Messages récents

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 ... 10
1
La cavalerie de la Garde Républicaine, ce sont environ 450 cavaliers dédiés à la sécurisation et la prévention dans les zones urbaines et rurales.
La vie du cavalier à la Garde Républicaine
Comme les autres gendarmes, les journées du cavalier se suivent mais ne se ressemblent pas ! Une partie de la journée est dévolue au soin des animaux : entretien des écuries, du box, des stalles, entraînement des chevaux, etc.

La plupart des cavaliers sont installés au cœur de Paris ; les autres sont répartis en fonction des besoin en métropole et outre-mer. Ils patrouillent et sécurisent des sites en ville, en zone périurbaine et rurale où le cheval devient parfois un extraordinaire allié.

Il arrive également aux cavaliers d’encadrer certaines cérémonies officielles (services d’honneur) auprès d’autorités de l’État, ou de jouer d'un instrument de musique au sein de la prestigieuse fanfare du régiment de cavalerie. 

Prérequis
Pour devenir cavalier de la Garde Républicaine, vous devez impérativement être titulaire d’un diplôme équestre Galop 5 minimum (validé par la Fédération Française d’Équitation).

En fonction de votre niveau d’études, vous pourrez postuler au recrutement gendarme-adjoint de terrain, de gendarme-adjoint emploi particulier ou passer le concours sous-officier.

Après deux années d’expérience comme sous-officier de gendarmerie, vous pourrez vous porter volontaire pour passer les tests d’aptitude équestres et intégrer le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine. Vous bénéficierez ensuite d’un stage d’une durée de 15 semaines au centre d’instruction de cavalerie à Saint-Germain-en-Laye.

Vous y apprendrez le métier de gendarme à cheval (apprendre à tirer à cheval, maîtriser un individu sans descendre de cheval, etc). Cette formation est riche en apprentissages !

Comment mettre toutes les chances de son côté ?
Préparez-vous bien physiquement ! Une bonne connaissance des chevaux est bien évidemment un plus.

Évolutions
Au-delà de la cavalerie, il existe de nombreuses spécialités au sein de la Garde Républicaine. Si vous le souhaitez, vous pourrez rejoindre les équipes d’intervention, les équipes cynophiles, les tireurs d’élite, etc). Après quelques années au sein de la Garde Républicaine, vous pourrez vous diriger vers une autre spécialité (GIGN, police judiciaire, gendarmerie mobile, etc).

En tant que sous-officier, vous pourrez passer des concours en interne pour aller vers des postes à responsabilité : le concours officier semi-direct ou le concours officier du rang.


Source : https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/recrutement/nos-metiers/cavalier-de-la-garde-republicaine
2
La formation PMG (Préparation Militaire Gendarmerie) comprend 2 étapes importantes :
- Une session initiale près de chez vous (Durée de 15 jours) ;
- Une session complémentaire (durée de 15 jours répartis sur une année, le plus souvent les week-ends).

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la préparation militaire de la gendarmerie (PMG), sans jamais oser le demander...

https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/reserves/actualites/comment-se-passe-la-preparation-militaire-gendarmerie-pmg
3
Utiles pour se reposer ou se sustenter, les aires de repos et de service sont ouvertes gratuitement pour tous les usagers de la route. Mais vous ne pouvez pas y faire n'importe quoi.

La Sécurité routière recommande aux automobilistes d'effectuer une pause toutes les deux heures. Changer de conducteur ou juste pour se reposer, les aires d'autoroute sont là pour vous accueillir. Vous trouverez des aires de repos tous les 20 km, tandis que les aires de service sont réparties environ tous les 60 km.

Mais quelle est la différence entre les deux ?

Aire de repos
Comme son nom l'indique, une aire de repos permet de se reposer. Les parkings sont adaptés à tous les véhicules tout comme les infrastructures, qui permettent aux personnes à mobilité réduite  de circuler. Vous trouverez sur ces aires un accès à l'eau potable, un espace nurserie, des toilettes, des tables et des bancs pour pique-niquer, ainsi que des jeux pour enfants et un accès pour contrôler la pression des pneus. Avec l'apparition des véhicules électriques, de plus en plus d'aires de repos disposent de bornes de recharge.

Aire de service
À la différence des aires de repos, les aires de service possèdent des magasins et/ou un espace de restauration accompagné d'une station-service. Mais attention tout de même aux règles de savoir-vivre. Stationner sur ces aires, c'est également respecter la nature et les autres usagers de la route. Jeter ses déchets dans les poubelles, couper le moteur de son véhicule et tenir à distance ses animaux de compagnie font partie des règles. L'été, alors que les fortes chaleurs sont présentes, pensez aux autres. Ne circulez pas torse nu par exemple, les aires ne sont pas des plages d'autoroute !

