Messages récents

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 ... 10
1
Actualités / Re : Faits divers en montagne.
« Dernier message par Jeano 11 le Hier à 09:43:05 »
Un enfant de 10 ans sauvé en pleine nuit au sommet du mont de Gez dans les Hautes-Pyrénées  8)
Grâce au flair de Hoock, labrador de la CRS de Gavarnie et le calme de son maître Hervé, l’histoire s’est bien terminée. Mais elle aurait pu prendre un tour dramatique.  :-\

Lors d'un bel après-midi, un père de famille, sa fille et son fils de 10 ans, en vacances chez des proches à Argelès-Gazost, s’attaquent au Mont de Gez, petit sommet culminant à 1 000 mètres d’altitude. Sur le chemin du retour, le jeune garçon lance un défi : « Le premier à la voiture a gagné. » Puis, détale dans la pente.  :P
Quelques minutes plus tard, vers 15 h 30, le père et sa sœur rejoignent le véhicule. Mais pas de traces du petit… Ils décident alors de refaire une partie du parcours de la randonnée, qui dure 1 heure aller/retour, afin de le rechercher. Ils redescendent également en voiture en contrebas, pour être sûr que le garçon n’ait pas poursuivi sa route par erreur.

Aux alentours de 17 h 30, n’ayant toujours rien trouvé, le père de famille alerte les secours. Les gendarmes, appuyés par un hélicoptère et un maître-chien du PGHM, ratissent la zone basse du Mont.
Sans succès.  :-\

Une heure plus tard, la CRS de Gavarnie est appelée en renfort. Un PC est installé, la sous-préfète d’Argelès-Gazost se déplace sur place. Alors que le jour se retire peu à peu et que 25 secouristes sont à pied d’œuvre, Hervé et son chien Hoock entrent en scène.

« J’ai commencé par prendre toutes les infos sur les zones déjà sillonnées. Ensuite, j’ai demandé au père de mettre des vêtements de son fils dans un sac, pour que le chien sente et enregistre son odeur, témoigne le maître. Puis, je suis remonté à l’endroit exact où ils ont vu le petit pour la dernière fois. On était 300 mètres en dessous du sommet du mont de Gez. »
Désormais, une nuit claire s’est installée et le thermomètre tutoie des -5 degrés annonciateurs de proches chutes de neige. Il faut faire vite.
« Hoock était au bout de son trait de 10 mètres, derrière lequel je le tenais. Je l’ai vu renifler à 360 degrés et il s’est mis au travail en collant sa truffe au sol. » Surprise, au lieu de descendre, le labrador noir monte.
« Il m’a tracté vers le sommet mais les collègues y étaient déjà passés à de nombreuses reprises. Je lui ai donc relevé le nez pour qu’il reprenne ses marques. Et il est reparti dans la même direction. »
Armé de sa seule frontale, Hervé décide donc de faire confiance à son compagnon. Comme lui, il aura eu du flair. À 22 h 30, Hoock s’arrête devant un petit corps allongé au pied d’un arbre, au sommet du mont.
Vêtu de noir et de marron, le garçon est fondu dans le paysage, épuisé et endormi. Par chance, il ne souffre que d’une légère hypothermie. Après un passage par l’hôpital de Tarbes, il a pu rejoindre sa famille. Une histoire au dénouement heureux, qui rappelle deux choses : l’importance des chiens secouristes, et celle de rester sur ses gardes en montagne, même lors de randonnées a priori sans danger… en montagne, on n'abandonne pas un équipier surtout un gamin de dix ans !
2
Sapeurs-Pompiers / Re : Aptitude médicale : Vision
« Dernier message par Jeano 11 le 17 septembre 2018, 20:15:02 »
Bonsoir
bien sur que vous pouvez postuler, et seul le médecin vous dira si vous êtes apte ou pas.
3
Sapeurs-Pompiers / Aptitude médicale : Vision
« Dernier message par fred le 17 septembre 2018, 19:08:27 »
Bonsoir,

Je suis intéressé par le concours de SPV.

