Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - atlas

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8
1
c'est ce que je pensais....ok, bon courage pour la suite et bienvenu chez les sapeurs :wink:

2
n'oublies pas que tu seras Pompier mais aussi MILITAIRE

3
Citation de: Zircon

Moi je commence a prendre des gardes a peine 6 mois apres mon recrutement

et tu es seul ou sous controle d'un parrain?

4
C'est le poids du fœtus qui est en cause donc pas besoin que la femme nous le dise, cela se voit.

À noter que c'est la même chose pour une victime obèse.
Si vous ne vous souvenez plus de quel côté est la position de sécurité pour les femmes enceinte, dites vous qu'elle sont maladroite (mal à droite), ça peut paraître bête mais c'est un mnémotechnique très important à savoir.  :)

5
Actualités / budget 2005
« le: 23 septembre 2004, 11:29:34 »
PARIS, 22 sept 2004 (AFP) - Le budget 2005 du ministère de l'Intérieur est en hausse de 2,2% à 13,498 milliards d'euros, dont plus de la moitié au bénéfice de la Police nationale avec 1.000 emplois créés, selon le projet de loi de finances présenté mercredi.

6
je roule beaucoup depuis quelques temps et le fait de ne plus voir des gens en feux de position ne serait pas un mal.

7
QUI APPELER... DANS QUEL CAS ?
Les numéros d'appel d'urgence permettent de joindre gratuitement les secours 24h/24 et 365 jours/AN - Mais, trop d’abus persistent et les lignes téléphoniques sont trop souvent surchargées ou saturées inutilement par des questions existentielles ne concernant pas les actions de secours.

Urgences à caractère médical, SAMU/SMUR : 15
détresses
grandes urgences médicales à domicile
blessés par accident domestique
malaises dans un lieu public
accidents du travail

Urgences sécuritaire, police nationale ou gendarmerie nationale : 17
accidents de la circulation routière
troubles à l'ordre public
infractions pénales
En cas d'urgence, appelez POLICE-SECOURS en composant le 17 (112 avec un portable). Une équipe de policiers ou de gendarmes sera aussitôt dépêchée sur les lieux
Dans les autres cas, composez le numéro de votre commissariat (ou de l'équipe de police de proximité de votre secteur) ou de votre brigade de gendarmerie.

Police Municipale (numéro à 10 chiffres/mairie)
Pour tout ce qui concerne les problèmes à solutionner par le Maire

Urgences de secours aux personnes, sapeurs-pompiers : 18
incendies
accidents de la route (désincarcération des victimes, incendies véhicule, etc...)
accidents domestiques, ouverture de portes chez une personne en danger...
explosions, dégagement de gaz ou de vapeurs toxiques
personnes en péril, noyades, inondations
pollutions, etc...


Numéro d'urgence Européen : 112
C'est le numéro d'urgence à utiliser de préférence lorsque l'on appelle depuis un téléphone mobile car celui-ci choisira le relais hertzien le plus proche et qui passera le mieux la communication, quel que soit l'opérateur et si votre téléphone ne détecte pas votre réseau.
Le 112 peut également être utilisé depuis un tél fixe.
Ce numéro est valable aussi pour les cas relevant du 17 ou du 18.
Si le 112 n'aboutit pas dans le service concerné, l'opérateur "récepteur" établira une conférence à 3 avec le service demandé ou vous transférera sur le service compétent.

Numéro d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes : 114

http://www.cis.gouv.fr/spip.php?article4168
Ce numéro d’urgence national unique est accessible, dans un premier temps, par FAX ou SMS. Il ne reçoit pas les appels vocaux téléphoniques. Les Fax et SMS émis vers le « 114 »
Toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence qui nécessite l’intervention des services de secours, peut désormais composer le « 114 », numéro gratuit, ouvert 7/7, 24h/24.

Accident ou Incident en mer ou côtier : 196  Attention le 1616 est Supprimé
Appeler le 196, numéro direct attribué aux secours en mer c'est l'assurance d'être en contact avec des professionnels du sauvetage en mer capables de répondre efficacement à une demande de secours. Avec un téléphone mobile si vous êtes témoin à terre ou victime d'un accident ou incident en mer concernant une détresse, une noyade, une embarcation et ses passagers ...
Le 196 ne remplace pas le 112 (le numéro d'urgence européen sur tout le territoire) il est un moyen complémentaire afin d'être géolocalisé car, désormais le CROSS pourra sans autorisation particulière solliciter les opérateurs de téléphonie d'une demande de localisation d'une personne détentrice d'un téléphone portable.
Le 196 ne se substitue pas non plus à la VHF qui reste le moyen à privilégier pour alerter le CROSS et pour rester en contact avec les moyens de secours pendant les opérations de sauvetage.

