Auteur Sujet: Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!  (Lu 57058 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

pascal

  • Invité
Salut à toutes et tous.
1/ tester votre conduite http://www.saaq.gouv.qc.ca/services-saaqclic/public/fr/questionnaire.htm  c'est Canadien mais le Code de la Route est international...

2/ Je suis assez d'accord avec rusty en ce qui concerne la formation ou plutôt la "non formation " à la conduite des véhicules d'urgences (je parle pour les ambulanciers,  blanc ou rouge, les autres intervenants, je ne sais pas ).
Des stages style CENTAURE ou CONDUIRE JUSTE  devraient, à mon avis, être obligatoire avant de prendre le volant d'une ambulance (c'est le cas dans la fonction publique pour les ambulanciers smur ).
Il y a du progrès, aujourd'hui on demande 2 à 3 ans de probation au permis de conduire avant d'aller au DEA ou de travailler dans une entreprise de transports sanitaires, c'est un début mais ne pourrait on pas inclure dans la dite formation au permis de conduire d'une ambulance un stage de 1 à 2 jours style CENTAURE par exemple, ça coute une centaine d'euros (somme qui pourrait venir en déduction de la première année d'assurance auto pourquoi pas ? ) on verrait moins de trainées de freinage de 70 mètres se terminant dans un platane, ce qui est limite mais moins quand l'ambu percute une mère de famille et son landau traversant une rue ...
Un passage en école de formation à la conduite des véhicules d'urgences comme celles-ci : http://www.cfcpu.com/services.php   ou http://www.lemansdriver.fr/formations/2-jours-samu-smur.html  serait une très bonne chose ... + voir la vidéo :

Comment se passe la formation au sein de vos entreprises concernant la conduite des ambulances ?.

Les statistiques démontrent que 85 % à 95 % des accidents sont évitables.
Il apparaît donc évident qu’il faut prendre les mesures nécessaires afin de remédier à la situation et ainsi offrir un encadrement adéquat en ce qui concerne la conduite de véhicule d’urgence.
Dans les pays occidentaux, les accidents demeurent le plus coûteux des problèmes sur la route en ce qui a trait à la fréquence et au nombre de personnes tuées ou blessées, aux dommages à la propriété, à l’usure prématurée des flottes de véhicules, aux bris mécaniques et même aux poursuites judiciaires.
Les causes d’accident sont nombreuses : erreurs de conduite, conditions environnementales défavorables et mauvais état du véhicule. Cependant, les erreurs de jugement demeurent presque toujours la cause principale des accidents.
Le conducteur se trouve donc au cœur du problème.
« Les statistiques démontrent aussi que près du tiers des décès de sapeurs-pompiers, d'ambulanciers, de policiers ou gendarmes en service sont liés aux accidents de la route. »

La fiche ci-dessous présente une formation qui s’adresse à l’ensemble du personnel intervenant sur les routes, les grands rouleurs ou le personnel intervenant en cas d’urgence.

Hors ligne sauvage

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #1 le: 09 septembre 2004, 10:13:28 »
qui a suivi des stages de conduites de véhicules d'urgences ?.
qui à pris en charge ces stages ?.
ou avez vous suivi ces stages et en avez vous été satistait ?. :D

lhamo dondup

  • Invité
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #2 le: 09 septembre 2004, 15:03:28 »
J'ai, pour ma part, suivi ma formation de la conduite en "urgence", au sein du comité de la CRF où j'effectuais mes permanences, avec un formateur du comité départementale.
Je l'ai effectuée pour le principe et parce que cela faisait partie de la procédure à suivre en tant que secouriste CRF. Mon but n'était pas de conduire les ambulances de la CRF : ce qui m'intéressais c'était de porter secours, d'être auprès de la victime et surtout d'entrenir mes gestes de secouriste.

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 818
  • Sexe: Homme
    • http://www.fr.debian.org/
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #3 le: 09 septembre 2004, 18:58:19 »
Je vais peut être redire les mêmes choses mais la conduite d'urgence ça commence par savoir conduire prudemment quelles que soient les circonstances.
Chose que l'on t'apprends lors du passage de ton permis de conduire.
Cependant les permis "civils" VL, PL et la visite d'aptitude ne nous préparent pas à une conduite de véhicule en état d'urgence.

starky et hutch ou à tombeaux ouvert c'est à la TV et au ciné ... lire la fiche en PJ

pascal

  • Invité
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #4 le: 09 septembre 2004, 19:15:10 »
Évidemment que je suis ok avec toi pour la prudence, il n’empêche que à mon avis, au cours du permis VL on ne t'apprends pas à réagir correctement face à certaines situations d'urgences.
Je ne remet aucunement en cause la formation dispensée pour l'obtention du permis de conduire mais force est de reconnaitre que on ne conduit pas une vml ou une umh comme sa voiture perso, ce n'est pas non plus une voiture de rallye bien sur mais on roule nécessairement plus vite au milieux d'autres usagers de la route, en prenant parfois quelques risques que l'on essaie au maximum d'appréhender en prévoyant les "conneries"... que feront peut être les automobilistes qui te voient ou non, arriver dans leurs rétros. :wink:

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 818
  • Sexe: Homme
    • http://www.fr.debian.org/
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #5 le: 09 septembre 2004, 19:17:18 »
Ben cela s’apprend avec l’expérience et c'est pour ça que l'on peut pas être ambulancier et jeune permis "A" (moins de 2 ans de probation).

