Auteur Sujet: Syndrome de diogene ou TOC ?  (Lu 47315 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Syndrome de diogene ou TOC ?
« le: 06 février 2008, 17:45:02 pm »
Salut à tous,

Quelqu'un a-t-il déjà entendu parler du syndrôme de Diogène.
Si oui, peut-il me dire les symptômes, causes et traitements (s'il existe)

Pour certaines réponses que je vois déjà venir, Oui j'ai été sous Google, mais j'aimerais simplement un complément d'info

Merci

Axel

Hors ligne lhamo dondup

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 142
  • Sexe: Homme
  • IDE ex-ambulancier
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #1 le: 06 février 2008, 21:03:41 pm »
Salut Axel,
as-tu essayé ce forum ?  http://teemix.aufeminin.com/forum/psycho1/__f40452_psycho1-Maladie-syndrome-de-diogene-besoin-d-aide.html

en attendant un peu de lecture ... Syndrome de Diogène : ces milliardaires qui vivent dans des taudis  :o
Après la découverte du corps d'une octogénaire, morte chez elle depuis plusieurs mois. « Sa chambre ressemblait à un taudis.
Des piles de magazines s'y entassaient jusqu'au plafond. On ne pouvait parvenir à son lit qu'en franchissant un amoncellement d'objets jonchant le sol. Une odeur suffocante régnait dans ce bel appartement du XVIe arrondissement de Paris. Il ne fallait toucher à rien sous aucun prétexte », confie Florence, 55 ans : elle décrit la vision qu'elle a eue de l'appartement de sa tante, il y a quelques mois, lors d'une visite.

Comme de nombreuses personnes (2 000 à Paris), cette personne était atteinte du syndrome de « Diogène », du nom du philosophe grec du Ve siècle avant Jésus-Christ (voir ci-dessous). C'est cette « maladie » qui a coûté la vie à une octogénaire, en Haute-Savoie, dont le corps a été découvert après plusieurs mois, dans son capharnaüm.

« Ce qui caractérise les diogènes, c'est une accumulation d'objets hétéroclites, leur aspect hirsute et leur refus de toute aide, définit Laurence Hugonot, médecin gériatre dans un hôpital parisien. Seul un porteur de panier de quelques vivres, un habitué qui ne remet pas en cause leur mode de vie, est autorisé à pénétrer dans leur antre. »

Si quelques-uns vivent à la rue, la plupart sont aisés, et restent cloîtres chez eux, reclus dans leur incurie, derrière leur rempart de coquilles d'huîtres, de paperasses, de poupées de foire… « Ils risquent d'être brûlés dans l'incendie de leur appartement devenu insalubre, de mourir gelés pour avoir ouvert des fenêtres… », avertit le docteur Jean-Claude Monfort. Dans les années 1930, à New York, deux frères milliardaires vivant comme des Diogènes étaient décédés… étouffés sous l'éboulement d'une tranchée située au milieu des objets qu'ils avaient accumulés.

Comment s'explique cette pathologie ? « Par une sorte de cataclysme survenu entre 0 et 3 ans, répond le Dr Jean-Claude Monfort. Se retrouvant seul, en carence affective, l'enfant, pour survivre, aurait été amené à faire un choix non conscient : ne jamais compter sur autrui. Mais, parvenues à l'âge adulte, ces personnes, à l'intelligence hors norme, et à la personnalité affirmée, peuvent s'effondrer d'un instant à l'autre. »
Un syndrome difficile à soigner

Des personnes, le plus souvent âgées et aisées, qui entassent chez elles des tonnes d'immondices et de paperasses, ne veulent y recevoir personne et qui affirment n'avoir besoin de rien : le syndrome aboutit parfois à la mort, et trouve sa source au Ve siècle avant Jésus-Christ. Il fait référence au philosophe grec Diogène, qui vivait dans un tonneau et méprisait les hommes.

Le syndrome est difficile à appréhender pour les médecins. « Pour résumer leur mode de vie extrême, les Diogènes ont besoin de tout, mais déclarent n'avoir besoin de rien, définit le docteur Jean-Claude Montfort. Toute la difficulté est de les découvrir, et de prévenir une catastrophe. »

Découvrir qu'un proche souffre du syndrome de Diogène n'est déjà pas chose aisée. « Lorsqu'on est alerté par un voisin, en raison d'une odeur insupportable -certains vivant avec des cadavres d'animaux- il faut agir avec tact et prudence, les amener à accepter une aide, sans jamais les brusquer », explique Isabelle Péan, conseillère en économie sociale et familiale au Centre local d'information et de coordination gérontologique (Clic), qui mène actuellement une étude. « Priver brutalement un Diogène de son environnement peut entraîner un stress majeur, voire une mort par suicide », ajoute-t-elle.