Dormir, réparer son véhicule, quels sont mes droits ?
Vous pouvez vous reposer sur les aires d'autoroute et dormir dans votre véhicule. Attention cependant aux délais. Vous ne pouvez pas dépasser 24 heures entre le ticket d'entrée et le ticket de sortie d'autoroute. Et pour les camping-cars ? Même chose, le stationnement est autorisé, mais installer un campement en dehors du véhicule est interdit. Et si votre véhicule tombe en panne ? Là encore, pas d'initiative personnelle. Appelez l'exploitant de l'autoroute pour qu'un dépanneur puisse vous aider. Enfin, celles et ceux encore attirés par le stop peuvent le faire sur les aires. Sur l'autoroute, la pratique est interdite, pour des raisons évidentes de sécurité. Désormais, vous pourrez prendre la route des vacances en toute sérénité !
4
Les vacances d'été approchent pour certains, et les camping-cars et caravanes seront les stars des routes françaises. Mais connaissez-vous les règles en vigueur et vos droits avant de partir à l'aventure ? Attention, car le stationnement sur la voie publique pourrait vous jouer des tours.

1,4 million : c'est le nombre d'adeptes en France du camping-car. Avec des chiffres en hausse sur l'année 2021 - le nombre d'immatriculations a augmenté de 23 % pour des véhicules neufs et de 14 % pour des véhicules d'occasion - les plus de 500 000 camping-cars en circulation dans l'Hexagone seront en chasse d'une place cet été. Mais peut-on se garer n'importe où avec ce type de véhicule ? Un conseil : préparez votre voyage !

Comme les autres
Avant de partir en vacances, vous devrez être attentif aux règles en vigueur dans les municipalités que vous allez traverser et dans votre région d'arrivée. En effet, les maires peuvent introduire des arrêtés municipaux sur le stationnement. En règle générale, si vous possédez une caravane et que votre véhicule ne dépasse pas les 3,5 tonnes, il sera considéré comme une voiture classique. En cas de stationnement abusif du type gênant pour les autres usagers ou dangereux, une contravention de 135 € sera émise (amende de 4e classe). Pour un stationnement au-delà de sept jours consécutifs sur une place, une amende de 35 € est prévue. Avec un camping-car, vous pouvez utiliser les places de parking ou vous garer sur la voie publique en fonction du gabarit du véhicule et des panneaux en vigueur. Stationner ne veut pas dire camper ! Il est interdit de mettre vos cales et de sortir du matériel pour manger par exemple, car cette infraction vous coûtera 135 €. En revanche, vous pouvez dormir à l'intérieur de votre camping-car.

Et à la maison ?
Si le stationnement est régi par le Code de la route sur la voie publique, vous devrez vous référer au code de l'urbanisme pour stationner caravane et camping-car dans une propriété. Entreposer sur un terrain privé ces véhicules est faisable, mais si vous souhaitez installer une caravane ou un camping-car chez vous ou chez quelqu'un, il faudra en faire une demande à la mairie pour une durée supérieure à trois mois.

Caravanage
Le caravanage, autrement dit l'activité consistant à vivre en plein air avec sa caravane, est interdit dans certains lieux : sites naturels classés, routes et voies publiques, abords des monuments historiques, rivage, bois et forêts classés, à moins de 200 mètres d'un point d'eau utilisés pour la consommation. Enfin, un contrat d'assurance est obligatoire, mais il peut être limité à la période des vacances.
5
Pays baltes - le point sensible de l'UE

Partageant une frontière commune avec la Russie, la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie font désormais figure de poudrière de l’Otan. Là-bas, personne ne se fait d’illusions. Si l’Ukraine tombe, les pays baltes feront à leur tour les frais des velléités d’annexion de Poutine. Comment vivre face à cette menace ?

Les milieux artistiques n’ont pas attendu pour prendre au sérieux la menace russe qui pèse sur les pays baltes. À Vilnius, Ed travaille dans une boutique bien connue pour son positionnement politique. De plus en plus de clients de ce magasin spécialisé dans le graffiti viennent y acheter des aérosols pour taguer les murs de slogans anti-Poutine. Toujours en Lituanie, Jonas, un restaurateur, entend pouvoir se protéger activement en cas d’attaque. Depuis qu’il a adhéré à une association d’auto-défense, il a déjà effectué plusieurs exercices militaires avec sa petite amie.

À Tallinn, les photomontages du projet artistique HETK secouent les habitants. Placées devant les quartiers résidentiels dont elles s’inspirent, ces images choc montrent une ville en ruines, funeste anticipation de ce à quoi ressembleraient les lieux en cas de guerre.

