Auteur Sujet: Gendarme Adjoint Volontaire (GAV APJA ou EP) renseignements divers !  (Lu 316291 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Vincent-TLS

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour ,

Je me présente Monsieur Niorthe Vincent, je passe le concours de GAV le 17 avril à Toulouse, je me prépare au concours de culture générale et sur la compréhension de texte mais je ne sais pas à quoi m'attendre pour le test psychotechnique. Les tests que j'ai pu voir sont sur des dominos et formes géométrie mais apparemment ce n'est pas cela ...

Merci d'avance pour vos réponses .

Cordialement.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et désolé Vincent je ne peux pas te répondre précisément, les tests psychotechniques sont des questions afin de cerner ta personnalité et ainsi te connaitre au mieux, savoir comment cela fonctionne dans ta tête, les tests psychotechniques GAV sont en fait des tests de personnalité et comme le dit leur fascicule qu'ils te remettent, il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, les réponses varient en fonction du candidat, pour t'aider je t'offre cependant ces liens

Lorsque vous répondez à des tests de personnalité, il est inutile de ne pas être authentique. Soyez le plus honnête possible et ne cherchez pas à dissimuler quoi que ce soit : cela ne servirait qu'à rendre les résultats incohérents. En revanche, vous pouvez vous exercer car plus vous êtes au clair sur vous-même, moins vous êtes complexée et plus vous pouvez affiner vos réponses.
(Personnalité = tendance, comportement au travail, définition de ses relations aux autres, réactions au stress, qualités, capacité à diriger, à s'organiser... les tests de personnalité nous dévoilent parfois des traits de caractère dont nous n'avions même pas conscience !)

http://www.devenir-gendarme.fr/matieres-GAV.php

http://www.qcm-de-culture-generale.com/qcm-categorie-55-GENDARME-GENDARME-ADJOINT.html  

et je t'invite à te rendre à la FNAC pour y faire l'acquisition d'un livre d'entrainement comme ceux-ci

         

Toute l'année, la Gendarmerie offre des milliers de postes de Gendarme Adjoint Volontaire APJA aux candidats âgés de 17 à 25 ans et sans condition de diplôme. C'est l'opportunité de mettre un pied en Gendarmerie. La sélection qui s'opère laisse 2 candidats sur 3 en situation d'échec. Or, les candidats qui échouent sont ajournés un an ! Préparez-vous dès maintenant pour passer vos tests sereinement. Le cours par correspondance pour faire vos premiers pas dans la Gendarmerie : devenez Gendarme Adjoint Volontaire (GAV) ou aspirant sur France enseignement ICI

Hors ligne la tiote puce

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour
j'ai déposé mon dossier pour être GAV APJA ; j'attends toujours une date pour le concours mais je m'inquiète de mon niveau et j'ai peur de rater ce concours !! Pouvez vous me dire si c'est difficile car mon niveau scolaire est bas, je n'ai pas été en formation générale au collège mais en SEGPA... Ce métier me tien à cœur ; je sais vraiment ce que je veux faire mais je manque de confiance en moi malheureusement...

Merci d'avance

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue sur SOS
concernant les tests de sélection il existe dans les librairies comme la Fnac ou Culture des livres

comme celui-ci
  ou celui-là    ou encore ça 
 

Attention, Besoin de rien préparer..  :P Les recruteurs rassurent bien souvent les candidats mais le recruteur en face de toi n’a aucune idée de ton niveau de culture générale, de français, de calcul, de vocabulaire, d'expression orale, etc..

Le concours de gendarme auxiliaire volontaire APJA ou EP ne requiert pas de diplôme pour s’y inscrire, cela renseigne donc sur le potentiel niveau des tests écrits : un mec sans diplôme aura autant de chance qu’un mec avec un master... la seule différence ? Y’en a un qui va devoir bosser plus dur pour se préparer !

