Auteur Sujet: Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie (CSTAGN)  (Lu 21430 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Ce corps de soutien opérationnel, bien souvent méconnu, est essentiel pour le bon fonctionnement quotidien de la gendarmerie à travers 6 spécialités : administration et gestion du personnel, gestion logistique et financière, affaires immobilières, restauration collective, auto-engins blindés, armurerie et pyrotechnie.

Si vous avez entre 17 et 35 ans, que vous êtes titulaire du baccalauréat, rejoignez-nous ! (sans le bac, un accès est possible mais uniquement si vous êtes GAV ou ADS comptant au moins 1 an de service, militaire sous contrat des autres armées avec 4 ans de service, réserviste de la gendarmerie, ou si vous pouvez justifiez de 3 ans d'expérience professionnelle)

Pour assurer ses missions de sécurité, la gendarmerie a besoin d’officiers, de sous-officiers et de gendarmes auxiliaires (GAV-EP), qualifiés dans les emplois relevant du soutien et de l’administration.
Vidéos d'info
-   ET
-
-
ils formeront le corps des spécialistes de la gendarmerie. Ils travailleront dans l'administration et la gestion du personnel, la logistique et la finance, les affaires immobilières, la restauration collective, l'automobile et les engins blindés ou encore armurerie. Mais avant tout, ils seront des militaires disponibles, engagés pour soutenir leurs camarades du terrain.
C'est pour cela que pendant 3 mois, les élèves sous-officiers du Corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN) sont formés à la vie militaire à l'école de gendarmerie de Rochefort (17) et au camp de Montmorillon (86). Abnégation, don de soi, solidarité... ils vont découvrir les valeurs qui font la force de l'Institution.
- L'officier du corps technique et administratif est un expert de haut niveau dans les domaines administratifs, techniques et logistiques.
Durant sa carrière, il occupe des postes de soutien en état-major, dans un organisme central ou en mission extérieure à l'étranger.
- Le sous-officier du corps de soutien technique et administratif est un militaire qualifié dans le soutien opérationnel des unités de la gendarmerie.
Au niveau central, régional ou départemental, en restauration ou encore dans un atelier automobile, il est un véritable spécialiste doté de compétences humaines et techniques.
- Le gendarme adjoint volontaire occupant un emploi particulier acquiert une première expérience professionnelle en mettant en valeur sa formation.
Il occupe un poste où il exerce des fonctions de soutien, dans des domaines très variés, de l'entretien de bâtiments à la restauration en passant par des emplois de bureau.

C’est pourquoi la Gendarmerie recherche des personnels dans les domaines de l’administration, la mécanique, la logistique, l’armurerie, l'imprimerie, l'immobilier et la restauration collective.
Ces militaires, qui bénéficient d’un statut différent de celui du gendarme "opérationnel", exercent des métiers très diversifiés et détiennent dans leurs domaines des qualifications poussées, qui leur permettent plusieurs possibilités d’évolution de carrières. Leur engagement au service d’une institution de plus de 100 000 hommes et femmes permet à la gendarmerie de renforcer son autonomie, gage d’efficacité opérationnelle.

Si vous possédez une technicité particulière, que vous souhaitez servir au sein d'une institution militaire, vous pouvez envisager de vous engager et déposer une candidature pour intégrer le corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale.

Les inscriptions en ligne pour le recrutement de sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale (CSTAGN) sont ouvertes depuis 2011, pour les spécialités "Administration et Gestion du Personnel" (AGP), "Gestion Logistique et Financière" (GLF), "Auto  Engins  Blindés" (AEB)  et "Affaires Immobilières" (AI).
Elles prennent en compte de nouvelles épreuves et conditions de recrutement, à savoir :
- avoir 35 ans au plus au 1er janvier de l'année des épreuves ;
- être titulaire du baccalauréat

ou  au 1er janvier de l'année des épreuves :
- être GAV en service avec un an d'ancienneté
- être ADS en service avec un an d'ancienneté
- être militaire des autres armées en service avec quatre ans d'ancienneté
- être réserviste de la gendarmerie.