En compagnie du duo folk Puuluup, "Tracks East" découvre comment la génération qui a connu la fin de l’époque soviétique envisage un conflit avec la Russie. Formé de deux musiciens nés dans les années 1970, Puuluup représentera cette année l’Estonie au concours Eurovision de la chanson.

Quand la guerre a éclaté en Ukraine, Bozhena Rynska s’est installée avec sa fille dans la station balnéaire lettone de Jurmala. Star de la press people, la journaliste russe ne couvre pas seulement les intrigues qui agitent sa ville d’adoption – elle évoque aussi l’agression perpétrée contre Leonid Volkov, l’ancien bras droit d’Alexeï Navalny.

tracklist pays baltes 
6
En Europe, le retour du service militaire ?

En Europe, depuis l’invasion russe de l’Ukraine, certains pays semblent tentés par le retour d’un appel sous les drapeaux. Une question qui fait débat, parfois pensée comme réponse aux difficultés de recrutement des armées, ou pour forger un esprit “patriote”. Au sein de l’Union européenne, 9 pays sur 27 ont déjà un service militaire. Et certains l’ont réintroduit très récemment, notamment à l’Est, avec des modèles très différents d’un Etat à l’autre.


7
Cadeaux alléchants, réparations low cost : pourquoi les arnaques au pare-brise sont en plein boom ?

Prise la main dans le sac, une société toulousaine a proposé à un client – journaliste à La Dépêche du Midi – de casser le pare-brise de son véhicule pour bénéficier d’une offre commerciale alléchante. Le tout sur le dos des assurances.

Des entreprises ayant pignon sur rue à Toulouse déclarent-elles de faux sinistres aux compagnies d’assurances ? Les réseaux sociaux fourmillent depuis quelques années d’offres alléchantes en tout genre, et certaines sociétés sont de véritables spécialistes des pratiques commerciales douteuses.

L’une fait florès actuellement et elle concerne la réparation de pare-brise.
La technique est simple : pousser le client à changer un pare-brise même en bon état, en déclarant un sinistre bris de glace à la compagnie d’assurances souvent peu regardante. L’assureur ne diligentant pas un expert pour chaque sinistre mineur. Pour attirer le chaland, la société propose des cadeaux aux clients : PS5, Nintendo Switch, iPad, Xbox ou même des séjours dans de célèbres parcs d’attractions sont proposés en complément des prestations. Des cadeaux qui ont forcément un coût caché.

"S’il y a une expertise, je mettrai un petit coup"
Au nord de Toulouse, une entreprise semble avoir des pratiques contestables. Un journaliste de La Dépêche du Midi s’est fait passer pour un client véhiculé avec une voiture équipée d’un pare-brise neuf. Extrait de la conversation : "Si vous voulez la PS5 va falloir me ramener deux pare-brise". Le salarié égraine une liste de cadeaux : "Un bon d’achat de 200 euros sur le site 1001 Pneus, Xbox série S, Nintendo Switch Lite, Jacuzzi gonflable, Lisseur pour cheveux, places pour Disney ou le parc Astérix". Et si notre pare-brise est neuf et en bon état ? "On s’en fout, ramène la voiture dans la semaine, prends des photos de la carte grise et de la carte verte […] et s’il y a une expertise je mettrai un petit coup sur le pare-brise, tu n’auras rien à faire". Avant de conclure : "au fait, si tu as une deuxième voiture n’hésite pas comme ça, tu pourras avoir ta PS5."

Pousser un client, fut-il naïf, à changer un pare-brise en bon état et proposer de le casser, ce n’est ni plus ni moins qu’une escroquerie à l’assurance. Contactée pour s’expliquer suite à notre première visite, l’entreprise mise en cause n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Certaines entreprises spécialisées dans le remplacement de pare-brise utilisent des cadeaux de valeur pour attirer les clients. Remboursement de franchise, chèques cadeaux ou articles multimédia. Cette pratique soulève plusieurs questions. Ces cadeaux sont-ils financés par des arnaques aux assurances ? À quels professionnels glaciers peut-on encore faire confiance ? Enquête en toute transparence.

L’arnaque au pare-brise est-elle devenue monnaie courante ? Les réseaux sociaux fourmillent depuis quelques années d’offres alléchantes en tout genre, et certaines sociétés sont de véritables spécialistes des pratiques commerciales douteuses. L’une fait florès actuellement : le démarchage téléphonique sans scrupule, "de plus en plus de sociétés ont tendance à se faire passer pour Carglass et à proposer des opérations vitrage aux clients".