La conduite défensive ou conduite préventive nous vient principalement des pays Anglo-Saxon  appelés : « defensive driving ou preventie driving »

La conduite défensive permet de réduire l’agressivité au volant, d’anticiper le trafic de tenir compte du comportement des autres conducteurs et de tous les usagés de la route, de rester maître de soi, d’être attentif à l’état de la chaussée et aux conditions de circulation.

En conduisant défensivement vous êtes conscient de votre façon de conduire vous éviterez des accidents. Cette conduite améliore la fluidité du trafic routier en réduisant les embouteillages, elle rejoint également l’éco conduite puisque vous limitez votre consommation de carburant, vos émissions polluantes, et vous anticipez la circulation.

Anticiper la circulation :
- Visez... regardez loin. Respectez les distances de sécurité.
- Accélérez et décèlerez doucement, levez le pied plus tôt

En visant loin vous détectez les dangers potentiels, vous anticipez les ralentissements, vous évitez les accélérations et les freinages inutiles.

A  l’approche d’un carrefour ralentissez en douceur, essayez de voir le visage du conducteur du véhicule qui devra vous cédez le passage pour être sur qu’il vous a vu.

Levez le pied dans les zones d’incertitude (potentiellement dangereuses) par exemple carrefour sans visibilité, sommet de cote et placez votre pied à l’avance au dessus du frein sans rétrograder pour ne pas utiliser de frein moteur.

Le champ visuel :

Regardez loin pour prévenir les dangers, c’est très important surtout à des vitesses élevées, plus votre vitesse est importante plus votre champ de vision se réduit. En ville également pour anticiper le trafic.

A vitesse plus lente votre champ de vision s’agrandit, vous distinguez mieux se qui se passe à droite et à gauche. Prenez l’habitude d’identifier les éléments importants en dehors du champ visuel comme un feu, un passage piéton, un panneau de signalisation un véhicule qui s’apprête à traverser l’intersection par exemple.

Avec ces techniques visuelles vous pouvez analyser le trafic et le comportement des automobilistes pour trouver une porte de sortie en cas d’obstacle. Le plus souvent dans les accidents de la route les conducteurs impliqués on le regard focalisé sur le véhicule à éviter et freine fortement jusqu'à bloquer les roues. Alors qu’il faudrait chercher du regard une voie de fuite et l’utiliser pour éviter le choc.

Reconnaissance des risques

Chauffeur :
Nombreux évènements peuvent influencer la vigilance du conducteur et rendre la route dangereuse.
• Les émotions fortes
• Le stress
• La fatigue
• Les distractions (téléphone, manger, boire)
• La prise de médicament, d’alcool etc.

Les conditions météorologiques :
Le vent qui peu faire tomber des débris sur la route, la pluie qui rend la chaussée glissante, le brouillard ou les chutes de neiges qui réduisent votre visibilité. Vous devez adapter votre conduite aux conditions météo, réduire votre vitesse augmenter vos distances de sécurité. Vous tenir informé des conditions atmosphériques que vous allez rencontrer sur votre parcours.

La visibilité :
Bien sur, la neige ou la pluie joue un rôle sur la visibilité mais ce ne sont pas les seuls facteurs
Un éblouissement par une forte lumières comme de puissants phares, ou le soleil quand il est bas sur l’horizon réduira votre visibilité, il faudra adapter votre conduite et votre vitesse utilisez des lunettes de soleil pour vous protéger les yeux.

La densité du trafic :
Soyez conscient de la densité du trafic routier, lors d’un ralentissement réduisez votre vitesse anticipez les changements de files des autres conducteurs faite attention au deux roues.

L’état de la chaussée :
En fonction de la route que vous allez emprunter, petite route, route de montagne, chemin accidenté vous allez adapter votre vitesse et votre conduite.


5 règles de la conduite préventive  :ange:



Formation conduite sécurité RK COM : skid car

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3063
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #6 le: 09 septembre 2004, 21:47:00 »
Je suis tout à fait d'accord avec Pascal ... Ayant moi même fait des stages de pilotages et conduite préventive, certaines bases ne s'apprennent que par le biais de quelqu'un d'autres expérimenté, certaines étant même contre nature... :roll:

Et pour moi, ces bases sont indispensables !

