Auteur Sujet: Les cellules nationales : CNOEI - CNAMO - C2NRBC  (Lu 1054 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Les cellules nationales : CNOEI - CNAMO - C2NRBC
« le: 29 avril 2015, 11:19:20 am »
La cellule nationale NRBC de VERSAILLES-SATORY

La gendarmerie nationale s’est dotée d’une cellule nationale NRBC (C2NRBC), rattachée au groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM) de VERSAILLES-SATORY. Cette cellule assume notamment les missions suivantes :
- conseiller le commandement lors d’un engagement de la gendarmerie présentant un risque NRBC ;
- participer à la formation du personnel de la gendarmerie ;
- participer au déploiement des escadrons de gendarmerie mobile et plus particulièrement du SGO NRBC de VERSAILLES-SATORY, leur apporter un soutien technique par le déploiement de l’EMDM (Ensemble Mobile de Décontamination Modulaire) ;
- apporter son expertise et le soutien technique aux unités spécialisées : GIGN, IRCGN, OCLAESP ;
- effectuer des prélèvements en milieu contaminé dans le cadre d’enquêtes judiciaires
- mettre en œuvre le véhicule d’intervention Biotox-Piratox (VIBP), laboratoire mobile d’analyse biologique et chimique dont elle est dotée. Afin de remplir ces missions, la C2NRBC assure un régime d’alerte et peut être projetable en autonome.

Contact :
 Cellule Nationale NRBCQuartier Moncey
 BP 552
 78 013 VERSAILLES SATORY

Courriel : C2NRBC@yahoo.fr
Vidéo : Enquête en zone contaminée avec la C2NRBC
Retour à Mazières-de-Touraine dans le cadre d'une enquête de gestion illégale de déchets. Entrez dans la combinaison d'un enquêteur en milieu contaminé

https://www.facebook.com/gendarmerienationale/videos/vb.158153034248900/811447738919423/?type=2&theater

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Les cellules nationales : CNOEI - CNAMO - C2NRBC
« Réponse #1 le: 14 novembre 2017, 17:38:30 pm »
Le Groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM)
Forte de 7 escadrons opérationnels possédant la triple compétence blindée, portée et intervention, cette unité spécialisée dans le maintien et le rétablissement de l’ordre constitue une réserve générale à la disposition du gouvernement plus particulièrement chargée d‘en garantir la liberté d’action et la sécurité.

Ayant une expérience forte et récente de l’accompagnement des armées en situation de guerre (Kosovo, République de Côte d’Ivoire, Afghanistan et République Centrafricaine), le GBGM s’est vu attribuer la croix de la valeur militaire avec palme au titre de ces opérations.

Au-delà de ses capacités traditionnelles, le GBGM est résolument tourné vers l’avenir. C’est pourquoi il arme aujourd’hui le camp d’entraînement à vocation nationale de Beynes, ainsi que 4 cellules nationales respectivement dédiées à l’intervention en milieu nucléaire radiologique biologique et chimique, à l’appui à la mobilité, à l’imagerie légale et enfin au transport de fonds.

Sa spécialité ?
Le véhicule blindé à roues de la gendarmerie (VBRG). Le Groupement Blindé de la Gendarmerie Mobile est la seule unité à posséder cette qualification sur le territoire national.

Ses missions ?
Rétablissement de l'ordre dans des endroits très dégradés, mais aussi renforts lors d'opérations extérieures et surtout secours à la population dans le cadre d'événements calamiteux.

Ses lieux d'intervention ?
L'utilisation des VBRG est bien plus fréquente dans les territoires d'outre-mer (Nouvelle-Calédonie, Mayotte) qu'en métropole.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Les cellules nationales : CNOEI - CNAMO - C2NRBC
« Réponse #2 le: 14 novembre 2017, 17:39:41 pm »
La gendarmerie nationale a créé des cellules de hautes technicités capables d'intervenir, dans leur domaine de compétence, sur tout le territoire national. Ces cellules nationales sont placées au sein de la section des appuis opérationnels qui dépend du GBGM.

- La Cellule nationale d'observation et d'exploitation de l'imagerie légale (CNOEIL)

Les modifications des formes de contestation, la multiplication des grands rassemblements de personnes et l'évolution du cadre légal et réglementaire de la gestion de l'ordre public nécessitent, pour les forces de l'ordre, un recours accru aux nouvelles technologies. S'inscrivant dans la complémentarité des moyens déjà existants, la gendarmerie a constitué une cellule nationale d'observation et d'exploitation de l'imagerie légale (CNOEIL) afin d'appuyer l'action des militaires engagés au maintien de l'ordre et de faciliter la prise de décision des responsables opérationnels.

À cette fin, la CNOEIL, armée par des gendarmes spécialement formés, dispose de stations sur véhicules, équipées de systèmes de prises de vues et d'identification, exploitables immédiatement par des moyens de transmissions complémentaires. La CNOEIL est une unité nationale, intervenant sur l'ensemble du territoire métropolitain, conçue pour délivrer un appui opérationnel et un soutien technique aux unités de la gendarmerie nationale par l'enregistrement, le rassemblement et l'exploitation d'images photo et de vidéos de l'espace de manœuvre dans lequel elle est déployée.

- La Cellule nationale d'appui à la mobilité (CNAMO)

Lors de certaines opérations sensibles d'ordre public, le maintien de la sécurité des personnes et des biens peut amener la gendarmerie nationale à mettre en œuvre des capacités de dégagement d'obstacles ou de désentravement. Afin de répondre à ces modes d'action et faire cesser certaines infractions, la gendarmerie a créé une CNAMO. Cette unité, composée de militaires formés et équipés de moyens spécifiques, projetables en tout point du territoire métropolitain et ultramarin, est spécialisée dans le dégagement d'obstacles complexes (moyens passifs, personnes entravées...).

- La Cellule nationale nucléaire radiologique biologique chimique (C2NRBC)

La C2NRBC est une unité spécialisée de la gendarmerie, rattachée au GBGM de Versailles- Satory. Elle peut être projetée de façon autonome ou en appui de la gendarmerie mobile ou du GIGN ou de l'Institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale (IRCGN) sur l'ensemble du territoire national. Soumise à un régime d’alerte permanent, la cellule conseille, au niveau technique et opérationnel, le commandant du dispositif de gendarmerie qui est engagé. Elle assure également la formation NRBC des personnels de la gendarmerie départementale et de la gendarmerie mobile. Le commandant de la C2NRBC est également conseiller national NRBC et peut ainsi agir en qualité d’élément de liaison entre les services de secours et le commandant local de gendarmerie.

 

Follow @SOS112FR