Auteur Sujet: « Plan 10 000 jeunes »  (Lu 182 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6803
  • Sexe: Homme
  • Retraité
« Plan 10 000 jeunes »
« le: 27 février 2021, 14:20:58 »
« Plan 10 000 jeunes » : de nombreuses opportunités à saisir en gendarmerie.
Dévoilé le 23 février 2021, le « Plan 10 000 jeunes » du ministère de l’Intérieur consiste à proposer des stages et des contrats d’apprentissage aux jeunes se trouvant en difficulté, d’autant plus dans le cadre de la crise sanitaire. Une dynamique applicable à tous les métiers du ministère, et dans laquelle la gendarmerie s’inscrit pleinement, à travers différentes offres adaptées à l’âge et aux aspirations de chacun.

Face à la crise sanitaire et économique qui touche de plein fouet la jeunesse, mais aussi aux tensions qui peuvent parfois exister entre elle et les forces de l’ordre, le ministère de l’Intérieur a souhaité réagir.

Après avoir dévoilé quelques pistes durant le Beauvau de la sécurité, Gérald Darmanin a finalement lancé, ce mardi 23 février, le « Plan 10 000 jeunes ». Des offres de stage et de contrat d’apprentissage dans les différents services du ministère (police et gendarmerie nationales, préfectures, unités de la sécurité civile, etc.) sont ainsi à pourvoir sur le site 10000jeunes-interieur.fr.

S’inscrivant aussi dans le cadre de la politique d’égalité des chances, ce plan s’adresse en priorité aux jeunes confrontés à des difficultés, notamment dans les quartiers de reconquête républicaine.

Une démarche qui n’est pas nouvelle pour la gendarmerie nationale, qui proposait déjà différents dispositifs d’accompagnement et d’insertion dans le monde du travail, mais qui devrait lui permettre d’offrir davantage de places à tous les jeunes entre 16 et 26 ans (30 ans pour les personnes en situation de handicap dans le cadre des services civiques).
Un large éventail d’offres pour tous les jeunes

Le large spectre de métiers couvert par le ministère de l’Intérieur devrait permettre à chacun d’y trouver un intérêt, voire même une vocation !
Concernant les moins de 18 ans, le ministère prévoit 1 800 stages de troisième d’une durée d’une semaine, pour les collégiens, à effectuer notamment dans les groupements de gendarmerie départementale, et 1 200 places pour intégrer les cadets de la gendarmerie.
Ce dispositif s’inscrit, depuis 2019, dans le cadre du Service national universel (SNU). Après un séjour de cohésion, permettant aux jeunes de se rassembler autour des valeurs liées à la citoyenneté et de découvrir les différents métiers du ministère, ils sont invités, dans un deuxième temps, à participer à une mission d’intérêt général, comme des patrouilles de prévention.

S’agissant des majeurs, 1 500 contrats d’apprentissage, d’une durée de six mois à trois ans, sont à pourvoir. L’offre est très variée, puisque la gendarmerie accueille, par exemple, des jeunes dans les cuisines de ses cercles mixtes, dans la partie mécanique de ses ateliers auto, ou encore dans l’entretien de ses espaces verts.

Concernant les étudiants en BTS, DUT, licence ou master, 4 000 stages de six mois maximum sont proposés par le ministère, dans des domaines très variés (droit, économie, communication, etc...).
Enfin, 1 500 missions de service civique sont également listées, pour une période de six mois à un an. L’occasion pour les jeunes de s’engager dans des causes qui leur tiennent à cœur, comme la lutte contre les violences intra-familiales ou la prévention en matière de sécurité routière.

Pour postuler dans le cadre de l’une de ces offres, rien de plus simple : une fois connecté au site, il suffit d’indiquer son département, pour consulter les offres au niveau local et candidater. La gendarmerie vous attend nombreux !
L'info en continu

 Source https://www.gendinfo.fr/actualites/2021/plan-10-000-jeunes-de-nombreuses-opportunites-a-saisir-en-gendarmerie/