Le traitement se compose généralement d'une admission dans un hôpital spécialisé ou une unité de gériatrie. Un suivi est ensuite effectué par des services sanitaires, qui vérifient que le patient n'est pas en train d'effectuer un retour à ses conditions de vie antérieure. Le plus difficile consiste souvent à détecter que la personne est atteinte du symptôme, qui intervient en principe chez des personnes âgées atteintes de solitude après la mort d'un proche, d'un conjoint. Il se caractérise par un isolement social, un refus de toute aide, et une négligence extrême de l'hygiène corporelle et domestique.

Mieux comprendre le syndrome de Diogène
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/01/20110118-142124.html

Hors ligne mbretagne

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #2 le: 20 février 2008, 07:58:51 am »
Bonjour,
mon fils de 20 ans a les  caractéristiques du syndrome de diogène, cette maladie est-elle possible chez les jeunes ?


Hors ligne Yann Durst

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 22
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier/A-S/Formateur de formateur de sec
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #3 le: 28 février 2008, 13:49:35 pm »
Je ne vais rien t'apprendre mais voilà ce que j'en sais  ^-^
Se sont les gens qui se clochardise chez eux et qui vivent volontairement dans les détritus.
A l'époque ou j'étais a la BSPP j'ai fait des interventions chez des gens souffrant de maladie.
A l'époque j'ignorais que cela portait un nom, je l'ai su que bien plus tard !

Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement conduisant à des conditions de vie insalubres.

Le syndrome de Diogène a été décrit en 1975 par Clark pour caractériser, chez la personne âgée, un trouble du comportement associant une négligence extrême de l’hygiène corporelle et domestique ainsi qu’une syllogomanie (accumulation d’objets hétéroclites) qui conduisent à des conditions de vie insalubres. Le diagnostic est clinique et nécessite la visite de l’habitat.

La littérature tend à classer un tel syndrome parmi les " entasseurs pathologiques ". Ces derniers se différencient des collectionneurs du fait d’un entassement sans ordre, ni méthode, d’objets hétéroclites.
Pour Saladini, l’entassement est " un symptôme transnosographique " qui peut être relevé dans les troubles obsessionnels compulsifs, les schizophrénies, les démences, le syndrome de Diogène et chez des sujets cérébro-lésés.

On se souvient généralement des syndromes de Diogène rencontrés, qualifiés de " curiosité gériatrique marquante ".
C’est notamment notre rencontre avec Madame D., dans le cadre de la psychiatrie de liaison, et le décalage important entre la façon dont elle s’est présentée à nous et les faits rapportés par sa fille sur l’état de saleté de son domicile, qui nous ont conduit à analyser la littérature afin de mieux appréhender le syndrome de Diogène.

En dehors de toute pathologie psychiatrique ou d’altération cognitive, le syndrome de Diogène correspondrait à une réaction au stress spécifique du sujet âgé, survenant sur une personnalité prédisposée comportant des traits d’anxiété, d’humeur morose et d’attitude de retrait.
Cette réaction constituerait une attitude active et non une dégradation passive.

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #4 le: 28 février 2008, 23:22:08 pm »
J'ai pu remarqué cela chez une personne. C'est assez flippant je dois dire

Hors ligne jfbeaulieu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #5 le: 28 août 2008, 19:09:36 pm »
C’est quelqu’un qui néglige son hygiène corporelle, entasse des montagnes d’objets inutiles (collectionneur), quelqu’un qui ne veut rien jeter, qui a un comportement suspicieux, asocial, querelleur. Les gens âgés  en sont plus souvent victimes. Je faisais des recherches là-dessus parce que mon père en est atteint pour sûr. Ils disent ne pas connaître les causes de la maladie mais je n’ai aucun doute qu’il y a une part génétique, malheureusement pour moi. Le coté asocial, le désordre, parfois même la négligence corporelle, quoi que je peux éprouver de la honte et corriger temporairement ci et ça si on me fait une remarque, mais lui apparemment non. Il était déjà comme ça quand il avait 40 ans mais en moins pire ; acheter continuellement des objet et de la nourriture et laisser traîner de la nourriture pourrie partout et offrir une tranche de pain alors que les vers et les mouches abondent dans le sac c’est vraiment avoir perdu complètement toute notion d’hygiène.
Il n’y a pas de traitement possible si la personne refuse de reconnaître son état. Comme la personne atteinte est généralement intelligente et méfiante c’est assez difficile de la faire traiter parce qu’a part se faire des ennemis et dégoûter le voisinage la personne n’est pas dangereuse. Une chose que je n’ai pas compris encore c’est les cris de jouissance lors de défécations, ça je n’ai trouve aucune mention de ça sur un site, peut-être a-t-il deux maladies en même temps.

