Auteur Sujet: Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }  (Lu 244356 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne tech ambu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #90 le: 15 novembre 2009, 19:26:20 pm »
Chères collègues français bonjour!

Je suis technicien ambulancier en suisse et vais tenter de vous éclaircire un peu... Alors pour commencer, en suisse romande 2 écoles possibles: Lausanne et genève. Ensuite, formation en 2 phases: Obtention du certificat de technicien ambulancier après 1an de formation (possible uniquement à lausanne), puis après obtention du certificat, possibilité de continuer pour 2 ans et obtenir un diplome d'ambulancier.

Technicien ambulancier: maintenance matériel, véhicule, conduite, prise en charge des patients stables, prise de paramètres vitaux, pose de voie veineuse, préparation médicaments et administration oxygène,... Pour les patients instables, le technicien (ou TA) officie comme équipier de l'ambulancier diplomé.

Ambulancier diplomé: idem technicien mais prend en charge les patients instables et autonomie sur les médicaments (en suivant des protocoles).

En suisse, un équipage de transfert est constitué au minimum d'un technicien ambulancier et d'un chauffeur (transferts stables). Un équipage d'urgence est constitué au minimu d'un technicien ambulancier et d'un ambulancier diplomé.

Les protocoles sont différents d'un canton à un autre, voir d'un service à un autre dans certains cantons. Par exemple, le canton de Vaud (ou je travail) est assez pauvre en protocoles mais nous permet tout de même de passer des médicaments comme la morphine, l'adrénaline, la cordarone, l'atropine, le salbutamol, clonazepam, diazepam, dinitrate d'isosorbide, glucose et narcan.

Nous sommes pauvres en protocoles car nous avons généralement toujours un SMUR assez proche au besoin ou engagé simultanément suivant l'appel.

L'extrême opposé, par exemple est le canton de fribourg ou certains services n'ont pas de SMUR à diposition et doivent donc travailler avec un nombre de protocoles beaucoup plus conséquant.

Pour le SMUR, il est composé d'un médecin travaillant dans un hôpital (car le métier de médecin urgentiste n'existe pas chez nous) et soit d'un ambulancier ou technicien ambulancier, soit d'un infirmier.

Voila pour résumer...

D'autres questions?





Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #91 le: 15 novembre 2009, 20:11:40 pm »
Chez nous c'est inversé il existe des médecins urgentistes les ambulanciers prodiguent des gestes de secourismes et les seuls qui interviennent sur protocoles sont des infirmiers.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 865
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #92 le: 15 novembre 2009, 21:47:20 pm »
Bonsoir,

Les protocoles sont différents d'un canton à un autre, voir d'un service à un autre dans certains cantons. Par exemple, le canton de Vaud (ou je travail) est assez pauvre en protocoles mais nous permet tout de même de passer des médicaments comme la morphine, l'adrénaline, la cordarone, l'atropine, le salbutamol, clonazepam, diazepam, dinitrate d'isosorbide, glucose et narcan.

Nous sommes pauvres en protocoles car nous avons généralement toujours un SMUR assez proche au besoin ou engagé simultanément suivant l'appel.

L'extrême opposé, par exemple est le canton de fribourg ou certains services n'ont pas de SMUR à diposition et doivent donc travailler avec un nombre de protocoles beaucoup plus conséquant

Je te rassure, en France tout est très variable selon les départements. Que ce soit au niveau médical, paramédical ou secouriste.
Les protocoles paramédicaux sont aussi variables d'une région à une autre.

Pour le SMUR, il est composé d'un médecin travaillant dans un hôpital (car le métier de médecin urgentiste n'existe pas chez nous) et soit d'un ambulancier ou technicien ambulancier, soit d'un infirmier.

Quelles qualifications possèdent donc les médecins des services d'urgences par exemple ?

Hors ligne tech ambu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #93 le: 16 novembre 2009, 20:37:53 pm »
Pour répondre à ta question, la plupart des médecins SMUR sont des médecins assistant effectuant leur assistanat dans un service d'urgences d'un hopital. Ces médecins ne font généralement que quelques mois de SMUR (généralement 6mois). Ils ont une formation très courte sur le préhospitalier. Leurs débuts sont donc généralement assez difficile... La plupart des ambulanciers souhaiterait supprimer le SMUR et acquérir plus d'autonomie (comme c'est le cas dans le canton de Fribourg) car la formation d'ambulancier s'améliore chaque année et nous sommes formés pour nous débrouiller sans SMUR mais notre autonomie sur le terrain peine à évoluer...
Le maintien du SMUR est avant tout une histoire politique et financière...
Fort heureusement, la collaboration ambulanciers-SMUR se passe généralement très bien et dans plus d'une situation, nous sommes rassurés de voir le SMUR arriver!
Pour plus d'infos: www.smur.ch

Hors ligne Mic25

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
J'espère que je ne déterre pas un topic trop vieux !
Je suis SP en France et passionné par le secours. J'envisage d'intégré une formation d'ambulancier diplôme ES à Lausanne en Suisse, car le métier la bas me semble beaucoup plus intéressant.
J'aimerais pouvoir discuter avec des ambulanciers et TA suisses afin de me donner une idée plus précise de votre métier, et voir si mon projet est réalisable.
Merci d'avance à tous

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 865
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.

