Auteur Sujet: DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !  (Lu 11633 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« le: 06 juillet 2013, 12:20:30 »
Depuis la rentrée 2009, le lycée du Grésivaudan accueille dans ses locaux une formation pour les futurs « Cadets de la gendarmerie ».

Elle s’adresse aux jeunes qui souhaitent découvrir les métiers de la gendarmerie.
Pour la rentrée 2012, les jeunes devront être âgés de 16 à 21 ans (16 ans avant le 31/12/2012), scolarisés dans un lycée professionnel, général ou technologique de l’agglomération de Grenoble et de la vallée du Grésivaudan.

La formation reposera sur :
-  une préparation scolaire (21 mercredi après-midi, hors vacances scolaires), en français et mathématiques, pour se renforcer et préparer éventuellement les tests d’entrée à l’école de la Gendarmerie Nationale ;
-  une préparation militaire de trois jours durant les congés de Toussaint puis deux fois une semaine (vacances d’hiver et de printemps), en internat dans une école militaire.

A l’issue de la formation, les élèves obtiendront le Brevet des Cadets de la Gendarmerie, section Grenoble et agglomération, et pour les mieux classés d’entre eux, seront prioritaires pour s’inscrire en préparation Militaire Gendarmerie. Ils pourront également présenter le concours d’entrée en Gendarmerie (gendarme adjoint volontaire ou sous-officier)

Les élèves intéressés devront adresser, avant le 15 mai 2012, une lettre de candidature et les bulletins des trois derniers trimestres de leur scolarité au Proviseur du Lycée du Grésivaudan, en précisant une adresse e-mail et un numéro téléphonique.

Une réunion d’information et de pré-sélection se tiendra le mercredi 16 mai 2012 de 14h à 16h30 au lycée du Grésivaudan à Meylan.
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=897669200255572&id=883579958331163

L'association des cadets de la gendarmerie de l'Isère, créée en novembre 2002, est une entité unique en France. Son l'objectif est de permettre à des jeunes, issus notamment de quartiers sensibles, défavorisés et en difficultés scolaires, de se remettre à niveau et ainsi réintégrer un cursus scolaire normal, tout en développant un esprit citoyen et un sens civique par le biais de l’accompagnement et de l’encadrement de la Gendarmerie Nationale.
Coordonnées de l'ASSOCIATION DES CADETS DE LA GENDARMERIE NATIONALE DE L'ISERE
Adresse :  41, rue Général-Mangin, 38100  Grenoble

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #1 le: 06 juillet 2013, 12:42:19 »
« Les Cadets de la Garde » http://lescadetsdelagarde.ffe.com/?cs=6d53aaa9b6b0e287fe6dff6e6f47385a1d0fa449d137e026b4f18f176303311f4e3d8f0b8c3621b89bfd2d3fee33979c

La Garde Républicaine de Paris (GRP) est une composante de la Gendarmerie Nationale. Elle est constituée d'un régiment de cavalerie et de deux régiments d'infanterie.
http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/garde_republicaine/Decouverte/Presentation

La Garde républicaine constitue un élément essentiel au bon fonctionnement des institutions, en assurant ses missions de sécurité publique et de représentation protocolaire. Son rôle et ces missions sont de :
- Assurer le protocole militaire de l'État,
- Assurer la sécurité des palais nationaux,
- Contribuer à la sécurité publique générale,
- Contribuer au rayonnement international de la France :
Parce qu'elle incarne un prestige certain, la Garde républicaine constitue un vecteur de rayonnement à la disposition des plus hautes autorités de l'Etat. A cet effet, elle abrite dans ses rangs deux formations musicales de très haut niveau et capable d'interpréter les œuvres majeures du répertoire classique : l'Orchestre symphonique et le Chœur de l'Armée française.
D'autre part, ses compétences équestres intéressent de nombreux pays étrangers et sont à la source d'accords bilatéraux pour la formation de cavalier ou la création d'unités complètes.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #2 le: 10 septembre 2013, 16:42:45 »
« Objectif 4000» les cadets de l'Isère à l'assaut du massif du Mont-Blanc :P