Les épreuves de la première phase se dérouleront en septembre et les épreuves de la deuxième phase auront lieu en octobre.
Il existe désormais des épreuves de sport ( course à pied de 3000m, abdominaux, appuis faciaux).
Les incorporations sont prévues au cours du premier semestre de l'année suivante.
La nature, la forme et le programme de chaque épreuve ainsi que les barèmes des épreuves de sport sont définis dans l'Arrêté du 26 mai 2014 modifié relatif au recrutement des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale fixant les programmes, les conditions d'organisation et de déroulement ainsi que les coefficients attribués aux épreuves de sélection prévues à l'article 11-1 du décret n° 2008-953 du 12 septembre 2008 portant statut particulier des corps de sous-officiers et officiers mariniers de carrière des armées et du soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale.
Téléchargez les différentes fiches métiers du corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale.
Contactez le centre d'information et de recrutement de votre région pour plus d'infos !

Le processus de sélection est divisé en trois phases.
- Les deux premières phases sont constituées d'épreuves écrites, orales et sportives destinées à apprécier les compétences et aptitudes professionnelles du candidat pour la spécialité choisie. A
l'issue de chacune de ces phases, le candidat est ajourné ou autorisé à poursuivre la procédure de recrutement.
- La liste des pièces à fournir par les candidats convoqués en deuxième phase est fixée en annexe V du présent arrêté.
- La troisième phase consiste à soumettre le candidat ayant réussi les épreuves de la deuxième phase à une visite d’expertise médicale initiale et à une enquête administrative préalable à la décision de recrutement.
Sources : Sirpa Gendarmerie

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Poste à pourvoir : sous-officier du corps technique et administratif !

Vous souhaitez mettre vos compétences humaines et techniques au service d'une institution militaire, intégrer la grande famille de la gendarmerie dans une spécialité qui vous passionne et vous engager pour soutenir les hommes et les femmes du terrain.
La gendarmerie vous proposons une multitude de carrières dites « techniques et administratives » dans des domaines divers et variés : administration et gestion du personnel, gestion logistique financière, affaires immobilières, restauration collective, auto-engins blindés et armurie-pyrotechnie.

Venez découvrir toutes les offres et toutes les conditions pour entrer dans le corps technique et administratif de la gendarmerie sur http://www.lagendarmerierecrute.fr/
Rappelez-vous, au sein de la gendarmerie, il y a forcément un métier qui vous correspond ! Cette semaine, nous vous proposons un tour d'horizon des recrutements au sein de notre Institution : un jour, un profil. Si vous n'êtes pas encore satisfait, continuez de nous suivre, vous trouverez votre bonheur !

http://www.lagendarmerierecrute.fr/Carrieres/Carriere-administrative-et-technique

http://www.lagendarmerierecrute.fr/Carrieres/Carriere-administrative-et-technique/Sous-officier-CSTAGN

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
[RECRUTEMENT] CSTAGN : Intégrez le corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie  8)
Nous vous proposons de découvrir ce corps, bien souvent méconnu, mais dont le rôle est essentiel pour le bon fonctionnement de la gendarmerie.

Si vous avez entre 17 et 35 ans au 1er janvier de l'année du concours, que vous êtes titulaire du baccalauréat (sans le bac, un accès interne est possible si vous êtes GAV ou ADS comptant au moins 1 an de service, militaire sous contrat des autres armées avec 4 ans de service, réserviste de la gendarmerie, ou si vous pouvez justifier de 3 ans d'expérience professionnelle), rejoignez la Gendarmerie !

Ouverture du recrutement CSTAGN (2016 cloturé): vous pouvez déposer une candidature pour intégrer le corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale.
Si vous possédez une technicité particulière que vous souhaitez servir au sein d'une institution militaire, vous pouvez envisager de vous engager dans les domaines suivants :
- Administration et gestion du personnel : 80 postes offerts
- Gestion logistique et financière : 6 postes offerts
- Affaires immobilières : 10 postes offerts
- Restauration collective : 15 postes offerts
- Auto-engins blindés : 12 postes offerts

Les inscriptions s'effectuent sur le site www.lagendarmerierecrute.fr.
Arrêté du 26 mai 2014 modifié relatif au recrutement des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale : ICI