Alors depuis tout ce temps, tu es en deuxième année ?
Quelles sont tes impressions, toi qui était secouriste en France ?

Hors ligne jeromeA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
J'aurai aimé connaitre le rythme de gardes d'un ambulancier suisse sur la région du Léman.
Nombres d'heures de boulot et ensuite  nombre d'heures de repos .
Est il possible d'avoir un peu de temps libre entre 2 gardes pour une autre activité type graphiste free lance ?
(comme c'est le cas chez les pompiers pros francais ).
Je suis pompier volontaire en france mais double nationalité ( français et suisse )et graphiste 3D/architecte d'intérieur.
Passer le concours pour me former en tant qu'ambulancier en suisse est qqch qui me tente de plus en plus.
Je vais tenter la prochaine cession de recrutement à Lausanne.
Bon si le métier éxige une disponibilité de tous les jours, je suis prêt à stopper mon activité artistique professionnellement.
Merci à tous ceux qui pourront m'apporter leurs infos bien précieuses... :)
Jerome.

Actarus555

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #97 le: 04 juillet 2010, 18:39:27 pm »
Alors depuis tout ce temps, tu es en deuxième année ?
Quelles sont tes impressions, toi qui était secouriste en France ?

Depuis tout ce temps je ne suis pas en deuxième année malheureusement.
Beaucoup de contretemps que je détaillerais une fois que j'aurais réussi mon examen.

Je passe donc le Brevet Fédéral de Technicien Ambulancier en novembre et travaille actuellement comme auxiliaire sur Genève.

Pour faire simple et rapide, j'ai (en Suisse), l'impression que l'on fait réellement ce qu'il faut pour le patient même s'il existe d'énormes différences en fonction des cantons.

Actarus555

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #98 le: 04 juillet 2010, 23:06:11 pm »
Le rythme de garde dépend de la société et du type d'activité (Urgences seules, Urgences / Transferts ou Transferts seuls).

Les amplitudes de 12h sont assez régulièrement retrouvées avec un temps de travail hebdomadaire de 45h avec souvent un certain nombre d'heures supplémentaires.

Il est difficile de t'en dire plus, je peut simplement t'avertir sur l'importante disponibilité requise surtout pendant les études, mais également après, une fois diplômé ...

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 865
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #99 le: 07 juillet 2010, 18:47:24 pm »
Pour faire simple et rapide, j'ai (en Suisse), l'impression que l'on fait réellement ce qu'il faut pour le patient même s'il existe d'énormes différences en fonction des cantons.

Concrètement, que faites vous de mieux ou que faisons nous mal en France ?

Et bon courage pour le brevet ;)

Hors ligne jeromeA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #100 le: 12 juillet 2010, 22:00:52 pm »
Le rythme de garde dépend de la société et du type d'activité (Urgences seules, Urgences / Transferts ou Transferts seuls).

Les amplitudes de 12h sont assez régulièrement retrouvées avec un temps de travail hebdomadaire de 45h avec souvent un certain nombre d'heures supplémentaires.

Il est difficile de t'en dire plus, je peut simplement t'avertir sur l'importante disponibilité requise surtout pendant les études, mais également après, une fois diplômé ...

Salut Actarus !
Merci pour ta réponse.
Donc si je comprend bien c'est environ 4 gardes de 12h par semaine, auquelles s'ajoutent des repos compensatoires ?
Certains centres de secours fonctionnent ils en 24h ?
connais tu le nombres de semaines de congés par an ?
Bon j'ai bien compris que cela depend d'une société à une autre. c'est juste pour avoir une idée approximative..
Merci !
Sinon es tu encore pompier en france à côté ?


Hors ligne jeromeA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #101 le: 27 octobre 2010, 12:25:28 pm »
Bonsoir à tous,

Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août !  :ambu:  ;D

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.


cool pour toi, mais maintenant que tu y es, tu veux pas aider les copains..?   :-(

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6501
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #102 le: 21 janvier 2011, 14:32:12 pm »
Le statut des ambulanciers n'est pas le même d'un canton à l'autre en Suisse romande. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon leur lieu de travail, mais leur mission principale reste la même : assurer les soins pré-hospitaliers de façon autonome en situation d'urgence et assurer le transport de personnes malades/blessées en toute sécurité jusqu'à un centre de soins.

 Infos extraites du site : -http://www.infirmiere-suisse.com/pages/ambulancier-%C3%A8re

MISSIONS

Leurs principales activités sont :

Lors des interventions :
    * protéger le périmètre sur le lieu de l'intervention afin de garantir la sécurité des personnes blesses et du personnel
    * déterminer les priorités de la prise en charge de la personne en évaluant son état clinique
    * dispenser les premiers soins de secours, de façon autonome ou sous la responsabilité d'un médecin
    * travailler en collaboration avec les sapeurs-pompiers, policiers, et tous les personnels présents.