L’objectif était l’ascension d’un 4.000 mètres.
Tempête, brouillard, pluie et neige abondantes ont accompagné tout au long de leur préparation les élèves du lycée du Grésivaudan de Meylan et du lycée Léonard de Vinci de Villefontaine, rappelant, s’il le fallait, que si on veut composer avec la montagne, au bout du compte c’est elle qui dispose.
Malgré les affres du temps, nos jeunes cadets ont montré force et détermination et leur motivation n’a eu d’égal que l’ambitieux projet d’approcher le Graal des 4000 mètres. L’équipe, soudée, s’est entraidée et a progressé vers un sommet bien plus important qu’il n’y parait, celui de l’esprit de la montagne. Sueur, fatigue, douleur parfois, mais aussi joie, bonheur, solidarité, courage et dépassement de soi ont fait le quotidien de cette ascension chamoniarde.
Il en ressort finalement un projet réussi, davantage encore par la façon dont il a été mené que par l’arrivée au sommet !
Source http://www.ac-grenoble.fr/admin/spip/spip.php?article3062

Objectif atteint pour huit cadets de la gendarmerie et leurs accompagnateurs qui depuis plusieurs mois se préparaient assidûment à affronter la haute montagne.
Fin juin 2013, ils ont atteint un des sommets convoités du massif du Mont-Blanc.

L'association des cadets de la gendarmerie de l'Isère, créée en novembre 2002, est une entité unique en France. Son objectif est de permettre à des jeunes, issus notamment de quartiers sensibles et en difficultés scolaires, de se remettre à niveau et de réintégrer un cursus scolaire normal, tout en développant un esprit citoyen et un sens civique.

Cette année, pour les dix ans de l'association, un projet pédagogique a vu le jour :
« objectif 4000 : vers l'Ascension du mont Blanc ».

Ce défi humain et sportif avait pour but de développer l'esprit citoyen de jeunes cadets volontaires mais parfois en manque de repères, en leur inculquant certaines valeurs comme la solidarité, le goût de l'effort et le respect des différences, tout en approfondissant leur connaissance de la gendarmerie.

Accompagnés par le colonel Jean-Valéry LETTERMANN, commandant le groupement de l'Isère (GGD38) et encadrés par des gendarmes, des guides de haute montagne et des personnels de la sécurité civile, huit adolescents volontaires se sont préparés à cette ascension au cours de six journées intensives dédiées à la découverte de la montagne et à l’initiation à l’alpinisme.

Après 4 jours de préparation pour acclimater leurs organismes à la haute montagne, ils entament leur ascension le 28 juin dernier. Bloqués par une tempête, ils finissent par profiter d'une accalmie pour gravir finalement le Mont Blanc du Tacul (4 284 mètres) puis l'Aiguille du Midi (3 842 mètres).

Sources : GGD 38 / Sirpa.
Association des Cadets de la Gendarmerie Nationale de l'Isère :
https://www.facebook.com/Association-des-Cadets-de-la-Gendarmerie-Nationale-de-lIs%C3%A8re-883579958331163/

lasselin

  • Invité
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #3 le: 02 janvier 2017, 00:08:52 »
Bonjour,

Mon enfant née le 20 février 2006, est intéressée pour une inscription dans une école des cadets de la gendarmerie.

Nous habitons en région parisienne et nous voudrions savoir qu'elle démarche et où pouvons nous, nous renseigner ?

Je vous en remercie par avance

Cordialement

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #4 le: 02 janvier 2017, 14:05:27 »
Bonjour,
je possède pas les capacités de vous répondre clairement alors je vous copie ce que disent les sites suivant
 http://www.ac-grenoble.fr/vinci/?p=4376#/?a=actualites
 http://www.virginiedubymuller.fr/2015/06/cadets-de-la-gendarmerie-a-cluses/

Les élèves intéressés (avoir 16 ans au 31 décembre 2016) doivent envoyer une lettre de motivation au proviseur du lycée Léonard de Vinci en précisant leur état civil, leur classe, une adresse mail et joindre les  bulletins de l’année 2015-2016 avant le 20 mai 2016. Ils sont ensuite invités à participer à une réunion d’information, ainsi qu’à un entretien individuel pour validation de l’inscription qui se tiendra au lycée Léonard de Vinci mercredi 25 mai 2016 de 14 à 16h00 au lycée Vinci (Toute personne qui acte de candidature doit se présenter automatiquement à cette date).