Diogène

  • Invité
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #6 le: 31 août 2008, 20:17:16 pm »
Salut cela ne s'attrape pas comme un virus  8)
Le syndrome de Diogène est un syndrome décrit par Clark en 1975 pour caractériser un trouble du comportement de la personne âgée conduisant à des conditions de vie négligées, voire insalubres.

Ce syndrome associe entre autres :
    * Une négligence parfois extrême de l'hygiène corporelle et domestique,
    * Une accumulation d'objets hétéroclites nommée également syllogomanie,
    * Un déni de son état, associé en conséquence à une absence de toute honte,
    * Un isolement social selon les critères habituellement admis dans sa culture,
    * Un refus d'aide concernant cet état, celle-ci étant vécue comme intrusive ;
    * Une personnalité pré-morbide : soupçonneuse, astucieuse, distante, tendant à déformer la réalité (là encore selon les critères culturels en cours).

             

Un vieillard affamé et un cadavre dans les détritus  :o

C'est en voulant porter assistance à un vieil homme qui réclamait à manger depuis sa fenêtre, qu'un voisin et les pompiers ont découvert, vendredi soir, dans un appartement du centre d'Agen, un corps en état de décomposition qui gisait au milieu d'un amas d'immondices.

La scène se passe peu avant 20 heures, vendredi.
« C'est ma patronne qui a entendu un homme crier pour dire qu'il avait faim, que son fils était parti avec les clefs », relate Rachid employé au restaurant Ratafia, rue Voltaire à Agen, juste en face de cet appartement du premier étage d'où venaient les cris.
Le jeune homme poursuit : « Ma patronne m'a demandé de lui préparer un repas et de lui porter. Comme la porte d'entrée était fermée, j'ai dû prendre une échelle pour lui passer l'assiette par la fenêtre. Il tremblait de tout son corps et parlait un mélange de français et d'espagnol. J'ai tout raconté à ma patronne et elle a aussitôt décidé d'appeler les secours ».

Sur place, après avoir réussi à pénétrer dans l'appartement, les pompiers sont tombés sur un amoncellement de détritus. « Dans le couloir, on marchait sur 50 centimètres de cartons, de vêtements et objets en tous genres, relate l'un d'eux. Certaines pièces n'étaient même plus accessibles. Elles étaient remplies de déchets à hauteur d'homme ». Dans ce capharnaüm, les secours ont découvert dans une chambre le corps d'un homme, mort depuis plusieurs jours.
Le syndrome de Diogène :
La victime est le locataire de l'appartement. Il vivait là avec ses parents en vase clos. « Ils ne recevaient jamais personne chez eux, explique une voisine. Il m'arrivait de croiser le père et la mère le soir lorsqu'ils partaient faire les poubelles et ramasser ce qui traînait dans les rues. Je n'imaginais pas qu'ils entassaient tout ce qu'ils trouvaient dans l'appartement ». Une manie bien connue sous le nom de syndrome de Diogène.

Âgé de 83 ans, le père a été transporté par les pompiers au centre hospitalier Saint-Esprit. Quant à la mère, elle était portée disparue hier matin jusqu'à ce que la police, lancée à sa recherche, ne retrouve sa trace à l'hôpital de Monbran où elle avait été admise au service gériatrique voilà quelques semaines. Une autopsie du corps du fils, qui était malade, a été demandée. La piste criminelle était écartée hier soir.

L'appartement avait déjà été vidé de ses immondices en 2008  :-X
C'est donc la faim, après la mort de son fils, qui a poussé l'octogénaire à ouvrir une fenêtre pour réclamer à manger et permis de découvrir dans quel état d'insalubrité se trouvait leur appartement dont les volets étaient en permanence fermés.
Le premier adjoint au maire d'Agen, Bernard Lxxxt, n'a pas été surpris d'apprendre ce qui s'était passé. « Ils étaient connus des services sociaux, mais ils refusaient toute aide. Déjà en 2008, nous avions fait vider complètement l'appartement.
On savait que les parents avaient des troubles psychologiques, qu'ils étaient atteints du syndrome de Diogène, mais on était loin de s'imaginer qu'ils entassaient encore des détritus ».