Un p'tit truc tout bête, qui demande de la concentration et qui fatigue mais qui peut éviter des catastrophes (en urgence ou pas) :
Tout en roulant, toujours savoir exactement où se trouve les autres véhicules autour de nous et se faire en temps réel dans sa tête le scenario de tout ce que pourrait faire ces véhicules, même les choses les plus improbables (déboiter, freiner, ouvrir une portière, changer de direction sans prévenir, etc...), et se prévoir une porte de sortie Si...
Ne jamais se retrouver dans une situation sans sortie de secours !

Cela peut paraitre bizarre mais au fur et à mesure, on se fait ce "film" sans même y penser vraiment et lorsque la situation d'urgence intervient, on n'est pas pris au dépourvu ! 8)
Et toujours partir du principe que les autres conducteurs sont capables de tout et même du pire... comme un bagage ou un vélo qui se décroche alors ...   faut l'éviter ou c'est la cataaaa  ???

Citation de: leburon63
cela s'apprends avec l’expérience ça... c'est pour ça que l'on ne peut pas etre ambulancier et jeune permis "A" .

Je connais des gars qui sont ambulancier depuis X années et qui ne savent pas conduire (par contre, ils se prennent pour des top-drivers ! :lol: )... :?

Y'a des choses qui s'improvisent pas, sinon on prend des mauvais réflexes...

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3063
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #7 le: 09 septembre 2004, 21:56:57 »
Citation de: leburon63
je vais peut être redire les mêmes choses mais la conduite d'urgence ça commence par savoir conduire prudemment.
Chose que l'on t'apprends lors du passage de ton permis de conduire.

starky et hutch c'est à la TV ça...

Viens sur le périphérique Parisien à 18h, insère toi entre deux files pour te frayer un chemin et tu comprendras que t'as plutôt intérêt à savoir ce que tu fais ! :wink:

Et pas besoin de rouler vite pour se foutre en l'air si on ne sait pas quoi faire en cas d'urgence ! :?

Ne me dit pas que tu fais partie de ces personnes qui estiment ne rien avoir à apprendre en matière de conduite normale ou d'urgence ?? Je t'ai vu plus ouvert que ça... :wink:

Moi je suis pour la sécurité "active" et cela commence par une vrai formation du conducteur ! Le permis de conduire t'apprends tout juste à faire avancer une voiture légère en passant tes rapports sans caler :?
Lorsque tu te retrouves avec un vrai "prof" à coté de toi, qu'il te mets dans certaines situations et qu'il te montre par A+B comment t'en sortir, tu te dis que tu as été un vrai danger ambulant pendant tout ce temps où tu as conduit "sans savoir"... Perso, mon égo en avait pris un bon coup ! :lol:

Hors ligne Indien

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 58
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier
    • http://hautes.alpes.secours.free.fr
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #8 le: 09 septembre 2004, 22:25:22 »
Citer
Je connais des gars qui sont ambulancier depuis X années et qui ne savent pas conduire (par contre,ils se prennent pour des top-drivers! :lol: )... :?

Moi aussi et c'est bien malheureux, enfin je veux dire DANGEUREUX

Hors ligne Elya

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 111
  • Sexe: Femme
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #9 le: 11 décembre 2004, 18:02:27 »
En survolant rapidement et en diagonale le forum , je n'ai pas vu de sujet sur la conduite ( je m'excuse si elle à déjà été posé ) , j'aurais aimé savoir comment gère un ambulancier la conduite de son ambulance en mission ... ?


Merci à vous !

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3063
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #10 le: 12 décembre 2004, 00:16:10 »
Tu devrais préciser "un bon ambulancier" ! :roll:
On peut être amener à rencontrer plusieurs situations où la conduite ne sera pas la même en fonction des circonstances :
- En se rendant à un domicile sur appel 15 (oui, je sais, en théorie, pas le droit aux feu rouges et autres, mais bon... :wink: ) tu peux te permettre d'avoir une conduite moins douce, tu n'es pas en charge mis à part ton collègue qui fait le sac de sable !
Il faut gérer l'espace autour de ton véhicule, toujours savoir qui se trouve où, ne pas se faire surprendre et surtout surprendre quelqu'un !
Ne pas croire que les avertisseurs spéciaux bleus et la sirène sont un écran protecteur contre les cartons ! Les nouveaux ambulanciers pas trop aguerris à la conduite ont du mal à gérer car le 2 tons ajoute de l'adrénaline au stress de la situation...
J'en ai vu paniquer à ne même plus arriver à passer les vitesses correctement (des bons vieux CCA qui en 10 ans n'avaient jamais allumé les bleus ! )
Bon, je pourrais en écrire des pages (va falloir que je prépare une thèse moi ) mais ce sont les grandes lignes en travers...
Ha, un feu rouge, ça ne se crame pas a fond de balle, mais au ralenti, en ayant regardé partout avant de le franchir ! :roll:

