Auteur Sujet: Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }  (Lu 243050 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
pour répondre à certaines questions d'ambulanciers Français voici un site très sympathique qui nous expliquent simplement les métiers de la santé (transports sanitaires) en Suisse.
Étudiant Technicien Ambulancier (formation de 1 an)
http://cips.ch/professions-sante/32/technicien-ne-ambulancier
Étudiants ambulancier ES sur le terrain (formation 3 ans)
https://www.youtube.com/watch?v=X8FnnouzKSs
Un exercice de sauvetage grandeur nature a eu lieu à Porrentruy pour les étudiants ambulanciers de Genève. En collaboration avec le 144, (le 112 en Europe) les urgences, les ambulances, les sapeurs-pompiers et les étudiants(es) infirmiers(ères) du canton du Jura.

La présentation rapide des jobs: http://www.cips-vd.ch/ 
ou direct celle de l'ambulancier   http://www.cips-vd.ch/sante.php
http://cips.ch/professions-sante/13/ambulancier-ambulanciere
Ambulancier https://www.youtube.com/watch?v=-yecSD3hgk0

Aller bon visionnage  ;) avec en cadeau toutes infos complémentaires :
L’ambulancier ou l’ambulancière assurent les soins préhospitaliers d’urgence de façon autonome, avec d’autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d’un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s’adressent à des patients en situation d’urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Leurs principales activités consistent à :
En dehors des interventions (au centre d’urgences)
    * évaluer l’appel sanitaire d’urgence;
    * choisir le personnel spécialisé, ainsi que les moyens techniques ou sanitaires adaptés à chaque situation;
    * contrôler l’état des appareils et des véhicules;
    * maintenir le matériel sanitaire et de communication en excellent état de fonctionnement;
    * nettoyer et désinfecter l’intérieur de l’ambulance;
    * ranger et stocker les produits pharmaceutiques, éliminer dans les règles ceux qui sont périmés;
    * rédiger les rapports d’intervention,

Lors des interventions :
    * prendre les mesures de sécurité nécessaires sur le lieu d’intervention et déterminer rapidement les priorités de la prise en charge du patient;
    * coordonner leur action avec d’autres organisations spécialistes du sauvetage ou de la sécurité routière;
    * observer les fonctions vitales du patient, évaluer le degré de gravité de la situation à partir des signes cliniques;
    * dispenser, seul-e ou sous le contrôle d’un médecin, les premiers soins d’urgence ou de secours: juguler une hémorragie, immobiliser une fracture, poser une perfusion ou défibriller un cœur;
    * choisir, en cas d’urgence, le centre hospitalier qui correspond le mieux à la situation;
    * appliquer les principes d’hygiène et de prévention;
    * sécuriser le patient et son entourage.

La prise en charge d’accidentés graves de la circulation ou de la montagne représente une petite part des interventions des ambulanciers, comparée à celle qui concerne le transport des malades, des personnes âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens. Les ambulanciers travaillent à deux lors des interventions. Ils sont toujours appelés à collaborer avec d’autres professionnels de la santé (médecins, infirmiers) ou de la sécurité (pompiers, gendarmes).
Citer
En Suisse, la formation d’ambulancier/ambulancière diplômé-e ES est proposée au degré tertiaire (CITE 5B).
La formation d’ambulancier ou d’ambulancière s’acquiert donc en école supérieure (ES) - (CITE) = Classification internationale type de l'éducation 2011 soit pour les ambulanciers CITE 5 = Enseignement supérieur de cycle cour.
Lieux
    * Genève, Centre de formation professionnelle santé-social (CEFOPS) - Ecole de soins ambulanciers, ou
    * Lausanne, École supérieure de soins ambulanciers Bois-Cerf - CESU.
Durée
    * 3 ans à plein temps à Genève;
    * 2 ans en emploi après la formation de technicien-ne ambulancier-ère à Lausanne.