Cependant, comme tout concours, attendre les mains dans les poches le temps que le jour "J" arrive est la pire des choses à faire !!!
Je serais toi, je m’attèlerais à la lecture d’ouvrages ou articles ayant trait à l'actualité, à la politique en général, au sport et au français de manière générale (conjugaison, orthographe, vocabulaire, expressions, etc..).
Mine de rien, les départements français et les grandes villes afférentes, il est peu fréquent de trouver quelqu’un qui les connaisse à 100%, encore moins qui sache les situer, et pire encore qui puisse situer au moins 2-3 villes importantes de celui-ci... Ce genre de questions, tu vas les avoir dans le QCM  :'(

Malgré ce qui est noté sur les plaquettes et tout ce que peuvent dirent les recruteurs ils ne sont pas toujours au courant ou informé de tout ce qui se passe dans les centres de sélection et vous n’estes pas à l’abri d’une épreuve complémentaire, qui sera mentionnée sur ta convocation s’il y a lieu, et te retrouver " gros jean " parce que tu n’auras pas fait l’effort personnel de te renseigner à fond pour bien te préparer.

Cela doit être naturel de se préparer, et quel que soit le niveau de l’examen à subir !
Tu as le choix :
- passer les tests sans plus de préparation en te disant que le niveau n’est effectivement pas élevé, bien que certaines questions soient pointues tout de même. Tu prends le risque de te retrouver avec une note moyenne, voire basse.
- passer les tests en te préparant du mieux que tu as pu et tu augmentes tes chances d’obtenir une bonne note. Mieux vaut fractionner son apprentissage et y revenir régulièrement.
« La mémoire se cultive par l’usage » alors plutôt de bachoter 1 heure sur un sujet et ne plus le reprendre ensuite faite du fractionné, étudier 15mn et revenez y 2 ou 4 fois les jours suivants ;
Attention à ne pas confondre! ;  une meilleure capacité de rétention ne signifie pas toujours une meilleure mémoire physique. L'attention est la clé de la rétention. Pour bien apprendre, il faut être attentif : regarder au lieu de voir et écouter au lieu d'entendre. Afin d’être attentif, il convient d’être motivé et concentré. L'objet de la rétention est souvent ce qui fait la différence entre une "bonne" et une "mauvaise" mémoire.
Fractionner pour retenir...  ^-^
Vouloir tout retenir d’un coup est le meilleur moyen de ne rien retenir. Mieux vaut fractionner son apprentissage et y revenir régulièrement. C’est la différence qu’il y a entre le "bachotage" et la mémoire durable, entre le "bourrage de crâne" et les petites doses espacées et bien assimilées. Quelques règles à respecter pour retenir plus facilement :

• Commencez toujours par faire le point de vos connaissances puis demandez-vous ce que vous voulez obtenir et de combien de temps vous disposez.
Etablissez votre objectif par écrit.
• Assurez-vous de bien comprendre le sujet dans sa globalité : lisez le sujet plusieurs fois afin de saisir son "fil conducteur", sa logique et son intelligence. Ne laissez pas l'arbre cacher la forêt. Pour comprendre la forêt, il vaut mieux d'abord la survoler ou "prendre du recul".
Dans le cas d'un livre, je vais donc d'abord lire la table des matières, les titres et sous-titres, la conclusion,...
• Si le sujet est court, apprenez-le dans sa totalité.
• Si le sujet est long, divisez-le en éléments plus "digestes" et organisez votre apprentissage en gardant toujours à l'esprit l'ensemble du texte.
• Laissez à votre cerveau le temps de "digérer" l'information. Faîtes des pauses : après chaque phrase ou groupe de phrases, arrêtez-vous quelques secondes. Fermez les yeux. Laissez le texte "s'imprimer" dans votre esprit.
• Apprenez et récitez toujours à voix haute. Associez votre mémoire auditive à votre mémoire visuelle.
• Contrôlez la bonne réalisation de votre objectif.
• Révisez régulièrement : pour retenir durablement quelque chose, des études ont prouvé qu'il fallait un minimum de sept révisions espacées dans le temps. Même si vous avez l'impression de "savoir" un texte, quelques révisions supplémentaires, vous permettront de le conserver plus longtemps. Mettez à profit tout les petits moments "perdus" (dans les transports, dans une salle d'attente) pour réactiver régulièrement vos connaissances. Jouez la prudence et la sécurité.