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Vous pensiez que les militaires du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale n'étaient pas opérationnels ?
Préjugé ! Comme tous les gendarmes, les camarades CSTAGN vivent d'abord et avant tout une formation militaire et humaine.
Méconnus, ils travaillent dans l'ombre des gendarmes "enquêteurs judiciaires", apportent quotidiennement un soutien opérationnel aux unités de gendarmerie,  vous les avez peut-être déjà croisés sans le savoir  ???  ce sont les sous-officiers du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale.
Chaque jour, ils permettent le bon fonctionnement de l'Institution à travers six spécialités :
- administration et gestion du personnel,
- gestion logistique et financière,
- affaires immobilières,
- restauration collective,
- auto-engins blindés,
- armurerie et pyrotechnie.
Lors de leur formation initiale à l'école de Rochefort, ils acquièrent les fondamentaux du métier des armes qui façonnent l'identité de tous les militaires et qui leur seront très utiles dans l'exécution de leurs futures missions en tout temps et en tout lieux.
Gestion de la fatigue, topographie, logistique, armement, combat... sachez-le... si vous intégrez le corps des CSTAGN, vous serez d'abord et avant tout militaire de la gendarmerie avant d'être un spécialiste !
Cen n'est que quelques mois plus tard qu'ils formeront le corps des spécialistes de la gendarmerie. Ils travailleront dans l'administration et la gestion du personnel, la logistique et la finance, les affaires immobilières, la restauration collective, l'automobile et les engins blindés ou encore l'armurerie. Mais avant tout, ils seront des militaires disponibles, engagés pour soutenir leurs camarades du terrain.

C'est pour cela que pendant 3 mois, les élèves sous-officiers du Corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN) sont formés à la vie militaire à l'école de gendarmerie de Rochefort (17) et au camp de Montmorillon (86). Abnégation, don de soi, solidarité... ils vont découvrir les valeurs qui font la force de notre Institution.

CSTAGN : comment reconnaître leur uniforme ?
Voici le portrait d'un sous-officier du Corps technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN).
Savez vous comment reconnaître l'uniforme d'un CSTAGN de celui d'un sous-officier de gendarmerie (SOG) ?

Dotés des mêmes tenues que les gendarmes, les sous-officiers du Corps technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN) se distinguent par l'absence des deux chevrons placés au-dessus de la flamme (argent) sur les épaulettes ou les vareuses.
Cette différence n'est pas perceptible pour les CSTAGN qui portent la tenue « d'intervention » (polo bleu, sans polaire) en unité opérationnelle, tels que ceux qui sont affectés en secrétariat d'une compagnie de gendarmerie départementale.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
FOCUS - LE CSTAGN : un métier de la gendarmerie encore très peu connu celui d'Officier ou Sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale. Fiches sur les Carrières techniques et administratives (sous-officiers) ICI

La maréchale des logis Sabrina L. va nous parler de son parcours et de son métier. Tout d'abord pourquoi avez-vous choisi la gendarmerie ?
- J'ai toujours été intéressée par l'armée et c'était tout naturellement mon choix. J'ai toujours été impressionnée par le défilé du 14 juillet et les différentes armes.

Quel est votre parcours ?
- J'ai un BEP Compta et un Bac Pro Secrétariat, j'ai travaillé quelques temps dans le civil, puis j'ai intégré la gendarmerie en tant que volontaire. J'ai été affecté à Beaune (21) en 2006 à l'escadron de gendarmerie mobile comme gendarme adjoint volontaire. Par la suite j'ai rapidement passé le concours CSTAGN et je suis rentrée en école en 2008 à Le Mans (72) pendant 3 mois pour la formation militaire puis en école à Rochefort (17) pendant 5 mois pour la formation professionnelle. A l'issue j'ai été affectée à l'EOGN ( École de Officiers de la Gendarmerie Nationale) au secrétariat de la Direction de l'enseignement du 2éme Groupement. Et depuis septembre 2014 récemment au groupement de gendarmerie départementale de l'Yonne en tant qu'adjointe au chef secrétaire de la section commandement.

