Auteur Sujet: Former les enfants aux premiers secours à l'école.  (Lu 116083 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MAMOUNE

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« le: 30 janvier 2009, 18:07:00 »
Bonjour à vous,

Dites moi, j'ai besoin d'aide !!!!
Avez vous une idée pour enseigner les bases du 1er secours à des enfants de 3 ou 4 ans et éventuellement des docs ?

Merci d'avance

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3063
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #1 le: 30 janvier 2009, 19:22:07 »
Je supprostituée (si,si  ;D ),vu l'endroit, que tu nous parles de secourisme... Et j'avoue ne pas bien voir où tu veux en venir?  ??? Ou n'ose pas...  ::)

Apprendre à porter secours à l'école, se former pour connaître les étapes afin de porter secours : protéger, prévenir, alerter et intervenir ... un site qui propose des scénarios ICI

QUELQUES RÈGLES D’OR :
(Source : http://www.ac-grenoble.fr/eps1/spip.php?article739 )
• Un temps d’échange est pris avec chaque groupe pour laisser aux élèves le temps d’évacuer leur ressenti par rapport à la situation présentée :
exple : « est-ce que vous avez déjà vu une personne qui saigne beaucoup ? »
• Aucune scène d’accident n’est mimée, le scénario débute « quand l’accident a déjà eu lieu » selon le scénario établi à l’avance. Par exemple : la victime est déjà au sol, la chaise près d’elle. Seuls les gestes efficaces sont réalisés et expliqués, aucun geste « faux » n’est montré pour dire « il ne faut pas faire ainsi ».
• Les élèves sont tour à tour sauveteur, victime, observateur et sont actifs dans ce dernier rôle en ayant (et remplissant) les fiches d’observation liées aux scénari.
• Le maquillage s’effectue devant les élèves.

Rappel :
Depuis 2004, l’apprentissage progressif et continu des gestes de premiers secours durant la scolarité est obligatoire. Cet apprentissage se traduit :
- à l’école primaire (cycle 1 à 3), par des actions de sensibilisation dispensées par les professeurs des écoles et la délivrance de l'attestation " Apprendre à Porter Secours " (APS) en fin de cycle 3,
- au collège, par une formation sanctionnée par la délivrance d’une attestation " Prévention et secours civiques de niveau 1 " (PSC1), dispensée et validée par des formateurs en prévention secours civiques.
Par ailleurs, l’arrêté du 23 octobre 2006 permet à l’Éducation nationale de former ses propres équipes de formateurs.
Dans ce cadre et dans la continuité des initiatives entreprises pour favoriser l’accès à l’éducation pour tous dans le champ de la prévention, la MAIF a souhaité accompagner et soutenir l’Éducation nationale dans le domaine de l’apprentissage aux gestes de 1ers secours.
Une convention de partenariat, d’une durée de 5 ans a été signée en mai 2011 entre le Président de la MAIF, R. BELOT et le Ministre de l’Éducation Nationale, Luc CHATEL.
Plus d'infos sur : https://www.maif.fr/la-maif-s-engage/partenariat-mecenat/prevention/gestes-premiers-secours-1.html

Apprendre Compte @apprendre_ https://twitter.com/apprendre_
 
Compte Twitter créé par la MAIF en partenariat avec la Protection Civile (FNPC : http://protection-civile.org )



Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #2 le: 30 janvier 2009, 19:29:59 »
MAMOUNE, tu veux apprendre les gestes de Premier Secours à des enfants de 3 ou 4 ans ? Cela veut dire 2 ans qu'ils vont à l'école ?
Ma nièce est dans cette tranche d'âge et tu lui montres quelques gestes, elle fait des câlins au mannequin  ;D en plus pour heimlich, ces bras sont trop courts et elle est trop petite, vérifié la conscience ... ça va peut être très dur !

Au mieux ... leur apprendre à donner l'alerte par téléphone en leur précisant dans quelle situation ils pourraient le faire car est-ce qu'ils ne feraient pas joujou avec  le 112 ?
Je pense que les gestes de PS (PSC1) sont plutôt destinés a un public un peu plus âgés ou mature mais ils sont en mesure de pouvoir téléphoner et de dire "allo les pompiers " puis répondre aux question du réceptionniste  !
Je disais ça sur un air explicatif et tu peux lire l'article du Figaro Par Anne Jouan du 03/03/2011 que je te recopie :

De très jeunes enfants formés aux premiers secours  ;)
Une étude norvégienne montre qu'à 4-5 ans les enfants peuvent accomplir des gestes d'urgence.
L'histoire avait ému la France entière. Il y a deux semaines, dans le Morbihan, un petit garçon de 5 ans a sauvé la vie de sa mère qui venait de tenter de se suicider. La jeune femme avait enjambé un pont et fait une chute de 30 mètres. Depuis le portable maternel, l'enfant resté seul dans la voiture et inquiet de ne plus la voir avait appelé un membre de la famille qui avait ensuite contacté les secours. Même chose lors du tsunami de l'hiver 2004 en Indonésie. Des enfants ont sauvé la vie de leurs parents en leur rappelant la conduite à tenir en cas de raz-de-marée qu'ils avaient apprise… à l'école primaire.