Ce qu’il faut comprendre absolument avant d’aller à un concours, c’est que la note est ce qu’elle est mais après les tests et l’obtention de ta notation, tu peux parfaitement ne pas être retenu MÊME SI tu as obtenu au moins la note minimale !
 Pourquoi ? Les dossiers entrent en concurrence. S’il y a 5 places et 6 dossiers de 13 à 18, si c’est toi qui a eu 13, il y a des chances que tu ne sois pas retenu tout simplement.
Le concours, c’est la loi du meilleur, ce n’est pas celle de l’école où même si on a 10 on a quand même son diplôme !

Je complète le passage des révisions.
J’aurais un entretien avec un officier pour ma candidature, et je pense honnêtement que l’on ne va pas se regarder dans le blanc des yeux en souriant.
 Je me suis renseignée à fond sur les différents concours, les perspectives de carrière, planché sur des réponses à des questions susceptibles d’être posées, afin de non seulement faire bonne impression mais montrer également que je sais où je vais.
 J’essaye de regarder les actu, pourtant je n’aime pas ça, car je m’attends à des questions ayant pour but de me faire raisonner et quoi de mieux qu’un sujet d’actualité ou une question ouverte sur n’importe quel thème (économie, société, finance, sécurité, …) ?

Par ailleurs, j’ai un test complémentaire l’après-midi : un 3000 mètres à courir !
 Grosse surprise, spécifique pour le moment !
 C’est une épreuve qui ne compte pas dans la notation, mais complète le dossier dans la phase de concurrence lors du choix des candidats…

Je m’entraîne depuis début décembre pour préparer les mois d’école volontaire, puis le concours SOG et l’année d’école SOG.
 L’entraînement que j’ai entrepris en prévention me fait déjà 1 mois et demi d’entraînement de gagné pour ce 3000 mètres imprévu, il me reste encore 10-15 jours pour me préparer encore mieux !
 Je m’y prend très tôt pour ces concours et écoles de manière à habituer mon corps à l’activité sportive régulière et obtenir de réels progrès d’endurance, et cela sans me brusquer car je ne m’y serais pas prise que 2 mois avant ledit concours.
 De plus, si aucune préparation physique sérieuse n’est faite avant l’école, les épreuves sportives en école paraîtront un calvaire, sans compter les notes basses que cela engendrera…
Je m’entraîne sur le barème homme, afin d’obtenir un niveau sportif le plus élevé possible et cartonner en sport sur le barème femme !

De reprendre le sport tant à l’avance me certifie d’augmenter mes capacités physique correctement et durablement, me permet de me caler correctement au niveau horaire (et oui.. le soir on ne fanfaronne plus, la fatigue est au rendez-vous..), de recommencer à me nourrir plus sainement et reprendre petit à petit un plus gros appétit dont j’aurais besoin pour subvenir aux besoins énergétiques de toute ces activités !

Vois-tu l’importance de la préparation ?

Source de ses infos : http://prepagavsog.wordpress.com/2013/01/22/etat-esprit-concours-selection-gav-agiv-sog-o/


pour vous entrainer et valider votre niveau  ::)
Voici une liste QCM pour vous aider à réviser vos connaissances générales  ;)

http://qcm-concours.blogspot.fr/2012/10/qcm-connaissances-generales-concours.html

http://www.quizz.biz/quizz-374305.html

http://www.qcm-de-culture-generale.com/qcm-categorie-55-GENDARME-GENDARME-ADJOINT.html

http://www.qcm-de-culture-generale.com/page-tests-qcm.html

Librairie FNAC :
http://livre.fnac.com/a3772205/Olivier-Berthou-Gendarme-gendarme-adjoint

Courage, rien n'est donné en ce bas monde il faut se lever le "cul" pour l'obtenir, bienvenue au Club,
amitié.