Conditions d’admission
    * 18 ans révolus; permis de conduire B;
    * 12 ans de scolarité validés: maturité gymnasiale ou diplôme de culture générale; certificat fédéral de capacité ou maturité professionnelle;
    * casier judiciaire et santé compatibles avec la profession;
    * concours d’admission;
    * pour Lausanne: travailler dans un service d’ambulances suisse romand et avoir suivi la formation (sur 1 année) de technicien ambulancier.
Titre obtenu
    * ambulancier diplômé ES ou ambulancière diplômée ES. 
Contenu :
Formation théorique et pratique en école ;
Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d’intervention, soins préhospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc.

Stages (plus de 50% de la formation)
Pratique dans des services d’ambulances, dans des hôpitaux (services d’urgence, d’anesthésiologie, etc.), dans des centres pour personnes âgées ou handicapées: soins d’urgence, soins en psychiatrie, soins à l’enfant, soins obstétricaux, etc..

Remarque :
La formation de technicien ambulancier ou technicienne ambulancière à l’école d’ambulanciers Bois-Cerf - CESU dure 1 an, en emploi ou en école (stages organisés par l’école), à raison de 70 jours d’enseignement théorique et pratique; 40 jours de stages spécifiques en milieu hospitalier et 90 jours d’activité dans un service d’ambulance.
Le statut des ambulanciers en Suisse romande varie d’un canton à un autre. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon qu’ils sont rattachés à un service officiel dans des secteurs bien déterminés (police locale, hôpital, centre de secours) ou qu’ils travaillent dans des entreprises privées au bénéfice d’une autorisation délivrée par le Service cantonal de la santé.
 
Ils peuvent occuper un emploi à plein temps ou, parfois, combiner leurs activités d’ambulancier ou ambulancière avec celles de professions de la sécurité ou du sauvetage (policier/policière, sapeur-pompier/sapeuse-pompière, infirmier/infirmière).

Perfectionnement :
Les ambulanciers doivent en permanence actualiser leurs connaissances professionnelles et se tenir au courant de l’évolution scientifique et technologique, notamment, dans les domaines du sauvetage et de la médecine.
Les Centres cantonaux d’information des professions de la santé (CIPS) fournissent des informations détaillées sur les possibilités de formation et de perfectionnement dans le domaine, sur le site internet "www.cips.ch".

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Tien déjà vu ça quelque part moi !!  ;)

L'ambulancier ou l'ambulancière Suisse assurent les soins pré-hospitaliers d'urgence de façon autonome, avec d'autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d'un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s'adressent à des patients en situation d'urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Leurs principales activités consistent à :
En dehors des interventions (au centre d'urgences) évaluer l'appel sanitaire d'urgence ; choisir le personnel spécialisé, ainsi que les moyens techniques ou sanitaires adaptés à chaque situation ; contrôler l'état des appareils et des véhicules ; maintenir le matériel sanitaire et de communication en excellent état de fonctionnement ; nettoyer et désinfecter l'intérieur de l'ambulance ; ranger et stocker les produits pharmaceutiques, éliminer dans les règles ceux qui sont périmés ; rédiger les rapports d'intervention,

Lors des interventions :
prendre les mesures de sécurité nécessaires sur le lieu d'intervention et déterminer rapidement les priorités de la prise en charge du patient ; coordonner leur action avec d'autres organisations spécialistes du sauvetage ou de la sécurité routière ; observer les fonctions vitales du patient, évaluer le degré de gravité de la situation à partir des signes cliniques ; dispenser, seul ou sous le contrôle d'un médecin, les premiers soins d'urgence ou de secours comme juguler une hémorragie, immobiliser une fracture, poser une perfusion ou défibriller un cœur ; choisir, en cas d'urgence, le centre hospitalier qui correspond le mieux à la situation ;
appliquer les principes d'hygiène et de prévention ; sécuriser le patient et son entourage.

La prise en charge d'accidentés graves de la circulation ou de la montagne représente une petite part des interventions des ambulanciers, comparée à celle qui concerne le transport des malades, des personnes âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens. Les ambulanciers travaillent à deux lors des interventions. Ils sont toujours appelés à collaborer avec d'autres professionnels de la santé (médecins, infirmiers) ou de la sécurité (pompiers, gendarmes).
La formation d'ambulancier ou d'ambulancière s'acquiert en école supérieure.
Lieux
Genève, Centre de formation professionnelle santé-social (CEFOPS) - Ecole de soins ambulanciers, ou
Lausanne, Ecole supérieure de soins ambulanciers Bois-Cerf - CESU.
Durée
3 ans à plein temps à Genève;
2 ans en emploi après la formation de technicien(ne) ambulancier-ère à Lausanne. 