Citer
Projet d'une "immersion totale" des Cadets 38 et 74 à l'Ecole de Gendarmerie de Dijon-Longvic, les 21 et 22 février 2017 :

Ce séjour se déroulera les 21 et 22 février 2017 avec un programme chargé mais diversifié (à titre d'exemples: présentation de l'Ecole, charte du Gendarme, présentation théorique: être une femme en Gendarmerie.., ordre serré, instruction sur les armes, veillée au Drapeau, parcours naturel.....et pour clôturer: une cérémonie de présentation au Drapeau en présence d'autorités civiles et militaires.

En fait, le Colonel Bertrand FRANCOIS, directeur de l’École de Gendarmerie de Dijon-Longvic, est l'ancien commandant du GGD74....
Eh oui ! parfois, le hasard fait bien les choses....  ;)
Nos Cadets auront vu aussi le travail des élèves gendarmes qui suivent actuellement leur formation d'une durée de dix mois.
Rien de mieux pour se forger son propre jugement et de se rendre compte, par soi-même, si le métier de gendarme correspond bien à
ses attentes !
La médiatisation de cet événement ne sera, bien sûr, pas oubliée, avec la venue de plusieurs médias et d'une équipe de tournage de la section Audio-visuel du lycée "Léonard de Vinci" de Villefontaine (38090) qui aura pour mission de réaliser un film conduisant à la confection d'un DVD d'une vingtaine de minutes environ....
L'Amicale des anciens Cadets de la Gendarmerie Nationale (AACGN) sera représentée lors de cette manifestation.
Donc, un grand défi à relever et nous aurons l'occasion d'y revenir largement le moment venu....
Autre info sur https://www.facebook.com/Association-des-Cadets-de-la-Gendarmerie-Nationale-de-lIs%C3%A8re-883579958331163/

Prendre attache avec les secrétariats des groupement de gendarmerie de l'Isère et la haute Savoie, éventuellement comme enfant n'a que 10 ans passez quelques jour de vacances en Isère pour vous informer au mieux.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #5 le: 05 janvier 2017, 10:08:52 »
Association des Cadets de la Gendarmerie Nationale de l'Isère
https://www.facebook.com/cadetsgendarmerie/posts/1288495824506239?comment_id=1314552411900580&reply_comment_id=1316768021679019

Le dispositif des Cadets de la Gendarmerie Nationale n'existe, actuellement, que dans trois départements:

> l'Isère, avec deux sections: la première sur l'agglomération grenobloise avec le lycée du Grésivaudan de Meylan comme lycée référent et la seconde sur le Nord-Isère (secteur CAPI) avec le
lycée "Léonard de Vinci" de Villefontaine en tant que lycée référent,
depuis la rentrée scolaire 2006/2007 dans son concept actuel.

> la Haute-Savoie: sur le secteur de Cluses/Scionzier/Bonneville
(ZSP de la vallée de l'Arve) depuis février 2015.

> La Meurthe et Moselle: depuis cette dernière rentrée scolaire
2016/2017 aux lycées Stanislas et Loritz de Villers et Nancy, cette première promotion de "Cadets de la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle" a pour objectif de promouvoir l'engagement citoyen autour des valeurs de la gendarmerie.
Organisée autour de visites de terrain et d'activités pratiques entre les mois d'octobre 2016 et d'avril 2017, encadrée par les douze réservistes-citoyens du groupement, leur formation se déroule pendant neuf mercredi après-midi et deux semaines bloquées (lors des vacances d'hiver et de printemps) pour découvrir la gendarmerie et son environnement judiciaire et administratif.
https://www.facebook.com/GGNMeurtheetMoselle/posts/572962426225152?hc_location=ufi

Chacun de ces dispositifs est autonome et présente ses propres particularités .