Hors ligne Adeline59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
Je me prénomme Adeline, j'ai 21ans et je souhaite m'inscrire au concours GAV.
Seulement, je ne sais pas vraiment comment m'y prendre.
Quelqu'un pourrait me renseigner ?

Merci d'avance Smiley

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue Adeline,

Pour t'inscrire au concours il faut que tu te rendes à la brigade de gendarmerie dont dépend ton domicile ou au CIR (centre d'infos et de recrutement) auquel tu es rattachée géographiquement.

Note qu'il y a deux métiers GAV APJA (Agent de police judiciaire adjoint) et GAV EP (Emploi particulier) mais si tu veux être Officier (en fonction de tes diplômes scolaire voir universitaire) il y a la voie de l'Aspirant de gendarmerie issu du volontariat (AGIV)

En 2014 vous pouvez vous inscrire en ligne ICI sur La Gendarmerie recrute http://www.lagendarmerierecrute.fr/

Hors ligne Adeline59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Merci beaucoup pour ce renseignement.
C'est exact que je peux m'inscrire "n'importe quand" ?
Ce que je veux dire, c'est... est ce qu'il y a des dates précises qu'il faut respecter pour déposer son dossier ?
Merci :D

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Oui tu peux t'inscrire si tu as fait la journée d'appel à la défense (JAPD ou JDC) mais il va surement y avoir un délais pour entrer en école de formation. Aujourd'hui en retraite j'ai perdu pied concernant les périodes de recrutement... contacte le CIR de ta région, et Bienvenue au Club !!

C'est quoi être gendarme adjoint volontaire (Gav) ?
« C'est un statut qui permet aux jeunes de découvrir la gendarmerie, présente l'adjudant Franck Hielens, qui exerce au sein du Centre d'information et de recrutement de la gendarmerie en Pays de la Loire. Il aide le sous-officier sur le terrain sans avoir les mêmes responsabilités. » Le contrat de base est signé pour une durée de trois ans.

Des missions spécifiques ?
Concrètement, le Gav apporte son aide aussi bien humainement que matériellement. « Lors d'un cambriolage, il ne peut pas mener les auditions mais il va, par exemple, réaliser l'enquête de voisinage, prendre les photos de constatation... », détaille Franck Hielens.
Ce statut permet de découvrir les bases du métier.

Quel profil pour les candidats ?
Contrairement à d'autres concours proposés par la gendarmerie, il n'y a pas de condition de diplôme particulière. Les candidats doivent de nationalité  française et être âgés de moins de 26 ans.

Comment devenir gendarme adjoint ?
Il faut retirer un dossier de candidature dans votre brigade de proximité dont dépend votre domicile ou en s'adressant au centre de recrutement de Nantes. Les candidats passent ensuite des épreuves de sélection pendant une demi-journée à Nantes. « Une personne sur quatre est ensuite admise à réaliser une formation de trois mois », précise l'adjudant Hielens.

Et après la formation ?
Les gendarmes adjoints volontaires sont affectés au sein de différentes unités. Ils peuvent demander à rejoindre la région de leur choix.

Quel salaire ?
Pendant la formation : 870 €. Pendant le contrat : un peu plus de 1 000 €.

Des possibilités d'évolution ?
Oui. Déjà, les gendarmes adjoints peuvent changer d'unité tous les ans. « Cela leur permet de découvrir différents aspects du métier et de mieux se former », témoigne Franck. Après un an de contrat, il est possible de passer le concours de sous-officier en interne.