Voici mon

S = 1
I = 1
G = 2
Y= 4
C = 1
O = 1
P = 1 

Je voudrais savoir si je peux postuler en étant Y= 4 ?

En vous remerciant d'avance.
4
Le logiciel du jeu est quasiment terminé, une première communauté de joueurs sera sélectionnée en fin d'automne (licences gratuites)

Pafe Facebook du jeu :  https://www.facebook.com/profile.php?id=100001035459068
(ou chercher Alerte feu de forêt : Un simulateur incendie de forêt )

Ces premiers joueurs :
* Joueront, d'abord (c'est le but^^)
* Feront chacun 2 cartes 90x90 et 8 scénarios avec les éditeurs fournis dans le jeu
* Feront des retours sur le forum du jeu
* Aideront à répondre aux questions des joueurs novices arrivant plus tard sur le jeu

Ils formeront donc le "noyau dur" des premiers joueurs, ceux qui connaîtront bien à fond le jeu au moment de sa diffusion publique (en Février 2019)

1 euro sera reversé intégralement en don à l'ODP sur chaque exemplaire de la version Française PC

La fiche de démarrage rapide du jeu avec des infos est téléchargeable ici (au format Pdf)
https://static.blog4ever.com/2015/03/796290/0_FICHE_DEMARRAGE_RAPIDE.pdf


Les flammes et les unités mobiles sont animées, et les lignes d'établissements de tuyaux visibles pendant les attaques.


VUE GENERALE INTERFACE


LES PRINCIPALES UNITES DU JEU (mobiles) Une partie sont de sunités d'attaque du feu, et d'autres sont des unités de soutien et /ou de commandement


LES ELEMENTS ET UNITES SECONDAIRES DU JEU (Fixes) Le HBE "fixe" est un HBE tombé en panne et qui peut servir de point sensible à protéger contre le feu. La plupart des autres unités fixes servent à apporter un soutien logistique, ou bien de l'eau, ou bien du retardant, ou bien à bloquer ou retarder le feu, ou encore à procurer des zones de sécurité

5
Ambulanciers / Re : L'avenir des DEA?
« Dernier message par Jeano 11 le 15 septembre 2018, 11:47:57 »
Suap (secours d'urgence aux personnes) une mission partagée ?

Un effet de ciseau qui répond aussi à la question :
 « à qui revient la mission du Suap ? »  8)
Car si l'incendie est une mission exclusive des sapeurs-pompiers, le Suap est une mission partagée, au regard de l'article 1424-2 du CGCT.
« Mais dans les faits, ce n'est pas le cas, constate le Dr Hertgen, et 90 % des missions de Suap sont assurés par les sapeurs-pompiers ». De quoi inciter à s’interroger, comme d'autres pays ont su le faire il y a quelques années, sur la structuration de cette mission qui est plus exigeant au niveau médical et de formation.

Les mutations du Suap sont-elles annonciatrices, après des adaptations empiriques, d’évolutions des compétences et de révolutions d’organisation ?
Le Suap représente 85 % des missions des SP, que nous réalisons seuls dans 95 % des cas. Nous avons 7 000 centres de secours, avec une proximité territoriale unique. Il est temps d'aller au-delà du somnambulisme de la médecine française ! D'autres choses se font ailleurs dont nous devons nous inspirer. » L'officier plaide pour une augmentation des compétences des sapeurs-pompiers, vers des techniciens de secours d'urgence (TSU), qui font aussi du feu.

Techniciens de soins d'urgence (TSU)
Les TSU disposeraient de compétences grandement élargies vers des gestes considérés aujourd'hui comme médicaux. « La glycémie capillaire est un exemple type : il est anormal que tous les SP ne puissent pas la réaliser, alors qu'un enfant diabétique de 10 ans se la fait quatre fois par jour », s'étonne Stéphane Lupi, infirmier d'encadrement au Sdis 06. Au Sdis de la Vienne, la technicisation est en route, comme en témoigne son directeur, le colonel Matthieu Mairesse : « Aujourd'hui, 25 de nos VSAV sont équipés pour réaliser les ECG par les sapeurs-pompiers, et tous le seront avant la fin de l'année. »  Pour Éric Meunier, DDSIS du Gers, cette progression « va trouver ses limites dans les zones rurales. Maintenir les compétences dans des CS comptant moins de 100 interventions par an est un vrai challenge. »