Les pays scandinaves, qui aiment se dire à la pointe en matière de prévention et de santé publique, viennent de publier une étude qui montre que les très jeunes enfants, quand ils ont reçu une formation, sont capables dans une situation de crise d'appeler les secours. D'après des travaux menés en Norvège et publiés dans la revue spécialisée Scandinavian Journal of Trauma, Resuscitation and Emergency Medicine, des petits, âgés de 4-5 ans sont en mesure de comprendre la gravité d'une situation d'urgence et de prévenir les secours. Car les premiers gestes ne consistent pas uniquement à pratiquer un massage cardiaque. Quelle que soit l'urgence, il est vital d'appeler les urgences et de communiquer l'adresse de la victime. Pendant deux mois, cinq petites filles et cinq petits garçons ont été formés, grâce à des scénarios catastrophe. Ils ont ainsi appris les «cinq règles» à respecter : regarder la personne blessée et lui parler, la toucher, essayer de la réveiller, appeler les secours, enfin rester à ses côtés pour la rassurer en attendant leur arrivée. À l'issue de cet enseignement, sept enfants sur dix pouvaient évaluer correctement l'état de conscience d'une personne (distinguer si celle-ci est dans le coma ou tout simplement endormie) et connaissaient par chœur le numéro de téléphone des urgences. Six enfants sur dix étaient même capables d'évaluer la respiration du blessé et quatre sur dix d'accomplir d'autres gestes (donner les informations correctes au téléphone).

Fort de ces travaux, l'un des auteurs de l'article, le Dr Georg Bollig, du département de l'hôpital universitaire Haukeland à Bergen, estime que les enfants devraient apprendre le plus tôt possible à pratiquer les gestes de premier secours. Mais cette idée est loin de faire l'unanimité. Ces études laissent notamment sceptique le Pr Bertrand Chevallier, chef du service de pédiatrie à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne, grand spécialiste de ces questions. Il estime que la prise en charge d'une situation difficile constitue une trop grande responsabilité pour des enfants de cet âge, qui pourrait les conduire, en cas d'échec, à culpabiliser.

Il y a quelques années, rappelle-t-il, les Suédois ont voulu apprendre aux enfants les gestes de prévention indispensables et ce fut un échec. Du coup, ils ont appris aux petits de maternelle à traverser la route. Nouvel échec. «À cet âge, la vision et l'audition sont encore immatures, explique le P r  Chevallier. Les enfants voient comme les chevaux de course, juste en face d'eux mais pas sur les côtés.» Pour lui, il est plus intéressant d'enseigner les bons gestes aux adolescents et aux adultes que de se focaliser sur les tout-petits. Aujourd'hui, 14 % des Français estiment être capables de réagir face à une situation difficile. Comme cette estimation est établie à partir d'autodéclarations, il convient de la diviser par deux pour avoir une idée plus proche de la réalité. «Pourquoi ne pas enseigner ces gestes au lycée, en cours d'éducation civique ? demande Bertrand Chevallier.

Trois heures de cours en classe de seconde, puis une heure en première et en terminale seraient suffisantes.» Mais les enseignants ne l'entendent visiblement pas de cette oreille. Actuellement, plusieurs expériences de ce type sont menées dans une poignée de collèges et de lycées.

Des fiches comme ci-dessous sont éditées par la MAIF ICI

Hors ligne J.A.

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #3 le: 30 janvier 2009, 19:38:49 »
Bonjour à toi,
Effectivement 3 ans c'est peut être un peu jeune pour le secourisme "version adulte".
Personnellement je suis intervenus plusieurs fois dans des écoles primaires à la demande des profs.
De mon expérience je pense que l'enseignement basique de type protection alerte peut très bien convenir a des CE1 voir CP mais les gestes propre tel que le massage cardiaque ne peuvent être enseigner cas partir du CM1.
Avant les enfants n'ont pas la force de masse ni l'intérêt nécessaire a la formation. Il pense plutôt a rire et a s'amuser avec le mannequins que de faire de bon geste.

À partir de quel âge peut-on apprendre à un enfant les gestes de premiers secours ?
Les réponses avec Angéline Le Saux, formatrice Croix-Rouge :
Enseigner les premiers secours implique de distinguer deux aspects :
- d’une part l’aspect technique, à savoir la maîtrise des gestes de premiers secours de façon suffisamment précise pour pouvoir en faire la démonstration,
- d’autre part l’aspect pédagogique, c'est-à-dire le choix de la méthode à utiliser pour transmettre une connaissance à un public spécifique.