Que se passe-t-il à la fin du contrat ?
Le premier contrat peut être renouvelé pour une durée de deux ans. Si, à la fin de ces deux périodes, le candidat n'a pas obtenu le concours de sous-officier, et qu'il souhaite poursuivre sa carrière au sein de la gendarmerie, il peut retenter le concours à trois reprises (à condition d'être bachelier).

Et en cas de « déconvenue » ?
Le gendarme adjoint volontaire a voulu découvrir la gendarmerie ?
Ce n'est pas fait pour lui ou il n'a pas pu franchir le concours SOG ?
Ce n'est pas un problème. Le contrat prévoit une période probatoire au cours des six premiers mois et des ruptures possibles, ensuite en fin de contrat, vous bénéficiez d'un dispositif d’aide au retour à la vie civile :
– congés de reconversion avec possibilité de formations en rapport avec le futur emploi,
prises en charge, en tout ou partie,
– validation de l’expérience professionnelle acquise en demandant l’obtention d’un
diplôme civil correspondant aux compétences professionnelles,
– bénéfice au terme du contrat des allocations chômage,
– bénéfice des années de service effectuées :
– en cas de reprise d’activité dans le secteur privé : par l’affiliation rétroactive au
régime général de la sécurité sociale et la validation des services par
l’IRCANTEC,
– en cas de reprise d’activité dans les armées, la gendarmerie, l’administration publique ou territoriale : par la prise en compte des droits à pension ultérieurs.

Hors ligne Adeline59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Ok, très bien!

Encore un grand merci...

Etant donné que je suis encore sous contrat Fleuriste, il est dur de trouver un compromis!!

Merci

Hors ligne Vincent-TLS

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour ,

Vincent, je rentre à l’école de Montluçon le 13 aout 2012 , afin de me préparer l'examen de Gendarme Adjoint Volontaire, cela fait quelques semaines avant même d'avoir ma réponse que je me prépare physiquement notamment à la course à pied ou j'ai quelques lacunes d'où ma question :

A l'examen final de course à pied, combien de kilomètres en combien de temps doit on parcourir ?

J'ai fait des recherches mais malheureusement, je tombe sur des réponses toutes différentes.

Merci par avance.

Cordialement.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et désolé Vincent de ne pouvoir t'aider précisément, suis trop vieux !!

Mais j'ai trouvé ceci :
Dès l'arrivée à l’école, les capacités physiques seront évaluées notamment dans les domaines suivants :
- course à pied (3 à 4 km) à faire, ton temps définit ta note mais attention ce n'est pas 3km sur une piste, c'est sous la forme d'un cross (tout type de dénivelé et de surface)  ::) http://calculsportif.free.fr/testcooper.php
- grimper de corde (6 m avec et sans les jambes),
- test de puissance musculaire (tractions, abdominaux et pompes).
Le résultat, appelé «constat initial», permet de situer chaque stagiaire dans un groupe de niveau et d'orienter ainsi les axes d’efforts par un entraînement quasi individualisé afin de l'amener à une meilleure endurance.

Revient nous dire si je suis tombé juste  ::)
Je croise les doigts pour ta réussite ... A+

PS : je connais pas ce livre mais il est peut être intéressant que tu y jette un œil !!
Cet ouvrage propose un entraînement intensif et complet aux tests de sélection. Dictée, rédaction, connaissances générales (QCM), mathématiques,
entretien–portrait, tests de personnalité, épreuve physique de gendarmerie, tests psychotechniques.
Une partie d’ouvrage = une épreuve - Pour chaque épreuve : des fiches connaissances, des fiches méthode, des fiches exercices.


Hors ligne Vincent-TLS

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Merci beaucoup Jean pour vos réponses, j'essayerai de vous racontez tous ça ...

