Auteur Sujet: Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }  (Lu 259322 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alexorchies

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #105 le: 23 décembre 2015, 16:32:06 »
Je viens de terminer ma formation à l'école d'ambulancier de Genève et le montant de la formation est de 1000 CHF par année! Par contre pour les résident genevois ainsi que pour les frontaliers la formation est gratuite si je ne me trompe pas! Je n'ai pas eu d'aide au financement durant ma formation ce qui fait que j'ai du travailler pendant mes week ends ainsi que mes congé! 

Il existe deux formations en suisse! Celle de Technicien ambulancier qui ce déroule pendant une année à lausanne et celle d'ambulancier diplômé qui ce déroule soit à lausanne soit à genève! Pour résumé en gros le technicien ambulancier et l'assistant de l'ambulancier diplomé! Pour plus d'information voici le lien des deux écoles!

Ecole de genève: http://php.educanet2.ch/ecamb/

Et pour l'école de lausanne: http://www.bc-cesu.ch/

Bonjour à tous,  tu dis être ambulancier suisse,
Je serais intéressée pour voir les cours que tu as eu. Est il possible que tu me les envoies ... Par mail ??
Merci de votre réponse

PS de la modération shrek ne s'est pas connecté depuis février 2010

Hors ligne Actarus

  • Prince d'Euphor
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
  • Technicien Ambulancier, Instructeur PHTLS
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #106 le: 28 décembre 2015, 10:42:58 »
Bonjour,

Anciennement connu sous le pseudo Actarus555, j'ai créé un nouveau compte car l'ancien était visiblement devenu inactif depuis le temps que je n'étais pas venu ...

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement sur les formations et métiers de Technicien Ambulancier et Ambulancier en Suisse.

Je suis Technicien Ambulancier depuis 5 ans et vais reprendre le cursus conduisant au diplôme d'Ambulancier l'année prochaine.

A bientôt
Actarus

Wwolf

  • Invité
Bonjour, je voudrais des renseignements sur le métier d'Ambulancier ES en suisse Romande.
Est-il possible pour un Francais, d'effectuer cette formation?
Quel coût?
Y'a t'il une passerelle pour les IDE?
Merci par avance.
Cordialement.

Hors ligne Actarus

  • Prince d'Euphor
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
  • Technicien Ambulancier, Instructeur PHTLS
    • Voir le profil
Bonjour Wwolf,

Réponse à la première question : Oui c'est possible pour un Français mais de plus en plus difficile et le coût devient exorbitant du fait des dernières votations relatives aux accords bilatéraux (on parle de près de 20 000 CHF / an minimum).

Il n'y a pas de passerelle pour les IDE si ce n'est la possibilité de rentrer directement en deuxième année (ce qui n'est pas forcément recommandé au vu des exigences de la 2ème année ...)

J'ai des pistes sur ces différents sujets ; je vous propose de me donner votre mail par message privé pour vous expliquer plus en détail.

Êtes-vous proche de Genève ?

Bonne soirée
Actarus

Hors ligne laffreuxjojo

  • Technicien Ambulancier / Etudiant
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
  • Technicien Ambulancier
    • Voir le profil
Bonjour, je voudrais des renseignements sur le métier d'Ambulancier ES en suisse Romande.
Est-il possible pour un Francais, d'effectuer cette formation?
Quel coût?
Y'a t'il une passerelle pour les IDE?
Merci par avance.
Cordialement.


Bonjour,

Oui c'est possible pour un français, plusieurs possibilités :
1) Travailler depuis minimum 2 ans en Suisse dans n'importe quel métier, c'est le canton ou tu payera tes impôts qui te payera la formation.
2) Avoir assez d'argent.... le montant est effectivement d'un peu plus de 20 000 CHF/an.

Dans ton cas si tu es IDE, le plus simple serait de te trouver un employeur en tant qu'auxiliaire pour des transferts et rapatriements dans un premier temps, puis de te présenter au brevet fédéral de technicien ambulancier (env. 2 500 CHF pour 2 jours d'examen "théorique & pratique").
Une fois que tu as le brevet de TA, tu es sur d'être engager dans la foulée à temps pleins... Et par la suite si tu le désires tu pourras reprendre la formation complémentaire "soit les deux années" pour l'obtention du diplôme d'ambulancier ES.

Pour info une autre école francophone à ouvert sur BERNE cette année. Sans faire de pub, ils sont beaucoup plus "tolérant" pour les admissions....