"Pour éviter ces pratiques illicites, soyez vigilants" avertit la célèbre enseigne depuis fin 2022 et l’apparition de cette escroquerie. Une compagnie d’assurances prévient aussi les consommateurs : "votre pare-brise ne dispose pas de date de validité limitée et aucune réglementation ne vous impose de le changer s’il n’est pas cassé."

Pour attirer le client, elles offrent la franchise ou des cadeaux allant parfois jusqu’au voyage offert. Historiquement, les carrossiers ont eu tendance à faire passer en sinistre bris de glace, sur lequel les assureurs étaient peu regardants, nombre de réparations au coût similaire. "Il se rembourse plus de pare-brise qu’il ne s’en fabrique" raillait-on chez les assureurs. Mais depuis quelques années, l’escroquerie est passée à la vitesse supérieure.

Un marché juteux qui a attiré les convoitises
Comment sont apparues ces sociétés peu scrupuleuses ? Le marché est-il à la dérive ?
 "La loi Hamon en 2014 et la loi sur les cessions de créances en 2016 ont fait beaucoup de mal en imposant le libre choix des réparateurs" juge Jean-Pierre Peyrat de Mobilians, l’ex Conseil national des professions de l’automobile. Selon lui "des personnes se sont aperçues qu’elles pouvaient monter des centres de réparation économiquement très juteux."

Les réseaux parallèles de réparateurs, utilisant des pare-brise de moins bonne qualité car fabriqués à bas coût, se sont ainsi multipliés. On en compte une dizaine sur Toulouse. Votre assureur peut-il contester les déclarations de sinistres émanant de ces établissements ? "Il peut traîner des pieds, demander une expertise mais, in fine, il sera obligé de rembourser" regrette Jean-Pierre Peyrat.

Les assureurs en mode vigilance
Pour un gérant toulousain de Carglass que nous avons contacté, ce type d’établissement dessert la profession, "ça fosse tout, un client préfère avoir un cadeau quitte à avoir un pare-brise défectueux". Il confirme avoir "beaucoup moins de clients d’une certaine tranche d’âge, jeune étudiant par exemple."

Pour contrer ces pratiques, "des services spécialisés sont chargés de contrôler les factures émises par les professionnels et à l’avenir, l’Intelligence Artificielle sera un outil supplémentaire" assure Stéphane Muller, membre du COMEX du Groupe Matmut, en charge des assurances dommages. Pour Jean-Pierre Peyrat, le seul moyen d’éviter les arnaques est de faire appel aux réseaux agréés bénéficiant d’accords-cadres avec les compagnies d’assurances. Parmi les centres de réparation de pare-brise non agréés, seule une minorité use de pratiques illégales.

Qui bénéficie de l’agrément, qui ne l’a pas ?
Il existe quatre réseaux agréés à Toulouse : France Pare-Brise, Carglass, Mondial Pare-Brise ou A + Glass. Ils bénéficient d’accords avec les assurances, dans le strict respect de la négociation tripartite entre assureur, assuré et prestataire.
Parallèlement, une dizaine de centres non agréés ont essaimé sur Toulouse et son agglomération.

Source : https://www.ladepeche.fr/2024/05/13/cadeaux-allechants-reparations-low-cost-pourquoi-les-arnaques-au-pare-brise-sont-en-plein-boom-11942355.php
8
Le piment est une épice considérée comme sûre et excellente pour la santé.
Cependant, dans certains cas, et comme toutes les plantes de phytothérapie, il peut occasionner certains effets nocifs indésirables et désagréments, c’est pour cela qu’il convient de connaître quels sont ces effets néfastes et quand peuvent-ils survenir avant d’en consommer.

Contre-indications liées au piment ?
Il n’existe pas de contre-indications strictes, ni de danger à consommer du piment. Cependant, une consommation excessive peut être irritante pour les muqueuses, qu’elles soient gastriques ou intestinales.

Ainsi, les piments, surtout les piments très piquants, sont à éviter, en tout cas sans avis médical, pour les personnes souffrant de :

allergie aux piments
ulcère peptique (ulcère gastro-duodénal actif)
maladie inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) comme la maladie de Crohn ou la RCH (Rectocolite Hémorragique)
syndrome de l’intestin irritable
reflux gastro-œsophagien
fissures anales
hémorroïdes
cystite
prostatite
NB : le piment ne provoque pas ces maladies et ne les aggrave pas. Manger du piment n’a jamais donné d’ulcère ou d’hémorroïdes, au contraire, le piment possède de nombreuses vertus pour la santé.
Par exemple, il protège l’estomac des ulcères gastroduodénaux en diminuant la production d’acide gastrique. Cependant, il peut exacerber la douleur si vous en souffrez déjà.