En quoi consiste votre travail au sein du groupement ?
- Je gère la messagerie du groupement, j'élabore des messages pour l'emploi de moyens spéciaux (équipe cynophile, moyens aériens, négociateur de crise…), je met en place des écrits de service, je travaille en collaboration avec la Préfecture en ce qui concerne les enquêtes administratives, je gère les permissions des militaires à l'étranger en relation avec le DPSD (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense) ou le ministère de la Défense, etc.

Quelle est la particularité du corps de soutien technique et administratif ?
- Nous travaillons dans un bureau mais nous sommes avant tout militaire, nous sommes comme les sous-officiers de gendarmerie mais sans les contraintes donc sans logement de service.
Nous ne sommes pas contraint par des services de nuit et nos horaires sont plus souples. Toutefois nous devons garder une bonne condition physique et nous pouvons être sollicités à tout moment en cas de grosse opération.

Les sélections sont ouvertes pour le concours :
– Aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV,
– Aux volontaires de la gendarmerie nationale, titulaires du diplôme de gendarme adjoint,
et adjoints de sécurité de la police nationale en activité et comptant au moins un an de service au 1er janvier de l'année des épreuves de sélection,
– Aux militaires des forces armées autres que la gendarmerie nationale servant en vertu d'un contrat, en activité ou en détachement et comptant au moins quatre ans de service au 1er janvier de l'année des épreuves de sélection,
– Aux réservistes de la gendarmerie nationale,
– Aux candidats justifiant d'une expérience professionnelle de trois années

Girard

  • Invité
Bonjour,

Je suis intéressée par le CSTAGN mais je ne sais pas quel est le processus.

Pouvez vous m'éclairer ?

Merci


Cordialement

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour
1/ est ce pour y être officier ; sous-officier ; GAV EP ou Réserviste ?
Officier CTA
L'officier du corps technique et administratif est un expert de haut niveau dans les domaines administratifs, techniques et logistiques.
Sous-officier CSTAGN
Le sous-officier du corps de soutien technique et administratif est un militaire qualifié dans le soutien opérationnel des unités de la gendarmerie.
Gendarme adjoint volontaire EP
Le gendarme adjoint volontaire occupant un emploi particulier acquiert une première expérience professionnelle en mettant en valeur sa formation.
Carrière administrative et technique
- Officier CTA
- Sous-officier CSTAGN
- Gendarme adjoint volontaire EP
- Classe Préparatoire Intégrée (CPI)
Devenir un gendarme du CSTAGN, une formation humaine et militaire avant tout et plus tard, ils formeront le corps des spécialistes de la gendarmerie. Ils travailleront dans l'administration et la gestion du personnel, la logistique et la finance, les affaires immobilières, la restauration collective, l'automobile et les engins blindés ou encore armurerie. Mais avant tout, ils seront des militaires disponibles, engagés pour soutenir leurs camarades du terrain.
C'est pour cela que pendant 3 mois, les élèves sous-officiers du Corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN) sont formés à la vie militaire à l'école de gendarmerie de Rochefort (17) et au camp de Montmorillon (86). Abnégation, don de soi, solidarité... ils vont découvrir les valeurs qui font la force de notre Institution.
Vidéos choisies :



2/ Le processus d'inscription est le même que pour les autres gendarmes, voir avec la brigade de votre domicile ou le centre d'information et de recrutement de la région... le CIR
Ils connaissent toutes les possibilités de carrières, toutes les conditions pour faire acte de candidature et sont de véritables spécialistes du recrutement !
Eux, ce sont les personnels des Centres d'Information et de Recrutement (CIR) de la gendarmerie.
Chargés notamment de vous aider dans vos démarches de candidature, ces recruteurs ont pour mission de promouvoir l'ensemble des recrutements. Vous les rencontrerez aussi lors des permanences qu'ils tiennent en partenariat avec pôle emploi, les universités ou les misions locales, ainsi qu'à l'occasion des forums sur l'emploi.
Alors n'hésitez pas à les solliciter, ils seront heureux de pouvoir vous conseiller !
Pour trouver le CIR le plus près de chez vous, rendez-vous sur :
http://www.lagendarmerierecrute.fr/Pres-de-chez-vous
[PORTFOLIO] Recruter en toutes CIRconstances ICI