Il n'y a donc absolument pas d'âge pour commencer à apprendre les comportement à avoir pour effectuer les premiers secours. Le diplôme de premiers secours tel que le grand public le connaît (PSC1) est accessible à partir de 10 ans. Mais on développe de plus en plus les formations pour les enfants comme l'I.P.S. (Initiation aux Premiers Secours).
- Comment protéger la victime d'un accident et comment appeler les secours organisés ?
- Quels sont les bons gestes pour mettre la victime en position latérale de sécurité (PLS) ?
- Comment réanimer une victime en arrêt cardiaque (bouche-à-bouche et massage cardiaque) ?
- Quels numéros d'urgence faut-il composer face à de telles ou telles autres situations ?
- Quel comportement adopter lorsque retentit une sirène d'alarme ?
- Quels réflexes avoir en cas d'inondations, d'incendie ou bien de nuage toxique ?

A partir de 4-5 ans les enfants sont déjà très sensibilisés aux premiers secours. On adapte le discours, on adapte la forme pour moins les choquer et pour s'adapter à leur sensibilité et aussi à leur force physique. Les jeunes enfants sont assez perméables et retiennent beaucoup de choses. Ils ont moins de frein que les adultes. C'est un public essentiel. Apprendre à alerter en cas de problème peut se faire dès le plus jeune âge, dès que l'enfant est en mesure de décrocher le téléphone.

"Le PSC1 peut être suivi à partir de 10 ans pour des questions de force physique. Les mises en situation sont adaptées au public. Pour les enfants les mises en situation sont plus guidées et aseptisées mais elles ne sont absolument pas choquantes."

Vidéo : http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-premiers-secours-savoir-reagir-en-cas-d-urgence-6975.asp?1=1

Iconographie et aides pédagogiques pour formateurs aux secours à l'école :
http://www.iconegraphic.com/caddie/liste.php?cat=5

Un superbe site "Le cartable de Séverine" ICI qui a créé des fiches sur les "Gestes qui sauvent"  :)
Merci à Séverine et a ses dessinateurs pour les 2 fiches ci-dessous

Secours1er

  • Invité
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #4 le: 30 janvier 2009, 20:49:17 »
RAPPEL / Enseigner les premiers secours - Il faut distinguer deux aspects :
- d’une part l’aspect technique, à savoir la maîtrise des gestes de premiers secours de façon suffisamment précise pour pouvoir en faire la démonstration
- d’autre part, l’aspect pédagogique, c'est-à-dire le choix de la méthode à utiliser pour transmettre une connaissance à un public spécifique.

Introduction au secourisme actif  8)
A) Un constat mais aussi un enjeu :
L'analyse de toutes les études montre que le pronostic vital est étroitement lié à la rapidité de l'alerte et à l'efficacité des actions entreprises avant l'arrivée des secours.
Par exemple : bien que 70 % des arrêts circulatoires aient lieu devant un témoin, moins d'un témoin sur dix entreprend des gestes de survie et les délais d'alerte sont encore trop longs !
Le témoin est le maillon faible de la chaîne du secours !
Il s'affole, donne des informations confuses ce qui occasionne une perte de temps et donc d'efficacité.
Or tout le monde peut-être un jour ou l'autre témoin d'accident grave.
Les lieux où nous exerçons notre métier sont des environnements à risque.
De plus l'enseignant est fort souvent le seul référent.

B) Le rôle de l'école et des enseignants :
Tout citoyen doit pouvoir porter secours. L'école forme des citoyens, elle se doit d'apprendre à porter secours !
En effet, dans le cadre de l'éducation à la santé et à la citoyenneté, l'école se doit de susciter l'acquisition, dès le plus jeune âge, de compétences et de comportements qui permettent le développement de la solidarité et de la prévention des risques et accidents domestiques mais toutes les personnes doivent prendre conscience de la nécessité d'apprendre et de connaître, voire de transmettre les comportements utiles aux premiers secours.

Si effectivement on parle de "secourisme" au sens large (il serait bien que l'auteur du fil s'exprime à ce sujet), 3 ans c'est vraiment très petit  ::) la seule chose que j'ai enseigné à ce type de "public" a été la prévention des accidents domestiques (visionage de transparent présentant divers dangers et les interroger en les aiguillant pour qu'ils trouvent eux-même les dangers.

C'est intéressant et efficace si la séance n'est pas trop longue et reste ludique. Je ne pense pas qu'on puisse aller beaucoup plus loin avec des enfants de cet âge.

http://www.secourisme-pratique.com/pages/dossiers/ecoles/



Hors ligne MAMOUNE

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #5 le: 31 janvier 2009, 09:10:22 »
Effectivement il s'agit bien de secourisme ou de premiers secours au sens large, La maitresse de mon fils veut faire quelques séances premiers secours mais je ne sais pas quoi lui proposer car ils n'ont que 3ans. La partie alerte je pense qu'ils sont trop petits et de toute facon is ne seront pas pris au serieux par le 15/18. Le MCE c'est pareil ils sont trop petits donc je partait sur une idée des dangers domestiques ou encore les feux pietons , la ceinture de sécurité ou alos vous avez peut etre d'autres idées. mais vraiment adapté aux petits donc si vous savez ou trouvez ca,merci de m'aider

