Auteur Sujet: Besoin de renseignements pour mon orientation scolaire, choisir et me décider.  (Lu 128706 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne free74200

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
  • ambulancier bns
    • Voir le profil
Bonjour,
j'aurais voulu savoir quels auraient été les possibilités de rentrer dans la Gendarmerie, sachant que ma demande concerne un individu de 25 ans, sans concours ?

merci

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour Free, qu'entends tu par "sans concours" ?
Pour entrer dans la Gendarmerie et à tous les niveaux il y a un concours avec des tests intellectuels et physiques, une visite médicale plus une enquête de moralité - voir : Recrutement

Pour l'instant, en 2008, aucun diplôme n'est exigé pour être GAV. Il faut être âgé de 17 ans au moins et de 26 ans au plus à la date de dépôt de la candidature mais pour être candidat sous-officier il faut le Bac ou un diplôme équivalent ainsi qu'un très bon niveau de culture générale fortement recommandé avec une excellence expression écrite (composition/rédaction), en français et en orthographe... être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours.
Citer
Deux type de concours sous-officier :
Concours "Voie externe" pour les titulaires du BAC et âgés de moins de 35 ans.
Concours "Voie interne" pour les GAV, réservistes, ADS, et les militaires des autres armées totalisant un minimum de 4 années de service.
Si vous avez le Bac vous pouvez concourir sur les 2 (externe et interne)
Une voie "interne" a été créée pour les candidats GAV, ADS, réservistes de la Gendarmerie et militaires des autres armées qui leur permet de s'affranchir de la condition de diplôme (pour le concours interne, le baccalauréat n'est pas exigé). Une épreuve de connaissances professionnelles spécifique a été intégrée au concours, à la place de la composition de connaissances générales du concours externe. En pratique, les connaissances demandées dans le cadre de cette épreuve sont essentiellement orientées vers celles qui sont à la base du métier de GAV. Cependant, il ne faut pas oublier une chose importante : cette épreuve est aussi une épreuve de français. Il faudra donc rédiger rigoureusement les réponses, tant sur le plan de la structure (introduction - développement - conclusion) que sur le plan de l'expression écrite (style, construction des phrases et orthographe). Je vous invite cependant comme vous êtes externe à la gendarmerie de vous entrainer avec France enseignement http://www.france-enseignement.net/librairie/concours-sous-officier-gendarmerie-interne.html

Devenir gendarme : une passion avant tout le site facebook pour en parler
https://www.facebook.com/devenirgendarmeunepassionavanttout
Une page non officielle mise en place pour partager entre passionnés de la Gendarmerie Nationale.

LA 1ÈRE SESSION DU CONCOURS DE SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE 2016 EST BIENTÔT OUVERTE.
En effet, les candidats pourrons s'inscrire sur le site institutionnel entre le 07 septembre et le 20 novembre 2015, minuit.Le concours "SOG 1" est ouvert à tous les candidats titulaires d'un diplôme de niveau IV. Le concours interne, dit "SOG 2", est ouvert également. Les conditions requises pour candidater à ses concours sont accessibles sur le site lagendarmerierecrute.fr

Ces concours sont en deux phases.
Les phases d'admissibilité SOG 1 et SOG 2 auront lieu simultanément le 1er mars 2016. Puis les candidats retenus devront passer les phases d'admission entre le 18 avril et le 27 mai pour le SOG 1, et le 6 et le 24 juin 2016 pour le SOG 2.

Le sous-officier est un technicien de la sécurité publique au sein de l'institution. Personnel sous statut militaire, il est placé au cœur de l'événement, au contact de la population et au service du citoyen.
Il acquière sa technicité durant sa formation en école des Sous-officiers de la gendarmerie durant 9 mois d'internat. A l'issue de cette formation rémunérée, il a le choix de son affectation dans diverses structures opérationnelles de la gendarmerie sur l'ensemble du territoire national.
Le sous-officier de gendarmerie a la possibilité de développer ses compétences et de se spécialiser dans des domaines variés : police judiciaire, sécurité routière, membre du GIGN, moniteur de sport... ou encore cavalier.

Hors ligne NeilYoung

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour, oui il y a toujours un concours, que cela soit pour être GAV, sous-officier ou officier. ;)

Pour GAV et sous-officier, tu trouveras de quoi te préparer sur :
 http://www.france-enseignement.net
Il y a aussi des conseils sur : 
 http://www.la-tactique-du-candidat.fr

Vous voulez intégrer la Gendarmerie nationale (pour devenir gendarme ou gendarme adjoint volontaire) ou la Police nationale (pour devenir gardien de la paix) afin de participer à la lutte contre la délinquance. Ces métiers au service de la société sont intéressants, dynamiques, bien rémunérés et offrent des possibilités d'évolution de carrière importantes.
Avant d'intégrer la Gendarmerie ou la Police, il faut passer un concours spécifique :
    * ceux de gendarme (ou plus exactement de sous-officier) ou de gendarme adjoint volontaire (GAV) pour intégrer la Gendarmerie nationale,
    * ou celui de gardien de la paix pour intégrer la Police nationale.