3/ voici le lien avec la page officielle de la Gendarmerie http://www.lagendarmerierecrute.fr/Carrieres/Carriere-administrative-et-technique

Maxime62130

  • Invité
Bonjour, Est-il possible d'entrer dans le CSTAGN en qualité de réserviste ? Dans le civil je suis dans le secteur RH

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour,
je n'ai pas de certitude cependant il se peut qu'il y ait quelques places mais ce n'est pas aux RH qu'ils manquent le plus de personnels, voir avec le CIR.

Citer
LA GENDARMERIE RECRUTE
Le recrutement des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif a débuté le 9 mai et ce jusqu'au 18 juillet 2016 sur le site Gendarmerie.
80 postes sont à pourvoir en Administration et Gestion du Personnel (AGP),
19 en Gestion Logistique et Financière (GLF),
25 en Affaires Immobilières (AI),
19 en restauration collective (RC)
19 mécaniciens Auto Engins Blindés (AEB).
Conditions : Age de 17 ans moins de 35 ans, nationalité Française , titulaire baccalauréat, Dga pour les Gendarmes adjoint volontaire ou Adjoint de Sécurité de la police avec 1 an de service au 1er janvier année concours ou 4 ans de service pour militaire sous contrat, réserviste Gendarmerie ou justifier de 3 ans d'expérience.
Inscrivez vous directement sur la page www.lagendarmerierecrute.fr


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
[PORTFOLIO] CSTAGN : des spécialistes techniques et administratif.

Vous pensiez qu'au corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale, on n'était pas opérationnel ? Préjugé ! Comme tous les gendarmes, nos camarades CSTAGN vivent d'abord et avant tout, une formation militaire et humaine.

Lors de leur formation initiale, tronc commun de leur scolarité à l'école de Rochefort, ils s'initient aux rudiments de l'identité militaire du gendarme qui leur seront très utiles dans l'exécution de leurs futures missions, dans des conditions parfois dégradées qui n'ont rien à envier à celles de leurs homologues opérationnels !

Gestion de la fatigue, topographie, logistique, armement, combat... sachez-le : si vous intégrez le corps des CSTAGN, vous serez d'abord et avant tout gendarme avant d'être spécialiste !

Petit aperçu de la formation en images ! https://www.facebook.com/gendarmerienationale/photos/?tab=album&album_id=1120159494714911

Weli

  • Invité
Re : Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie (CSTAGN)
« Réponse #10 le: 13 juillet 2016, 08:39:12 »
Bonjour
Je suis inscrite pour le recrutement cstagn  gestion ressources humaines.
Je suis mariée et mon mari est marin pêcheur à Arcachon. J'ai une fille de 6 ans. Je m'inquiète pour le lieu d'affectation.
Et il possible que je me retrouve sur Paris ?
Le concours est le 5 septembre.

Merci par  avance.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie (CSTAGN)
« Réponse #11 le: 13 juillet 2016, 09:38:34 »
Bonjour,
je ne connais pas le système d'affectation des CSTAGN mais s'il est similaire à celui des EG/SOG il est fait en rapport avec votre classement en fin de formation donc je résume, dans un amphi vous êtes 100 élèves il y a donc 100 postes offerts, si vous sortez première vous avec 100 possibilités et si vous êtes dernière vous choisissez la place qui reste !!
En général il y a des places dans toutes les régions de métropole et chacun choisi sa région donc je pense que l'Aquitaine doit pouvoir vous offrir une place ?
PS : notez que les CSTAGN ne sont pas logés par nécessité absolue de service comme les gendarmes opérationnels en caserne.
Un peu de lecture ICI
Plus la fiche ci-dessous à téléchatger

MarieM

  • Invité
Re : Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie (CSTAGN)
« Réponse #12 le: 19 octobre 2016, 17:15:00 »
Bonjour,
j'ai réussi la première phase et je suis convoquée à la deuxième phase (j'ai postulé pour l'option GLF) .
Lors de cette deuxième phase, il y a une épreuve de dictée ainsi qu'une épreuve de rédaction (entre autre), et je ne sais pas trop à quoi m'attendre ...pourriez-vous m'éclairer ?