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3063
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #6 le: 31 janvier 2009, 11:42:56 »
Effectivement, leur apprendre à respecter la rue : les feux tricolores avant de traverser, le passage piétons, marcher sur les trottoirs, ne pas jouer sur la chaussée et à ne pas détacher la ceinture avant que le moteur soit arrêté, ainsi que les dangers d'une cuisine par exemple, ne peut pas faire de mal, car même si dans mon sens ça devrait être aux parents de leur inculquer, on sait tous que c'est loin d'être toujours le cas...  ::)

Jeu de 7 familles avec quizz sur la sécurité routière pour les enfants à partir de 5 ans.
"La route en sécurité" est un jeu de carte éducatif apprenant non seulement le BA-BA de la sécurité routière, mais qui aborde également des sujets comme la courtoisie sur la route. La route en sécurité permet d'éduquer les enfants dès leur plus jeune âge au Code de la Route tout en s'amusant en famille avec un jeu de 7 familles rigolo.

Jeu des 7 familles avec quizz pour enfants sur les accidents de la vie courante. Ce jeu vient compléter la gamme SECOURIS avec pour volonté d'initier les enfants dès leur plus jeune âge aux accidents de la vie courante. Les 7 familles sont : les produits dangereux, la trousse de secours, les dangers à la maison, les dangers du jardin, les dangers en vacances, les dangers sur la route et les numéros d'urgence.
Pour que jouer reste un plaisir, il faut prévenir les dangers de la maison : les accidents des enfants et les risques de la vie courante.

Voici le site : http://www.abeilles-editions.fr/2-jeux-cartes-familles-educatif

Hors ligne thimichou

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 26
  • Sexe: Homme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #7 le: 31 janvier 2009, 13:21:19 »
Une p'tit doc sympa que j'avais trouvé et conservé dans un coin, que je vous met en PJ

Apprendre en s'amusant et Découvrez secouris

Secourisme-pratique  http://www.secourisme-pratique.com/pages/actu/2004/03_secouris.htm
tient à saluer l'excellente initiative d'Abeilles éditions qui a lancé ce jeu de plateau original entièrement axé sur la prévention et les premiers secours. Le plateau représente la carte de France (du coup on révise sa géo en même temps) et chaque joueur (ou équipe) tire une carte qui lui indique une destination à rejoindre. Ensuite, à chaque ville étape, on tire une une carte.

Il s'agit soit d'une carte qui donne une consigne de jeu (passer un tour, piquer un jeton au voisin, retour à la case départ etc.) soit d'une question à laquelle le jouer doit répondre s'il veut gagner un pion ou pouvoir rejouer.

Tout l'intérêt vient de ces cartes questions. Il y est question de premiers secours, de prévention des accidents domestiques mais aussi de santé et d'hygiène (questions sur le brossage des dents par exemple).

Outre l'initiative que nous ne pouvons qu'encourager, il faut reconnaître que le jeu est une réussite. Les questions sont claires et les réponses précises, facilement compréhensibles pour les enfants, et tout a fait pertinentes.

Le jeu est agréable, les règles sont assez simples et le plateau, bien que d'un graphisme assez simple, est plutôt agréable. Le gros avantage est qu'il n'est pas nécessaire d'être bardé de diplômes de secourisme pour jouer et faire jouer des enfants à ce jeu. Les cartes sont suffisamment bien faîtes et les justifications succinctes sont suffisantes pour satisfaire la curiosité des enfants. Ce jeu est idéal pour animer un atelier prévention et premier secours à partir du CE1 et sans problème jusqu'au collège. Il faut noter que ce jeu à d'ores et déjà reçu plusieurs prix et a reçu le soutien de la Croix-Rouge française.

Secouris est un jeu qui devrait être obligatoire !
Ce jeu sur les gestes qui sauvent vous entraîne de ville en ville sur la carte de France. A chaque étape une question liée au secourisme, aux accidents de la vie courante et à la santé est posée. Le but du jeu ? Valider son niveau de secourisme et se rendre sur le chef lieu de département qu'on aura tiré en début de partie.
Secouris est le jeu de plateau idéal à pratiquer en famille pour aider les enfants à comprendre le monde qui les entoure et surtout leur apprendre à éviter les accidents domestiques mais aussi les dangers auxquels ils sont constament confrontés.
Secouris devrait être obligatoire dans les écoles à une époque où la sensibilisation des plus jeune à la culture de la Sécurité civile est inscrite dans la loi.  http://www.abeilles-editions.fr/jeux-societe-educatif/19-secouris-classique-jeu.html






Pour les maternelles, effectivement, dur dur de leur apprendre des choses significatives .. l'important est, je pense, de les sensibiliser doucement  et comme le montre le document, d'effectuer une progression tout au long de la scolarité ..

voici GNR et un livre pour eux :

http://etablissements.ac-amiens.fr/0801489j/contenu/premierssecours.pdf

http://www.enfant.com/votreenfant-1-3ans/sante/les-premiers-secours-de-A-a-Z.html?xtor=SEC-4&xts=379609&gclid=CM_e4NG6g58CFZ1h4wodzDTMJA

Mais aussi ces sites :



http://www.netenviesdebebes.com/blog-grossesse-bebe/tag/premiers-secours

http://pascal.locuty.pagesperso-orange.fr/gestes_de_premiers_secours.htm

Hors ligne MAMOUNE

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #8 le: 31 janvier 2009, 13:51:47 »
Effectivement c'est sympa.