Effets indésirables liés au piment
Les effets indésirables liés aux piments sont entrainés par une trop grosse consommation de piments. Dans ce cas, une surconsommation peut provoquer :

sensation de brûlures d’estomac
irritations et sensation de brûlures anales lors des selles
diarrhée
aggravation des inflammations des maladies articulaires (goutte)
Il suffit alors de réduire d’arrêter la consommation, de passer sur un piment moins fort, ou de réduire les doses, et tout rentrera dans l’ordre au bout de quelques jours.

En application externe, une trop forte concentration en capsaïcine a déjà causé des cas de démangeaisons et de dermatite, mais cela reste assez rare.

Bien sûr, parmi les effets indésirables du piment, il y a le fait… qu’il pique !
Attention aux muqueuses comme les narines, les plaies ou les yeux, un piment fort pourrait les irriter pendant un bon moment, même si c’est sans risque. En effet, le piment ne provoque pas de brûlure au sens propre, ni de lésion réelle, seulement une sensation de brûlure. Si toutefois vous vous brûlez avec un piment, suivez nos conseils pour soulager une brûlure de piment, il y a des astuces pour calmer cela rapidement.

Interactions avec le piment
Il n’y a pas d’interactions avérées entre le piment et les traitements médicamenteux.

Des essais sur des rats ont montré que le piment en grande quantité pourrait augmenter l’absorption de la théophylline, un médicament prescrit aux asthmatiques.

Il pourrait exister en théorie un risque d’augmentation de toux chez les personnes prenant des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA). Même si aucun cas n’ait été rapporté à ce jour, il pourrait y avoir une interaction théorique entre le piment et les antidépresseurs IMAO, ainsi que les médicaments contre l’hypertension.

Y a-t-il un danger à consommer des piments très forts ?
Il existe des piments extrêmement piquants, comme le Carolina Reaper, qui font plus de 2 000 000 d’Unités Scoville, et qui ont la réputation de pouvoir être dangereux.
Retenez bien : quelle que soit la puissance du piment, il ne présente aucun danger. Les rares cas où la consommation de piment extrêmement fort a entraîné des soucis de santé, sont toujours arrivés à cause de problèmes de santé déjà présents : asthme, ulcères, etc.

La capsaïcine qui donne le piquant au piment est une molécule qui ressemble à un neuromédiateur de la brûlure, donc quand elle se fixe sur les récepteurs somatiques d’une muqueuse, le cerveau la perçoit comme une brûlure, mais ce n’est qu’une sensation. Notre cerveau se fait tromper et indique une douleur.

Le piment et les enfants
Il n’y a aucun danger à donner du piment aux enfants contrairement aux croyances populaires, le risque si vous leur en donnez trop jeune, ou trop piquant d’un coup, c’est de les dégoûter. Donc, pour les enfants en bas âge, commencez par du piment doux, et allez-y doucement et progressivement.

Source https://ileauxepices.com/blog/2022/05/23/effets-indesirables-piment/wpid35588/
9
Pas-de-Calais : un défi tourne mal, dix-huit collégiens intoxiqués au piment rouge  >:(
« C’est super con mais c’est bien marrant »: on a assisté au championnat de France de sauce piquante par Le Parisien  :(

Ce mardi 7 mai 2024 vers 10 h 30, dix-huit collégiens âgés entre 14 et 15 ans ont été victimes d’une intoxication au piment rouge.

Ces jeunes auraient relevé un défi.  ;D

Ce mardi 7 mai 2024 vers 10 h 30, de retour en classe après les vacances de printemps, dix-huit collégiens âgés entre 14 et 15 ans ont été victimes d’une intoxication au piment rouge.

Les élèves ont été pris de malaise, sueurs ou encore des brûlures d’estomac.

Les sapeurs-pompiers d’Avesnes-le-Comte sont rapidement intervenus au collège du Val-du-Gy où ses élèves sont scolarisés.
Du piment rouge ramené par un élève
L’ensemble de ces élèves, soit douze garçons et six filles ont été pris en charge et examinés par les pompiers ainsi que par un infirmier du centre de secours de Saint-Pol-sur-Ternoise. D’après les premiers éléments rapportés par La Voix du Nord, un collégien aurait ramené du piment rouge dans son sac.

Après plusieurs examens, aucun collégien n’a été transporté à l’hôpital.
Les jeunes ont été remis à leurs familles et ont été invitées à prendre contact avec leur médecin traitant.

Un important dispositif de secours avait été déployé au sein du collège Val-du-Gy situé à Avesnes-le-Comte (Pas-de-Calais).