En dehors des interventions :
    * contrôler l'état des véhicules, la présence de tout le matériel et les médicaments nécessaires, maintenir les appareils sanitaires en état de fonctionnement, désinfecter le matériel...
    * rédiger les rapports d'intervention
    * en cas d'appel d'urgence, prendre les bonnes indications pour partir en intervention avec le personnel et le matériel adéquat à la situation le plus rapidement possible.

Remarque : la part que représente les interventions en situation d'urgence sur des accidents de la circulation ou de la montagne est infime comparée à celle du transport de personnes malades, âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer elles-mêmes.

FORMATION

La formation se fait dans une École Supérieure. Elle dure 3 ans. La formation alterne des périodes théoriques et pratiques.
Le titre obtenu est un diplôme d'ambulancier ES.
http://www.orientation.ch/dyn/1146.aspx?id_school=2215&searchsubmit=true

La formation recouvre les aspects suivants:
    * les techniques d'intervention;
    * les soins hospitaliers;
    * la relation socioprofessionnelle avec les bénéficiaires et leur entourage;
    * Les soins préhospitaliers en situation complexe;
    * les interventions en situation exceptionnelle et de catastrophe;
    * les connaissances de la personne humaine, son fonctionnement et ses déséquilibres.

Formation pratique
En première année, les étudiant-e-s effectuent un stage:
    * "Soins à la personne adulte dépendante".

En 2ème et 3ème année, les étudiants effectuent 7 stages spécifiques:
    * soins d'urgence hospitaliers;
    * soins à l'enfant;
    * centrale 144;
    * soins obstétricaux;
    * soins en psychiatrie aigüe
    * anesthésiologie
    * stage à option

Titre(s) délivré(s)
    * Certificat de technicien ambulancier ou de technicienne ambulancière, reconnu par les cantons romands;
    * Diplôme d'ambulancier ou d'ambulancière ES

La formation d'ambulancier en détail
 
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES
Les ambulanciers peuvent exercer leur activité dans des services officiels (hôpitaux, police, centres de secours) ou des établissements privés au bénéfice d'une autorisation délivrée par le Service cantonal de la Santé) Ils peuvent occuper leur emploi à plein temps ou à temps partiel en complément d'un autre métier comme infirmier, policier ou pompier. De nombreux cours de perfectionnement sont également proposés par les instituts de formation et les organisations du monde du travail.

Diplôme d'ambulancier ES

La formation d'ambulancier se fait dans École Supérieure (ES). Elle dure 3 ans.  
En principe, la formation ES fait suite à une maturité gymnasiale / professionnelle ou un certificat de culture générale option santé. Il est nécessaire d'être également titulaire d'un permis de conduire et d'être en mesure de produire un extrait de casier judiciaire et un état de santé compatibles avec l'exercice de la profession. Le titre obtenu est un diplôme d'ambulancier ES.

En Suisse romande, il y a deux lieux de formation, l'un à Genève, l'autre à Lausanne. A Lausanne, la formation offre une formation en deux niveaux. Le premier niveau permet d'obtenir un certificat de technicien-ambulancier et donne accès au second niveau qui permet d'obtenir le diplôme d'ambulancier ES.

    * Se former à Genève (au CFPS)
    * Se former à Lausanne (au CESU)

La formation alterne des périodes de formation théorique qui s'articulent autour de différents thèmes (Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d'intervention, soins préhospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc. ) et des périodes de stages (plus de 50% de la formation) dans des services d'ambulances, d'urgence, d'anesthésie, des foyers d'accueil pour personnes âgées ou en psychiatrie.


Gege467

  • Invité
Bonsoir,

Je me suis inscrit pour la formation en école.

Bonsoir à tous,

Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août !  :ambu:  ;D

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.

Bonjour, je suis infirmier et ambulancier en Belgique et j'aimerais m'expatrier en Suisse pour y travailler comme ambulancier.  Quelqu'un peut-il me dire quelles sont les équivalences, perspectives de carrière, etc etc ?

Merci

ISP42

  • Invité
Bonjour, Infirmier DE en France travaillant aux urgences d'un CHU, j'ai été tenté par l'idée de m'expatrier en suisse pour suivre la formation d'ambulancier ES.
Je suis rentré en contact avec l'ESAMB de Genève et le CESU de Lausanne, et pour les deux mêmes réponses, il faut avoir travailler minimum deux ans en Suisse pour suivre la formation sinon c'est 40000 CHF l'année d'etude. Seule solution, travailler deux ans en Suisse comme IDE pour pouvoir faire valoir ses droits au financement d’étude. A noter que Lausanne propose une passerelle avec accès direct en deuxième année pour les IDE.

 

Follow @SOS112FR