La nouvelle École de Gendarmerie de Dijon-Longvic accueillera, à titre exceptionnel, les 21 et 22 février prochains, les Cadets de la Gendarmerie de l'Isère et de la Haute-Savoie.
Bien sûr, si cette expérience peut se renouveler par la suite, ce serait une très bonne chose.
Pour le moment, attendons que soient connus tous les résultats de ce séjour très prometteur.......et est-ce que d'autres départements vont
vouloir nous rejoindre ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #6 le: 24 avril 2018, 09:55:24 »
Cadets de la gendarmerie d’Île-de-france !  8)  :P  :)
POUR QUOI ?
Ce dispositif permet à des lycéens de terminale, de préparer les concours et sélections de la gendarmerie et d'autres administrations tout au long de l’année scolaire grâce à un accompagnement aux concours et des stages de découverte de la gendarmerie et de ses métiers.
Encadrés par des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie et par des professeurs de l’éducation nationale, les jeunes travaillent sur un projet de vie, sur le développement de l’esprit de citoyenneté et de solidarité, l’ouverture aux autres, le dépassement de soi et la recherche de l’excellence. Ils effectuent notamment trois stages en internat (un stage d’automne, un stage d’hiver et un stage de printemps) au camp militaire de Beynes (78).

La Région Île-de-France s’associe, par une convention, avec l’académie de Versailles et la Fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale, pour créer ce dispositif. Le but, pour la Région : créer une filière d’excellence dans le cadre des politiques d’égalité des chances et de cohésion des territoires.
 
POUR QUI ?
Les lycéens inscrits en terminale dans un lycée de l’académie de Versailles, recrutés sur des critères scolaires, sociaux et géographiques,
COMMENT FAIRE ?
Je me renseigne auprès de mon lycée pour savoir s’il fait partie des établissements déjà concernés par ce dispositif.

Signature d’une convention entre l’éducation nationale et la gendarmerie pour établir le dispositif «Les Cadets de la gendarmerie » qui vise à préparer des jeunes aux concours administratifs.
Un accord signé entre la gendarmerie et l’académie de Versailles, dont le but est de préparer des élèves de terminale aux concours d’entrée de la gendarmerie et d’autres administrations. Ceux scolarisés au lycée Louis Blériot à Trappes (Yvelines) et à celui du Vexin, à Chars (Val-d’Oise) sont les premiers à bénéficier du dispositif. En plus de la préparation aux concours, les lycéens effectuent des stages de découvertes (un week-end à la Toussaint et deux fois une semaine en hiver et au printemps) afin de s’initier aux métiers et missions de la gendarmerie.

Ces stages se déroulent au camp militaire de Beynes. Appelé aussi « le camp de la frileuse », glisse un gendarme aux jeunes, car « il y fait toujours froid ! » « Il y a pendant ces stages un véritable esprit d’équipe comme chez les vrais militaires, précise Vincent, 17 ans, en terminale Systèmes électroniques numériques (SEN) à Trappes. C’est très enrichissant. » Comme la plupart des jeunes présents ce lundi, le garçon n’est pas sûr de s’engager dans la gendarmerie, mais il souhaite une profession « active ».

La cérémonie de fin de stage des « Cadets de la gendarmerie d’Île-de-France » s’est déroulée ce vendredi 20 avril, à Beynes.
Cette cérémonie est venue clôturer la formation de la promotion des « Cadets de la gendarmerie d’Île-de-France », commencée à la rentrée scolaire de septembre 2017 avec le lycée Louis-Blériot, de Trappes (78) et le lycée du Vexin, de Chars (95).
« Les Cadets de la gendarmerie d’Île-de-France » est un dispositif qui vise à préparer, tout au long de l’année scolaire, des jeunes, âgés de 17 à 21 ans, recrutés sur des critères scolaires, sociaux et géographiques, aux concours et sélections de la gendarmerie, grâce à un accompagnement aux concours et des stages de découverte de la gendarmerie.
Cette formation s’inscrit dans le cadre des politiques d’égalité des chances et de cohésion des territoires. Elle repose sur un partenariat entre la région de gendarmerie d’Île-de-France, l’académie de Versailles et la fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale (Anorgend).