Merci

Hors ligne jlbbjl

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #9 le: 30 octobre 2009, 09:46:27 »
Bonjour,
L’association Anne Charlotte est une association pour parents endeuillés Cette association a été créée par Brigitte et Jean-Luc Brunel en Mars 2005, suite à la disparition de leur fille unique Anne Charlotte le 18 septembre 2002 à l’âge de 14 ans.
Parmi les objectifs de cette association, outre la création d’un groupe d’entraide, nous avons souhaité que ce soit aussi un moyen d’aider les parents endeuillés à faire connaître leur révolte face à certain aspect de notre société. Nous pensons par exemple en ce qui nous concerne au secourisme à l’école, mais aussi à la drogue, les accidentés de la route, l’alcool, les sectes, le jeu du foulard …
Aider les parents, par le biais de l’association, dans leurs combats à :
« Faire passer des messages, Faire de la prévention, Mener des actions pour que ce qui nous est arrivé n’arrive pas à d’autres….. »
C’est dans ce cadre que nous avons mis en place récemment une Pétition pour Rendre Obligatoire la mise en place de défibrillateurs dans les écoles et dans des lieux stratégiques, et pour Rendre Obligatoire l’initiation aux gestes de premiers secours dans les établissements scolaires: primaire, collège, lycée…
Pour plus de renseigne
ment et pour signer cette pétition, rendez vous sur le site de l’Association Anne-Charlotte :

http://www.anne-charlotte.org/

Et cliquer sur la page : Notre combat en Hommage à Théau et Anne-Charlotte
J
e vous remercie par avance de bien vouloir signer cette pétition et de faire suivre ce mail à vos amis.

Nous vous remercions pour votre solidarité.
Cordialement
Association Anne-Charlotte

Vous trouverez ci-dessous un résume de l’objet de notre pétition.
En Hommage à Théau et Anne-Charlotte
« Pour Anne-Charlotte, décédée le 18 septembre 2002 à l’âge de 14 ans suite à un accident cardiaque en cours de sport et pour Théau, décédé le 7 janvier 2009, à l’âge de huit ans, suite à un accident cardiaque alors qu’il jouait prés de chez lui avec des amis.
Mais aussi pour Paul, Erwan décédés dans des circonstances identiques.
S’il y avait eu un défibrillateur à disposition ce jour là, des gestes de 1er secours appropriés, peut-être seraient-ils toujours parmi nous !!!!! »
Tout décès survenant dans un lieu public ou sur le lieu de travail est dramatique.
La mort d’un enfant est une véritable tragédie.
« Il y a des gestes qui peuvent sauver mais seulement 6 % des français sont formés aux gestes élémentaires de secours et nous avons le triste taux de survie de 2 %... »
Aussi il faut poursuivre l'effort de formation aux gestes de 1er secours.
Depuis 1997, le dispositif Apprendre à Porter Secours (APS) a été initié par le ministère chargé de l’éducation nationale et le ministère chargé de la santé dans le cadre de l’éducation à la santé et à la citoyenneté. Il comporte un apprentissage des principes simples pour porter secours, intégré dans les programmes scolaires et qui tient compte du développement et de l’autonomie de l’enfant.

Problème : Ce dispositif est très peu appliqué ! Manque de formation des maîtres, manque d'information, manque d'implication de l'éducation nationale et de l'état?

Apprendre les gestes qui sauvent est un acte citoyen et il faut RENDRE OBLIGATOIRE la formation des gestes de premiers secours dans les programmes de l’éducation scolaire.
C’est pourquoi nous avons fait une Pétition car il nous tient à cœur de Rendre Obligatoire :
*Rendre obligatoire
l’installation de défibrillateurs dans les écoles et dans des lieux stratégiques et fréquentés de la ville.
*Rendre obligatoire
l’initiation aux gestes de premiers secours dans les établissements scolaires: primaire, collège, lycée…Cela apparaît dans les textes de l’éducation nationale mais ce n’est pas effectif partout car considéré comme optionnelle et au bon vouloir du directeur de l’établissement scolaire. Que cette initiation soit réalisée tous les ans, inscrite dans les programmes scolaires comme le français ou les mathématiques.
*Rendre obligatoire la formation aux gestes de premiers secours pour les enseignants avec un rappel annuel. (Si ce diplôme est aujourd’hui obligatoire pour tous les nouveaux enseignants depuis 2004, tous ceux qui ont été nommés avant cette date ne sont pas pour autant obliger de passer cette formation pour enseigner.....

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6803
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #10 le: 01 novembre 2009, 17:00:54 »
Bonjour Jean-Luc,
je comprend ta souffrance cependant je suis désolé de te dire que ton idée formidable de rendre Obligatoire l’initiation aux gestes de premiers secours dans les établissements scolaires, n'est peut être qu'utopiste  :P  ???  ::) mais Bien sur la foi déplace des montagnes !!