Je vous remercie d'avance .

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie (CSTAGN)
« Réponse #13 le: 19 octobre 2016, 18:41:58 »
Bonsoir Marie
désolé je ne peux pas vous dire ce qui vous attend mais je vous propose ce site http://www.concoursgendarme.fr/exercices_dictees_interactives.htm 

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
CSAG - CES " HOMMES DE L'OMBRE " PORTENT LE BLEU DE TRAVAIL COMME UNIFORME AU QUOTIDIEN... 👍

Le Centre de Soutien Automobile de la Gendarmerie gère un parc départemental de près de 280 véhicules.
Les doigts noircis par le cambouis. Chiffon en main. Le militaire, penché sur sa table d’atelier, est méthodique. Une foule de pièces est posée sur l’établi, côtoyant tournevis et autres outils. À quelques centimètres de lui, juste derrière, une moto de la gendarmerie en partie désossée.

« Il fait la vaisselle », sourit le major, chef du centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG). Autrement dit, il nettoie les pièces avant de les réinstaller et de redonner vie à la cylindrée.

Ces « hommes de l’ombre » portent le bleu de travail comme uniforme au quotidien. Ils forment une équipe de huit : « Sept militaires dont un personnel administratif et un personnel civil, indique le major.
À la base, on est tous issus de la caisse à outils. » Ils sont mécaniciens et prennent soin d’un parc automobile du département.
Voitures, motos, camions. De la gendarmerie mais aussi notamment de la police, des douanes, de l’escadron de gendarmerie mobile, et de la préfecture. Afin de mutualiser les moyens et faire des économies. " On travaille effectivement avec la police, indique le major. À Sens, l’école de police soutient les véhicules de la gendarmerie."

Leur terrain c’est les 500m2 d’atelier, basé à l’escadron de gendarmerie mobile, à Auxerre. Les bancs de contrôle de train, la valise à diagnostic, la machine à équilibrer les pneus, à réparer et changer des pare-brise, la perceuse, fraiseuse et autres outils sont leurs armes. « On fait du soutien technique, on n’intervient pas auprès de la population. »

Leur mission : diagnostiquer les pannes, réparer les casses, réviser les véhicules. « Ce qu’on ne sait pas faire, c’est la carrosserie. On n’a pas les moyens, ni le personnel. »

« On fait du préventif et du curatif, poursuit le major. On ne se focalise pas sur le côté esthétique mais sur la mécanique. » Avec le souci « que le personnel puisse toujours continuer sa mission » et « la recherche constante d’optimiser les coûts ».

Leur mission : diagnostiquer les pannes, réparer les casses, réviser les véhicules. Certaines pièces sont récupérées sur des « voitures réformées ». Dans le « magasin » du CSAG, il n’y a « pas trop de stock. On achète au fur et à mesure. On garde l’essentiel ». Des échanges en interne, avec d’autres CSAG, peuvent également être réalisés. Sinon, les militaires se tournent vers le civil. « Il y a des marchés publics, des appels d’offres. Et aussi des marchés avec différents constructeurs.

RAPPEL : Le sous-officier du corps de soutien technique et administratif est un militaire qualifié dans le soutien opérationnel des unités de la gendarmerie.

Cindy Bonnaud https://www.facebook.com/honneur.patrie.et.droit/photos/a.1032922286770153.1073741828.1032899603439088/1477818078947236/?type=3&comment_id=1477823145613396&reply_comment_id=1477836462278731

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Arrêté du 8 avril 2019 relatif au recrutement des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale
Les épreuves de sélection prévues à l'article 11-1 du décret susvisé sont organisées au titre de chacune des spécialités fixées à l'article 1er de l'arrêté du 4 août 2010 susvisé.
Les programmes, les conditions d'organisation et de déroulement ainsi que les coefficients des épreuves sont fixés, par spécialité, aux annexes I à III du présent arrêté.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038376671&dateTexte=20190418