Auteur Sujet: Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...  (Lu 7314 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne adelinouu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« le: 05 août 2014, 10:30:42 »
Bonjour, je me suis inscrite sur le site "La Gendarmerie recrute " mais je doute si cela a vraiment fonctionner j'ai reçue un seule email après mon inscription dans ma boite de réception qui est :

Bonjour,
Votre candidature a été correctement déposée et validée.
Vous serez prochainement convoqué, par mail, par votre référent-recrutement gendarmerie à une session d'information et d'entretien de recrutement.
A cette occasion, vous disposerez de la possibilité de modifier ou compléter votre candidature.
Pour plus d'informations sur le recrutement des volontaires, cliquez ici ou utilisez le lien suivant :
 http://www.lagendarmerierecrute.fr/index.php/Documentation/Volontaires

Nota : Le document en format PDF joint reprend la totalité de votre dossier de candidature.
 Sinon à part ça je n'en sais ni plus ni moins .. Help

Merci d'avance.. Adeline:)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #1 le: 05 août 2014, 11:31:54 »
Help... pourquoi ?

Comment devenir gendarme  http://www.devenir-gendarme.fr/franceenseignement.php

Volontaires (GAV APJA )
Le gendarme adjoint volontaire agent de police judiciaire adjoint est un militaire opérationnel.

Il seconde les sous-officier dans les missions de la gendarmerie. Il acquiert ainsi une première expérience professionnelle précieuse dans la perspective d'une future carrière, en gendarmerie ou dans le civil.

Candidats volontaires :  inscription en ligne ICI

Les candidats au volontariat gendarmerie (gendarmes adjoints volontaires – aspirants de gendarmerie issus du volontariat) déposent désormais leur dossier de candidature à partir de ce site internet. En cas d'impossibilité, les candidats conservent toutefois la possibilité de s'inscrire par dépôt d'un dossier papier.

Depuis le 2 juin 2014 une nouvelle procédure de recueil des candidatures et d'information des candidats est mise en œuvre.
À la suite de sa candidature sur Internet, le candidat est convoqué par un référent recrutement gendarmerie à une session d'information et d'entretien.

Cette session comprend deux phases :
- une phase d'information destinée à éclairer le candidat dans ses choix d'orientation, articulée autour de la projection d'un DVD "le volontariat en gendarmerie" et d'un libre échange entre le référent recrutement et les candidats ;
- un entretien individuel de recrutement avec le référent recrutement.

Après cette première étape, le candidat est convoqué au centre de sélection pour les épreuves de sélection (test psychotechnique, test de compréhension de texte, test de connaissances générales et de connaissance de la langue française) qui sont maintenues et demeurent inchangées.

Par ailleurs, la lettre de motivation est désormais réalisée lors du passage au centre de sélection... il est donc important de recueillir et rassembler ses idées au préalable car vous serez limité dans le temps pour sa rédaction.


Hors ligne adelinouu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #2 le: 05 août 2014, 11:38:59 »
je viens de voir votre réponse merci beaucoup !! :)

Hors ligne lachtimi96

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #3 le: 10 octobre 2014, 13:35:47 »
bonjour !

bah tout est dans le titre ! ;)

ps : petite info: j'ai 18 ans, je suis en terminale et j'attends de passer mon Bac pour m'inscrire au concours mais le problème c'est que je ne sais pas ou c'est ! ???

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #4 le: 10 octobre 2014, 13:44:48 »
Bonjour et bienvenue sur SOS.112
Pour t'inscrire en tant que candidate sous-officier pour 2015 c'est en ligne ICI ou LA de préférence  ::)

Hors ligne lachtimi96

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #5 le: 10 octobre 2014, 14:06:17 »
merci pour cette info !!

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #6 le: 03 février 2015, 14:24:45 »
Un nouvel arrêté modifie les épreuves du concours SOG 1 (voie externe), notamment l'épreuve de composition.
L’attention des candidats au concours SOG 1 (voie externe) du 11 mars 2015 est appelée sur les deux points suivants :
- le remplacement de l’épreuve de composition avec documentation par l’«épreuve de composition de culture générale» sans documentation,
- la suppression de la note éliminatoire pour l’épreuve de langue étrangère.