D'autre part ... comment dire ?  L'instruction ou l'ordre du Ministère existe déjà dans le BO n°46 de 2003 (voir tableau ci-dessous) et rappelé au Bulletin Officiel en 2005 http://www.education.gouv.fr/bo/2006/33/MENE0601175C.htm
Le décret n° 2006-41 du 11 janvier 2006 (1) pris en application de ces dispositions législatives prévoit, dans les établissements scolaires publics et privés sous contrat, une sensibilisation à la prévention des risques, aux missions des services de secours ainsi qu’un enseignement des règles générales de sécurité ; ils sont complétés par une formation aux premiers secours qui prend en compte leur interaction et leur complémentarité.
La présente circulaire a pour objet d’en préciser les conditions de mise en œuvre dans une démarche d’éducation à la responsabilité en milieu scolaire.

Cependant je m'explique : quand l'on veut rendre obligatoire ou interdire quelque chose il suffit de faire une loi pour qu'elle soit aussitôt contournée par les ... disons "rebelles"  :-\  à cause de leur liberté de pensée que tu ne pourras, comme l'a chanté Florent Pagny , ...jamais maitriser tant qu'eux même n'auront pas, comme toi, pris conscience de sa nécessité. :-[
Le monde est ainsi fait, ça n'arrive qu'aux autres... la petite bête jouait au jardin et j'avais sa tête au creux de ma main... Un oiseau de plus... Un oiseau de moins... Tu sais, la différence c'est le chagrin ... Ça n'arrive qu'aux autres... mais c'était le nôtre.. Tu sais, la différence c'est le chagrin :'(
  un film poignant des années 1970 sur la mort d'un enfant et dont la chanson est interprétée par Michel Polnareff.
Cordiale Amitié,
Jean

Un exemple d'initiative :
Initier les enfants aux premiers secours : Depuis 2008, la Protection Civile de
la Sarthe Antenne de PARIGNE L’EVE QUE, se fait fort d’informer les enfants des écoles sur les Premiers Secours, et s’est fixé le but d’initier par an 100 élèves des écoles primaires.
2009 avait été le point d’orgue de ces actions avec 129 enfants initiés.
2011 s’avère un bon cru, puisque 18 enfants d’un institut médico-éducatif
du MANS, puis 44 élèves de CM1 et CM2 de l’école primaire de MONTFORT
LE GESNOIS et enfin 35 élèves de CM2 de l’école primaire de SARGE LES
LE MANS, ont été initiés durant ce seul premier semestre 2011.
Un projet étant encore à l’étude pour le 2ème semestre, cette année ne manquera pas de dépasser toutes nos espérances.
Depuis 4 ans, 250 enfants ont été informés sur les Premiers Secours, sensibilisés à la notion de citoyenneté et renseignés sur les actions des bénévoles de la PROTECTION CIVILE de la SARTHE. Beau résultat pour l’équipe
de formation de cette antenne : Sébastien, Moniteur PAE 1, PAE 3 et PSSP, malentendant, Sandrine, Monitrice PAE 3, et Marta Monitrice PAE 1 et PAE 3, tous trois jeunes moniteurs de l’ADPC 72, aidés dans leur tâche par des aide moniteurs et chargée de communication toujours fidèles à ces  interventions. Nadège LORIOT , Responsable antenne http://protectioncivile44.free.fr/medias/contents/4cd2d97168dd3/documents/protec-info_federal_03.pdf ( page 6 )



GNR pour DSA http://www.pompiers-msv.com/PDF/GNR%20DSA%202.pdf

La Maif, pour aider les professeurs des écoles à remplir leurs obligations en matière d’enseignement du secourisme  (BO du 11/12/2003), quarante fiches pédagogiques « apprendre à porter secours » réalisées par la Maif avec Rue des écoles, sont téléchargeables gratuitement (mais uniquement pour les sociétaires de la Maif).

Premiers secours donnés par un non-spécialiste :
         Conduites à tenir : 5 principes essentiels

1 - Protéger, Rassurer, Isoler, Couvrir, Alerter
2 - Allonger (adapter les gestes en fonction des situations rencontrées)
3 - Ne pas minimiser (ne pas donner à boire)
Attention aux chocs à la tête. Si l'enfant s'agite, est trop calme, s'endort, vomit :
être vigilant car ces observations peuvent se faire un bon moment après, alors qu'on n'a rien observé dans un premier temps.
4 - Alerter le 15 au moindre doute !
5 - Exécuter les gestes ordonnés par le Centre 15

Le premier maillon du Secours à personne correspond au programme du projet « Apprendre à porter secours à l'école ».
L'étape suivant (le deuxième maillon) qui est la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) précoce représente le programme de l'AFPS enseigné à partir de la sixième acquis en troisième.