Des SP uniquement formés au Suap !
Une telle technicité est-elle compatible avec la très grande polyvalence des SP ?
Pour beaucoup, le rapport « Mission volontariat » apporte un élément de réponse dans sa proposition n° 9. Le docteur Pourret en est convaincu : « Cette proposition d'avoir des SPV dont les trois premières années d'engagement seraient structurées autour du Suap est une bonne idée.
6
Ambulanciers / L'avenir des DEA?
« Dernier message par sp8380 le 14 septembre 2018, 18:07:25 »
Salut à tous,

L'évolution des secours SP est en route :

https://www.pompiers.fr/actualites/le-suap-en-etat-durgence

J'espère que les ambulanciers auront la leur pour l'AMU...

A+
7
Sapeurs-Pompiers / Technicien de soins d'urgence : l'avenir SP
« Dernier message par sp8380 le 14 septembre 2018, 18:04:03 »
Salut à tous.

L'avenir est en route, ça passera par les TSU.

https://www.pompiers.fr/actualites/le-suap-en-etat-durgence

Bonne lecture

A+
8
Ambulanciers / Re : Feuilles de route (comment les obtenir ? )
« Dernier message par Jeano 11 le 13 septembre 2018, 11:35:55 »
Les feuilles de route journalière sont-elles obligatoires ? OUI !
LEGIFRANCE
Pourtant le nouvel accord cadre 2016 dans sa version première, article 10, stipulait :
../...Les temps de travail des personnels ambulanciers doivent être enregistrés par tous moyens (feuille de route, pointeuse …).
Les moyens d’enregistrement doivent permettre le contrôle et le décompte des informations suivantes :
- Heure de prise de service
- Heure de fin de service
- Heures de pause ou coupure (heure de début et de fin pour chaque pause ou coupure)
- Lieu des pauses ou coupures (entreprise, extérieur, domicile)
Lorsque les temps de travail sont enregistrés par un autre moyen que la feuille de route, ces temps doivent être validés contradictoirement.../...

Cet article, de fait, autorisait le patron à ne plus utiliser les feuilles de route et a choisir lui même un autre système de contrôle. Hors ce sont ces feuilles de routes devant le Conseil de prud'hommes et les forces de l'ordre qui permettent d’apporter la preuve de vos heures travaillées et vos temps de onduite.

Mais sur une opposition judiciaire de Force ouvrière, cet article 10 a été retiré intégralement de l'accord par un JUGEMENT rendu le 9 mai 2017 du Tribunal de Grande Instance de Paris. (
Télécharger le Jugement en PDF en bas du sujet)
------------------- Donc :
OUI, Une feuille de route doit bien être établie

Elle doit comprendre notamment les horaires de début et de fin de l'amplitude, les lieux et horaires de prise de repas, les exécutions de tâches complémentaires ou d'activités annexes, une partie réservée aux observations (à défaut d'autre moyen) et, sauf impossibilité de fait, l'heure de prise de service du lendemain et le véhicule attribué pour la première mission, indiqués par l'entreprise.

Les personnels doivent attacher le plus grand soin à la tenue de ces feuilles de route, qui participent aux décomptes du temps de travail et de la rémunération. Ces feuilles de route sont communiquées au salarié sans frais et en bon ordre. Elle sert à voir si tes temps de repos on bien eu lieu.

Les délégués du personnel peuvent consulter les feuilles de route avec l'accord du salarié concerné. La feuille de route doit être conforme au texte de l'arrêté ministériel et prend une forme autocopiante, en aucun cas il ne peut s'agir d'un document photocopié.

Par ailleurs, l'entreprise peut mettre en œuvre un moyen de contrôle de la durée de l'amplitude, tel que pointeuse ou chronotachygraphe, etc.

