Auteur Sujet: Agent de sécurité incendie - formation SSIAP 1  (Lu 11389 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne anthony59

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 27
  • Sexe: Homme
Agent de sécurité incendie - formation SSIAP 1
« le: 25 avril 2013, 13:47:23 »
Bonjour,

Je souhaiterai passer mon SSIAP 1 pour devenir agent  de sécurité incendie  et je souhaiterai avoir  plein de renseignement sur cette formation .
voici les questions que je me pose ?
faut il que le SSIAP 1 pour devenir agent securité incendie ou bien faut il aussi l habilitation éléctrique et d autre formation?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6802
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Agent de sécurité incendie - formation SSIAP 1
« Réponse #1 le: 26 avril 2013, 10:57:18 »
Bonjour,

Citer
Toute personne souhaitant obtenir le diplôme SSIAP 1. Etre titulaire d’une attestation de secourisme (AFPS ou PSC1 de moins de 2 ans, ou SST ou PSE1 ou CFAPSE en cours de validité). Aptitude physique attestée par certificat médical de moins de trois mois. Avoir satisfait à l’évaluation préalable obligatoire pour le SSIAP 1.

à priori nous n'avons pas ces réponses alors voici un site qui pourrait les fournir http://www.efitec.eu/pages/formation-ssiap-1-agent-de-securite-incendie.html

et pour se faire une idée et te perfectionner ces sites :

- http://formation-agent-securite.net/quelles-sont-les-epreuves-et-comment-se-deroule-lexamen-ssiap-1/

- http://www.formationssiap.net/

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

Doté d’une bonne condition physique, l’agent de sécurité incendie doit être capable d’identifier et d’analyser les situations d’urgence. Une formation spécifique lui permet au quotidien de faire preuve de réactivité et d’efficacité dans les situations les plus alarmantes, par une bonne connaissance des matériels, des outils de diagnostic et des comportements à adopter face aux risques.

L’agent de sécurité incendie doit parfaitement connaitre et appliquer les règles, mais aussi maîtriser la communication écrite et orale.

Quelle est la formation à suivre ?
Pour exercer, un CAP, un BP, ou une formation de service sécurité incendie et assistance aux personnes (SSIAP) 1 ou 2 sont requis au minimum.

Au niveau du bac, le bac pro sécurité et prévention ou le brevet professionnel agent technique de prévention et de sécurité suffisent.
Par la suite, l’acquisition du SSIAP 3 ou l’expérience professionnelle ainsi que les concours internes peuvent permettre d’accéder au corps de technicien supérieur hospitalier, en qualité de responsable sécurité incendie.

Evolutions – passerelles vers d’autres métiers :
agent de prévention et de sécurité des biens et des personnes, responsable sécurité incendie

Hors ligne Esclatant

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
Re : Agent de sécurité incendie - formation SSIAP 1
« Réponse #2 le: 23 septembre 2013, 10:50:49 »
bonjour,
je recherche quelques renseignements complémentaires sur le contenu de l’équipier prompt secours du nouveau cadre d'activités de l'équipier SPV.

A quoi doit correspondre dans la partie Sécuirté le thème LES MOYENS D'EXTINCTION.

Merci d'avance pour vos réponses....
 

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6802
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Agent de sécurité incendie - formation SSIAP 1
« Réponse #3 le: 03 décembre 2013, 17:43:54 »
Pour maîtriser un incendie, il faut rompre l'association des trois éléments du triangle du feu.

Cette rupture peut être réalisée selon quatre modes :

- Le refroidissement, qui consiste à absorber l'énergie calorifique émise par le foyer, a pour objectif d'abaisser la température du combustible au-dessous de la température d'inflammation afin de bloquer la distillation des gaz inflammables.

- L'étouffement permet d'abaisser la teneur en oxygène aux alentours du foyer afin de rendre l'atmosphère incomburante. En fonction de la nature du combustible et s'il s'agit d'un feu profond (sans braise), il peut être nécessaire de réduire cette teneur au-dessous de 8 p. 100 (15 p. 100 suffisent pour la plupart des combustibles).

- L'isolement, mode d'action proche du précédent, sépare « physiquement » les gaz de distillation par rapport à l'oxygène de l'air. L'agent extincteur forme donc une couche isolant le combustible même après l'extinction.

- L'inhibition a pour rôle de bloquer la réaction chimique du feu. Une flamme est le siège d'une multitude de réactions au sein desquelles des produits éphémères apparaissent et disparaissent rapidement. Ces produits, les radicaux libres, sont « piégés » par les inhibiteurs.

Source et complément du sujet
http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/5-les-moyens-d-extinction/

Concernant les moyens d'extinction on distingue :
• Les robinets d'incendie armés ;
• Les déversoirs ponctuels ;
• Les éléments de construction irrigués ;
• Les bouches et poteaux d'incendie ;
• Les colonnes sèches ;
• Les colonnes en charge (dites humides) ;
• Les installations d'extinction automatique ou à commande manuelle ;
• Les appareils mobiles ;
• Divers moyens (réserves de sable, couvertures, etc.).

Source : http://www.formationssiap.net/moyens-de-secours.php

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6802
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Agent de sécurité incendie - formation SSIAP 1
« Réponse #4 le: 05 décembre 2013, 16:40:24 »
Les extincteurs sont des outils de première urgence. Il en existe différents modèles à utiliser selon les risques d’incendie prépondérants dans les lieux à protéger.
Les extincteurs doivent être disponibles en tout lieu et à tout instant. Leur localisation fait donc l’objet de beaucoup d’attention, de même que le choix du type d’appareil, qui dépend du lieu et de la nature des risques.
Il existe en effet différents types d’extincteurs, à utiliser sur des types de feux bien précis. Tous les extincteurs de l’établissement sont indiqués par des petits panneaux rouges, précisant leurs types, leurs classes et leurs utilités.

CLASSES DE FEUX :
- Les feux dits de CLASSE A, ou « feux secs » : bois, papier, tissus, etc...
- Les feux dits de CLASSE B, ou « feux gras » : matières plastiques, hydrocarbures, etc.
- Les feux dits de CLASSE C, ou « feux de gaz » (propane, méthane...) et d’origine électrique.
- Les feux dits de CLASSE D, ou « feux de métaux » : aluminium, sodium, etc.

Notez :

Pour éteindre un feu de gaz il suffit d’en couper l’arrivée, Il est donc important de bien repérer les lieux et la vanne de coupure. Mais il ne faut surtout jamais utiliser un extincteur pour éteindre ce type de feu. En effet l’extincteur éteindra la flamme mais le gaz continuera à s’échapper en provoquant, par accumulation, un sérieux risque d’explosion.