Pourquoi à l'école ?
L'école est le lieu regroupant, en son sein, les professionnels de l'éducation et la possibilité d'une enseignement transversal interdisciplianaire respectant le développement psycho-moteur des élèves. Elle est le lieu privilégié d'un tel apprentissage.
Les formations secouristes correspondent à des enseignements ponctuels d'un certain nombre d'heures ; sans pratique et recyclage réguliers, les études montrent qu'au bout de 6 mois 80 % du message est oublié, 100 % au bout d'un an.
Ce type d'enseignement n'est pas compatible avec l'apprentissage de comportements pérennes face à l'urgence.

PS : Ces quelques lignes sont extraites du site -http://www.samu06.org/aps.php#outils

Hors ligne jlbbjl

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #11 le: 13 novembre 2009, 12:16:15 »
Le 9 septembre 2002, Anne-Charlotte s’est effondrée lors de son premier cours de sport de l’année scolaire 2002-2003.
Pendant 9 jours, notre fille de 14 ans est restée plongée dans le coma, son cœur battait normalement, après plus de 72h à l’hôpital, elle a fait un œdème cérébrale.
Le médecin nous a ensuite annoncé alors que son cerveau était complètement détruit, qu’il n’y avait aucune chance de la sauver.
Malgré une intervention rapide des pompiers et du SAMU, Anne-charlotte est restée entre 10 et 15 minutes sans que les gestes de premiers secours lui soient donnés (massage cardiaque, bouche à bouche….) 10 à 15 minutes de trop quand on sait  qu’un cerveau non oxygéné plus de 3 minutes a des conséquences fatales.

Ce que nous savons aujourd’hui, c’est que notre fille n’a bénéficié d’aucune aide en attendant l’arrivée des pompiers et le SAMU et il nous est difficile  de ne pas nous dire que si les gestes appropriés  de premiers secours lui avait été donnés, elle serait peut- être encore avec nous  aujourd’hui.
Pire encore,   nous avons su  beaucoup plus tard (3 ans après) que le professeur d¹EPS  n¹avait même pas son  brevet de secourisme.
Anne Charlotte n’avait vraiment  eu aucune chance pour s’en sortir !

Notre fille n’était pas malade. Elle n’avait jamais fait de malaise ni de syncope.
Les médecins nous ont dit qu’elle avait fait un trouble du rythme qui a entrainée un arrêt cardiaque. Malgré les examens faits à l’hôpital et des tests génétiques, aucune maladie connue à ce jour n’a été identifiée qui pourrait expliquer ce trouble du rythme.
Il faut malheureusement vivre de telles expériences  pour s’apercevoir combien il y a de lacunes dans le milieu  scolaire .
Nous savons que le BO de septembre 2006 réaffirme et rend obligatoire la mise en œuvre du module "apprendre à porter secours" qui existe depuis 1997. L'intégration du secourisme dans les emplois du temps et les projets d'établissements, concerne aussi bien l'école primaire que le collège et le lycée, et ce, depuis 2006.
Cependant, ce n'est pas le tout de l’écrire, il faut le mettre en œuvre et malheureusement les formations ne sont pas toutes développées avec la même conviction dans les académies.
Cette obligation semble se heurter, hélas, à la sensibilité du recteur et des chefs d'établissement pour rendre impératif cette formation. 
Doit-on attendre que ces personnes soient confrontées personnellement à la mort subite pour se rendre compte de la nécessité d'appliquer les textes??
Oui mon combat est peut être utopiste, mais si personne ne fait rien, il n'y a pas beaucoup de chance pour que ca change.
Le combat que je mène aujourd'hui, c'est pour que ma fille ne soit pas morte pour rien .... la pétition c'est dans l'espoir de sensibiliser un maximum l'opinion et dans l'espoir de recueillir un maximum de soutien et avoir plus de poids face au membre du gouvernement.


Pourtant une obligation législative existe  8)

L'extension de ce dispositif s'est effectué, depuis 1997, sur la base du volontariat et a reposé sur les actions de formation organisées au niveau académique et départemental, la constitution d'équipes ressources formées et la mise à disposition d'outils pédagogiques.

De nouvelles dispositions législatives et réglementaires font maintenant obligation au ministère de l'Éducation nationale d'introduire dans les enseignements, durant la scolarité obligatoire, un apprentissage des gestes de premiers secours. Il s'agit de la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, de la loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile et du décret d'application du 11 janvier 2006 relatif à la sensibilisation à la prévention des risques, aux missions des services de secours, à la formation aux premiers secours et à l'enseignement des règles générales de sécurité.

Source http://eduscol.education.fr/cid47503/ecole-primaire.html

Hors ligne Sylv1radio

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 576
  • Sexe: Homme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #12 le: 14 novembre 2009, 09:08:55 »
Bonjour,
je comprend également votre souffrance, mais si vous voulez faire avancer les choses c'est au rectorat qu'il faut aller, c'est eux seul qui ont autorité dans les établissements d'enseignement français.
Faire un sujet de 3 pages sur ce forum ne ramènera hélas pas votre fille à la vie :-\ dans votre texte je peux y lire ça : "le professeur d'EPS n'avait même pas son brevet de secourisme" et pourtant le PSC1 ne prend que 6h de formation et coute environ 60€ :o 
Je vous rejoins sur ce point pour dire que trop peu de personnes, parents ou éducateurs et enseignants sont formés au premier secours, et en tant qu'élève s'il arrivait ce type d'incident dans ma classe, personne ne pourrait faire quelque chose  ???