Que l'employeur vous demande, comme il arrive parfois, une feuille avec les horaires de prises en charge des clients chaque jour est du ressort de la gestion de son entreprise, cela ne le dispense en aucun cas de fournir le carnet à souches avec procédé autocopiant, seul celui ci est retenu pour le calcul du salaire, une feuille pour l'employeur la souche pour le salarié.

Voila la loi... mais trop souvent, malheureusement outrepassée !
Pourtant, des ambulanciers sont parfois verbalisés car ils n'avaient pas leurs feuilles de route. Cette obligation est issue en fait de plusieurs textes imbriqués :
les règlements CEE 3820 et 3821, CE 561
le décret 83-40
le décret 2003-1242

Si vous cherchez un texte explicite, il faut vous référer à la directive 88/599/CEE (forces de l’ordre) qui dit :

.../...article 3 Contrôles sur route

1. Les contrôles sur route doivent être organisés à des endroits différents, à n'importe quelle heure, et couvrir une partie du réseau routier suffisamment étendue pour qu'il soit difficile de contourner les postes de contrôle.

2. Les contrôles sur route portent sur les éléments suivants:
- les périodes de conduite quotidiennes, les interruptions et les périodes de repos quotidiennes et, s'il y a manifestement eu des irrégularités, également sur les feuilles d'enregistrement des jours précédents qui doivent se trouver à bord du véhicule conformément à l'article 15 paragraphe 7 du règlement (CEE) no 3821/85,
- la dernière période de repos hebdomadaire, le cas échéant,
- le fonctionnement correct de l'appareil de contrôle (constatation d'une éventuelle manipulation de l'appareil et/ou des feuilles d'enregistrement) ou, le cas échéant, la présence de documents visés à l'article 14 paragraphe 5 du règlement (CEE) no 3820/85.

3. Les contrôles sur route sont effectués sans discrimination entre des véhicules et des conducteurs résidents et non résidents.

4. Les contrôleurs agréés reçoivent, afin de pouvoir s'acquitter plus facilement de leur mission:
- une liste des points principaux à contrôler, - un recueil multilingue d'expressions courantes dans le domaine des transports par route. La Commission fournira un recueil de ce type aux États membres.

5. Si, lors d'un contrôle sur route du conducteur d'un véhicule immatriculé dans un autre État membre, les constatations effectuées donnent des raisons d'estimer qu'il a été commis des infractions qui ne sont pas décelables au cours de ce contrôle en l'absence des éléments nécessaires, les autorités compétentes des États membres concernés s'accordent mutuellement assistance en vue de clarifier la situation. Dans le cas où, pour ce faire, l'État membre compétent procède à un contrôle dans les locaux de l'entreprise, les résultats de ce contrôle sont portés à la connaissance de l'autre État concerné .../...

Donc en résumé vous ne trouverez aucun texte qui vous affirme qu'il est obligatoire d'avoir le livret de contrôle avec soi.... Mais les forces de l'ordre doivent pouvoir contrôler les temps de travail inscrits sur le livret à défaut de pouvoir contrôler le contenu de l'appareil de contrôle.

Le jour ou le chrono tachygraphe sera obligatoire comme pour les routiers (et inscrit dans la loi) pour tous les chauffeurs professionnels en nous y incluons les ambulanciers, nos feuilles de route ne seront plus nécessaires. C'est un projet de loi européenne qui devrait être discuté en principe dans les années a venir...

1/ Et si le patron ne signe pas les feuilles de route ? que fait on ?
2/ Quelle valeur juridique ont les feuilles de routes non signés par l'employeur ?

Les Feuille de Route doivent être établies en double exemplaire. Le salarié doit les remplir correctement et les signer, et l'employeur doit les vérifier ET les signer. Si l'employeur ne fait pas sa part de boulot, le salarié ne peut en être tenu pour responsable !
Devant les tribunaux, les salariés amènent leurs doubles, comme preuve d'heures travaillées. Si l'employeur conteste les horaires inscrits sur les doubles, Le juge lui demandera les originaux qu'il comparera avec les doubles !