Un défi qui aurait pu avoir de graves conséquences. Alors qu'ils venaient de reprendre le chemin des salles de classe après les vacances de printemps, dix-huit collégiens, âgés de 14 à 15 ans, ont été victimes d'une intoxication après avoir ingurgité du piment rouge.

Malaises et brûlures d'estomac

Pris en charge rapidement par les pompiers, ainsi que par un infirmier du centre de secours de Saint-Pol-sur-Ternoise, tous les jeunes présentaient des symptômes variés. Tandis que certains souffraient de brûlures d'estomac ou de sueurs abondantes, d'autres ont quant à eux été pris de malaises. Au terme de premiers examens médicaux, les dix-huit jeunes, douze garçons et six filles, ont pu être remis à leur famille respective.
Aucun d'eux n'a dû être transporté à l'hôpital pour des examens complémentaires. Malgré tout, et par souci de précaution, les familles ont été invitées à consulter leur médecin traitant.

Selon les premières informations recueillies sur place, les piments rouges auraient été apportés au sein de l'établissement scolaire par un élève qui les avait glissés dans son sac.

publié le 11 mai à 20h13, Kévin Comby, 6Medias https://actu.orange.fr/france/pas-de-calais


Une jeune Brésilienne souffrirait d'un œdème cérébral la plongeant dans un coma, après avoir “respiré” un piment  :-[

Quand un piment extra fort provoque un trou dans l'œsophage · Voici un cas clinique relatant la brûlante mésaventure d'un Californien de 47 ans ...
10
Brèves / Re : Comment peut-on survivre en hypothermie extrême ?
« Dernier message par Jeano 11 le 05 mai 2024, 09:35:04 »
D’où vient la couverture isotherme ?​
La technologie, aujourd’hui universellement répandue, a été mise au point dans les années 60… par la NASA ! Ce matériau isolant très ingénieux a été développé pour la première fois en 1964. L’Agence spatiale américaine s’en sert alors pour isoler ses équipements du refroidissement excessif ou de la surchauffe. Un problème souvent rencontré et qui s’avère extrêmement dangereux. La NASA équipe depuis tous ses satellites, ses navettes spatiales et même les combinaisons des astronautes de cette technologie révolutionnaire.

Plusieurs années plus tard, un ancien employé de l’Agence décide de s’en servir à la fin d’un marathon pour éviter une hypothermie. Ce jour marque de début de l’utilisation par le grand public de la couverture de survie.

Vous pouvez découvrir l’histoire de la couverture de survie sur le site de la NASA.

Comment fonctionne une couverture de survie ?​
La composition
Elle est constituée d’une très fine couche de plastique (polyéthylène téréphtalate ou PET) que l’on appelle aussi Mylar, sur lequel est pulvérisé un revêtement métallique sur les deux faces. Le plus souvent, elle présente une face dorée et une face argentée brillante (anciennement en aluminium).

Ces deux couleurs sont très importantes puisqu’elles indiquent dans quel sens mettre la couverture. Sur certains modèles, la face or est remplacée par une couleur argent mat ou orange. Mais elle conserve les mêmes propriétés.

La couverture de survie est faite dans une matière imputrescible, ce qui veut dire qu’elle ne pourrit pas.

Comment marche une couverture de survie ?
Le Mylar est connu pour ses propriétés isolantes exceptionnelles. Ainsi, la couverture de survie est très efficace pour aider à maintenir la température du corps aux alentours de 37°C, en toutes circonstances. Comment réussit-elle cette prouesse ? La chaleur (du corps, du soleil, etc.) est émise sous forme de rayonnement infrarouge. Le polyéthylène téréphtalate métallisé (face argentée) réfléchit jusqu’à 90 % de ce rayonnement thermique. A l’inverse, la face dorée absorbe 50 % de cette chaleur.

Donc dans quel sens mettre une couverture de survie ? Selon comment vous la positionnez, la couverture n’aura pas le même effet :

face argent vers l’intérieur : le rayonnement thermique du corps est renvoyé vers vous pour éviter les pertes de chaleur. Dans ce sens, la couverture de survie permet de se protéger contre une hypothermie.
face or vers l’intérieur : la chaleur du corps est absorbée, la chaleur extérieure (soleil) est réfléchie. Ce sens est utile pour protéger quelqu’un d’une insolation ou d’un coup de chaleur (hyperthermie).
Pour résumer, la couverture de survie ne fabrique pas de chaleur. Elle ne permet pas à proprement parler de réchauffer ou de refroidir. Elle maintient simplement la température corporelle stable.

Elle est également imperméable : elle protège contre le vent et contre l’humidité.

