Auteur Sujet: Unité Mobile de Premiers Secours Ambulanciers Professionnels (UMPSA-PRO)  (Lu 6670 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
L'Unité Mobile de Premiers Secours Ambulanciers Professionnels (UMPSA-PRO), c'est visiblement la branche professionnelle d'une association de secourisme, l'Unité Mobile de Premiers Secours et d'Assistance (UMPSA), c'est aussi apparemment un service médical événementiel et une société d'ambulances privée spécialisée dans le transport bariatrique en IDF, ils sont aussi un lieu de stage pour la formation d'étudiants en soins infirmiers :

http://www.umpsapro.fr/

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6724
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
A lire sur le site : " Ambulancier, spécialité Urgentiste... "

La profession d’ambulancier telle qu’elle est définie en France est relativement récente comparée aux autres professions paramédicales. Elle est d’autre part assez mal connue aussi bien par l’ensemble des professionnels de Santé que par le grand public. Alors que dire des ambulanciers exerçant dans le domaine de l’urgence comme au sein de l’UMPSAPRO (ou tout aussi bien en SMUR)…

Le Diplôme d’État d’ambulancier est en vigueur depuis août 2007 dans la catégorie des Professions de soin et activités paramédicales du code de la Santé publique. L'ambulancier diplômé est un paramédical du secteur médicotechnique, et l'ensemble de sa formation comprend 630 heures d'enseignement théorique et clinique, réparties comme suit :
- 455 heures d’enseignement en institut de formation.
- 175 heures d’enseignement en stage clinique ainsi qu’en entreprise.

[....................]

La profession se modernise et grâce à la parution de l'arrêté du 10 Février 2009, les conditions de mise en œuvre de véhicules de soins d'urgences ne sont plus marginales mais définies.

L'heure est à la formation quotidienne, au perfectionnement des techniques de prise en charge des urgences relatives mais également vitales comme défini dans le référentiel commun, SAMU / Ambulancier, décidé par arrêté du Ministre de la Santé.

La profession prend timidement conscience de l'importance de conquérir le terrain du préhospitalier dans le cadre de l'urgence, aussi, nous nous réjouissons des sociétés qui investissent en termes de matériels, de tenues professionnelles et de formation quotidienne.

La prise en charge d'une urgence ne peut être confiée qu'à des personnels entrainés quotidiennement, l'époque des Ambulanciers qui suivaient une formation continue une fois par an, est révolue.

[..................]

Conclusion :

Manifestement la formation d’ambulancier ne demande qu’à s’enrichir. Cette certification ne pourra jouer qu’en faveur de la crédibilité de l’ensemble de ses acteurs. La reconnaissance de notre activité dans l’urgence est aussi un gage de compétences et de sécurité auprès du patient, de nos partenaires, nos collègues, les institutions ainsi que les tutelles liées à la réglementation de la Santé. C’est pour cela qu’au sein de l’UMPSAPRO nous développons l’obligation de maintien de compétences et un niveau élevé de recrutement. La profession d’ambulancier ainsi que de facto l’UMPSAPRO ont forcément beaucoup d’avenir, de par la diversité des qualifications, des responsabilités qui lui sont confiées et de son implication active dans notre système de soins performants français.

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Drôle de truc.

Je ne comprends particulièrement pas le volet "lieu de stage pour les ESI". Ce n'est surement pas un stage "d'urgence préhospitalière" puisque cette dénomination n'existe pas dans la formation infirmière.

Il y a des infirmiers qui encadrent les stagiaires à l'UMPSA pro ?


Hors ligne Le Nain

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 167
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Apparemment oui une infirmière encadre le stage.
Mais après je ne peut pas te le confirmé vus que je ne suis pas interne à la société.

Source: http://www.umpsapro.fr/site/medias/LIVRETACCUEILPDF.pdf

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Etrange, quel est le rôle de l'infirmier dans la société ?

Parce qu'il est annoncé que l'ESI aura un rôle d'équipier. Donc dans les faits ce n'est pas un stage infirmier, mais un stage d'ambulancier.

Bon, je sais que les IFSI galèrent à trouver des terrains, et après tout c'est surement aussi intéressant qu'autre chose ...

Mais si c'est pour faire du PSE 1 pendant 10 semaines, c'est assez limité.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
L'ESI, ça fait surtout une personne de plus dans le camion... Comme ça, ils sont trois (2 ambulanciers + 1 stagiaire)... Et pour relever ou immobiliser mamie qui pèse 120 kgs au fond de sa salle de bain, bein c'est utile les amis... Ok je suis mauvaise langue vous allez me dire... Rohhhh...

Il semble qu'ils soient encadrés par les ambulanciers.

Effectivement, s'il y a pas d'infirmier dans le camion c'est dommage. Autant passer 10 semaines dans un SMUR auprès d'un IDE/IADE ou dans un VLI... Même si apprendre à faire un bilan secouriste peut être formateur pour un ESI, les ambulanciers pouvant tout à fait leur transmettre leurs façons de faire. C'est aussi aux IFSI d'être un peu cohérent avec leurs terrains de stages.