Infos : Se préparer aux risques majeurs -> Connaître les numéros d'urgence :
Un citoyen mieux informé et formé aidera les secours à intervenir dans de meilleures conditions et le plus rapidement possible.
http://www.risques.gouv.fr/risques-majeurs/connaitre-les-numeros-durgence

Que dire ?
Les services d'urgence fonctionnent 24H/24. Ils sont en relation constante entre eux.

L'efficacité des secours dépend des informations données :
- adresse précise du lieu du sinistre ou de l'accident
- circonstances (ce qui est arrivé)
- ce que vous constatez ou voyez
- nombre et état apparent des victimes (homme - femme - enfant)
- éventualité d'un danger supplémentaire (incendie - noyade - électrocution, éboulement, inondation ...)
- numéro de téléphone de l'appelant (en principe il s'affiche sur le poste de secours) pour obtenir des renseignements complémentaires

Important :
- ne raccrochez jamais le premier
- n'appelez pas si vous savez que quelqu'un l'a déjà fait ou est déjà en relation avec un service d'urgence
- si les coordonnées du requérant sont demandées pour vérifications, son anonymat sera préservé.

NOTA :
- L’appel au 112 aboutit même depuis un réseau mobile tiers en cas d’absence de couverture de l’opérateur commercial de l’appelant.
- L’accès au 112 s’étend également aux « roamers » sous couverture d’un opérateur n’ayant pas signé d’accord de « roaming » avec leur opérateur commercial.
- Les appels vers le 112 sont acheminés de manière prioritaire dans tous les réseaux télécoms.

[PHARMACIE DE GARDE - NUMERO D'APPEL]
Besoin d'une pharmacie, la nuit ou le week-end ?

Ne vous trompez plus, soulagez le 17 et/ou le 18 qui ne possède pas le renseignement, et appelez directement le bon numéro : composez le 3237

[MÉDECIN DE GARDE - NUMEROS D'APPEL]
Besoin d'un médecin, la nuit ou le week-end ?

Composez le 15 (SAMU) ou le 3624 (SOS Médecin)
En fonction du lieu où vous vous trouvez, pour les personnes proches des agglomérations de Vannes et Lorient, composez SOS Médecin au 3624. Autrement, composez le 15 (SAMU)

8
SMUR 56 toujours avec son 2 tons bien particulier que toute la population reconnait de loin  ;)

RAPPEL - Code la route :  Avertisseurs sonores des véhicules automobiles !!

    Article R313-33 : tout véhicule à moteur doit être muni d'un avertisseur sonore. Les dispositifs sonores sont conformes à des types homologués répondant à des spécifications déterminées.

    Article R313-34 : un arrêté du ministre chargé des transports définit les caractéristiques des avertisseurs et timbres spéciaux des véhicules d'intérêt général prioritaires.

    Article R313-35 (modifié par le décret n°2003-536 du 20 juin 2003 - art. 6 JORF 22 juin 2003) : L’utilisation à un titre quelconque des timbres ou avertisseurs sonores spéciaux réservés aux véhicules d'intérêt général relève d’une contravention de la quatrième classe.

    Article R416-1 : Hors agglomération, l'usage des avertisseurs sonores n'est autorisé que pour donner les avertissements nécessaires aux autres usagers de la route. En agglomération, l'usage de l'avertisseur sonore n'est autorisé qu'en cas de danger immédiat. Les signaux émis ne doivent pas se prolonger plus qu'il n'est nécessaire.

    Article R416-2 : De nuit, les avertissements doivent être donnés par l'allumage intermittent soit des feux de croisement, soit des feux de route, les signaux sonores ne devant être utilisés qu'en cas d'absolue nécessité.
   
  Article R416-3 : L'usage des trompes à sons multiples, des sirènes et des sifflets est interdit.

Homologation

    Arrêté du 13 mars 1972 relatif à l'homologation CEE des avertisseurs acoustiques des véhicules et réception CEE des véhicules en ce qui concerne les avertisseurs acoustiques (arrêté d’application de la directive CEE 70/388/CEE du 27 juillet 1970) : les avertisseurs sonores des véhicules automobiles sont soumis à une homologation CE accordée par le ministre chargé des transports ; une annexe précise les conditions techniques de l’homologation.
    Règlement n°28 de la CEE-ONU (Commission économique pour l'Europe des Nations unie) du 6 décembre 2011 : prescriptions uniformes relatives à l'homologation des avertisseurs et des automobiles en ce qui concerne leur signalisation sonore.

Circulaires

    Circulaire du 23 juillet 1987 relative à la lutte contre l’usage abusif des avertisseurs sonores et lumineux.
    Circulaire du 5 août 1987 relative à la lutte contre l'usage abusif des avertisseurs sonores et lumineux.
    Note du 6 août 1987 relative à la lutte contre l'usage abusif des avertisseurs deux tons.