Comment utiliser une couverture de survie ?​
La couverture isotherme peut être employée dans de nombreuses circonstances.

Empêcher le refroidissement
C’est la fonction première de la couverture de survie : éviter l’hypothermie ou baisse de la température corporelle. Normalement aux alentours de 37°C, la température de notre corps peut chuter pour de nombreuses raisons. C’est le cas notamment lors d’un choc, d’un accident, quand on reste exposé à des conditions climatiques rudes… L’hypothermie est considérée comme grave en dessous de 32°C, elle peut altérer les fonctions vitales.

hypothermie-carre
Pour limiter les pertes de chaleur, placez la couverture de survie face argentée vers le corps. Laissez un léger espace entre la couverture et la personne. Elle ne doit pas être complètement serrée, il faut qu’un peu d’air circule sous la couverture pour bien répartir la chaleur.

>Bien évidemment, comme elle reste très fine, elle ne peut pas à elle seule éviter au corps de se refroidir. Veillez à avoir des vêtements adaptés contre le froid, le vent, la pluie, quand vous partez en montagne par exemple.

Si la personne à protéger a ses vêtements mouillés, il faut d’abord lui ôter et lui donner des vêtements secs avant de l’envelopper dans la couverture de survie.

Empêcher le réchauffement
On y pense moins souvent, mais la couverture isotherme peut aussi s’avérer très utile pour venir en aide à une personne victime d’une insolation ou d’un coup de chaleur.

Cela peut arriver pour quelqu’un qui est resté trop longtemps en plein soleil en été, qui fait du sport alors que la température extérieure est élevée… Ici, c’est l’hyperthermie qui peut être dangereuse.

coup-chaleur-carre
Placez la couverture de survie face argentée vers l’extérieur cette fois. Elle ne permettra pas de faire baisser la température corporelle, mais évitera au moins qu’elle ne continue d’augmenter.

Dans le cas d’une insolation, veillez à faire boire la victime, qui est probablement aussi déshydratée.

Isoler une tente, un abri…
Cette utilité des couvertures isothermes intéressera surtout les personnes qui aiment les randonnées et le bivouac.

Si vous campez en extérieur, elle peut servir de tapis de sol. La couverture de survie sous la tente (face argentée vers le haut), permet de l’isoler du sol froid et humide. Elle aide aussi à limiter la déperdition de chaleur depuis la tente.

Pourquoi placer la couverture de survie sous la tente ? Car si vous la mettez à l’intérieur et que vous vous couchez dessus, elle aura tendance à bouger et faire beaucoup de bruit. Plus difficile dans ce cas de bien dormir. Au vue de sa petite taille et son léger poids, une couverture de survie se glisse facilement au sein d’une trousse de secours montagne, entre les pansements, les pinces et le désinfectant…

Il n’est pas rare que les couvertures isothermes soient utilisées pour envelopper aussi un sac de couchage dans les conditions climatiques très froides (toujours face argentée vers l’intérieur). Attention toutefois à la condensation ! En effet, si de l’humidité se crée entre le corps et la couverture, elle n’assurera plus son effet protecteur. Si vous êtes humide, vous aurez davantage froid. Evitez par exemple de respirer dedans.

Les propriétés isolantes peuvent être exploitées de plusieurs manières quand vous dormez à l’extérieur :

Si il fait très froid dehors, vous pouvez placer la couverture face argent vers l’intérieur sur le toit de la tente ou de l’abri de fortune. Elle permet d’isoler de l’humidité et du vent.
A l’inverse, si il fait très chaud dehors, placez-la sur le toit de la tente ou de l’abri face argentée vers l’extérieur. Elle aidera à garder l’intérieur plus frais.
Etant donné que les couvertures de survie les plus répandues sont très fines, elles ne pourront vous servir d’isolant que si les conditions climatiques ne sont pas trop extrêmes. En cas de vent fort par exemple, elles risquent de facilement se déchirer.

Isoler des fenêtres en cas de canicule
Cette astuce peut servir à beaucoup de monde ! Quand les températures extérieures grimpent, l’intérieur des bâtiments devient vite une étuve. Quand il fait aussi chaud, difficile de bien travailler, de bien dormir… Bien évidemment, beaucoup d’établissements publics s’équipent d’une climatisation pour faire face à ce problème. La couverture de survie peut aussi être très utile et elle a l’avantage d’être plus écologique.

Comment ? Il suffit de mettre une couverture de survie sur la fenêtre, face argentée vers l’extérieur. La chaleur extérieure ne pénètrera pas et l’intérieur du bâtiment restera plus frais.