Au plaisir si besoin

meaudre

  • Invité
Bonjour
Je m appelle Frédéric, J ai 37 ans et cela fait 7 ans que je suis ambulancier dea en France.
J'ai été jusqu en Guyane Martinique et un tout de France pour voir un max d'interventions, de l'accouchement à l'arrêt cardiaque en passant par toutes les urgences que l'on fait à domicile en France.
J ai réalisé peu d avp et depuis quelques années je pense à devenir "paramedic"  :)
je regarde celle au Québec et en suisse en suisse pour devenir technicien ambulancier pour démarrer. il faut avoir un dossier a la croix rouge suisse incluant notre dea certificat de travail - as ton des modules à repasser ?
merci de votre réponse
bien à vous
Frédéric

laffreuxjojoo

  • Invité
Bonsoir Fréd,

je t'avais fait une longue réponse qui apparemment n'est jamais arrivé. Voilà en deux mots, si tu as besoin de plus d'infos je reprendrais du temps pour te redétailler tout cela.


Tu as tout à repasser, malheureusement aucune Validation Acquis possible.
Tu as la possibilité d'aller te présenter au Brevet de Technicien Ambulancier Fédéral, après avoir trouvé un employeur.... (bon courage)

Pas nécessaire d'avoir un dossier croix rouge suisse.

++

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6713
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Code de la santé publique (Dernière modification : 11 février 2018)
    Version en vigueur au 20 février 2018
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000021504037&cidTexte=LEGITEXT000006072665

 Code de la santé publique
    Partie législative
        Quatrième partie : Professions de santé
  Livre III : Auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture, ambulanciers et assistants dentaires
  Titre IX : Aides-soignants, auxiliaires de puériculture, ambulanciers et assistants dentaires

Chapitre III : Ambulanciers
Article L4393-1
Modifié par Ordonnance n°2009-1585 du 17 décembre 2009 - art. 24

L'ambulancier transporte et accompagne, dans des véhicules affectés à cet usage, des malades, des blessés ou des parturientes.

Article L4393-2
Modifié par Ordonnance n°2009-1585 du 17 décembre 2009 - art. 24

Peuvent exercer la profession d'ambulancier les personnes titulaires :
1° Du diplôme d'Etat d'ambulancier ;
2° Du certificat de capacité d'ambulancier ;
3° Du diplôme d'ambulancier.

Article L4393-3
Modifié par Ordonnance n°2017-50 du 19 janvier 2017 - art. 6
Modifié par Ordonnance n°2017-50 du 19 janvier 2017 - art. 7
Modifié par Ordonnance n°2017-50 du 19 janvier 2017 - art. 8

L'autorité compétente peut, après avis d'une commission composée notamment de professionnels, autoriser individuellement à exercer la profession d'ambulancier les ressortissants d'un Etat membre de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen qui, sans posséder l'un des diplômes mentionnés à l'article L. 4393-2, sont titulaires :

1° De titres de formation délivrés par un ou plusieurs Etats, membres ou parties, et requis par l'autorité compétente de ces Etats, membres ou parties, qui réglementent l'accès à cette profession ou son exercice, et permettant d'exercer légalement ces fonctions dans ces Etats ;

2° Ou, lorsque les intéressés ont exercé dans un ou plusieurs Etats, membres ou parties, qui ne réglementent ni la formation, ni l'accès à cette profession ou son exercice, de titres de formation délivrés par un ou plusieurs Etats, membres ou parties, attestant de la préparation à l'exercice de la profession, accompagnés d'une attestation justifiant, dans ces Etats, de son exercice à temps plein pendant un an ou à temps partiel pendant une durée totale équivalente au cours des dix dernières années ;

3° Ou d'un titre de formation délivré par un Etat tiers et reconnu dans un Etat, membre ou partie, autre que la France, permettant d'y exercer légalement la profession. L'intéressé justifie avoir exercé la profession pendant trois ans à temps plein ou à temps partiel pendant une durée totale équivalente dans cet Etat, membre ou partie.

Dans ces cas, lorsque l'examen des qualifications professionnelles attestées par l'ensemble des titres de formation initiale, de l'expérience professionnelle pertinente et de la formation tout au long de la vie ayant fait l'objet d'une validation par un organisme compétent fait apparaître des différences substantielles au regard des qualifications requises pour l'accès et l'exercice de la profession en France, l'autorité compétente exige que l'intéressé se soumette à une mesure de compensation.

Selon le niveau de qualification exigé en France et celui détenu par l'intéressé, l'autorité compétente peut soit proposer au demandeur de choisir entre un stage d'adaptation ou une épreuve d'aptitude, soit imposer un stage d'adaptation ou une épreuve d'aptitude, soit imposer un stage d'adaptation et une épreuve d'aptitude.

La nature des mesures de compensation selon les niveaux de qualification en France et dans les autres Etats, membres ou parties, est fixée par arrêté du ministre chargé de la santé.

La délivrance de l'autorisation d'exercice permet au bénéficiaire d'exercer la profession dans les mêmes conditions que les personnes titulaires de l'un des diplômes mentionnés à l'article L. 4393-2.