[RECRUTEMENT] S'inscrire au concours SOG, c'est bien, VALIDER, c'est mieux !
Candidates, candidats aux concours de sous-officier de gendarmerie, vous êtes un certain nombre à ne pas avoir validé votre inscription en ligne. Grave erreur, car cette validation est obligatoire pour que votre inscription soit prise en compte.
Alors, pour pouvoir participer au concours SOG et espérer rejoindre notre Institution, n'oubliez pas de valider votre inscription à partir de 12h après son enregistrement et avant la clôture des inscriptions, c'est-à-dire avant le 7 mai ! Vous recevrez alors un mail de la gendarmerie vous indiquant que votre candidature « a été correctement validée ».
C'est bon, vous avez validé ? Parfait, alors maintenant allez réviser et à bientôt !


Source http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fre/Sites//Actualites/2015/Janvier/Changement-des-epreuves-pour-le-concours-de-sous-officier-de-gendarmerie-voie-externe

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #7 le: 30 avril 2015, 17:43:54 »
[RÉPONSE AUX INTERNAUTES] Devenir sous-officier de gendarmerie : quels critères ?

Les enjeux de la formation ??
La gendarmerie est un acteur clé de la sécurité de la France. Elle est présente tout au long du continuum paix-crise-conflit armé. Les formations qu'elle organise ont pour objectif de faire acquérir à ses personnels à statut militaire, les compétences physiques, morales et professionnelles nécessaires à l'exercice quotidien de leurs responsabilités au service de la population et de l'État. Savoir, savoir faire et, surtout, savoir-être sont au cœur des enseignements dispensé pour affirmer l'identité et le professionnalisme de la gendarmerie.

Les inscriptions pour le concours de sous-officier de gendarmerie et vous êtes nombreux à poser quelques questions sur les critères de recrutement :
- quel âge ?
Au 1er janvier de l'année du concours, vous devez être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus.
- quels diplômes ?
Le baccalauréat est requis avant la première épreuve du concours.
Si vous n'êtes pas titulaire du baccalauréat, vous pouvez vous engager en tant que gendarme adjoint volontaire et avoir accès, même sans le BAC, au concours interne de sous-officier de gendarmerie.
- quelle taille ?
La condition de taille anciennement requise a été abrogée par un arrêté du 1er août 2014.
- les tatouages, les piercings ?
Un piercing ou un tatouage ne fait pas obstacle, a priori, à un dépôt de candidature, à trois conditions : le thème du tatouage, sa taille et son emplacement.  :P

- Les femmes peuvent-elles intégrer la gendarme mobile ?
Une évolution lente mais certaine puisque les femmes peuvent désormais accéder à tous les postes existants en gendarmerie (plongeur, spéléologue, maître de chien, motard, membre du GIGN, gendarme de haute montagne, gendarme de section aérienne, gendarme maritime, technicien en identification criminelle, négociateur de crise…), et même celui de sous-officier de gendarmerie mobile  :)
En 2015, la direction générale de la gendarmerie a décidé de lancer une expérimentation. Dans ce cadre, une trentaine de sous-officiers féminins sont actuellement affectées dans trois escadrons de gendarmerie mobile. A terme, une décision sera prise s'agissant de l'intégration des femmes en gendarmerie mobile.

En tout état de cause, il n'existe aujourd'hui aucune autre restriction quant à l'accès des femmes aux différents corps et métiers de la gendarmerie. On les retrouve ainsi aussi bien en brigade territoriale ou spécialisées, qu'au GIGN, à la garde républicaine, dans les PSIG, etc...

