Auteur Sujet: Quelques questions/réponses à propos du recrutement.. De GAV à Sous-officier !!!  (Lu 58736 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
La gendarmerie et les polices en France  ::)

Pour bien comprendre ce que représente une brigade de gendarmerie (unité de base) et quelle est la place des gendarmes départementaux qui y servent comme OPJ, APJ et APJA, il faut dire un mot de la façon dont s'exerce en France la police judiciaire et administrative. On trouve en France deux polices de statut "civil" et une de statut "militaire", la gendarmerie.

Les deux types de police de statut "civil" sont les polices municipales d'une part et la police nationale de l'autre.
PM : Aux ordres d'un chef de police lui-même subordonné au maire, les policiers municipaux, armés ou pas, ont des pouvoirs de police restreints limité aux relevés des contraventions (circulation, stationnement/parkings, respect des arrêtés municipaux...) sur la zone urbaine constituant la commune que couvre la ville.
PN : La police nationale, créée en 1941 exerce ses activités sous les ordres du ministère de l'intérieur et le contrôle des parquets. Elle possède tous les pouvoirs de police judiciaire (constations des infractions à la loi, enquêtes judiciaires, maintien et rétablissement de l'ordre public...) dans les zones dites urbaines, où viennent se superposer les polices municipales quand elles existent. Les 130 000 (environ) membres de la police nationale ont ainsi compétence sur toutes les villes ayant une population supérieure à 20 000 habitants, ce qui représente en superficie que 5 % de la France, et en nombre d'habitants 50 % de la population française. C'est ce qui est appelé la Zone Police Nationale (ZPN).

GN : La Gendarmerie nationale, qu'en ta elle, est une force de police à statut militaire. Elle dispose également de tous les pouvoirs de police judiciaire, administrative et militaire mais n'occupe pas le même espace.
La gendarmerie relève du ministère de la défense pour la gestion de la l'action "militaire" et est placée pour emploi auprès du ministère de l'intérieur pour ses opérations.
De la même façon que la police est responsable des grandes villes, les 103 000 (environ) militaires de la gendarmerie sont en charge la sécurité de toutes les villes de moins de 20 000 habitants, des zones péri-urbaines et des campagnes. Cette Zone, de compétence Gendarmerie Nationale (ZGN) couvre pour 95 à 99 % du territoire national (métropole et outre-mer) et 50 % de la population.

Pour résumer de façon schématique, le gendarme en brigade territoriale (unité de base et de terrain) est donc un militaire faisant un travail de policier au sein d'une population et sur un territoire rural ou péri-urbains cependant il peut enquêter en ZPN si besoin de poursuite s'en fait sentir pour résoudre une affaire judiciaire ; l'OPJ GN en averti alors son confrère l'OPJ PN territorialement compétant.

PS : contrairement à la vision qu'en ont les créateurs de feuilletons TV les gendarmes OPJ, APJ et APJA ne sont pas subordonnés au commissaire de police.  8)