Ces concours sont très sélectifs et, comme dans n'importe quel système de recrutement (les concours de la Gendarmerie et de la Police ne font pas exception), il faut s'y préparer sérieusement longtemps à l'avance pour mettre un max voire tous les atouts de son côté.
Ce site n'a qu'un but : vous aider à vous préparer correctement. En effet, il ne faut pas vous imaginer réussir en limitant votre préparation à quelques exercices trouvés sur le net ou encore en ressortant vos cours du collège ou du lycée. Cela est d'autant plus vrai aujourd'hui où les carrières de la Gendarmerie et de la Police ont été revalorisées et où le nombre de postes offerts est en baisse.

Que ce soit pour le concours de gendarme ou le concours de gardien de la paix, vous trouverez deux parties :
    * La stratégie pour réussir présente des conseils généraux (organisation de la préparation, durée, etc.)
    * Cibler les épreuves présente des conseils spécifiques pour chacune des épreuves.
Je vous invite à consulter toutes les pages qui traitent du concours que vous allez passer : chaque page vous apportera des éléments pour améliorer votre préparation.
Bonne préparation et, surtout, bonne chance !

Enfin, sachez que les concours (tests de présélection) de la Gendarmerie ou de la Police sont plus difficiles qu'ils n'en ont l'air.  :P
Pour les candidats sous-officier, l'immense majorité ont le bac (diplôme devenu obligatoire le 1er janvier 2010 ) mais beaucoup sont refusés pour cause de mauvaise orthographe ou d'expression Française et aussi par manque flagrant de culture générale  :'(
Le travail du Gendarme et du Policier est fait, pour une grande parti, de la rédaction de rapports (PV) qui vont devant les tribunaux ... alors il vaut mieux, si tu ne veux pas passer pour une "buse", qu'ils soient rédigés en bon Français et sans fautes d'orthographe  ^-^

Hors ligne bretenou

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 246
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour
Je souhaite orienter ma fille qui a 13 ans vers la Gendarmerie.
Quel est le parcours à suivre pour elle ?
Doit elle continuer sa scolarité normalement, ou intégrer une école spéciale.
Merci a vous
 



Hors ligne tom110791

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 16
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
J'arrive un peu tard,  ::)

Il existe un nouveau BAC PRO "Sécurité Prévention", le titulaire de ce bac pro est préparé à l'exercice des différents métiers de la sécurité, de la sûreté et de l'ordre public, de la protection des personnes, des biens et de l'environnement... donc si votre fille souhaite intégrer la gendarmerie ou la police elle peut préparer ce diplôme, de toute façon il lui faudra un Bac pour concourir en tant que Sous-Officier et un Master pour le concours d'Officier.
Si elle ratte sont entrée en gendarmerie elle peut toujours utiliser ce diplôme pour être agent(e) de la surveillance SNCF, agent(e) de sécurité civile ou privée, agent(e) de service commercial train, gardien(ne) de police municipale, sapeur-pompier volontaire ou professionnel, sapeur-sauveteur militaire en unité d'instruction et d'intervention de la sécurité civile, etc...

Contenu de la formation Bac pro
Français, Histoire, géographie, Anglais, Espagnol, mathématiques, Culture artistique.
Éducation physique et sportive : Outre, le haut niveau d’exigence en enseignement général et professionnel, la formation inclut un programme intensif en éducation physique et sportif.
En classe de Terminale, il sera demandé de courir le 10 km en 50 minutes.

Droit : Organisation institutionnelle de la France et des services de sécurité et de secours, Cadre juridique et administratif de la sécurité (droit pénal et procédure pénale).
Communication professionnelle orale et écrite avec la hiérarchie, les partenaires et le public.

Techniques professionnelles : Prévention des actes de délinquance, le maintien de l’ordre public et respect des lois et règlements, le Secours et assistance aux personnes, la Protection des biens et de l’environnement. Risques techniques et naturels, gestion opérationnelle et commandement, opérations diverses, attitudes et comportement, gestion du stress.

