière trop insistante. Si un accident de vaccination arrivait à un de tes employé, et si tu as insisté pour qu'il la fasse, là tu pourrais être tenu pour responsable.

Il serait bien, vu que tu as l'air de prendre les choses à cœur, de mettre en place un protocole de prise en charge, de transport et de désinfection dans le cas d'un transport de grippe A. Et à la condition express que tu respecte bien le temps de désinfection avant d'envoyer tes équipes sur une autre intervention, on pourra rien te reprocher

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
bonjour a tous

une petite anecdote qui m'est arrivé lors d'un transfert d'une personne avec des syndromes grippaux

nous arrivons dans le service, le patient avec un masque ffp2 et le personnels nous remet un masque chirurgical

je dis euh normalement c'est l'inverse

et je vois un masque ffp2 sur un chariot, et je demande si je peux pas plutot en prendre un comme ça

refus des AS et IDE "j'ai eu des consignes de vous donner celui la"

bref

une fois à l'intérieur de l'ambulance échange des masques (je vous rassure pas entre nous mdr)

mais FFP2 pour nous et chirurgical pour le patient

bref, ça fait réflechir

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
    • Voir le profil
Surprenant !
Pourtant, c'est pas faute de pas avoir etait mis au courant car les consignes de sécurité et les protocoles tournent bien ...

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
non, cela ne m'étonne pas, a chaque fois que j'ai fait une suspicion de grippe H1/N1 le personnel de l'hopital met des masques chirurgicaux et non le FPP2E

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
je pense qu'il faudrait un peu plus axer l'information sur les différent types de masques ?
Donc :
Pour éviter la transmission du virus de la grippe A H1N1 par les voies respiratoires, il est recommandé de porter un masque. Quels sont les masques les plus adaptés et comment choisir entre masques anti-projections et masques FFP2 ?

Différents types de masques - Il existe deux types de masques :
-  des masques fins dits masques anti-projections ou chirurgicaux. Ces masques doivent être portés par les personnes malades, dès les premiers symptômes grippaux pour limiter la contagion de l'entourage. Pour un prix de 25 centimes l'unité, ils protègent pendant environ 4 heures ;
-  des masques plus épais dits masques FFP2 (pour Filtering Facepiece Particles de type 2) ou masques filtrants. Ils sont réservés aux professionnels, non malades, amenés à être au contact des malades pendant la pandémie (personnel de santé et des services de secours). Pour un prix de 1 à 2 € l'unité, ils protègent entre 3 et 8 heures.

Les premiers évitent les projections, les seconds évitent l'inhalation des particules responsables de la transmission de la grippe A H1N1.

La taille des masques est standard. Cependant, il existe des masques pédiatriques anti-projections pour les enfants âgés entre 1 et 12 ans.

Comment se procurer des masques anti-grippe ?
Les masques anti-projections sont distribués gratuitement en pharmacie sur présentation d'une ordonnance délivrée par son médecin traitant. En France, un stock d'un milliard de masques est assuré par l'État.

Dans le cadre du plan de continuité, il est conseillé aux entreprises, notamment celles où les professionnels sont en contact direct et prolongé avec le public, de se procurer des masques FFP2. C'est l'employeur qui est responsable de l'achat et la distribution de ces masques dans son entreprise.
Comment utiliser les masques anti-virus?

Bien qu'hypoallergénique, l'utilisation d'un masque FFP2 est déconseillée aux personnes ayant des problèmes respiratoires. Dans ce cas, consultez votre médecin traitant qui saura vous proposer des solutions alternatives.

Pour assurer une protection efficace :

-  chaque masque doit être présenté en sachet individuel pour garantir l'absence de pré-contamination ;
-  le masque doit être complètement déplié et correctement ajusté sur le visage ;
-  il ne doit pas y avoir d'espace entre le masque et la peau au risque de supprimer toute protection. Soyez vigilant si vous avez une moustache ou une barbe qui pourrait gêner l'étanchéité ;
-  ne touchez pas le masque une fois installé pour ne pas le détériorer ou le contaminer avec vos mains ;
-  lorsque la limite du temps de protection du masque est atteinte, il faut le retirer, le jeter dans une poubelle hermétique, se laver les mains et mettre un nouveau masque. Si le masque est retiré avant la fin du temps de protection théorique, il est déconseillé de le remettre.

A savoir :
Les masques doivent porter toutes les indications imposées par l'Union Européenne à savoir le nom du fabricant, le marquage CE ainsi que la référence et la classe d'efficacité du masque (ex : FFP2).

Les masques avec soupapes sont à déconseiller car celles-ci peuvent laisser passer le virus.

Avec ou sans masque, respectez toujours les consignes élémentaires d'hygiène comme se laver les mains régulièrement au savon ou les désinfecter avec du gel nettoyant.

En cas de pandémie de grippe A H1N1, il est important de bien connaitre les précautions élémentaires à prendre chez soi. Le virus de la grippe A se transmet par voie aérienne et par contact rapproché avec un malade ou avec des objets touchés par le malade. http://www.pratique.fr/grippe-a-precautions-a-prendre-a-maison.html

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
    • Voir le profil
Ba on ne peut pas plus, les protocoles sont clairement détaillés ....  ::)