Il y a, a mon avis, un progrès à faire sur la formation des enseignants ... au minimum des profs d'éducation physique et sportive, au brevet de secourisme le PSC.1 même avec le plus faible ils ne seront pas sans rien devant une victime.
Une fois de plus c'est pas içi qu'il faut "appeler à l'aide" c'est au rectorat ou directement au recteur qu'il faut vous adresser.
Bien cordialement,

PS : Des fiches éditées par la MAIF pour apprendre les gestes d’urgence à l’école primaire : ICI
La sensibilisation et l’éducation sont ancrées dans la transversalité pour développer des connaissances et des capacités chez l’enfant en termes d’alerte, de protection et de maîtrise de gestes élémentaires pour porter secours. L’enseignement s’inscrit dans le cadre du dispositif " APS ", Apprendre à porter secours, adapté à chacun des trois cycles et dispensé par les maîtres d’écoles, eux-mêmes formés par des équipes ressources de formateurs. Il est inscrit dans le projet d’école et l’attestation de premier secours figure dans le livret scolaire des élèves. Son acquisition est également indiquée dans le livret de compétences.

Hors ligne jlbbjl

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #13 le: 17 novembre 2009, 13:57:52 »
Depuis plusieurs mois, nous avons envoyé plusieurs courriers, au président, premier ministre, ministre de l’éducation nationale, ministre santé et sport, rectorat, député, élus locaux………
Ils se renvoient tous la balle ou nous font des réponses évasives…..
D’où l’idée de la pétition …..
Comme je le disais précédemment, la pétition c'est dans l'espoir de sensibiliser un maximum l'opinion et dans l'espoir de recueillir un maximum de soutien et signature pour avoir plus de poids face au membre du gouvernement…..
J e n’espérais pas  que des signatures en mettant mon message sur ce forum, mais surtout du soutien par des personnes qui il me semble sont sensible au secourisme ….
La pour l’instant, j’ai plutôt l’impression de mettre trompé  ……

Cordialement

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
Re : Former les enfants aux premiers secours à l'école.
« Réponse #14 le: 17 novembre 2009, 17:58:14 »
Malheureusement on ne peut rien faire de plus, c'est gentil d'avoir pensé à nous comme étant sensibles au secourisme, ce que d'ailleurs nous sommes, et nous compatissons très sincèrement j'en suis certain à votre douleur, mais nous ne pouvons rien faire de plus que ce que nous faisons déjà chaque jour dans nos métiers...
Si c'est du soutien moral que vous souhaitez, il est évident que nos pensées vous accompagnent...

Notez cependant qu'il existe déjà un texte que je place en postit ci-dessous

La convention nationale - Éléments du BO n°46 du 11/12/2003
Convention entre le Ministère de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la recherche, et le ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées
Préconise la généralisation du dispositif APS à l’ensemble des élèves de l’école primaire et l’extension progressive d’une formation AFPS/PSC1 pour les élèves du collège.
Les accidents scolaires (Cet article a également été publié dans le numéro de juillet 2005 de "la Tribune du Fabert" )
 http://www.secourisme-pratique.com/pages/dossiers/ecoles/acci_scol.htm

Art. 1 : « rendre plus efficace le premier maillon de la chaîne des secours »
Art. 2 : « développer chez les élèves des comportements citoyens et de solidarité »
« faire acquérir des savoirs et savoir faire dans la gestion d’incidents ou d’accidents de santé »

Formation aux premiers secours en milieu scolaire :
http://eduscol.education.fr/pid23355-cid47505/un-apprentissage-necessaire-et-obligatoire.html

École primaire - Un enjeu pédagogique et éducatif  :ange:

Pour rendre plus performant ce premier maillon de la chaîne des secours, l'École a un rôle privilégié à jouer. L'arrêté du 9 juin 2008 (BO n°3 du 19 juin 2008) définit les programmes d'enseignement de l'école maternelle et de l'école élémentaires, en conformité avec le socle commun de connaissances et de compétences. Il affiche la volonté de développer chez les élèves des comportements citoyens, des initiatives et des démarches de solidarité, des savoirs et des savoir-faire leur permettant de réagir efficacement, face à des situations d'incidents ou d'accidents de santé, à partir de leurs apprentissages scolaires.

Le dispositif "Apprendre à porter secours" a pour objectif de sensibiliser les enseignants en tant que citoyens et pédagogues afin de leur permettre, après une formation préalable, d'effectuer les premiers gestes de secours et d'intégrer cet enseignement dans un projet interdisciplinaire conformément aux programmes de leur classe. La progression proposée aux élèves tient compte de leur développement cognitif et psychomoteur ainsi que de leur rythme d'accès à l'autonomie.