Des questions sur nos métiers et recrutements ? Allez donc faire un tour sur notre site www.lagendarmerierecrute.fr, ou rapprochez du centre d'information et de recrutement le plus proche de chez vous ! Nous vous attendons ... et bienvenue au club !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #8 le: 02 juin 2016, 08:22:55 »
Gendarmerie : trois siècles de formation par le lieutenant-colonel Édouard Ebel – service historique de la Défense  8)
« L’instruction, nécessaire dans tous les corps militaires, l’est bien plus encore dans la Gendarmerie nationale », pouvait-on lire dans le préambule du règlement de l’an VIII relatif à l’exécution de la loi du 28 germinal an VI.
Cette constatation témoigne de l’intérêt porté très tôt par l’Institution pour la formation de son personnel.
Encore rudimentaire et empirique sous l’Ancien Régime, l’instruction se fonde sur l’obligation faite aux cavaliers, établie en 1760, de savoir lire et écrire pour exercer ce métier. Verbaliser, recueillir des renseignements, respecter les procédures nécessitent en effet un seuil minimal de compétences.
C’est pourquoi les questions liées à l’alphabétisation ont toujours eu une grande importance dans l’Institution. La formation se développe durablement à partir de la Restauration. Pour la première fois, en 1835, une circulaire ministérielle met en place les cahiers d’écriture, prescrivant pour chaque gendarme la nécessité de posséder un livret où il retranscrit les règlements et les procès-verbaux. Au sein des unités, les officiers instaurent une pédagogie combinant cours théoriques et mises en pratique.
Ces efforts contribuent à créer, au XIXe siècle, un véritable corps national.
Après la création d’une école, à la caserne Schomberg, à Paris, en 1901, le système s’étend mais il ne prend véritablement forme que durant l’entre-deux-guerres.
Pour les officiers, une école est instaurée à Versailles (78) en 1918, et dans des centres d’instruction pour les sous-officiers.
Une nouvelle étape est franchie après la Seconde Guerre mondiale, avec l’installation de l’école des officiers à Melun (77) et l’instauration d’un commandement des écoles. Ce mouvement s’accompagne d’une multiplication des formations spécialisées, qui sont le signe d’une professionnalisation accrue, symbolisant, pour reprendre l’expression du sociologue François Dieu, l’entrée de la gendarmerie dans la modernité.
Obligation pour les cavaliers de la maréchaussée de savoir lire et écrire.
Création de l’école à la caserne Schomberg (Paris).
L’EAG, implantée à Melun, devient « l’école des officiers de la gendarmerie
nationale» en 1950.
Instauration d’une «École d’officiers et d’aspirants de la gendarmerie»
(EAG) à Versailles et de centres d’instruction pour les sous-officiers.
GendInfo n°386  http://fr.calameo.com/read/002719292f4d6991e8f5f?authid=vpdXcH22yMHN

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir gendarme ? Inscription en ligne ...
« Réponse #9 le: 15 février 2017, 18:38:16 »
7 erreurs sur la Gendarmerie ! le Centre d'Information et de Recrutement de la Gendarmerie de Rennes - CIR vous informe mardi 14 février 2017
Au Centre d’information et de Recrutement de RENNES, nous avons l’habitude de vous rencontrer. Il nous arrive cependant de constater que certains “clichés” sont tenaces. Avec humour et sans amertume nous allons essayer d’en contrer sept. Retrouvez aussi en fin de l’article la correction du jeu des 7 erreurs.
 
1. ”En Gendarmerie, il faut faire 1m70 pour les hommes et 1m60 pour les femmes” : FAUX
"La bonne taille c'est quand les pieds touchent par terre" disait Coluche  ;D
En 2012, la condition taille initialement requise pour postuler dans  la gendarmerie, qui était de 1.60 m pour les femmes et 1.70 m pour les  hommes, a été supprimée. C’était dans le cadre du nouveau concours.
Cependant, certaines tailles minimales restaient requises pour entrer dans des formations particulières (Garde Républicaine, motocyclistes...).
Depuis un arrêté du 1er août 2014, le critère de taille comme condition d’affectation en Gendarmerie ou dans certaines unités de la Gendarmerie est supprimée. La documentation que vous pouvez trouver sur le web indiquant encore ce critère est donc obsolète.  ;)

2. ”Pour être sous-officier, il faut absolument un Baccalauréat” : FAUX
Pour devenir sous-officier de Gendarmerie, vous pouvez passer le concours externe (SOG 1) qui nécessite bien la détention d’un Baccalauréat. 
Cependant, pour les non-bacheliers le choix d’être réserviste ou gendarme adjoint volontaire (GAV) permet d’avoir accès sous certaines conditions au concours interne de sous-officier (SOG 2). Pour ce concours, la détention d’un baccalauréat n’est plus une condition. Les Adjoints de sécurité de la Police Nationale et les militaires ayant plus de 4 ans de service bénéficient aussi de ce concours interne.
 
