Auteur Sujet: Insolite : si tu as des c........ tu es un homme !  (Lu 931 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6633
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Insolite : si tu as des c........ tu es un homme !
« le: 26 juin 2013, 20:16:50 »
Sous champignons hallucinogènes, il s'arrache le sexe à mains nues   m'énervepas
Un homme originaire de l'Ohio et âgé de 41 ans s'est mutilé les parties génitales alors qu'il était sous l'influence de champignons hallucinogènes. Les faits ont eu lieu la semaine dernière dans l'État du Michigan, aux États-Unis.

Alertée par une alarme anti-cambriolage à l'école d'Ypsilanti, mardi dernier, la police s'est rendue sur place et a découvert un homme à genou et plein de sang. Ce dernier hurlait et était visiblement désorienté. Une vitre de l'école avait été cassée mais rien n'avait été dérobé.

Le sergent Fox, sur place au moment des faits, a déclaré : "Il s'est mutilé les parties génitales à mains nues". Il a également expliqué que l'homme avait été transféré, avec les parties de son corps arrachées, au St. Joseph Mercy Hospital. L'état du quadragénaire est stable même s'il était encore hospitalisé ce lundi.

La victime a expliqué aux enquêteurs avoir ramassé des champignons hallucinogènes dans la journée alors qu'il se rendait dans un quartier à proximité de l'école pour rendre visite à des amis.
Les analyses toxicologiques n'ont pas été communiquées mais aucun antécédent de consommation de drogue ni de troubles mentaux n'aurait été trouvé.

Un artiste japonais cuisine ses attributs génitaux pour un dîner payant   :brice:
Un artiste japonais a cuisiné et servi ses propres attributs génitaux à cinq clients lors d'un dîner dégustation à Tokyo, afin de régler ses frais médicaux et attirer l'attention sur les minorités sexuelles au Japon.
Mao Sugiyama, qui se considère "asexué", a affirmé sur son compte Twitter avoir subi à sa demande une ablation de son pénis et de ses testicules en mars et les avoir conservés au congélateur pendant deux mois avant de proposer cette dégustation le 13 mai dans une salle de Tokyo louée pour l'occasion.

Chaque client a payé 20.000 yens (200 euros) pour une portion de ses attributs, accompagnés de champignons et assaisonnés de persil, comme semblent le montrer des photos publiées sur un site internet.
L'artiste peintre, qui dit avoir 22 ans, a précisé dans ses messages que l'opération avait été effectuée par un médecin et que ses organes génitaux ne souffraient d'aucune infection.

Le plat a été préparé sous la supervision d'un cuisinier professionnel et les clients ont dû signer une attestation dans laquelle ils reconnaissent avoir consommé de la chair humaine en toute connaissance de cause.

Dans un "tweet" daté du 18 mai, l'artiste a expliqué que toutes les précautions avaient été prises pour respecter la loi, notamment sur l'interdiction de la vente d'organes, le traitement des déchets médicaux et même les règlementations en matière sanitaire.

M. Sugiyama a d'abord pensé consommer lui-même ses attributs, mais a décidé de les vendre sous forme de plat cuisiné afin de régler une partie de ses frais de chirurgie.

Dans un e-mail envoyé à l'AFP, il a confirmé que l'événement avait bien eu lieu et ajouté qu'il avait voulu ainsi attirer l'attention sur les "minorités sexuelles, les travestis, les gens asexués".

La police de Tokyo a indiqué avoir eu connaissance de ce fait, mais a souligné qu'aucune loi n'avait été violée, car le cannibalisme n'est pas illégal au Japon.

"Nous sommes au courant. Aucun règlement n'a été violé et rien ne justifie d'engager une procédure", a dit à l'AFP un policier du quartier de Suginami où s'est déroulée la soirée dégustation.


Ivre, il se coupe le pénis et les testicules lors d’une disprostituée avec sa copine   :futfut:
C’est ce qui s’appelle un accès de rage aux lourdes conséquences. Un Taïwanais de 46 ans s’est tranché les testicules et une partie du pénis à l’aide de ciseaux, alors qu’il se disputait avec sa compagne, comme l’a rapporté le Huff Post  vendredi dernier.

Ivre, l’homme a même jeté ses attributs dans les toilettes avant de tirer la chasse. Sa petite amie l’a alors transporté d’urgence à l’hôpital où le malheureux est tombé dans le coma.
A son réveil, le pauvre homme ne se souvenait absolument pas de son geste et a dû encaisser une terrible nouvelle : les médecins auraient pu lui greffer les morceaux de pénis et de testicules s’il ne les avait pas jetés dans les toilettes. Il ne reste donc plus au Taïwanais qu’un sexe d’environ 3 centimètres, lui permettant tout de même d’uriner.