Conditions d'admission
18 ans révolus ; permis de conduire B ; 12 ans de scolarité validés : maturité gymnasiale ou diplôme de culture générale ; certificat fédéral de capacité ou maturité professionnelle ; casier judiciaire et santé compatibles avec la profession ; concours d'admission ; pour Lausanne : travailler dans un service d'ambulances suisse romand et avoir suivi la formation (sur 1 année) de technicien ambulancier.
Titre obtenu celui d'ambulancier diplômé ES ou ambulancière diplômée ES.   

Contenu de la formation théorique et pratique en école :
Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d'intervention, soins pré-hospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc.

Stages (plus de 50% de la formation) - Pratiqués dans des services d'ambulances, dans des hôpitaux (services d'urgence, d'anesthésiologie, etc.), dans des centres pour personnes âgées ou handicapées: soins d'urgence, soins en psychiatrie, soins à l'enfant, soins obstétricaux, etc.

Remarque :
La formation de technicien ambulancier ou technicienne ambulancière à l'Ecole d'ambulanciers Bois-Cerf - CESU dure 1 an, en emploi ou en école (stages organisés par l'école), à raison de 70 jours d'enseignement théorique et pratique; 40 jours de stages spécifiques en milieu hospitalier et 90 jours d'activité dans un service d'ambulance.

Le statut des ambulanciers en Suisse romande varie d'un canton à un autre. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon qu'ils sont rattachés à un service officiel dans des secteurs bien déterminés (police locale, hôpital, centre de secours) ou qu'ils travaillent dans des entreprises privées au bénéfice d'une autorisation délivrée par le Service cantonal de la santé.

Ils peuvent occuper un emploi à plein temps ou, parfois, combiner leurs activités d'ambulancier ou ambulancière avec celles de professions de la sécurité ou du sauvetage (policier/policière, sapeur-pompier/sapeuse-pompière, infirmier/infirmière).

Perfectionnement :
Les ambulanciers doivent en permanence actualiser leurs connaissances professionnelles et se tenir au courant de l'évolution scientifique et technologique, notamment, dans les domaines du sauvetage et de la médecine.


Hors ligne Puzuzu

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
C'est génial ça !
Bon, je suis actuellement que "BNS" bientôt DA j'espère, je m'interroge déjà sur les possibilités de travailler en suisse, mais je ne sais pas trop quelles formations suivre, si c'est viable, etc...
Le métier la bas a l'air quand même "mieux" (c'est relatif car il faut 3 ans d'étude...) à mes yeux, car c'est ce que j'imaginais un peu à la base en me lançant dans l'ambulance.
Est ce que l'un d'entre vous travaille en suisse ?
Un français ayant fait la démarche de faire une formation afin de travailler en suisse ? si oui, impressions ??

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Moi je travaille en suisse mais la formation française du DEA n'est pas reconnue chez nous il me semble car trop faible Durée : 630 h contre 5000 en Suisse !
De plus les français que je connais ayant participé à la formation suisse que ce soit technicien ambulancier (1 an de formation à plein temps avec stages ou activité pratique rémunérée) ou ambulancier diplômé ES (3 ans) m'ont clairement dis que nous ne pratiquons pas le même métier en Suisse et en France !