Cordialement.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Gendarme Adjoint Volontaire (GAV APJA ou EP) renseignements divers !
« Réponse #42 le: 18 janvier 2013, 14:15:40 »
Il y a une vie après la gendarmerie -->  En France, la gendarmerie a instauré, avec Pôle Emploi, une politique de reconversion visant à accompagner les militaires vers de nouveaux horizons professionnels.
Des reconversions facilitées par une nouvelle orientation de la politique de gestion des carrières au sein de la gendarmerie, à savoir l’aide au retour des militaires vers un emploi civil. « Pour nous, il est important que les gendarmes adjoints volontaires ne quittent pas la gendarmerie sur un constat d’échec, et qu’ils puissent réussir dans une autre voie en gardant nos valeurs. On laisse une chance à ceux qui se seraient trompés de voie » explique le colonel Jean-Luc Favier, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne. Grâce à des congés de reconversion, les gendarmes adjoints volontaires (GAV) de plus de quatre ans de service peuvent bénéficier de stages, de périodes de formation en entreprise ou d’accompagnement direct à l’emploi. Moniteurs d’auto-école, conducteurs de transports interurbains, vendeurs spécialisés, électriciens, ambulanciers…

Les domaines de reconversion sont nombreux.

Si plusieurs entreprises sont intéressées par les services et les profils des GAV, le colonel Jean-Luc Favier a une explication :
 « L’avantage, c’est qu’ils sont formatés dans la tête. Pendant 4 ou 5 ans, ils ont dû faire preuve de rigueur, et d’un comportement irréprochable. De plus, ils ont l’habitude de vivre en collectivité et de travailler en équipe. » Un gage de sérieux qui séduit les entreprises et sert de tremplin pour l’avenir.

Emplois réservés, lire ce site http://www.fonction-publique.gouv.fr/score/autres-recrutements/emplois-reserves

Hors ligne Eline.C

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,
je rentre en formation de GAV à Tulle le 3 juin 2013 j'aurai des questions peut être un peu "débile" pour certains mais c'est vraiment pour être sure et pour ne pas paniquer au dernier moment.

Tout d’abord :

_ est ce que les draps de lit sont fournis à Tulle ou faut-il en amener ?

_ je n'ai jamais était une grande adepte du sport, je sais que je vais en baver, je me motive à en faire tout les jours mais j'ai peur d'être jugé ou être recaler à causse de cela... est ce possible ?
Mentalement je suis prête, motivée car c'est ce que j'ai toujours voulu faire (être gendarme) je me dis que quand on veut on peut ! Mais comme je serai avec des personnes plus sportives que moi j'appréhende... 
Est ce que les formateurs nous formeront au sport progressivement ou il nous font faire 30 pompes d'un coup sans forcement en être capable ? (perso moi je peux pas --')

_ pouvez vous aussi me dire quel sport on y pratique le plus pour bien m'y préparer ?

J'espère que mes questions seront compréhensibles ^^'. En tout cas je remercie ceux qui me répondrons, merci d'avance bonne journée.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue Eline,
comme je n'ai jamais fait la formation de GAV à Tulle je vais t'inviter à visionner la vidéo.   Concernant tes questions qui ne sont jamais "débiles" dit toi simplement que tu as le courage de les poser sans t'intéresser au "qu'en dira t'on"  :-\ et que d'autres n'ont pas la réponse mais attendent un "leader" qui le fasse à leur place ... cela est valable pour tous les cours ou formations que tu vas subir durant cette scolarité.

Citer
est ce que les draps de lit sont fournis à Tulle ou faut-il en amener ?

Tout vous est fourni et vous ne pourrez rien ajouter de plus sur votre lit que les draps/couverture de dotation.
Pour votre valise il ne sert à rien d'en prendre trop pour votre incorporation. Les armoires sont petites et vous aurez l'ensemble de votre paquetage + affaire civile à y faire entrer.

Citer
je n'ai jamais été une grande adepte du sport, je sais que je vais en baver, je me motive à en faire tout les jours mais j'ai peur d'être jugé ou être recaler à causse de cela... est ce possible ?