- Avec un patient sur trajet normal (transfert simple, retour à domicile...) y'a no stress, pas d'urgence, autant que le trajet soit le plus agréable possible pour lui ! 8) Donc conduite en douceur et anticipation, quasiment aucune sensation de freinage ou d’accélération, passage des rapports sans a-coups façons boite automatique... Au début, faut se concentrer, ce n'est pas une conduite de promenade, faut préserver son patient mais au bout d'un moment, c'est naturel ! :wink:

- Avec un patient en urgence atteint d'une pathologie plus ou moins lourde :!: A part certains collègues a qui je confierai ma propre santé (et je peux vous dire qu'ils sont vraiment pas nombreux à ma connaissance ! :lol: ) je préfère dans ces cas là prendre le volant et la plupart me le laissent de bon coeur !

C'est là que la conduite demande le plus d'attention et va être la plus fatigante nerveusement... Lorsque tu as une personne présentant une dissection aortique ou un enfant atteint de la maladie des "os de verre" c'est sa santé qui primera sur le temps à mettre de l'aller à l’hôpital et tu n'as pas trop le droit à l'erreur, un dos d’âne abordé trop vite ou un gros coup de frein peut lui être fatal !
Selon certaines situations ; je me souviens d'un trajet banlieue-Paris avec un rejet de greffe du foie un jour de gréve qui m'avait demandé plus d'une heure malgré des escortes de motards de Police !  tu peux arriver complétement éreinté et à moitié sourd !

Donc tout en douceur (en adaptant selon la pathologie, si c'est un psy qui pète les plombs dans l'ambu, tu peux te permettre d'appuyer un peu plus ! ) en se frayant un chemin gentiment entre les voies si c'est bouché... Par exemple, sur un périphérique bondé, mieux vaut rouler souple et constamment entre 40-50, plutôt que monter à 80, puis freiner jusqu’à 20 voir l’arrêt le temps que les voitures se poussent puis remonter à 80 pour re-freiner.... Insupportable et aucun gain de temps... De la fluidité bordel ! :D

Mais le mieux dans les débuts, c'est d'avoir un bon "prof" à coté de toi qui te formera au mieux à la conduite en urgence.
J'ai eu cette chance et je la souhaite à tout le monde !
Même si j'avais des bases, il y a un savoir-faire qui ne s'improvise pas, alors autant profiter de l’expérience du collègue !
Il y a une question de gabarit aussi !  Une petite ambu (genre 806) ne se conduira pas comme un Master Cube type VSAB... Gabarit, transfert des masses, roulis etc... n'ont absolument rien a voir ! :D

Bon, j’arrête là, sinon, je ne m’arrêterai plus ! :lol:

P.S: Une astuce toute bête : évitez les bandes d’arrêts d'urgence, préférer y envoyer les autres usagers en passant entre deux voies... C'est plein de saletés et de bouts de verre, il y a toutes les chances d'y crever un pneu ! :? Et dans certaines situations, vaut mieux éviter ! :lol:

Hors ligne Elya

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 111
  • Sexe: Femme
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #11 le: 14 décembre 2004, 18:01:08 »
Merci Rusty : )

Ce qui me sidère sur la route moi c'est les gens qui mettent pas de clignotants (indicateur de direction), à croire qu'il faut un bac+5 et un guide d'utilisation pour savoir en user intelligemment !

Hors ligne Yama9422

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 252
  • Sexe: Homme
  • Secouriste CRF 94
    • http://leperreux.croix-rouge.fr/index.php
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #12 le: 14 décembre 2004, 19:56:09 »
Non tu te trompe c'est bac +8  :o + le guide d'utilisation

Hors ligne granfluc

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 53
  • Sexe: Homme
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #13 le: 14 décembre 2004, 21:23:51 »
au sujet des clignotants, je me demande si ce n'est pas en option mantenant .......... :twisted: .............. ca sert a rien que les constructeurs en mettent les gens ne s'en servent pas  :!:

frogman

  • Invité
Re : Simulateur ou stage de conduite d'un véhicule de secours en urgence !!
« Réponse #14 le: 14 décembre 2004, 21:37:12 »
en général c'est comme pour les stationnement genants... une fois que leur rétroviseur a volé trois mètres plus loin parce qu'un piéton pressé à donné par indavertance un gros coup dedans, ils comprennent que se garer sur le trottoir comporte certains risques...  :twisted:  idem quand t'as un rétro qui vole parce que ducon n'a pas mis son clignotant... m'enfin, mieux vaut rouler en char leclerc pour ceux qui sont adeptes de cette méthode ;)