Citer
Devenir technicien ambulancier en une seule année et assumer la prise en charge et le transport du patient, assister l'ambulancier, appliquer les mesures immédiates de maintien des fonctions vitales, collaborer avec les partenaires de la chaîne des secours, assurer le bon fonctionnement de l'infrastructure, des moyens techniques dans le service de sauvetage ainsi que la conduite professionnelle d'un véhicule d'intervention sanitaire, telles sont les tâches du technicien ou de la technicienne ambulancière.
L'ambulancier ou l'ambulancière (ES) assurent les soins préhospitaliers d'urgence de façon autonome, avec d'autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d'un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s'adressent à des patients en situation d'urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Petit rappel qui a son importance... dans les vidéos le métier de l'ambulancier Suisse que vous pouvez voir dans ces reportages, n'a rien a  voir avec le métier de l'ambulancier Français. (Au niveau compétence).
Eux, comme bon nombre d'ambulanciers Européens sont a compétence égal aux Infirmiers. L'ambulancier Français, ne peut pratiquer l'acte invasif, d'ECG, n'intervient pas sur la voie publique... Ne vous emballez pas trop vite... ;)

Voici un reportage de Canal Onex qui a été réalisé lors de la journée d'ateliers pratiques de 1ère année de l’École supérieure de soins ambulanciers, le 03/02/2015.
Étudiants 1ère année ambulanciers Suisse
https://www.youtube.com/watch?v=KD6P9NZnlJs

Technicien-ne ambulancier-ère Suisse http://cips.ch/sante_tab.php?id=32
Ambulancière, Ambulancier http://cips.ch/sante_tab.php?id=13

Hors ligne ambulancier webm

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • allez voir
chers collègues suisse le PHTLS = Pre Hospital Trauma Life Support, et il reconnu en Suisse?
si oui un CCa ou DA français ayant sanctionné cette formation a t'il un équivalent chez vous?

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
En fait le PHTLS  (formation théorique d'une durée de 16 heures) est une formation posgrade et en lui même ne permet pas de donner une équivalence !
Notre formation actuelle compte plus de 5000 H répartis sur 3 ans et notre formation n'a rien à voir avec celle de l'ambulancier Français !
https://www.youtube.com/watch?v=X8FnnouzKSs
https://www.youtube.com/watch?v=-yecSD3hgk0

Meilleurs salutations, à vous de voir et de bosser en conséquence  ;)

Le métier d'Ambulancier Français - Présentation - 6 vidéos
https://www.youtube.com/watch?v=MgP7m8jaZ2E
https://www.youtube.com/watch?v=ex5uxm0ElOI
https://www.youtube.com/watch?v=K_Pwd-3U-Bw
https://www.youtube.com/watch?v=ciYJxQTkNfg
https://www.youtube.com/watch?v=g54FwmXg1T4
https://www.youtube.com/watch?v=td64r7e47fk

Diplôme d'État d'Ambulancier - Session 2012-2 - IFA Croix-Rouge française
https://www.youtube.com/watch?v=0Ha1NE2EyEc

Hors ligne Puzuzu

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
5000H sur 3ans  :o  ça correspond en gros à la formation d'infirmer en France.

Comment un Français peut-il faire pour accéder à la formation Suisse ?
Je ne connais pas vraiment la Suisse, le fonctionnement des formations, des financements, hors, mis à part Habiter en France à la frontière Suisse, ou directement en Suisse, avec des économies énormes pour pouvoir vivre pendant 3ans, et payer la formation, existe t-il des aides, comme il peut y en avoir en France ?

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Je viens de terminer ma formation à l'école d'ambulancier de Genève et le montant de la formation est de 1000 CHF soit 925€ par année ! Par contre pour les résidents genevois ainsi que pour les frontaliers la formation est gratuite si je ne me trompe pas! Je n'ai pas eu d'aide au financement durant ma formation ce qui fait que j'ai du travailler pendant mes week-ends ainsi que mes congé !

Il existe deux formations en suisse, Celle de Technicien ambulancier qui ce déroule pendant une année à Lausanne et celle d'ambulancier diplômé qui ce déroule soit à Lausanne soit à Genève !
Pour résumé le technicien ambulancier est l'assistant (l'auxiliaire) de l'ambulancier diplômé ES !
http://ge.ch/formation/metier/ambulancier-es-ambulanciere-es

Pour plus d'information voici le lien des deux écoles !