9
Questions / Réponses / Débit d'O² et IRC
« le: 24 août 2004, 15:36:21 »
je me suis mal exprimé. OK pour 15l/mn en arrivant mais ensuite c'est suivant ce que nous dit le Samu.
Donc si d'autres arrivent plus tard et que la victime est toujours à 15l/mn, c'est surement que le bilan passé au Samu le nécssitait.

10
Questions / Réponses / Débit d'O² et IRC
« le: 24 août 2004, 10:12:58 »
tout à fait d'accord avec toi, mais il est bon de rappeler que si les pompiers administrent 15l/m c'est suite à un bilan passé au Samu.
Nous avons (nous aussi) été formés sur les risques de l' O2. :wink:

11
Sapeurs-Pompiers / Merci ANAÏS
« le: 17 août 2004, 09:17:51 »
merci Patricia et bienvenue sur le Forum

12
Discussions et échanges divers / Etre victime de son uniforme
« le: 17 août 2004, 09:12:08 »
sur Strasbourg, il me semble que c'est protègés par les forces de l'ordre qu'ils interviennent.

13
Sapeurs-Pompiers / Merci ANAÏS
« le: 16 août 2004, 17:01:40 »
les sapeurs pompiers, tous des héros


les sapeurs pompiers sont tous à nos yeux des héros!! je ne parle pas des piromanes, moi, je parle des sapeurs pompiers qui tiennent conte à leur devise: "SAUVER OU PERIR". Mais nous savons tous que l'astre qui carresse mais brûle, l'éclair qui de son laser tranche l'arbre, la lave qui détruit avant de fértiliser, tel est le feu: souffrance, brûlance et mort, chaleure, lumière et vie. Ses soldat du feu ont bien du courrage et c'est pour cela que je les admire tant, car nous savons tous que c'est très dur au jour le jour!!! Combien sont-ils à être nommé chaque matin comme "MORT AU FEU"? toute mes condoléance au famille de victime et courage pour les autres!! ANAÏS 63

14
Texte de référence :
décret n° 99-1039 du 10 décembre 1999 relatif aux sapeurs-pompiers volontaires modifié par le décret n° 2003-1141 du 28 novembre 2003 , sous-section 6 (article 42-1).

Un sapeur-pompier volontaire qui souhaite changer de SDIS doit formuler, par courrier (de préférence à envoyer en recommandé avec avis de réception), une demande d’affectation directement auprès du nouveau SDIS choisi (lettre de motivation et CV par exemple).
Le nouveau SDIS d’accueil, si il accepte et sous réserve de satisfaire aux conditions d’aptitude physique et médicale, engage, par voie de changement d’affectation, le sapeur-pompier volontaire, qui conserve son grade et son ancienneté, en prenant un arrêté d’engagement.
Le nouveau SDIS d’accueil doit notifier sa décision à l’intéressé ainsi qu’au SDIS d’origine, lequel doit alors transmettre au service compétent le dossier du sapeur-pompier volontaire et procéder à sa radiation des effectifs.

15
Voici une liste des principales dispositions prises par la loi de modernisation de la sécurité civile, définitivement adoptée le 30 juillet 2004, concernant les SDIS et les sapeurs-pompiers volontaires:

 :arrow: Affirmation du droit de toute personne à être sapeur-pompier volontaire (article 54 A).
 

 :arrow: Bénéfice des emplois réservés aux sapeurs-pompiers volontaires victimes d’accident ou de maladie contractée en service et bénéfice pour les fonctionnaires, titulaires ou stagiaires, et les militaires du régime d’indemnisation fixé par leurs dispositions statutaires en cas d’accident ou de maladie en qualité de sapeurs-pompiers volontaires (article 54).
 

 :arrow: Exclusion des activités de sapeur-pompier volontaire, de membre des associations de sécurité civile et de membre des réserves de sécurité civile du champ d’application des dispositions législatives et réglementaires relatives au temps de travail (article 54 bis A).
 

 :arrow: Amélioration du dispositif de validation des expériences et des formations dans le cadre de la formation continue (article 54 bis).
 

 :arrow: Bénéfice des protections du code du travail contre les licenciements en cas d’accident survenu ou de maladie contractée en service (article 54 bis).
 

 :arrow: Comptabilisation distincte des jours d’arrêts de travail consécutifs à un accident survenu ou une maladie contractée en service (article 54 ter).
 

 :arrow: Possibilité pour les SDIS de procéder à des recrutements de SPV sur contrat à durée déterminée pour assurer le remplacement momentané de SPP ou répondre à un besoin saisonnier ou occassionnel. (article 55).
 

 :arrow: Création d’une prestation de fidélisation et de reconnaissance des sapeurs-pompiers volontaires ( "prestation de retraite"), avec transposition complète du régime juridique, fiscal et social applicable aux vacations horaires et à l’allocation de vétérance : exonération fiscale, absence de prélèvements sociaux, incessible, insaisissable, cumulable (article 56).

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8