Mais attention: si vous ne remplissez pas bien ou oubliez de signez vos feuilles, ce sera à vous devant le Conseil de prud'hommes d’apporter la preuve de vos heures, et dans notre métier, à part cette Feuille de Route, on n'a rien d'autre !

Un autre cas peut se présenter.. Le cas où l'employeur signe après l'employé en ayant en sa possession les deux feuillets (original et duplicata) ce qui le laisse libre de modifier les deux feuillets et de signer ensuite....

Dans ce cas pas de contestation possible. Aussi pour que les feuilles de route soient contradictoires et comme il est dit sur la première page du carnet: ../.. Pour une utilisation pratique, nous conseillons de remettre un carnet à chaque salarié roulant. Une fois la semaine écoulée, le 1er exemplaire est remis à l'entreprise (original), le deuxième lui revenant (duplicata)".../...

Jamais l'employeur ne doit se retrouver en possession des deux exemplaires avec la signature du salarié, en effet, ceci retirerait toute valeur contradictoire du document.
Un parallèle peut être effectué avec un constat amiable d'assurance automobile en cas d'accident. (Natinf infractions feuille route à télécharger)

Source http://www.transports-sanitaires.fr/feuilles-de-route-journalieres-obligatoires-pour-ambulanciers-122.html
9
Je suis déjà intervenu sur un jeune "idiot" qui avait menacé des personnes, nous avons eu de la chance de pouvoir le ceinturer avant qu'il est eu le temps de sortir l'arme.
C'était une arme factice mais même une fois en main, le poids de l'objet pouvait être équivoque.
10
Gendarmerie Nationale / Re : La Gendarmerie à l'International ; OPEX, Prévoté...
« Dernier message par Jeano 11 le 08 septembre 2018, 14:22:50 »
Une polyvalence de tous les instants, la prévôté en soutien à la force !

À l’image du travail des gendarmes départementaux en métropole, les prévôts assurent des missions de police judiciaire et préviennent ou traitent les infractions qui pourraient mettre en cause les militaires français.
Vols d’ordinateurs ou de téléphones en retour de mission, violences, altercations entre militaires ou entre supérieurs et subordonnés, etc. « C’est notre première vocation, précise le LCL M.... Cependant, à la demande du commandement de la force, nous assurons également des missions d’appui. »
Ainsi, les prévôts exercent des missions extrêmement diverses, dans des domaines aussi variés que la police générale, la recherche du renseignement, le contentieux, l’état-civil ou bien encore la législation douanière. « Il nous appartient, entre autres, de prévenir et de réprimer les incidents et les troubles à l’ordre public survenus au sein de l’emprise militaire. En lien avec le comsite et l’encadrement de contact, nous veillons au respect du règlement de sécurité intérieure. » La confiance dans l’intégrité du gendarme amène également les prévôts à effectuer des missions de « caution morale ».
Ainsi, à l’occasion des relèves, en fin de mandat, ils contrôlent les caisses de matériels sensibles (armement, munitions) et les mettent sous scellés. « C’est une mission de circonstance mais qui a son importance. Qu’il s’agisse de remise d’armes aux autorités ou à la Minusma, ou qu’il s’agisse de réceptionner une cuve à eau, le sceau du prévôt garantit que tout s’est passé dans les règles. Il en va de même pour le suivi des personnes capturées. Si la phase d’interrogatoire nous échappe complètement, en revanche, nous intervenons soit pour le transfert aux autorités, soit pour les libérations. »

En outre, grâce à ses contacts privilégiés avec les autorités judiciaires locales, la prévôté fait partie intégrante de la chaîne de renseignement. « Lors de nos patrouilles hebdomadaires, nous nous efforçons de nouer des liens solides avec le procureur et les forces de sécurité intérieures locales. S’il ne s’agit pas de renseignement opérationnel pur, il contribue néanmoins à la sécurité des militaires et de leur emprise. »

Source https://www.gendcom.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Dossiers/La-gendarmerie-au-Mali/La-prevote-en-soutien-a-la-force-Barkhane
Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 ... 10