École de Genève: http://www.esamb.ch/
Et pour l'école de Lausanne : http://www.bc-cesu.ch/

L'école supérieure de soins ambulanciers offre une formation sur 3 ans qui se compose de cours théoriques et pratiques, dispensés par des professionnels (ambulanciers, médecins, infirmiers, psychologues, juristes, etc.) et d’autres partenaires du sauvetage (pompiers, police, secours héliportés).
Cette formation comporte des cours de morphologie, physiologie, biochimie donnés à la faculté de médecine pour les professions de la santé (CMU), d'ateliers pratiques et de stages dans des services d’ambulances, des hôpitaux (orthopédie, obstétrique, urgences, pédiatrie, anesthésiologie), des établissements pour personnes âgées et handicapées, en service de psychiatrie et CASU (144) de toute la Suisse romande.

Hors ligne angele.112

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #8 le: 18 décembre 2007, 23:41:03 pm »
coucou les ambulanciers suisse ! je viens d'envoyer un dossier d'inscription à l'école Bois Cerf ,je dois maintenant trouver un patron. Je souhaiterai connaitre le salaire d'un ambulancier qui alterne lécole et son travail pour me permettre d'évaluer mon budget pour louer une chambre , si je suis prise!!
Merci d'avance!!

Hors ligne paramedic90

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 25
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
bonjour,

Actuellement ambulancier CCA dans l'Est de la France, je suis très intéressé pour travailler en Suisse.
En effet le travail est mille fois plus intéressant, les perspectives d'évolution sont plus qu'alléchantes.  ::)
Cependant je souhaiterais savoir quel type de poste peut on espérer obtenir en tant que CCA en attendant de passer les diplômes suisse.

Quelles peuvent être mes prétentions salariales avec un CCA ?

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour à tous

pour te répondre PARAMEDIC 90, ce n'est pas une très bonne idée, si tu as une bonne place, garde là !!!!
je suis très bien placé pour te le dire car moi aussi j'ai répondu à cette annonce, au mois de aout 2007, pour ce même employeur - j'y ai bossé pendant 4 mois et suis reparti aussi sec et tout les T.A et ambulancier CCA  aussi, car travailler 270 heures/mois pour 730 Euros, contrairement a ce qu'il stipule, on est loin de la réalité  :-X
J'y ai perdu plus que financièrement, car j'étais en SMUR avant de partir en Suisse
et petite chose, je sais de sources sur que tous les CCA/DEA  qui se sont présentés la bas sont repartis aussi vite qu'ils sont rentrés; c'est pour cela que cette mauvaise société remet des offres d'emploi fréquemment et change de site pour ne pas se faire repérer.
voila, a toi de voir, maintenant et surtout n'hésite pas concernant les ambulances Swiss

amicalement  NORDIKA 39

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Oublie, la formation en suisse pour devenir ambulancier c'est dans une école supérieure et dure 3 ans à Genève à plein temps avec des stages, sinon il y a une formation de TA (Technicien ambulancier) qui durent deux ans à Lausanne.

Déjà pour ceux qui sont diplômés les places sont chères, alors pour les étrangers, je pense que cela ne doit pas être du gâteau  :-[

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
pour le cout des études je ne sais pas  mais c pas le tarifs d'un DEA C beaucoup + cher et le TA (1 an) n'est pas reconnu sur le canton de genève
sinon pour le TA au CESU du bois cerf je pense que se sera débloqué une fois l'entente entre les 2 parties, sociétés et gouvernement
mais que tu sois CCA/DEA  SMUR / PHTLS / ALMS / DSA tu sera conducteur d'ambulances de transprt non urgent

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Si tu veux je t'envoies les adresses de ces 2 écoles.

P.S. Je suis Suisse et je m'étais intéressé à faire ambulancier, c'est pour ça que je connais certains truc que je raconte, donc je ne suis pas un gignole qui balance n'importe quoi ;D

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
et comme le dit AXEL déjà pour ceux qui sont Suisse et diplômés en Suisse les places sont chères alors pour les étrangers, je pense que cela ne doit pas être du gâteau  ::)

moi j'ai abandonné et ce n'est pas faute d'avoir essayé  !!!
mais si tu as une place ailleurs , autre que celle ci, vas y mais pèse bien le pour et le contre
N'y va pas sur un coup de tête.

 

Follow @SOS112FR