Récupérer de l’eau potable
Il faut espérer ne pas avoir à se servir de cette astuce, mais sait-on jamais. Cette utilisation relève des techniques de survivalisme. Si vous êtes un jour en randonnée et que vous manquez d’eau potable, votre couverture de survie peut vous sauver la vie, en vous aidant à en récupérer.

Si il pleut : la couverture tendue peut aider à recueillir l’eau de pluie sur toute sa surface.

L’autre option est de récupérer l’eau par condensation :

Placez la couverture tendue au dessus d’un récipient.
Ajoutez un caillou sur la couverture, juste au dessus du récipient, pour créer un léger creux.
L’eau va se condenser sur la couverture et s’écouler doucement sur la pente créée par le caillou, pour finir par s’écouler goute à goutte dans le récipient.
Etre repéré par les secours
En plus d’aider un blessé à maintenir sa température corporelle, la couverture de survie peut aider les secours à le repérer. Placée vers l’extérieur, la face dorée de la couverture de survie est très visible, de très loin.

Dans le cas de secours en montagne par exemple, l’hélicoptère peut vous apercevoir plus facilement grâce à votre couverture de survie.

visible-secours-carre
Aider à transporter des blessés
Cette astuce ne fonctionne qu’avec une couverture de survie lourde, les très fines se déchirant trop facilement.

Si vous disposez d’une couverture de survie épaisse, vous pouvez vous en servir comme civière pour transporter une personne qui a besoin d’être secourue. Même sans la porter entièrement, vous pouvez la placer sur la couverture et traîner cette dernière au sol pour déplacer la victime.

couverture-de-survie
Recommandations particulières​
Quel que soit l’usage que vous en faîtes, assurez-vous toujours que vous vous servez correctement de la couverture de survie, en effectuant les bons gestes si vous secourez un blessé. La situation doit être évaluée au cas par cas, pour ne pas mettre plus en danger la personne que vous voulez aider. Pour vous en assurer, mieux vaut avoir bénéficié d’une formation aux premiers secours. Quand cela s’avère nécessaire, ne tardez pas à appeler les secours, pour qu’ils puissent prendre rapidement le relais. Dans certains cas graves, il sera même recommandé d’utiliser une couverture de survie stérile pour ne pas mettre en danger la victime blessée.

Il est aussi conseillé de vérifier régulièrement ses équipements de secours. Si votre couverture de survie est vieille et n’a jamais été sortie de son emballage, il y a un risque qu’elle soit collée et se déchire en la dépliant.

Les couvertures de survie jetables sont très fines. Une fois utilisées, il est difficile voire impossible de les replier correctement. De plus, si elles sont abîmées ou déchirées, elle n’assureront plus leur rôle d’isolant. Il est préférable de ne pas se servir plusieurs fois d’une couverture à usage unique.

Enfin, il existe certaines circonstances pour lesquelles l’utilisation d’une couverture de survie est proscrite car dangereuse :

Ne vous servez pas d’une couverture de survie quand il y a de l’orage. Etant fabriquée avec des matériaux métalliques, elle est conductrice et il existe un vrai risque l’électrocution par la foudre.
Pour la même raison, l’utilisation simultanée d’une couverture de survie et d’un défibrillateur est interdite ! Si la victime doit être réanimée à l’aide d’un défibrillateur, enlevez-lui au préalable sa couverture de survie et placez-la bien éloignée.
Comme les couvertures isothermes sont très inflammables, éloignez-les du feu et de toute source de chaleur. Cela vaut bien évidemment pour les victimes qui sont enveloppées d’une couverture de secours.

Ce qu’il faut retenir
La couverture de survie ou couverture isotherme est composée d’une fine couche de plastique (polyéthylène téréphtalate ou PET), recouvert d’un revêtement métallique.
Elles servent à isoler : du froid, de la chaleur, du vent, de l’humidité.
Elles présentent deux faces : une face argentée brillante et une face dorée (ou argentée mate ou orange).
La face argentée brillante placée vers l’intérieur protège du froid (hypothermie). Placée vers l’extérieur elle protège de la chaleur (hyperthermie).
Certaines couvertures de survie sont à usage unique, d’autres sont réutilisables.
Assurez-vous toujours du bon état de vos équipements de secours avant de vous en servir.
Pour qu’une couverture de survie soit efficace, il est important de savoir comment bien s’en servir, au risque d’aggraver la situation si on la place dans le mauvais sens. N’hésitez pas à vous former aux premiers secours pour apprendre comment bien utiliser ce type d’accessoires. Cela pourrait vous être utile dans beaucoup de situations au quotidien.

Publié le 23/12/2020, mis à jour le 23 février 2024
https://www.medisafe.fr/blog/couverture-survie-comment-marche/
Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 ... 10