Le sport :
la majorité se fait en extérieur, on vous prête un treillis déclassé afin d'avoir la joie et le bonheur de vous rouler dans la bonne boue Corrézienne  ;) mais il existe quelques cours en gymnase.
Le sport et ses séances diverses durant la formation GAV n'est pas très difficile et c'est à la hauteur de tous, il faut vraiment n'avoir pas couru ou ne s'être pas entretenu physiquement durant une partie de sa jeune vie de très jeune adulte pour ne pas y arriver.
Il vous sera dispensé entre 10 et 12 séances de 2h.... Donc au total entre 20 et 24h de sport sur 6 semaines. C'est surtout courir, courir pour valider l'épreuve course pédestre sur 3000m.
Il s'agit surtout de course à pied et d'une séance de course d'orientation.  ::)
Chaque école dispose de son infrastructure sportive plus ou moins importantes, avec ses "anges gardiens", les cadres/instructeurs de la cellule EPS.
Cependant on ne le dit jamais suffisamment, faire du sport est bon pour la santé et donc c’est aussi bon pour un gendarme quelque soit son grade.
Le sport est loin d’être la matière fondamentale en tant qu’élève GAV, bien au contraire, la théorie initiale du GAV, le tir et l’intervention professionnelle passent bien avant cette discipline.
Néanmoins prenez l’habitude de faire du sport, de vous entretenir et vous dépenser physiquement avant l’école, pendant et surtout après !
A sortie d’école on a hâte d’intégrer la brigade, le psig... et puis au final à la l'unité les journées sont rudes, passent vite et l'on a plus envie de s’amuser, on a plus envie décompresser qu’autre chose mais NON, il faut s’entretenir car une bonne condition physique est indispensable dans ce métier où les délinquants vous ferons bien souvent courir dans les rues de votre circonscription  :P
Pour conclure ne vous mettez pas la pression pour l’école, n’ayez pas peur, le sport est loin d’être la chose la plus dure
En règle générale, le sport collectif de contact pouvant amener des chocs plus ou moins violents (donc blessures) "foot, rugby" est occulté, à l'inverse du volley, basket, course à pied, muscu et autres sont pratiqués.
Vous pouvez adhérer au Club CSLG de l'école moyennant une faible cotisation puis à une ou des sections de prédilection avec une autre cotisation dérisoire, parmi toutes les disciplines proposées.

Citer
POUR INFO :
Sachez que pour les sous-off, une évaluation a lieu en fin de formation : le Contrôle de Condition Physique Militaire et elle se répète tous les ans lorsque vous serez en unité.
Elle consiste en une série d’épreuves basiques à réaliser dans un certain chrono. Sans valider cette évaluation, le gendarme n’est pas apte au service en intervention.

Extrait de la circulaire N° 39000/GEND/DPMGN/SDC/BFORM relative à la pratique du sport par les militaires de la gendarmerie nationale du 12 mai 2014 :
Catégories    moins de 40 ans
Course 3000m
Hommes : 15 minutes
Femmes : 18 minutes
Pompes   
Hommes : 20
Femmes : 15    
Tractions
Hommes : 4
Femmes : 3
 Abdos   
Hommes : 30
Femmes : 15    

Sachez aussi que ces barèmes sont différents pour ceux et celles qui se destineraient à des unités à vocation particulière d’intervention.
J’imagine donc que le sport à l’école nous poussera à remplir les conditions pour ce CCPM.

Important : LE PROGRAMME GAV

- Vous avez intérêt de réussir l'examen du maniement de l'arme de poing, sinon, ce sont des cours supplémentaires pour 2 autres essais !
- Si toujours échec à la 3ème fois, votre contrat d'engagement sera résilié de plein droit par l'autorité militaire gendarmerie pour inaptitude à l'emploi de l'arme de dotation !