Hors ligne marine

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 56
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #7 le: 31 août 2008, 20:53:44 pm »
A priori non ce n'est pas contagieux car c'est un syndrome (comme le Syndrome de Dawn ou Gilles de la Tourette), je penche donc également pour la composante génétique  ::) Pour autant une prédisposition génétique ne signifie pas systématiquement que la personne développera la maladie.

Comment peut-on appréhender ce trouble du comportement :
s’agit-il d’une réaction pathologique de retrait pouvant évoquer une conduite délirante de type paranoïaque (le syndrome est donc rattaché à une pathologie psychiatrique) ou le libre choix d'un mode de vie ?

En dehors de toute pathologie psychiatrique ou d’altération cognitive, le syndrome de Diogène correspondrait à une réaction au stress spécifique du sujet âgé, survenant sur une personnalité prédisposée comportant des traits d’anxiété, d’humeur morose et d’attitude de retrait. Cette réaction constituerait une attitude active et non une dégradation passive.

Dans la littérature anglo-saxonne récente apparaît un consensus considérant qu’au moins la moitié des patients " Diogène " souffre de pathologies psychiatriques, notamment : démence, alcoolisme, paraphrénies, mais aussi schizophrénie chez des cas jeunes, et enfin TOC.  

napoléonaube

  • Invité
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #8 le: 31 août 2008, 21:03:09 pm »
Pour apporter ma pierre à l"édifice, c'est la première fois que j'entends le terme de syndrome de diogène, j'avais vu un reportage sur ce genre de personne sur m6 ou des gens vivait dans des tas d'immondice qui se négligeait et qui se renfermait sur eux meme, je ne sais pas si ces gens sont heureux mais si ils veuillent vivre comme ca ,c'est leur choix mais bon,c'est pas meme malheureux d'en arriver la, a ce stade la!

Coccinelle

  • Invité
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #9 le: 31 août 2008, 21:06:08 pm »
ouais... le plus dur c'est pour les secouristes quand ils interviennent  :-X  à vomir, beurk.... :beurk11:   :pascontent:

Le syndrome de Diogène.... Ce terme est utilisé dans la littérature depuis 1975 pour désigner des situations universelles, connues depuis toujours. Les appellations antérieures étaient d'une grande diversité,  comme par exemple les "mendiants thésauriseurs" ou le "social breakdown syndrome" ou encore le “self-neglect syndrome”. Ces situations rares restent méconnues et mal connues.

L'histoire de Diogène:
Diogène, encore appelé Diogène le cynique,  est né à Sinope 413 ans avant JC et est décédé en 324 avant JC à Corinthe. Ce philosophe Grec  aurait vécu sale et seul dans un tonneau, comme un ascète, sans aucun objet personnel. La légende dit même qu'il se serait débarrassé de son écuelle. Enfin et surtout, ce qui caractérise Diogène est son regard critique sur la société.

Diogène est debout dans un tonneau, insensible à son manque d'hygiène corporelle et muni d'une lanterne. Il est connu pour s'être promené au milieu de ses contemporains, équipé d'une lanterne et avoir dit cyniquement :
 "je cherche un Homme, mais je ne vois pas d'Hommes ici".
Il est aussi connu pour sa réplique méprisante à Alexandre le Grand qui était venu le consulter : "ôtes toi de mon soleil"

napoléonaube

  • Invité
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #10 le: 31 août 2008, 21:13:18 pm »
Oui évidement mais faut comprendre la maladie et surtout la personne en elle meme car ca doit pas etre facile tous les jours d'etre atteint de syndrome de diogène moi je suis maniaque!!

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #11 le: 01 septembre 2008, 17:13:15 pm »
ouais , le plus dure c'est pour les secouristes quand ils interviennent  :-X  à vomir, beurk....

Les secouristes ne voient la personne qu'un certain laps de temps, elle vivait dans un EMS, alors je peux te dire que ce n'était pas drôle tous les jours entre le moment de la toilette, du déjeuner ou des sorties  :'(

Coccinelle

  • Invité
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #12 le: 01 septembre 2008, 17:14:34 pm »
C'est quoi un "EMS" Axel ?

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1722
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #13 le: 01 septembre 2008, 17:45:55 pm »
Etablissement de Moyen Séjour ou Emergency Medical Service ou Ey Mec, Silence !

Coccinelle

  • Invité
Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Réponse #14 le: 01 septembre 2008, 18:45:47 pm »
ok merci pour la blonde !!!

et en moyen séjour ça va quand même  ::) y a des aides soignantes pour les soins d'hygiène ?

 

Follow @SOS112FR