Auteur Sujet: La gendarmerie tient des permanences à la poste  (Lu 1281 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6819
  • Sexe: Homme
  • Retraité
La gendarmerie tient des permanences à la poste
« le: 02 mars 2015, 17:47:52 »
Située à l’entrée de la commune, à côté de l’école élémentaire Jean-Jaurès et de l’école maternelle Louis-Pergaud, l’agence postale est voisine de l’ancienne gendarmerie.

Placer la permanence dans les locaux de La Poste permet donc de ne pas bousculer les habitudes des habitants de Serquigny et des environs. Des habitants qui se disent satisfaits de cette expérimentation. « C’est une bonne chose, estime Victor. C’est rassurant de savoir qu’il y a une présence de gendarmes ici, juste à côté de l’école. En plus, être obligé d’aller à Bernay pour déposer une plainte, ce n’était vraiment pas pratique. »

« C’est très réconfortant, renchérit Malika, mère de famille. J’ai moi-même dû me rendre en gendarmerie pour une affaire personnelle, fin 2014, lorsque l’ancienne gendarmerie était déjà fermée. Comme je n’ai pas le permis, j’ai dû attendre que mon mari soit disponible, un samedi matin, pour aller à Brionne... »

Aujourd'hui la gendarmerie tient des permanences à la poste de Serquigny. Chaque jeudi, deux gendarmes des brigades de Beaumont-le-Roger, Brionne et Beaumesnil assurent la permanence, en alternance, dans les locaux de l’agence postale ... Une première en France !  8)
Les habitants de la commune et celles des environs peuvent s’y rendre pour déposer plainte ou effectuer d’autres démarches en lien avec les compétences des autorités. Il est également possible d’y faire établir sa procuration en vue des élections départementales.

Maintenir le lien avec la population
L’inauguration s’est déroulée jeudi, en fin d’après-midi. « Nous sommes heureux d’accueillir à nouveau les gendarmes dans notre commune, se félicite Lionel Prévost le maire. Les habitants se sentiront plus en sécurité. »
« Cette permanence va permettre de maintenir le lien entre les autorités et la population, ajoute Mehdi Bahtani, directeur régional du réseau La Poste Haute-Normandie. Nous sommes ouverts à d’autres partenariats avec la gendarmerie. »
« L’optimisation du réseau des bâtiments de La Poste est très intéressante, salue de son côté le préfet, René Bidal. Cela souligne l’importance du décloisonnement des services publics, dont je suis partisan. Qui aurait imaginé, il y a une dizaine d’années, que des gendarmes s’installeraient dans un bureau de poste ? »
« C’est un défi à relever, glisse pour sa part le colonel Emmanuel Valot, commandant du groupement de gendarmerie de l’Eure. Nous devons faire face à une délinquance de plus en plus mobile, tout en maintenant le contact avec la population. Avec cette permanence, nous pouvons rayonner dans le quartier et la commune, rencontrer les habitants. »

Si cette expérimentation est une première, il ne faut oublier qu’elle fait suite à la décision prise le 31 juillet 2014 de fermer l’ancienne gendarmerie de Serquigny, dans le cadre d’une suppression des petites entités en vue d’obtenir un centre plus important.
Le choix de Serquigny pour cette expérimentation n’est pas le fruit du hasard. La commune vivait sans gendarmerie depuis le 31 octobre. Lionel Prévost explique avoir mobilisé les services de gendarmerie et la préfecture pour demander de l’aide au ministère de l’Intérieur. « Le ministère a évoqué une collaboration entre La Poste et la gendarmerie, détaille l’élu. Les deux acteurs étaient d’accord, nous nous sommes réunis tous ensemble avec la préfecture de l’Eure, et le projet a vu le jour. »

Quelques précisions :
- le point d'accueil gendarmerie se trouve dans le bâtiment de la Poste, mais avec entrée et bureau indépendants. Et en effet, la confidentialité est nettement meilleure que dans de nombreux points d'accueil de brigade!! Les gendarmes disposent des moyens de mobilité numérique classique.
- la coopération n'est que immobilière. Pas de guichet commun et de vente de timbres par les gendarmes !
- les 2 militaires qui assurent cette permanence en profitent pour une prise de contact avec la population de la commune et recherche de renseignement ou diffusion de messages de prévention, en étant également à proximité immédiate du point d'accueil (usagers de la Poste, groupe scolaire de primaire à côté,...). C'est un peu dans l'esprit de la patrouille, le jour du marché dans une commune).
- Comme l'ont indiqué certains contributeurs, le but est bien de se regrouper sur des unités plus grosses et manœuvrables (ce qui est préférable pour tous), tout en assurant ponctuellement un service de proximité physique, apprécié pour certains de nos concitoyens peu mobiles et peu habitués aux voies numériques. C'est aussi un facteur d'acceptabilité pour les élus de voir le maillage des brigades évoluer.

Source : Colonel Emmanuel VALOT, commandant le groupement de gendarmerie de l'Eure
VIDEO : le reportage de Raphael Deh et Bruno Belamri avec les interviews de :
Capitaine Bruno Gauvillé, officier adjoint Groupement de gendarmerie départementale de l'Eure
Pierre Briand, directeur des projets de la poste Haute-Normandie
Lionel Prévost, maire (PS) de Serquigny

http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2015/02/20/permanence-de-la-gendarmerie-la-poste-de-serquigny-eure-659151.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6819
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : La gendarmerie tient des permanences à la poste
« Réponse #1 le: 02 mars 2015, 18:16:54 »
Difficile pour la Gendarmerie d'être proche des populations comme l'avait conçu Napoléon car au XXI ème siècle l'exécution du service impose d'avoir des effectifs en quantité et toujours disponible alors être dispersé dans de petites brigades ne répond plus à ce nouveau standard.
Dans les années 1990 la Gendarmerie jouait déjà la carte de la proximité, l'isolement de certains villages et l'appréhension de quelques résidants à se déplacer à la brigade locale avait amené la Gendarmerie à concevoir un véhicule bureaux afin d'aller au devant de ces habitants et d'effectuer des permanences à des dates régulières au sein même des communes retirées.
Le véhicule précurseur a été réalisé à partir d'un Renault Trafic de base permettant ensuite la conception de véritables bureaux mobiles sur châssis de trafic avec carrosserie Durissotti. Le Citroën Jumper est venu compléter le parc des Trafic "PMA"... "Poste mobile avancé" - Alors, un bureau sur roues, pour quoi faire ? « Avec ce poste mobile avancé, nous souhaitons aller au coeœur des villages, au plus près des vacanciers et des population sédentaires, explique le commandant Cabioch. Notre objectif, c'est plus de visibilité et de proximité pour assurer notre mission de sécurité et de maintien de la tranquillité publique. »