Auteur Sujet: Une famille sauvée d’un incendie grâce à leur chatte «Boulette» !!  (Lu 2272 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6863
  • Sexe: Homme
  • Retraité
C’est une belle histoire que relate le Dauphiné Libéré.  ^-^
Dans la nuit de samedi à dimanche, un violent incendie s’est déclaré dans une ferme de la Drôme. C’est la chatte nommée Boulette qui a donné l’alerte et a permis d’éviter le drame.

L’incident s’est déroulé à La Bégude-de-Mazenc, un petit village près de Montélimar. Alexandra Marlin, la maîtresse de Boulette, dormait tranquillement quand vers 2h30 du matin les miaulements et les grattements de la chatte l’ont réveillée.
 « Je l’ai entendue gratter anormalement dans la soupente des combles au-dessus de ma chambre. Je me suis levée pour ouvrir une trappe afin de voir ce qu’elle avait et j’ai constaté que l’espace était envahi d’une épaisse fumée ».
C'est en ouvrant la trappe pour appeler Boulette qu’elle constate avec effroi qu’un début d’incendie prenait sous son toit.
La propriétaire prévient aussitôt les secours. Une cinquantaine de sapeurs-pompiers sont alors dépêchés sur place pour éteindre l'incendie. Sept adultes et trois enfants ont dû être évacués avant que le feu soit maîtrisé mais les flammes ont réduit à néant la maison.

Hélas la fidèle chatte avait disparu, suscitant une grande inquiétude quant à son sort dans la fournaise. « Après avoir appelé le 18, j’étais retournée dans la maison pour couper l’électricité. Comme Boulette est souvent sur mes talons, j’avais peur qu’elle ne soit restée enfermée à l’intérieur sans que je ne l’aie vue » explique Alexandra. Nombreuse étaient les personnes qui pensaient que le feu avait mis fin à la vie de l'héroïne.
Après avoir en quelque sorte sonné l’alarme et ainsi sauvé des vies humaines, aurait elle été la seule victime du terrible incendie ?  :'(

Aucun blessé n’était à déplorer mais la chatte Boulette, devenue une véritable héroïne dans le village avait disparu mais aujourd'hui elle est revenue à son domicile dimanche en fin de journée, pour la plus grande joie de sa maitresse.
Âgée de dix ans la fine et timide Boulette semble aujourd’hui un peu perdue cependant les liens d’affection qui nous lient sont encore plus forts qu’avant. J’ai davantage de considération pour elle. Savoir que penser à elle m’a certainement sauvé la vie et celle de mes voisins, cela comptera pour toujours dans le regard que je porte sur elle, a-t-elle expliqué au Dauphiné Libéré.
Et pour les voisins rescapés, à l’annonce que la chatte était saine et sauve, de retour dans son foyer, un élan de reconnaissance pour elle et de solidarité pour Alexandra qui a tout perdu, ils n’hésitent pas à échanger par SMS : “Génial, Boulette est de retour ! On va se cotiser pour lui offrir un an de croquettes et les meilleures car elle le mérite !”