Prévention Santé Environnement  : Prévention des risques. Formation de base au secourisme et SST.

http://www.cndp.fr/archivage/valid/brochadmin/bouton/a064.htm

* Épreuve facultative de langue vivante (applicable session 2011)
    * Épreuves obligatoires de langues vivantes (applicable session 2012)
    * Modalités d'évaluation du français et de l'histoire, géographie et éducation civique (applicable session 2012)
    * Modalités d'évaluation des mathématiques et sciences physiques et chimiques et modalités d'évaluation d'une épreuve de certaines spécialités (applicable session 2012)
    * Modalités d'évaluation des arts appliqués et cultures artistiques (applicable session 2012)
    * Modalités d'évaluation d'évaluation de l'enseignement de prévention-santé-environnement (applicable session 2012)
    * Modalités d'évaluation d'évaluation de l'économie-gestion (applicable session 2012)
    * Modalités d'évaluation d'évaluation de l'économie-droit (applicable session 2013)

Citer
ATTENTION La présélection rude, d'abord basée sur le dossier scolaire, et une lettre de motivation, a été affinée par des entretiens, des épreuves écrites et physiques corsées. « Un vrai parcours du combattant », selon les jeunes recrues.  :-[ :P :-\ :)


http://www.letudiant.fr/etudes/cap-bep-bac-pro/securite/securite-18081/bac-pro-securite-prevention-18062.html

http://www.education.gouv.fr/cid51726/mene1009658a.html

Hors ligne bretenou

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 246
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonsoir
Il n est jamais trop tard Tom110791,
En fait c est moi qui la pousse à s'orienter dans cette voie,
Merci à vous deux.
Bonne soirée.
 

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour
je ne connais pas le contenu du Bac Pro proposé par Tom mais les futurs sous-officiers de gendarmerie seront recrutés fin 2010 avec le Bac général et les officiers avec un Master.
La connaissance parfaite du Français (grammaire, orthographe, vocabulaire, la syntaxe et l'expression française,  etc ...) est vitale car la Gendarmerie est une entité qui travaille pour la Justice et que tout ce qui a trait à elle doit être écrit parce que seul les écrits font foi devant la loi dans un tribunal.

Lorsqu'elle aura 16 ans elle devra se faire recenser en mairie comme le prévoit la loi - lorsqu'elle fera sa JAPD (journée d'appel pour la défense) ou JDC, elle se prononcera pour la Gendarmerie - elle pourra aussi choisir d'entrer dans la Réserve Opérationnelle de la Gendarmerie Départementale et faire connaissance avec le métier tout en faisant autre chose dans le "civil" -
Elle peut aussi se porter candidate pour les GAV (gendarmes adjoints volontaire) sorte de contrat emploi jeune de 1 an renouvelable 4 fois, soit 5 années - durant ce temps elle peut préparer le concours en interne pour être s/off ou off -  voir le site  http://www.concoursgendarme.fr/

Durant son contrat GAV elle pourra présenter 3 fois le concours interne pour être Sous-Officier (sans le BAC)

Nota - ces années ne sont pas perdus et compteront pour le calcul de sa pension retraite.


Hors ligne bretenou

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 246
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjours a tous
Merci pour les infos.
J ai vu très récemment un reportage sur des filles aide gendarme, enfin le nom exacte je ne les plus en tête.
Cela doit être se que jeano11 a donné comme info le GAV.
Je garde les liens en réserve
Merci pour toute les infos.
Bonne journée.




Hors ligne J.A.

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
Oui pour devenir GAV (gendarme auxiliaire volontaire) pas besoin de Bac mais c'est un emploi "jeune" limité à un contrat de 5 ans.
Je ne discuterais pas méthode d'éducations avec toi mais je ne suis pas sur qu'orienter a ce point ta fille soit bénéfique pour elle. Être gendarme à n'importe qu'elle niveau (Officier, sous off, gav) n'est pas un métier anodin tu vois les pires cotés de la société (crimes, délit, découverte de cadavre, accident en tout genre) il faut une forte attirance ou inclinaison.... et une bonne dose d'abnégation !!
Tout cela pour te dire que c'est vraiment un métier à faire par vocation.
Si toute fois cela l'intéresse il n'y a aucun problème au contraire. Les études plébiscitées sont bien sur en droit pénal (capacité ou licence). Le minimum pour faire sous officier est le bac mais détenir plus de diplômes est intéressant comme cela ta fille pourra ce réorienter si le métier ne lui plait pas (Deug, licence, master...). Et puis si elle obtient le master elle peux directement présenter le concours d'officier ce qui lui permet d'exercer un commandement dès la sortie d'école et d'avoir une bien meilleur rémunération.