3. ”La Gendarmerie c’est un peu comme l’armée” : FAUX
En France, il y a quatre Forces Armées. Il y a l’Armée de Terre, L’Armée de l’Air, La Marine et la Gendarmerie. Les gendarmes sont des militaires. Donc ce n’est pas “comme” l’armée, c’est l’armée.  >:(
La particularité pour la Gendarmerie c’est qu’elle est placée sous l’autorité du Ministère de l’intérieur depuis 2009, et pas sous l’autorité exclusive du Ministère de la Défense comme les autres forces armées. C’est une force de police à statut militaire. En formation, la première tenue du futur Gendarme ne sera pas bleue mais kaki !  :-\

4. “Il faut s’inscrire dans une école, il y en a une à CHATEAULIN...” : FAUX
Il y a bien une école à CHATEAULIN mais vous ne choisissez pas l’école.
Pour intégrer une école, il faut réussir un concours pour les officiers et les sous-officiers, ou des tests de sélection pour les Gendarmes Adjoints Volontaires et les Réservistes.
Les inscriptions se font sur le site  www.lagendarmerierecrute.fr.
Et n’oubliez pas, on ne paye pas pour être formé en Gendarmerie.
Vous êtes payé (soldé comme nous disons dans les armées) en école pour être formé. Une école payante préparant au concours est une entreprise privée et ne fait aucunement partie de la Gendarmerie.  8)

5. “Il faut avoir fait des études de droit pour devenir Gendarme”: FAUX
Le recrutement en Gendarmerie ne se fait pas sur des épreuves de Droit.
Bien que cela puisse être nécessaire pour certaines épreuves du recrutement officier, il n’est pas obligatoire d’avoir fait des études de Droit pour être gendarme. La gendarmerie recrute les futurs gendarmes pour leurs qualités humaines, pour leur capacité à rédiger en Français et sans fautes, à s’exprimer, à argumenter et pour leur résistance physique et psychologique. Les compétences s’acquièrent ou sont complétées après par la formation initiale, l’expérience du terrain et la formation interne et continue. 

6. “J’aimerai bien la gendarmerie mais on est toujours muté, ça ne me plaît pas” : FAUX
Le choix de la première affectation découle de votre classement de fin de la formation initiale en école (ESOG).
Les officiers, sont soumis à une mutation régulière au niveau national.
Mais il faut savoir que pour le sous-officier, la mutation est liée directement ou indirectement aux choix du militaire. Le gendarme est muté à sa demande, en fonction de son choix de spécialisation, de son envie de changer de localisation ou de son évolution dans la hiérarchie. Dans le dernier cas, il sera muté au sein de sa région d’affectation. Exit cette notion d’obligation de tout quitter régulièrement.
Il reste cependant évident qu’un militaire de la Gendarmerie changera plusieurs fois d’unité dans sa carrière. Il pourra également changer de région pour partir en outre-mer, être volontaire pour partir en ambassade ou faire le choix de voyager en devenant à sa sortie d’école Gendarme Mobile, en montant en grade.

7. “Je veux être Gendarme parce qu’ils ne paient pas d’impôts” : FAUX

On a cherché pourquoi cela revient si souvent dans les fausses idées sur la gendarmerie mais on n’a pas trouvé d’explication. Le Gendarme est rémunéré par l’État donc indirectement par les impôts, mais il y est soumis comme tous les citoyens à l'impôt sur les revenus et la taxe d'habitation, il paie sa consommation d'eau, de gaz et d’électricité ainsi que les taxes sur les ordures ménagères de son foyer.

Les Japonais disent “sept fois à terre, huit fois debout”.
D’autres fausses idées existent sur notre métier comme sur beaucoup d’autres mais pour avoir des réponses, c’est auprès des professionnels que vous saurez. Alors un doute, une rumeur, posez vos questions sur notre page.

https://www.facebook.com/notes/centre-dinformation-et-de-recrutement-de-la-gendarmerie-de-rennes-cir/7-erreurs-sur-la-gendarmerie/1229424327134866