Sources https://www.anorgend.org/fr
 http://www.leparisien.fr/chars-95750/chars-trappes-les-lyceens-se-preparent-aux-metiers-de-la-gendarmerie-04-12-2017-7432968.php
 https://www.gendcom.gendarmerie.interieur.gouv.fr/L-info-en-continu/Fin-de-stage-des-cadets-de-la-gendarmerie-d-Ile-de-France

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : DEVENIR CADET DE LA GENDARMERIE !
« Réponse #7 le: 28 juin 2018, 10:20:34 »
La gendarmerie de l’Aude a crée en janvier 2018, dans le cadre d’un partenariat, une section « cadets de la gendarmerie ». Des collégiens de Limoux (11) ont été brevetés. https://www.facebook.com/cadetsgendarmerie/photos/1686759108013240

Association des Cadets de la Gendarmerie Nationale de l'Isère souhaitent la BIENVENUE AUX CADETS GENDARMERIE DE L'AUDE :

Le Chef d'Escadron Marie-Isabelle SERROR, commandant la Compagnie de Gendarmerie Départementale de Limoux (11) a le grand plaisir de nous annoncer, qu'en partenariat avec le collège DELTEIL et, sur proposition d'un membre de la Réserve Citoyenne de la Région Occitanie, ainsi qu'avec l'aide constante des ''pionniers'' en ce domaine, les Cadets de la Gendarmerie de l'Aude se sont réunis, pour la première fois, le 10 janvier 2018 soit 16 jeunes garçons et filles de niveau collège (classe de 3ème).

L'association des "Amis de la Gendarmerie'' représentée par son Président du Comité de l'Aude, le Lieutenant-colonel (R) Jean-Luc RUGA (prendra en charge les revues et les écussons des Cadets) est support du projet qui s'appuie également sur les Réserves Citoyenne et Opérationnelle de la Gendarmerie.
En effet, une association dédiée aux Cadets de la Gendarmerie "section Aude" est actuellement en cours de création.
Elle sera composée de militaires d'active, de personnels de l’Education Nationale et de Réservistes qui prendront en charge le concept pour la seconde promotion 2018/2019.

Cette première promotion 2018, qui participera aux cérémonies commémoratives du ressort, bénéficiera d’un encadrement, les mercredis après midi, pris en charge par la Gendarmerie et l’Éducation nationale.
Des partenaires tels que les Pompiers seront associés ainsi que les Associations du monde combattant.
Un stage d’une semaine, en période de vacances scolaires (avril), sous le régime de l’internat ainsi qu'un stage en externat (mai) pour cette première promotion seront organisés par la Gendarmerie. Les professeurs (notamment principaux) seront associés au suivi des élèves dans le cadre des Cadets.
De plus, un brevet des Cadets de la Gendarmerie « section Aude » sera délivré à chacun d'entre eux, à l’issue de la formation, lors d’une cérémonie officielle.

Bienvenue au département de l'Aude au sein des dispositifs des Cadets de la Gendarmerie. A noter que les Cadets de l'Aude viendront rejoindre les Cadets 38 et 74 réunis les 14 et 15 février 2018 à l'Ecole de Gendarmerie de Dijon-Longvic (21) et nos plus vifs remerciements à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué à la concrétisation de ce si beau projet !

Dans le cadre d’un partenariat entre le groupement de gendarmerie départementale de l’Aude, l’association « les amis de la gendarmerie » et le collège Delteil, une section de cadets de la gendarmerie de l’Aude a été créée en janvier 2018.

Ce concept initié pour la première fois dans le département de l’Isère en 2002, consiste à accueillir des jeunes issus de tous les milieux pour leur faire découvrir les métiers de la gendarmerie et leur transmettre les valeurs de la République.
Il vise à promouvoir le sens civique et à développer l’esprit citoyen à travers des projets collectifs notamment dans le domaine de l’environnement, des activités sportives et de la solidarité.
Des partenaires public et privé tels que le SDIS, les associations des anciens combattants, les réservistes de la gendarmerie, les communautés de communes, départements, autorités préfectorales sont associés à ce dispositif.