Je rejoint jeano la meilleur façon de découvrir la gendarmerie est de débuter à 18 ans par faire réserviste opérationnel. J'ai fait cela durant deux ans avant de rentrer sous-officier et ça m'a permis de conforter mes choix, je travaillais durant mes vacances scolaires à la gendarmerie ce qui me faisait un petit pécule intéressant (40 à 50€ par jour).

Bonne journée

Hors ligne Jordy

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
  • Protection Civile
    • Voir le profil
Salut,
Je te prend un exemple hors sujet, mais moi j'ai actuellement l'âge de 15 ans et ma vocation sont les métiers de l'urgence : je comprend par là la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale, les Sapeurs-Pompiers, le SAMU, le SMUR ... C'est une vocation que j'ai depuis tout petit. En particulier surtout les métiers qui concernent la santé.
Voulant m'occuper et pouvoir aider, servir la population, je me suis engagé dans la Protection Civile de mon département, et ça seul ! Sans financièrement l'aide de mes parents, puisque je vais me payer ma tenue avec de l'argent que je vais gagner en travaillant en agriculture (au noir), mais également ma formation PSC 1.
Je travaille de 9h le matin, jusqu’à 18h le soir pour une activité qui est bénévole. Pour te montrer que tout est dans la fore de conviction et l'intention.

Mes parents aimeraient que je sois éducateur spécialisé dans les handicapés, mais ce n'est pas tellement une branche qui me convient, car le domaine des URGENCES m'attire, plus que d'aller me "balader" et de sortir des handicapées pour leur faire découvrir le monde.. je préfère laisser ma place à une personne qui aime ça et qui sera ENTIÈREMENT motivée pour faire ce Job.

As-tu essayé au moins de parler avec ta fille pendant 1 ou 2 heures pour comprendre son orientation ?
Il ne faudrait en aucun cas la pousser à te faire plaisir, c'est son orientation, c'est son choix d'avenir. On a plus le droit aujourd'hui d'obliger ses enfants à trouver une orientation à leur place. Les parents peuvent proposer, leur offrir des stages pour leur faire "goûter" le futur métier mais pas leur imposer de faire ce qu'ils ont raté pour eux.

Moi c'est tout le contraire, à mes 18 ans, j'aimerais essayer de devenir réserviste et bien mes parents ne sont pas d'accord du tout avec moi, pour te dire, ils ont honte que je fasse ça, ou du moins, que je tente..

Réfléchis bien et essai si tu peux de parler de son orientation, c'est très important pour elle, comme pour toi.

Hors ligne J.A.

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Ben courage à toi pour la suite car il ne suffit pas de rêver ses rêves, il faut les vivre  :)

Hors ligne Jordy

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
  • Protection Civile
    • Voir le profil
Oui bon courage, retiens nous au courant :)

Hors ligne J.A.

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
C'etait un peu pour toi les encouragements jordy ca doit pas etre facile de t'imposer a ce point et de subir des reproches sur ton orientation. En tout cas c'est pas ici qu'on te dira de ne pas travaillé dans un metier d'urgence ^^.

Hors ligne Jordy

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
  • Protection Civile
    • Voir le profil
Non, pas toujours simple !  C'est surtout sur la gendarmerie qu'ils sont un peu "reprocheur" lol.

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Je te prend un exemple hors sujet, mais moi j'ai actuellement l'âge de 15 ans, et ma vocation sont les métiers d'urgences : je comprend par là la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale, les Sapeurs-Pompiers, le SAMU, le SMUR ... C'est une vocation que j'ai depuis tout petit. En particulier surtout les métiers qui concernent la santé. Voulant m'occuper et pouvoir aider, servir la population, je me suis engagé dans la Protection Civile de mon département, et ça seul ! Sans l'aide de mes parents financièrement, puisque je vais me payer ma tenue avec de l'argent que je vais gagner en travaillant en agriculture (au noire), mais également ma formation PSC 1. Je travaille de 9h le matin, jusqu'a 18h le soir pour une activité qui est bénévole. Pour te montrer que tout est dans l'intention.

Mes parents aimeraient que je sois éducateur specialisé dans les handicapés, mais ce n'est pas tellement une branche qui me convient, car le domaine des URGENCES m'attire, plus que d'aller me ballader et de sortir des handicapées pour leur faire découvrir le monde.. je préfère laisser ma place à une personne qui aime ça, et qui sera ENTIEREMENT motivé pour le faire.

Juste un ou deux trucs... Le travail non déclaré c'est bien pendant un court instant, mais en cas d'accident ? Surtout dans les mêtiers de l'agriculture ... 
Educ spé ne consiste pas qu'à promener des handicapés à leur faire découvrir le monde...
Et enfin,  comment peut on demander à un bénévole de payer sa tenue, ca me fait halluciner... le bénévolat étant en crise...